Inscrivez-vous sur PVTistes.net !

Le site des 18-35 ans qui souhaitent partir en PVT, voyager, travailler à l'étranger et s'expatrier. Au programme : échanges et rencontres avec d'autres voyageurs, dossiers thématiques et interviews !

Je m’inscris Utilisez votre compte facebook
  1. Arnaud
    Paris Montréal
    105 35
    #1

    3 mois passés à Montréal et l'expérience continue dans la découverte et la vie pro

    Hello tout le monde ! Il parait que c'est ici qu'on donne nos impressions. Ce soir, sous la chaleur et sous la pluie, je me suis dit que j'allais faire ma petite contribution (période avril à juin 2010).

    J'ai obtenu l'accord pour mon PVT fin décembre (dossier envoyé début décembre). Début janvier 2010, je pose ma démission en France. Mi-janvier 2010, je décroche un job dans mon domaine à Montréal. Contrat permanent établi, je démarre le 26 avril.

    Arrivé au Canada le 30 mars, j'ai d'abord été hébergé quelques jours chez l'habitant (avec qui j'ai fait connaissance et bien sympathisé via le site immigrer.com). Accueilli amicalement et gratuitement, je logeais chez un couple. J'ai pu ainsi chercher tranquillement un appartement et m'occuper des papiers administratifs sans trop de pression.

    En l'espace de 5 jours, j'ai réussi à trouver un 3 1/2 à prix correct ou tout était inclus dans le loyer (eau chaude, chauffage et électricité). Proprio tranquille, il n'a pas fait de vérification bancaire où je ne sais quoi. Entre temps, j'avais rapidement ouvert un compte courant à la RBC et obtenu mon NAS.

    Quelques jours d'acclimatation à mon nouvel environnement et à une nouvelle culture qui n'a rien en commun avec la France (ceux ou celles qui disent que c'est pareil ou que c'est mieux en France, rentrez chez vous, d'autres attendent pour avoir un PVT ).

    Tout allait pour le mieux. Je restaurais moi-même l'appartement mais le proprio m'avait payé la peinture et tout le matériel. Un petit tour chez Ikea pour le meubler et hop, j'étais paré.

    La fin du mois d'avril approche et je démarre mon nouveau job. Tout heureux, j'arrive à l'entreprise et c'est là que mon petit cauchemar a commencé. Oh, ils étaient tous très gentils avec moi, ça pas de souci. L'entreprise n'était pas loin de chez moi et j'étais bien payé. Seul souci, le travail que je faisais n'avait presque aucun rapport avec ce qui avait été dit par téléphone et ce qui était rédigé sur le contrat. Résultat : j'avais l'impression de régresser, m'ennuyer à ne faire aucun travail intellectuel.

    Etant sénior dans mon domaine, je me suis même demandé pourquoi ils m'ont engagé alors qu'un stagiaire pouvait faire ce que je faisais. Quelques jours après, petit point avec mon boss pour savoir ce qu'il en est. Résultat : aucune évolution de poste possible avant 10 mois, je dois me taper cette tâche répétitive pendant un bon bout de temps... A ce stade, être serveur dans un café était plus motivant.

    Petite réflexion le weekend, je décide finalement de rester dans l'entreprise et je commence en parallèle à chercher autre chose. Mais peu de temps après, j'ai appris une mauvaise nouvelle à mes dépends. Montréal est petit, le monde du web encore plus. Ma boss a appris que je cherchais un autre travail via le boss... d'une agence concurrente ! C'est fort hein ? Secret professionnel ? Ils n'avaient pas l'air de connaître.

    Résultat : juste parce que je commençais à scruter le marché, on m'a gentiment éjecté. Oui, vous lisez bien, on m'a viré car je cherchais du travail ailleurs.... Ca m'aura servi de leçon et au final, cela a été un mal pour un bien.

    J'ai ainsi décidé de commencer à développer mon réseau ici, à Montréal, tout en me faisant un petit programme "chômeur" : le matin, je cherche du taf, l'après-midi, je m'autoforme sur des points de mon domaine et le soir, je participe à des événements en anglais ou je fais quelque chose en anglais histoire de me dérouiller un peu. J'ai participé à un grand nombre d'événements de mon domaine, j'ai fait connaissance avec pas mal de personnes. Bon feeling, sociable, j'étais surpris de voir comment on venait m'adresse la parole. Peu à peu, j'ai commencé à me faire connaître (je travaille dans une domaine du web assez spécifique qui est encore peu développé au Canada).

    A cela s'ajoute tout de même le scrutage d'annonces en ligne. En parallèle, j'ai commencé à me faire quelques ami(e)s ici et j'ai bien visité. J'en ai profité pour reprendre le sport et courir. Oui, je n'aime pas trop courir en temps normal, sauf que Montréal est envahi de parc et ce sport devient alors un vrai plaisir ici . D'ailleurs, chaque weekend ou presque, c'est beach-volley et soccer avec quelques potes : bonne ambiance, ça fait du bien ! Quant à mon nouveaux groupe de potes & "potesses", je n'en ai rencontré aucun via le forum pvtiste .

    Au final, j'ai fini par retrouver un job un mois plus tard. Pour le coup, ça a été le poste que je recherchais. Je m'y plais beaucoup, j'apporte mon expertise tout en apprenant de nouvelles choses : bref, c'est la joie ! Cela n'a pas été facile mais il y a une chose à retenir : il ne faut jamais abandonner et surtout, il faut savoir être patient. Depuis, j'ai repris un train de vie normal et je découvre peu à peu, la vraie vie quebecoise professionnelle. Dans ma nouvelle boîte (en tout cas à mon étage, il y a 90% de canadiens et 10% de français, ce qui me permet de bien baigner dans l'environnement culturel).

    Quant aux clichés "maudits français", "dur de trouver avec un pvt" ou encore "je parle français ça suffit", oubliez moi ça direct. Le mythe du maudit français a disparu (mais j'invite les vaniteux et les orgueilleux à faire en sorte de ne pas le ressuciter), le fait d'avoir un PVT ne gène en rien la recherche d'emploi (au pire vous fonctionnez par contrat) et enfin le fait de parler anglais vous permettra d'avoir beaucoup plus de choix dans votre recherche.

    Si vous souhaitez en savoir davantage sur les différents conseils que je peux donner lors d'une recherche d'emploi dans le domaine du web, n'hésitez pas à consulter l'article que j'ai rédigé sur mon blog : Ramenos | Web emploi – Comment trouver un job au Canada ?

    Si mon expérience pourra aider certaines personnes dans leur choix, alors tant mieux
    Dernière modification par Ramenos ; 08/09/10 à 21:00.

  2. Les 9 membres suivants aiment le message de Ramenos :


  3. Katell / 36 ans
    Mont-de-Marsan Montréal
    8 206 39750
    #2
    Merci Arnaud pour ce témoignage.
    Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite !

  4. Eglantine / 30 ans
    Montréal
    176 645
    #3
    c'est agréable de voir que certains arrivent à trouver un job qui leur plaisent, bon après qq petit problèmes au début :s

  5. Arnaud
    Paris Montréal
    105 35
    #4
    @Eglantine : que ce soit la France ou le Canada, rien n'est facile mais il existe au Canada une certaine souplesse dans le relationnel qui facilite un peu la vie
    Trouver du travail est facile. Trouver du travail dans ton secteur est un peu plus compliqué. Trouver un job qui appartient à un sous-domaine spécifique de ton secteur et qui en est encore à ses débuts, ça peut être long mais il faut persévérer

  6. mathieu / 27 ans
    17 10
    #5

    Merci bien

    Merci pour le post, c'est bien encourageant!

  7. sophie / 26 ans
    Belgique Canada Montréal
    4 10
    #6
    Salut!!! Merci d'avoir poster ce message! Ça nous permet d'un peu appréhender notre voyage...
    Je pars avec mon copain mardi prochain avec le PVT.
    Nous venons de Belgique et on est vraiment motivé de vivre cette expérience a fond!! On se doute qu'il doit y avoir des moments plus difficiles...
    Surtout qu'on parle pas top anglais alors pour la recherche d'un job ça risque d'être chaud...
    Tu es situé ou à Montréal?
    Tu aurais une adresse mail privé?

    Merciiiiiiiiiiiiiii

    Sophie et Nicolas

  8. Jessica / 30 ans
    Port Louis Montréal
    47 35
    #7
    Merci pour ce petit récit...en tout cas ce n'est pas très cool de virer quelqu'un parce qu'il consulte les offres d'emploi J'aiii lu ton blog (celui sur tumblr) complétement hier ^^ c'est très intéressant... bonne continuation à toi!

  9. Hugh / 30 ans
    199 362
    #8
    Super feedback, merci beaucoup !

    J'ai enfin capté ce que signifiait SEO, je le voyais partout ces temps-ci

    Bonne continuation à toi !

  10. Leila
    france Montreal
    64 20
    #9
    Super le retour d'expérience et je me suis permise de faire un tour sur ton blog et il est SUPER!!!et Bien écrit surtout

    Nous on débarque fin Décembre donc on vous racontera tout ca un peu plus tard...

  11. Arnaud
    Paris Montréal
    105 35
    #10
    MISE A JOUR --> 1 an à Montréal et la vie continue : mes impressions, mon ressenti, où j'en suis, les + et les + du Québec

  12. Le membre suivant aime le message de Ramenos :


 

 

Inscrivez-vous sur PVTistes.net pour profiter de nos nombreux outils gratuits !