L’accord de PVT Mexique – France bientôt signé ?

Date de publication : 11-02-2016

Auteur

Marie

La liste des accords de Programme Vacances-Travail pour les Français va peut-être s’allonger prochainement !

En effet, à l’occasion de la rencontre au Mexique de Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce, du tourisme et des Français de l’étranger et de son homologue mexicaine, Claudia Ruiz Massieu, des négociations ont eu lieu afin de mettre en place un accord PVT Mexique-France.

PVT Mexique - Matthias Fekl - Claudia Ruiz Massieu

Voici ce qu’annonçait ce matin la presse mexicaine :

Además, Ruiz Massieu anunció la conclusión de las negociaciones del Programa de Vacaciones y Trabajo, un acuerdo entre ambos gobiernos que permitirá a jóvenes de ambos países realizar actividades remuneradas en periodos vacacionales.

IMPORTANT : il n’est pas question, dans cette annonce, de la « signature » d’un accord, mais de la « conclusion des négociations », légère nuance qui ne nous permet pas de vous affirmer qu’un 13e PVT est désormais proposé aux Français, mais nous espérons obtenir de plus amples informations dans les prochains jours.

Le Mexique et la France avaient entamé des discussions en novembre 2014 pour mettre en place un accord de ce type et à l’été 2015, une infographie sur la collaboration franco-mexicaine avait été réalisée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international français, faisant mention de « négociations en cours » pour un accord de PVT entre les deux pays, comme vous pouvez le voir au bas de cette image.

Consulter cette infographie en intégralité…

Si la signature de ce nouvel accord de PVT devait avoir lieu prochaine,ent, il ne serait toutefois pas immédiatement possible de partir en PVT au Mexique. Pour que cela soit faisable, il faudra attendre l’entrée en vigueur de l’accord.

Nous espérons que cette entrée en vigueur se fera rapidement. Elle pourrait prendre plusieurs mois (comme ça a été le cas pour la Colombie et le Chili en 2015) ou beaucoup plus de temps… Nous attendons toujours l’entrée en vigueur de l’accord de PVT Brésil – France, pourtant signé en décembre 2013.

Qui peut actuellement faire un PVT au Mexique ?

Le Mexique dispose aujourd’hui de 5 accords de PVT avec les pays suivants :

  • Le Canada (signé en 2010)
  • La Colombie (signé en 2014)
  • Le Chili (signé en 2014)
  • La Nouvelle-Zélande (signé en 2008)
  • Le Pérou (signé en 2014)

À quoi ressemblent les accords déjà signés par le Mexique ?

En attendant d’en savoir plus sur l’accord de PVT Mexique-France, il peut être intéressant de se pencher sur les conditions de participation au PVT Mexique dans les pays disposant déjà de cet accord. Toutefois, cela ne signifie pas obligatoirement qu’il en sera de même pour la France.

Âge
Comme pour la quasi-totalité des accords de PVT passés par la France, il y a de bonnes chances que le PVT Mexique ne concerne que les 18-30 ans. Seul l’accord passé entre la France et le Canada donne accès au PVT après 30 ans.
Les accords signés pas le Mexique prévoient le plus souvent une limite d’âge fixée à 30 ans. Une exception toutefois : l’accord passé entre le Mexique et le Canada, qui ne concerne que les 18-29 ans.

Localisation
Il est indiqué que les citoyens néo-zélandais, péruviens, chiliens et colombiens peuvent effectuer leur demande depuis n’importe quel consulat ou ambassade du Mexique dans le monde. Nous n’avons pas trouvé d’information concernant les citoyens canadiens.

Point commun à toutes les nationalités : la présence du demandeur au consulat est obligatoire pour qu’un entretien individuel ait lieu avant la délivrance du visa.

Fonds suffisants
Aucune précision n’est donnée pour les citoyens péruviens, chiliens et colombiens. De leur côté, les Néo-Zélandais doivent démontrer qu’ils disposent de revenus (au moins 500 dollars US mensuels) ou d’un compte présentant un solde moyen de 2 000 $US sur une année.
De leur côté, les Canadiens doivent démontrer qu’ils disposent d’au moins 1 867 dollars canadiens de revenus par mois au cours des 6 derniers mois.

Billets d’avion
Rien ne semble précisé pour les citoyens du Pérou, du Chili et de Colombie, mais pour les citoyens néo-zélandais et canadiens, un billet aller-retour (ou des fonds supplémentaires pour en acheter un) est nécessaire.

Assurance
Les citoyens néo-zélandais et canadiens ont l’obligation de disposer d’une assurance maladie, hospitalisation et rapatriement pour la durée de leur séjour au Mexique. Les Néo-Zélandais doivent présenter la preuve de cette assurance lors de leur demande de PVT (ça n’est pas précisé pour les citoyens canadiens). Nous n’avons pas trouvé d’information à ce sujet concernant les ressortissants du Chili, du Pérou de la Colombie.

Participation antérieure
Pour toutes les nationalités disposant d’un accord de PVT avec le Mexique, une seule participation au PVT est possible. Nous pensons qu’il en sera de même pour les Français.

Frais de visa
Les frais dépendent essentiellement du consulat où est déposé la demande de visa. Pour des citoyens canadiens au Canada, par exemple, ces frais s’élèvent à 52 $CA.

Pour être informé des toutes dernières actualités sur le PVT Mexique, suivez-nous sur :


PVT Mexique - Teotihuacan

PVT Mexique - Hacienda

Caraibes Mexique

PVT Mexique - San Miguel de Allende

Pyramide de Quetzalcoatl Tula Mexique

Ik-Kil Cenote Chichen Itza Mexique
Maisons colorees Puerto Vallarta Mexique

2 Commentaires

Ante
1 3
C'est une excellente nouvelle. Moi qui commençais justement les recherche sur les visa pour mexicains qui veulent venir en France, ce pvt tombe a pic
Soufiane
18 93
Supppppeeeerrrrr !!!!!!

Articles recommandés