Interview de Jean-François, conseiller senior en acquisition de talents chez iA (Canada)

Date de publication : 22-07-2022

Auteur

Marie

Nous avons proposé à Jean-François, conseiller senior en acquisition de talents, de répondre à quelques-unes de nos questions sur le recrutement et les conditions de travail chez iA.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis dans l’équipe d’acquisition de talents chez iA depuis octobre 2021. Je m’occupe du recrutement pour les postes en TI (Technologies de l’Information). Je suis en acquisition de talents et en ressources humaines depuis 2005, principalement dans le domaine des TI depuis le début de ma carrière.

J’ai travaillé dans plusieurs organisations bancaires, gouvernementales et dans des firmes de services conseils à Montréal et dans la ville de Québec. J’ai été responsable de l’embauche internationale et des dossiers d’immigration pour plusieurs entreprises au courant de mon parcours.

Quels sont les postes que vous recherchez ?

Chez iA, nous avons plusieurs postes à pourvoir tout au long de l’année. Il y a des postes en technologies de l’information, en marketing, en assurance de dommages, en ressources humaines, en finances et comptabilité, au service à la clientèle et plusieurs autres domaines d’affaires. Nous invitons les pvtistes à explorer les multiples opportunités de carrière sur pvtistes.net et sur le site ia.ca/emploi, où il vous sera possible d’en savoir davantage sur nos offres et ce que nous proposons comme carrière.

Retrouvez toutes les offres d’emploi proposées par iA au Canada dans notre rubrique dédiée.

Est-ce que vous recherchez plutôt des pvtistes ou est-ce qu’iA est ouvert aux permis Stage coop et Jeunes professionnels qui nécessitent quelques démarches ?

Nous sommes ouverts chez iA pour recruter des pvtistes, mais nous savons l’importance d’intégrer des stagiaires et des jeunes professionnels.

Nous sommes à l’aise avec les démarches d’immigration et nous avons même embauché une conseillère en mobilité internationale et en immigration pour nous appuyer dans ces démarches. Nous voulons créer une excellente expérience-candidat en facilitant les démarches d’immigration qui peuvent être assez ardues.

Quels sont pour vous les avantages de travailler chez iA ?

Je suis chez iA depuis quelques mois et je découvre une entreprise humaine et bienveillante. Les valeurs véhiculées au sein de l’organisation sont orientées sur l’amélioration continue et la performance. L’occasion de se dépasser, d’apprendre et de s’améliorer occupe une place majeure chez iA !

On y retrouve aussi un milieu de travail où la diversité est reconnue et appuyée pour combiner nos forces. C’est un employeur actif au niveau de l’inclusion. iA souhaite également créer une communauté d’entraide inclusive, qui célèbre la diversité sans égard à l’origine ethnique, la nationalité, la langue, les croyances religieuses, le genre, l’orientation sexuelle, l’âge, l’état matrimonial, la situation familiale ou aux handicaps physiques ou mentaux.

Il y a beaucoup d’autres avantages tels que les possibilités de développement professionnel et les possibilités de carrières. Je suis fier de travailler pour une entreprise qui offre des conditions de travail de qualité. Nous avons accès à toute une gamme d’avantages sociaux : régime d’assurance collective, soutien au développement professionnel, régime de retraite et accessibilité au régime d’achat d’action. Le bien-être est une préoccupation pour l’employeur et on nous offre même un remboursement annuel sur nos dépenses liées à l’activité physique ou au bien-être.

Est-ce que le travail à distance est possible chez iA ?

Au cours des deux dernières années, nos façons de travailler ont profondément changé. Afin de répondre aux nouvelles attentes de nos employés, iA est fier d’avoir mis en place le modèle flexible de travail. Ce modèle se veut souple et basé sur le choix des employés. Notre modèle flexible offre ainsi à chacun la possibilité de choisir au quotidien où travailler afin d’offrir une réelle conciliation travail et vie personnelle.

Depuis ce mois-ci, iA est allé plus loin en lançant un nouveau projet pilote. Il permettra aux employés admissibles de faire du télétravail à l’étranger, et ce, dans 70 pays et pendant une période de 10 jours ouvrables. Les modalités seront présentées sous peu aux employés et nous sommes convaincus que ce projet de travail à l’étranger sera bénéfique pour plusieurs nouveaux arrivants de la Belgique ou de la France qui désireront travailler quelques jours par année dans leur pays d’origine. Et si ce projet-pilote est concluant, il pourrait même être étendu à davantage de pays et pour des périodes plus longues… À suivre !

Est-il nécessaire d’avoir des années d’expérience pour postuler à un poste chez iA ?

Tout dépend de la fonction et de l’exigence de nos postes. Certains postes sont offerts aux finissants et aux jeunes diplômés. iA est un bel endroit pour commencer une carrière dans un environnement professionnel stable et prospère où ils pourront évoluer chez nous, réaliser leur plein potentiel et s’épanouir professionnellement.

Faut-il parler anglais pour postuler ?

Au sein de iA, plusieurs postes n’exigent pas le bilinguisme anglais-français. Cependant, nous offrons des formations qui ont été développées dans le but de répondre efficacement aux besoins de iA en matière de développement des compétences en anglais. Ce n’est pas une exigence pour tous les postes, mais certains d’entre eux nécessitent de communiquer en anglais avec des clients ou des partenaires dans le reste du Canada et des États-Unis.

Qu’attendez-vous d’un candidat lors d’un entretien ?

Parlez-nous de ce qui vous passionne. Nous aimons la transparence. L’entrevue est un bon moment pour discuter de vos aspirations et de vos intérêts.

Nous souhaitons en apprendre davantage sur les tâches que vous appréciez et celles que vous aimez moins. Faites des liens entre les responsabilités du poste et votre expérience professionnelle. Je recommanderais aux candidats de donner des exemples concrets de réalisations et de succès vécus dans leur parcours professionnel.

Assurez-vous de faire preuve de concision et de précision dans le cadre de l’entrevue. C’est très apprécié par les recruteurs et les gestionnaires.

Combien de temps avant sa date d’arrivée prévue au Canada faut-il postuler ?

Une durée de 3 mois ou moins serait raisonnable. Nos processus de recrutement sont rapides. Lorsqu’un poste est vacant, nous sommes en recherche active de candidats sur le marché. Cependant, si nous dénichons un candidat qui n’est pas encore arrivé au Canada, nous sommes flexibles pour attendre son arrivée.

Peut-on envoyer une candidature spontanée ?

Il est toujours intéressant de recevoir des candidatures spontanées. Nous invitons les candidats intéressés à travailler chez iA de postuler même si aucun poste ne correspond à leur profil. On ne sait jamais ! La semaine ou le mois d’après, une ouverture de poste pourrait se produire. Nos conseillers en acquisition de talents font l’analyse des candidatures spontanées reçues et les traitent de façon proactive pour de futures opportunités.

Le processus de recrutement peut-il entièrement être réalisé à distance (pour un candidat toujours en France / Belgique) ?

Il n’y a aucun souci pour effectuer les entrevues à distance. Nous faisons régulièrement des entrevues virtuelles dans le cadre de nos processus d’embauche actuels. Nous recrutons partout dans le monde depuis quelques années et nos entrevues sont déjà en mode virtuel.

Nos gestionnaires rencontrent les candidats via Teams et autres plateformes. C’est la nouvelle réalité post covid. Ceci est un des avantages d’être en télétravail. Il n’y a plus de limite pour la distance et nous avons augmenté nos bassins de candidats. Nos processus d’embauche sont plus rapides et efficaces depuis qu’on réalise les entrevues à distance.

À quels types de différences culturelles pourrait être confronté un Français ou un Belge au travail ?

Le tutoiement est commun dans le cadre du travail. Ce n’est pas une marque d’impolitesse, mais plutôt de collégialité et de proximité souhaitées avec les interlocuteurs.

La hiérarchie est moins forte et présente qu’en Europe. Il est facile de communiquer avec son gestionnaire ou son directeur.

Les Québécois font la chasse aux anglicismes lexicaux. Vous pouvez donc vous attendre à entendre des mots différents pour désigner des concepts que vous connaissez sous d’autres appellations. Plusieurs Belges et Français nous disent souvent que nous avons des expressions comiques comme « tire-toi une bûche ». Je vous laisse rechercher sa signification sur Internet 😉

Au Québec, il y a plus d’importance accordée à l’expérience professionnelle qu’aux d’études universitaires. De plus, la notoriété de l’université fréquentée n’influence pas le choix de nos candidats.

À titre informatif, au Québec, nous n’avons pas la coutume d’inclure une photo et d’indiquer l’état civil sur le curriculum vitae.

Lorsqu’on intègre iA en PVT ou en stage, y a-t-il des opportunités pour rester dans le groupe à plus long terme ?

Nous avons beaucoup de nouveaux postes à pourvoir chez iA et il y a un effort déployé pour encourager la mobilité interne. Nous savons l’importance de faire évoluer les employés internes et nous encourageons les employés temporaires ou permanents et les stagiaires à progresser au sein de notre organisation. Si un stagiaire veut continuer avec nous après sa formation, il y aura certainement de belles opportunités à saisir pour lui.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

3 Commentaires

Mathieu
10.4K 20.8K

Excellente interview, merci Jean-François et Marie !

Dimitrigerv
2 6

Je n’ai pas vu une seule fiche de poste dans laquelle ils ne demandaient pas d’être bilingue…

Marie
290 967

Hello,
Il ne faut pas hésiter à postuler quand même :). Selon les postes, il est possible de faire autrement :).

Articles recommandés