Australie : augmentation du coût du WHV et taxes plus élevées !

Date de publication : 12-05-2015

Auteur

Julie

Le gouvernement australien vient d'annoncer son budget 2015 et les nouvelles ne sont pas très bonnes pour les PVTistes. Deux points nous concernent directement : le prix des visas et le statut de non-resident.

Le coût des visas 

La quasi-totalité des visas australiens (Working Holiday Visa, visa étudiant, touriste...) vont bientôt coûter plus cher.

Le Working Holiday Visa coûtera ainsi 20 $ de plus, passant de 420 $ à 440 $, auxquels s'ajoutent des frais de paiement par carte de crédit (environ 5 dollars).

Ces nouveaux frais seront appliqués dès juillet 2015. Si vous êtes sûr de vouloir partir en Australie dans l'année qui vient, envisagez de faire votre demande de visa avant le 1er juillet 2015 (et si vous avez besoin d'aide, pensez à consulter notre tutoriel WHV Australie).

Plus de tax free threshold pour les PVTistes !

C'est sans doute la pire des deux nouvelles. Actuellement, les PVTistes sont considérés comme des résidents temporaires et sont exonérés d'impôts s'ils gagnent moins de 18 200 $ sur une année.

Des taxes à hauteur de 19 % sont prélevées directement sur leur salaire. Mais si leur revenus ne dépassent pas ce plafond de 18 200 dollars, ils peuvent récupérer les 19 % de salaire prélevés.

Ce tax return, ils peuvent le demander à leur départ d’Australie ou pendant la période de déclaration, c’est-à-dire entre le 1er juillet et le 30 octobre et peuvent ainsi récupérer quelque centaines, voire quelques milliers de dollars de taxes.

A partir de juillet 2016, tout va changer. Les PVTistes seront considérés comme non-résidents.

Ils ne devront donc plus payer 19 % de taxes, mais 32,5 % (jusqu’à 80 000 $ de revenus) et ne pourront plus bénéficier d’une exonération d’impôts s’ils gagnent moins de 18 200 dollars.

Cela signifie que pour 100 $ (bruts) gagnés en Australie, un PVTiste touchera 67,5 $ et qu'en fin d'année, il n'aura pas ce "tax return" attendu de tous (aujourd'hui, il s'élève en moyenne à 2 500 $, tout de même !).

Et si un PVTiste venait à gagner plus de 80 000 $ dans l'année (c'est plus rare !), il devrait payer 37 % de taxes.

Après les scandales que nous évoquions la semaine dernière, on peut dire que le Programme Vacances-Travail en Australie est en plein chamboulement !

Actuels et anciens PVTistes

En attendant ces changements, si vous êtes actuellement en Australie ou si vous y avez précédemment vécu et travaillé, voici quelques rappels utiles :

  • L'année fiscale australienne commence le 1er juillet et se termine le 30 juin de l'année suivante.
  • Si vous faites un PVT du 1er janvier au 31 décembre, par exemple, vous devez donc faire deux déclarations d'impôts : l'une pour la période du 1er janvier au 30 juin et l'autre pour la période du 1er juillet au 31 décembre.
  • Vous devez faire votre déclaration d'impôts du 1er juillet au 30 octobre OU lorsque vous quittez l'Australie.
  • Vous pouvez faire votre déclaration d'impôts par vous-même (renseignez-vous tout de même sur les risques d'audit de l'Australian Taxation Office (ATO)) ou vous pouvez passer par un organisme tel que Taxback.com (via PVTistes.net, vous bénéficiez de 10 % de réduction). A noter que vous pouvez faire une estimation gratuite et sans engagement via Taxback.com pour savoir quelle somme vous allez recevoir.

Vous allez pouvoir continuer à être taxés 19 % seulement et pourrez obtenir un tax return puisque ces changements ne sont pas encore mis en place.

Quelles conséquences ces changements vont-ils avoir sur le PVT Australie dans son ensemble ?

Le Programme Vacances-Travail a pour objectif initial de permettre aux jeunes de voyager pendant une durée maximale de 12 mois, tout en étant autorisé à travailler, au besoin.

Depuis l'annonce de ce changement de statut des PVTistes, quelques articles parus dans la presse australienne soulèvent des questions très pertinentes.

Le Tourism Industry Council of Tasmania déclare que ce changement va donner envie aux PVTistes de se diriger vers la Nouvelle-Zélande plutôt que vers l'Australie.

Outre cette éventualité (très probable mais pas idéale vu la taille de la Nouvelle-Zélande), il paraît clair que ces changements vont avoir des répercutions sur le tourisme en Australie. Moins d'argent : moins de voyages et moins d'activités, c'est évident ! Certains PVTistes témoignent et expliquent qu'il est déjà parfois compliqué, financièrement, de voyager car la vie en Australie est chère. A quoi va donc ressembler le PVT Australie en 2016 ?

On peut également imaginer qu'avec ces taxes très élevées et cette impossibilité de les récupérer en fin de séjour, le travail au noir va se développer (c'est déjà une pratique très courante en Australie). Dans ce cas, il y aura encore moins de protection pour les PVTistes qui risquent (parfois) de tomber sur des employeurs malhonnêtes, qui n'hésiteront pas à ne pas les payer ou à les sous-payer.

D'autre part, le ministère de l'Immigration australien a annoncé récemment que le travail volontaire (WWOOFing, HelpX...) ne permettrait plus de bénéficier d'un 2nd WHV. Au delà de la déception des PVTistes qui espéraient intégrer ces réseaux pour mêler l'utile à l'agréable, certains s’inquiètent du sort des petites fermes biologiques et d’autres organisations, qui tiennent le coup grâce à ces bénévoles.

Bref, que de changements lourds de conséquence pour les PVTistes en Australie... mais pas seulement. Certains secteurs de l'économie australienne pourraient également en pâtir ! Wait and see...

50 Commentaires

Math
3 8

Salut Oriane, si j'ai bien compris : réduction du prix du visa de 5O$ - taxe à 19% pour tous sur chaque dollar gagné - pas d'impôts si on ne gagne pas plus de 18200$/an - 5$ de taxe en plus si l'on quitte l'Australie
Dites moi si j'ai faux. Et qu'en est-il du taxback ? On oublie ? Merci pour vos éclaircissements
Joaquim
33 98
Bonjour,

Etre résident c'est rester au moins 6 mois en Australie, au même endroit (ce qui ne signifie pas nécessairement dans la même ville), sans quitter le territoire plus de 6 semaines.

Tu peux regarder sur ce lien pour avoir plus d'informations sur le statut de résident et les taux d'imposition correspondant : Tax Return, les impôts à l'australienne | Australia Australie

Si tu veux être sure de ton statut de résident, tu peux faire une estimation gratuite avec Taxback.com. L'avantage c'est que tu sauras si tu peux récupérer tes taxes (donc si tu es résidente) et combien tu peux récupérer en passant par nos services.

Je peux te mettre en contact avec un de mes collègues français pour qu'il t'explique la procédure.

Cheers !
MARION
55 55
Merci pour cette réponse (et pour la rapidité !)
Je vais regarder plus en détail cette loi via le lien que tu m'as envoyé.
Par contre, en lisant l'article ci-dessus, j'avais cru comprendre que nous devions automatiquement nous déclarer en tant que "non-résident" : << A partir de juillet 2016, tout va changer. Les PVTistes seront considérés comme non-résidents >>
Mais je suppose que ce changement n'est pas encore actif, et qu'il sera reconsidéré en janvier 2017.
Est-ce que vous auriez un lien à me proposer pour faire la différence entre résident et non-résident (je crois que c'est une question de temps dans un même endroit).

Merci encore !
Joaquim
33 98
Bonjour Marion,

Pour le moment en Australie, si tu es résident fiscal tu es taxé 19% à la source et 32,5% si tu es non-résident. Si tu gagnes moins de 18 200 $ durant l'année fiscale, et que tu es résident, tu peux récupérer toutes tes taxes.

La loi pour les PVTistes a été repoussée à Janvier 2017, elle prévoit de taxer les détenteurs du working holiday visa à 32,5%, qu'ils soient résident ou non-résident.

Je t'invite à lire cet article, qui donne plus d'informations sur cette nouvelle loi : https://www.taxback.com/blog/governm...backpacker-tax.

Dans tous les cas, il faut attendre Janvier 2017 pour être fixé sur le taux de taxation des PVTistes.

Bien à toi,

Joaquim
MARION
55 55
Bonsoir,

Je viens me renseigner sur toute cette histoire d'impôt !
Récapitulons...!
Si j'ai bien compris, aujourd'hui nous les PVTistes avons toujours une retenu sur notre salaire de 19%.
Si j'ai toujours bien compris, nous pouvons encore demander une "tax return" pour récupérer nos charges, car la réforme n'est pas encore passée. Enfin, nous sommes exonérés d'impôt (sauf si nous avons trouvé un filon de ouf et qu'on gagne plus que 80.000$Aus sur l'année fiscale !)

Si jamais cette réforme devait passer, on passerait donc de 19% à 32.5% de charges prélevées sur le salaire, Ok.
Et, en plus, non seulement nous n'aurions pas de balance de charge (tax return), mais en plus des
32.5% prélevés à la source, nous devrions payer un impôt supplémentaire ?
Bon en fait, ce serait un peu comme France..mais quand je pense que je faisais la tronche quand je payais 24% de charge en étant auto-entrepreneur ! Bref !
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai espoir d'avoir mal compris, et que nous PVTistes, nous ne payerons que les 32.5% de charges sur salaire....! (et tant pis pour la "tax return" !)
Mais si jamais je me trompais (humm...) et bien je voulais savoir si quelqu'un aurait une estimation du pourcentage que cela représente ? Par exemple si on gagne 20.000$Aus, on serait taxé genre à 10%, ça me parait énorme...!

J'espère que je ne fais pas trop de redite avec d'autres messages...!

Bonne soirée !
Delphine
530 867
Message de bablu
Est-ce que ça veut dire qu'au-delà de 18200, par exemple 20000, on est éligible à l'exonération?
Non, la limite des $18200 sera tout bonnement supprimée. Tu paieras des taxes des le premier dollar.
a
0 1
Bonjour, il est dit "Ils ne devront donc plus payer 19 % de taxes, mais 32,5 % (jusqu'à 80 000 $ de revenus) et ne pourront plus bénéficier d'une exonération d'impôts s'ils gagnent moins de 18 200 dollars.".

Est-ce que ça veut dire qu'au-delà de 18200, par exemple 20000, on est éligible à l'exonération?
Delphine
530 867
Message de Max63
Désolé pour les membres de Taxback.com qui écrivent ici, mais à moins d'avoir une déclaration très spécifique à faire et que vous êtes complètement perdus, vous pouvez faire ça tout seul très facilement sans avoir une commission à payer à un organisme tiers. Je suis certain que 99% des backpackers ont seulement les champs Salaires versés et éventuellement Intérêts à remplir (ou mieux, qui seront pré remplis).
Tu n'as pas entièrement tord, cependant il y a des astuces pour récupérer encore plus, comme déclarer des depenses en uniformes, la laundry... tu dis avoir travailler a Broome, et si tu comptabilises 183 jours sur l'annee ou sur 2 ans dans des zones reculées alors tu récupères encore plus. Ce genre de détails il faut les connaitre. La version simplifiée est comme tu le dit... simplifiée. Pour les options il faut fouiller un chouilla et s'y connaitre. J'ai fait mes déclarations d’impôts toutes seules les 2 premières fois. La 3eme fois j'ai fait via un comptable sur place, $140. Les 2 suivantes j'ai fait seule et tu peux déduire les $140 sur la déclaration suivante. Donc il n'y a pas trop a perdre en réalité car grace au comptable j'ai vu les astuces et elle m'a egalement aide a récupérer la medicare levy ($400) bref!!

Message de Max63
Mais sinon, je conseillerais de mettre "Resident" pour chaque boulot.
Je parle surtout par expérience, et en ayant discuté avec d'autres backpackers à ce sujet.
Encore une fois, oui et non... Je t'avoue que ce sujet est vraiment difficile car il y a tellement de retours d'experience qui contredisent la règle qu'on ne sait plus quoi penser... Moi j'ai rencontre des gens qui ont mis resident et a la fin de l’année, au lieu de récupérer des sous on leur a demande de payer la différence, l'horreur... Mais j'ai tendance a penser comme toi. Que si je suis en Australie pour plus de 6 mois sur l'annee fiscale alors je suis residente, apres tout, je ne pouvais pas prevoir que je changerais autant de fois de travail Perso j'ai également toujours mis Resident (sauf mon premier PVT) mais ca ne passe pas pour tout le monde.
Max
7 27
Je lis pas mal de monde expliquer qu'il faut mettre "non résident" pour éviter les embrouilles...
Je vois surtout 2 cas où mettre "Resident" pourrait poser problème, lorsque vous arrivez en Australie moins de 6 mois avant la fin de l'année fiscale ou que vous repartiez d'Australie en moins de 6 mois.

Mais sinon, je conseillerais de mettre "Resident" pour chaque boulot.
Je parle surtout par expérience, et en ayant discuté avec d'autres backpackers à ce sujet.

J'ai bossé à Margaret River, Broome, Cairns, Melbourne, j'ai toujours coché Resident, pas toujours la même adresse résidentielle...

La déclaration de l'année dernière s'est faite sans problème et j'ai été remboursé.
Je viens de faire la déclaration de cette année, et je vais être remboursé.


Petite note aussi pour cette année pour la déclaration d'impôts, le gouvernement a énormément simplifié la déclaration.
En quelques clics sur le site de l'ATO, j'ai pu m'identifier, avoir ma déclarations pré-remplie par mes divers employeurs, j'ai du en rajouter 1 (ABN, nom, salaire et taxes prélevées), et voilà en 10 min c'était fini.

Désolé pour les membres de Taxback.com qui écrivent ici, mais à moins d'avoir une déclaration très spécifique à faire et que vous êtes complètement perdus, vous pouvez faire ça tout seul très facilement sans avoir une commission à payer à un organisme tiers. Je suis certain que 99% des backpackers ont seulement les champs Salaires versés et éventuellement Intérêts à remplir (ou mieux, qui seront pré remplis).

Articles recommandés