La biométrie, mise en place par le Canada à partir de juillet 2018 – MAJ

Article publié le 13-07-2018.

À partir du 31 juillet 2018, les ressortissants des différents pays européens devront se soumettre au prélèvement de leur données biométriques pour obtenir un permis de travail, un permis d'études, un visa de visiteur ou encore la résidence permanente. Seuls les ressortissants des pays exemptés de visa pour visiter le Canada n'auront pas à se soumettre au prélèvement de leurs données biométriques.

Cette nouvelle procédure qui entrera en vigueur pour l'Europe à partir du 31 juillet 2018.

En quoi consiste la collecte de vos données biométriques ? Où aura-t-elle lieu ?

La collecte des données biométriques consiste tout simplement en la prise d'une photo d'identité et de vos empreintes digitales. Vous devrez obligatoirement vous rendre dans un centre agréé par les autorités canadiennes pour que celles-ci collectent vos données biométriques. En dehors des États-Unis et du Canada, seuls les Centres de Réception Des Visas sont habilités à collecter vos données biométriques.

Actuellement, il n'y a actuellement qu'un seul CRDV en France, et celui-ci se trouve à Paris. Mais les autorités canadiennes ont annoncé l'ouverture d'un second Centre de Reception Des Visa (CRDV) permettant la collecte des données à Lyon à partir de novembre 2018. Entre le 31 juillet 2018 et jusqu'à l'ouverture du CRDV de Lyon, il sera possible de se faire prélever ses données biométriques à Lyon, dans des locaux temporaires.

Il n'y a actuellement pas de CRDV en Belgique, mais il y a en un en Allemagne (Düsseldorf), un en Espagne (Madrid), un en Italie (Rome), et un au Royaume-Uni (Londres), pour les centres les plus "proches".

À partir du 31 juillet 2018, il sera donc possible de se faire prélever ses données biométrique à Paris et à Lyon.

Ces démarches seront-elles payantes ?

Oui, elles coûteront 85 $ par personne. Toutefois, pour certaines demandes, quand plusieurs membres de votre famille sont inclus, il existe un tarif spécial (170 $). Par ailleurs, il faudra prévoir le coût du déplacement vers le Centre de Réception des visas.

Qui est concerné par la collecte des données biométriques ? Qui ne l'est pas ?

Sont concernés :

  • Les demandeurs d'un permis de travail (y compris le PVT, le JP, le Stage coop, ou encore Mobilité francophone) dont la demande est administrativement présentée à l'extérieur du Canada.
  • Les demandeurs d'un permis d'études.
  • Les demandeurs de la résidence permanente au Canada pour les demandes présentées à l'extérieur du Canada.
  • Les personnes soumises à un visa qui souhaitent visiter le Canada (les ressortissants français et belges sont exemptés de visas)

Ne sont pas concernés :

  • Les étrangers qui souhaitent se rendre au Canada en visiteur mais qui sont exemptés de visa de visiteur. C'est ainsi le cas des Français et des Belges qui n'ont qu'une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) et qui n'ont pas besoin de visa pour aller visiter le Canada.
  • Les personnes de nationalité américaine qui souhaitent obtenir un permis de travail ou un permis d'études.
  • Ne sont pour l'instant pas concernés les personnes qui demandent une prolongation de séjour comme étudiant ou comme travailleur (c'est à dire qui se trouvent déjà au Canada et qui présentent une demande auprès de Vegreville) et les demandeurs de résidence permanente se trouvant déjà au Canada. Ces personnes le seront plus tard, à partir de 2019 normalement.

Devrons-nous faire une collecte des données biométriques pour tout nouveau permis de travail ou d'études ?

Non, il ne sera pas nécessaire de refaire des démarches pour que vos données biométriques soient collectées à chaque fois que vous présenterez une demande pour un permis d'études ou un permis de travail. Une fois vos données collectées, celles-ci seront valides 10 ans.

Toutefois, si vous présentez une demande de résidence permanente et que celle-ci est sur le point d'aboutir, vous devrez procéder à un nouveau prélèvement de vos donnés biométriques avant d'obtenir votre carte de résidence permanente.

Quand devrais-je faire prélever mes données biométriques ?

Il n'y a pas de précisions spécifiques, mais il semble que la collecte des données biométriques n'aura lieu qu'à la dernière étape de votre demande (de permis d'études, de permis de travail ou encore de votre demande de résidence permanente), avant qu'une lettre d'introduction ne vous soit délivrée.

J'ai déjà une lettre d'introduction, mais je compte entrer au Canada après le 31 juillet 2018, aurais-je besoin de donner mes empreintes biométriques ?

Non, vous n'aurez pas besoin de fournir vos données biométriques si vous présentez une demande de permis de travail (donc si vous avez reçu une invitation) APRÈS le 31 juillet 2018. C'est ce qu'ont indiqué les autorités canadiennes à des candidats à EIC qui posaient la question :

Où trouver des informations supplémentaires ?

Nous vous recommandons vivement de consulter cette page du site des autorités canadiennes. De nouvelles informations devraient être diffusées sur le sujet dans les prochains mois.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Mathieu est parti en PVT au Canada à Toronto en 2005 et depuis il y vit toujours et est maintenant citoyen canadien ! Voici son interview : Mathieu, de PVTiste à citoyen canadien...

Évaluations des membres

Note moyenne donnée par nos membres pour "La biométrie, mise en place par le Canada à partir de juillet 2018 – MAJ".
5/5 (2)

Évaluation de l'article

Afin de nous aider à améliorer les différents articles de PVTistes.net, votre avis est important pour notre équipe.

Articles recommandés

Lilou

FRJ : aide à la recherche d'emploi à Montréal

Lilou

Dans mon auberge...

Lilou

DHL : 75 % de réduction et un envoi international à gagner !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1181044

Merci pour les infos rapides et utiles et surtout de mettre différents cas de figures

#1181045

Merci beaucoup Marie pour l’info. Super utile pour ceux qui partent au Canada après le 31 juillet 2018(c’est mon cas). Encore merci

#1181046

On dirait que les personnes qui présentent leur demande depuis le Canada sont pour le moment exemptés de cette démarche non ?
“Dispense temporaire : demandes présentées au Canada.
Si vous êtes au Canada et que vous présentez une demande pour obtenir un visa, un permis de travail, un permis d’études ou la résidence permanente, vous n’avez pas à fournir vos données biométriques jusqu’à l’ouverture du service au Canada.”

#1181047

On dirait que les personnes qui présentent leur demande depuis le Canada sont pour le moment exemptés de cette démarche non ?
“Dispense temporaire : demandes présentées au Canada.
Si vous êtes au Canada et que vous présentez une demande pour obtenir un visa, un permis de travail, un permis d’études ou la résidence permanente, vous n’avez pas à fournir vos données biométriques jusqu’à l’ouverture du service au Canada.”
J’aurais envie de dire Oui MAIS.
Je pense qu’ils parlent des demandes administrativement déposées au Canada. Je pense donc que pour une demande de prolongation de séjour envoyées à Vegreville par exemple, il n’y aura pas de demande de collecte des donnés biométriques, du moins jusqu’en 2019.
En revanche, pour les demande de PVT, JP, Stage coop ou 1ère demande sous Mobilité francophone par exemple, la les choses devraient être un peu différentes : en effet, ces demandes sont administrativement présentées à l’exterieur Du Canada. Même si tu as le droit d’etre Au Canada au moment de ta demande, tu devras sortir du pays pour y ré-entrer justement parce que la demande est administrativement présentée en dehors du Canada.
Pour cette raison, j’aurais tendance à croire que, mettons que vous receviez une invitation à présenter une demande pour le PVT alors que vous êtes actuellement au Canada en touriste, j’aurais tendance à croire qu’il faudra peut-être aller aux Etats-Unis pour aller se faire prélever ses empreintes biométriques.
Bien sûr, je ne suis pas sûre du tout de ce que j’avance, je me trompe peut-être, il faudra sûrement attendre des précisions des autorités canadiennes sur le sujet.

#1181048

J'ai échangé des messages avec EIC sur Twitter, ils m'ont confirmé que les personnes possédant déjà leur LI n'ont pas à fournir leurs empreintes. Seul l'es candidat déposant des dossiers après la mise en place au 31 juillet devront les fournir.

*personnes qui possèdent leur LI et qui se rendent au Canada après le 31 Juillet

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App