Covid19 et PVT / WHV en Australie : les aménagements de visas

Date de publication : 23-04-2020

Auteur

Julie

Vous avez sans doute été amené à consulter au moins une fois notre article Covid19 : la situation des pvtistes à l'étranger, que nous mettons à jour tous les jours depuis plusieurs semaines. Nous vous proposons de faire un point précis sur les mesures en matière de visas pour l'Australie.

Pour les pvtistes qui sont actuellement en Australie

L'assouplissement de certaines règles liées à l'emploi dans des domaines professionnels essentiels

En Australie, les pvtistes ne peuvent travailler que pendant 6 mois maximum avec le même employeur (plusieurs exceptions existent, que nous vous invitons à consulter). Au vu de la situation actuelle (exceptionnelle et imprévue), l'Australie a décidé de permettre aux pvtistes qui travailleraient dans les domaines suivants, de ne pas être soumis à la limite des 6 mois d'emploi pour un même employeur :

  • Agriculture
  • Grande distribution alimentaire (et de façon plus générale le "food processing")
  • Santé
  • Soin aux personnes âgées

Attention, travailler dans certains de ces domaines ne vous permettra pas d'acquérir les 88 ou 179 jours d'expérience professionnelle requis pour bénéficier une 2e ou une 3e fois du PVT Australie, si ce domaine n'est pas éligible en temps normal.

Des règles plus strictes à respecter pour aller travailler dans les fermes

Pour éviter les propagation du virus dans les communautés isolées d'Australie (où se trouvent les fermes), le gouvernement australien a annoncé un certain nombre de mesures auxquelles doivent se conformer les pvtistes :

  • Avant de bouger d'une région à une autre, les pvtistes doivent s'isoler pendant 14 jours et s'enregistrer sur le site du gouvernement australien (Australia.gov.au - nous n'avons pas encore de détail sur la procédure d'enregistrement mais il semble que ce soit sur ce lien). La mise en quarantaine signifie que vous ne devez pas quitter votre lieu de confinement pendant 14 jours, sauf en cas d'extrême urgence. Cela signifie que vous ne devez pas sortir même pour faire des courses ou voir des personnes avec qui vous ne vivez pas. Il s'agit d'un confinement total de 14 jours. Le non respect de cette règle essentielle pourrait mener à l'annulation de votre visa. Pour en savoir plus sur la façon de s'isoler 14 jours.
  • Les employeurs doivent s'engager à loger leurs travailleurs d'une façon qui leur permette d'appliquer les mesures de distanciation sociale.
  • Des protocoles doivent être définis entre l'employeur et l'employé pour s'assurer que la sécurité au travail est garantie, de même que la sécurité au niveau du logement.

Pour en savoir plus.

Le Temporary Activity visa (subclass 408) dans la catégorie "Australian Government Endorsed Event"

Vous pouvez vous trouver dans 3 situations si vous souhaitez rester en Australie.

1 - Si vous avez fait :

  • Au moins 88 jours de travail "spécifique" dans des régions précises pendant votre 1er Visa Vacances-Travail en Australie OU
  • Au moins 179 jours de travail "spécifique" dans des régions précises pendant votre 2e Visa Vacances-Travail en Australie,

Vous avez la possibilité de postuler pour un 2e ou un 3e Working Holiday Visa (Subclass 417) en Australie. En savoir plus.

2 - Si vous n'avez pas accumulé tout ce temps de travail spécifique mais que vous travaillez actuellement dans les domaines de l'agriculture, de la grande distribution alimentaire, de la santé ou du soin aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou aux enfants, vous êtes éligible au Temporary Activity Visa (subclass 408) dans la catégorie "Australian Government Endorsed Event". Ce visa est gratuit et vous devez prouver que vous parlez un "vocational English".

3 - Si vous n'occupez pas un emploi qui permet d'être éligible au visa 408, l'Australie vous indique que vous avez deux options :

  • quitter l'Australie OU
  • demander un autre type de visa (vous devez trouver un visa auquel vous êtes éligible). Tous les visas australiens.

L'accès anticipé à la superannuation possible pour les pvtistes ? 

Au début du mois d'avril, les autorités australiennes ont indiqué qu'une des mesures d'aide aux Australiens était de permettre à un certain nombre de personnes de puiser dans leurs fonds de superannuation.

Si nous pensions dans un premier temps que les pvtistes n'étaient pas concernés, il semble finalement qu'il soit possible pour eux d'accéder en avance à ces fonds de superannuation, dans des conditions précises. En effet, sur un fact sheet du site du Trésor australien (l'équivalent du ministère de l'économie et des finances), il est directement indiqué que les titulaires d'un visa Working Holiday qui se trouvent en Australie peuvent en bénéficier s'ils ne sont pas en mesure de subvenir à leurs besoins immédiats :

superannuation-early-access-working-holiday

La demande peut prendre un peu de temps et se faire sur votre interface MyGov du gouvernement australien.

Attention, même si aucune preuve ne vous sera demandée pour le moment, vous devrez toutefois justifier de la raison pour laquelle vous ne pouvez pas subvenir à vos besoins immédiats. Gardez d'éventuelles preuves de vos difficultés actuelles, car elles pourraient vous être demandées plus tard.

Si les autorités australiennes estiment que vous avez pu accéder en avance à votre fond du superannuation alors que vous n'étiez pas éligible, vous pourriez devoir payer des pénalités aux autorités australiennes. Par exemple, si vous avez actuellement un travail qui vous procure des revenus, ou encore si vous avez pas mal d'économies sur votre compte, vous ne répondez pas aux critères de l'impossibilité de subvenir à vos besoins immédiats.

La demande doit être faite avant le 30 juin 2020, et vous ne pourrez pas accéder à plus de 10 000 $. La taxe de 65 % n'est apparemment pas appliquée à ces fonds que vous récupérez en avance.

Les consignes pour faire une demande d'accès en avance de votre fond de superannuation se trouvent sur cette page : COVID-19 early release of super.

Notez par ailleurs que la première recommandation que donne l'Australie aux pvtistes qui n'auraient plus de travail et plus de ressources, c'est de quitter le pays...

Rester en Australie : Should I stay (at home) or should I go (home) ?

Le 18 mars, le consulat de France à Sydney publiait ce tweet  :

Vous êtes beaucoup à vous demander si vous devez rester en Australie ou non. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à faire votre choix :

  • En raison de la crise actuelle, il n'est plus du tout envisageable de faire un road trip et de profiter pour le moment de l'aspect "Holiday" du WHV Australie.
  • Les pvtistes en ville subissent de plein fouet la crise du Covid-19 : beaucoup d'entre eux ont été mis à la porte ou mis en arrêt du fait de la fermeture de leur entreprise et se retrouvent sans ressource. Demander un coup de pouce à ses proches restés au pays, qui sont sans doute eux aussi impactés (financièrement) par le Covid-19 n'est pas non plus évident. Parmi les pvtistes qui veulent rester en Australie, beaucoup choisissent de quitter la ville pour aller essayer de trouver un emploi dans les fermes.
  • Les déplacements sont actuellement compliqués et pourraient l'être encore plus prochainement : des États australiens ont fermé leurs frontières, d'autres imposent une quarantaine pour entrer dans l'État. Cela risque donc d'être très compliqué de chercher du travail en faisant le tour des fermes.
  • Beaucoup d'emplois recherchés par les backpackers vont être en priorité donnés à des Australiens qui sont aussi impactés par la crise. Par exemple, une partie du staff de la compagnie aérienne Qantas est "prêtée" à Woolworth pour travailler dans les supermarchés. Des Australiens qui ont perdu leur emploi se tournent vers les fermes pour y travailler. Alors que la saison pour le picking n'est pas optimale, la concurrence pourrait être rude pour les pvtistes qui ne seront certainement pas pris en priorité.
  • Les auberges de jeunesse et les logements exigus sont sous le radar des autorités et sont considérés comme des lieux favorisant la diffusion du virus. Un certain nombre d'États australiens ont annoncé la fermeture de campings, d'hôtels et d'auberges de jeunesse pour limiter les risques de transmission (avec parfois des exceptions pour les établissements accueillant des travailleurs). Mais des mesures plus contraignantes pourraient être mises en place à terme, dans les prochaines semaines.
  • Le Premier ministre australien a clairement signifié que les pvtistes étrangers ne seraient pas sa priorité. Le 3 avril 2020, il a ainsi enjoint les backpackers qui n'avaient actuellement pas d'opportunité d'emploi et des ressources limitées, à quitter l'Australie rapidement. Le lendemain, son ministre de l'immigration en rajoutait une couche en déclarant que "ceux qui n'ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins au cours des six prochains mois devraient quitter le pays".
  • Vous ne serez pas aidé par l'État australien : les aides financières prévues par l'Australie pour les particuliers concernent avant tous les Australiens et les résidents permanents australiens. Si certains États australiens acceptent de prendre en charge les soins médicaux liés au Covid-19 même pour les pvtistes qui ne bénéficient pas de Medicare et qui n'auraient pas d'assurance qui les couvre pour le Covid-19, ça n'est pas le cas de tous les États.  Notez au passage que si vous êtes client de l'assurance Globe PVT, vous êtes couvert pour les soins médicaux liés au Covid-19.
  • Petit signe positif dans ce portrait assez négatif : des mécanismes de solidarité sont mis en place par des Australiens (avec notamment l'opération Adopt a backpacker sur Facebook, où des backpackers se mettent en relation avec des Australiens pour que ces derniers les accueillent pendant la crise). Cette initiative fonctionne sur le même principe que les plateformes WWOOF, HelpX ou WorkAway (qui sont aussi des options alternatives envisageables pour vous mettre en sécurité pour le moment).

Si vous n'avez plus beaucoup d'argent, et si vous n'avez pas la possibilité ou l'envie (par mesure de sécurité) de travailler en Australie, nous vous recommandons vivement de rentrer dans votre pays d'origine.

Quelles conséquences pour mon visa ?

Si votre visa expire dans les prochaines semaines, vous ferez sans doute une croix sur ces semaines "perdues". En revanche, si vous venez d'arriver en Australie et décidez de quitter le pays pour limiter vos dépenses, vous pourrez retourner en Australie dès que le pays rouvrira ses portes aux étrangers (en espérant que ça ne soit pas dans trop longtemps). Le temps passé hors d'Australie sera du temps perdu sur les 12 mois dont vous disposiez initialement.

Nous ne savons pas si des mesures spéciales seront mises en place pour les pvtistes qui n'ont pas pu vivre pleinement leur expérience australienne mais nous ne sommes pas très optimistes à ce sujet.

Comment quitter l'Australie ?

Des vols commerciaux vous permettent encore de quitter l'Australie, notamment via Qatar Airways qui a apparemment baissé ses prix par rapport aux prix prohibitifs proposés dans la seconde partie du mois de mars.

Des vols de rapatriement organisés par la France sont partis de Perth, Melbourne et Sydney, mais ils n'en ont pas prévu de nouveau pour le moment dans la mesure où des vols commerciaux opèrent encore.

Si vous êtes actuellement bloqué en Australie alors que vous souhaitez rentrer en France, l'ambassade de France en Australie vous invite à vous recenser sur ce formulaire en ligne.

Pour les pvtistes qui ne sont pas encore en Australie

Peut-on se rendre en Australie si on détient un Visa Vacances-Travail ?

Non, depuis le 20 mars 2020, les frontières australiennes sont fermées aux étrangers (sauf aux résidents permanents en Australie et aux Néo-Zélandais résidant habituellement en Australie).

Que va-t-il se passer si on ne peut pas partir valider son Visa Vacances-Travail en Australie avant sa date d'expiration ?

Aucune information officielle n'a été publiée à ce sujet. Toutefois, les autorités australiennes ont indiqué sur leur site que les voyageurs qui ont un visa qu'ils n'ont pas pu valider dans le temps imparti devront réaliser une nouvelle demande de visa quand les mesures de restriction auront été levées. Nous supposons que vous devrez repayer les 450 $ de frais de visa.

Que se passe-t-il si on a 31 ou 36 ans dans les prochaines semaines ?

L'une des conditions de participation au PVT Australie est d'avoir moins de 31 ans (pour les Belges notamment) ou moins de 36 ans (pour les Français, les Canadiens et les Irlandais) au moment de la demande de visa. Si vous avez obtenu un Visa Vacances-Travail pour l'Australie mais que vous n'avez pas été en mesure d'aller le valider en vous rendant sur place et si vous avez prochainement 31 ou 36 ans, il est fort possible que vous ne puissiez pas bénéficier d'un nouveau Visa Vacances-Travail.

Article publié initialement le 16 avril 2020, dernière mise à jour le 23 avril 2020.

Évaluation de l'article

5/5 (4)

16 Commentaires

Jérémy
0 2
Bonjour, Sur ce site : visaaustralia, tenu par de prétendus agents agréés de l’immigration australienne, il est indiqué ceci : « WHAT DO IF I AM OFFSHORE AND HAVE A VISA WHICH REQUIRES ME TO ENTER AUSTRALIA BY A CERTAIN DATE? If you hold a valid visa and are required to enter Australia by a specified date and prevented from doing so by the travel restrictions, you must contact the Department and request an extension to the entry date. » Quel est la fiabilité de ce site qui semble aller à l’inverse de ce que vous annoncez ici ?
garry
1 44
Bonjour ha bon c’est pas rassurant !
garry
1 44
Bonjour ha bon c’est pas rassurant !
Julie
4.9K 14K
Salut Jérémy, rien sur le site officiel ne parle de cette demande d’extension et on ne se base que sur les infos officielles (on entend tellement de rumeurs ici et là qu’on est obligés de s’en tenir aux sources officielles). Ceci dit, tu peux tenter de leur répondre, par email, en réponse de ton evisa, et s’ils te répondent positivement, bien sûr, tu peux venir nous le dire :)
Julie
4.9K 14K
J’ai contacté les autorités australiennes dans la foulée de ton message, et non, cette information n’est pas correcte : https://pvtistes.net/covid-19-situation-voyageurs-pvt/.
Sophie
4 7
Coucou! J’ai eu 36 ans hier le 8 avril et le 7 avril j’ai fait ma demande de PVT. J’avais donc bien 35 ans au moment de la demande et maintenant j’attends d’avoir une réponse positive le plus tard dans le temps possible! Idéalement j’aimerais en effet partir en Australie après avril 2021. Je ne comprends pas pourquoi ils arrêteraient de délivrer des PVT si on fait notre demande dans les temps, vu qu’on a ensuite un an pour partir au moment de l’attribution du visa. Quand j’ai appliqué sur le site il n’y avait aucune indication particulières et j’ai pu envoyer ma demande sans problèmes…! Mais maintenant que je vois les commentaires ici, je commence à douter!
Julie
4.9K 14K
Hello Sophie, je pense comme toi, après, on préfère toujours ne rien affirmer de façon catégorique car nous ne sommes pas l’immigration australienne, mais je pense vraiment, à titre personnel, que tu vas avoir ton visa sans souci :) Si tu veux partir après avril 2021, l’idéal serait donc que l’Australie prenne tout son temps pour traiter ta demande :)
khedidja
5 18
Hello sophie, as-tu reçu une rep?
Sophie
4 7
Hello! Non, aucune réponse encore! Ca fait 36 jours que j’ai fait ma demande et sur mon espace il est indiqué que le délai de traitement est de 36 à 46 jours. J’espère que ça prendra encore plus longtemps…! Je posterai un message ici quand j’aurais des nouvelles fraîches!
Natacha
3 4
Bonjour, J’etais partie en nouvelle Zélande pour 3 mois et devais arriver en Australie le 27 mai pour démarrer mon WHV. J’ai 36 ans. Mon visa est valable jusqu’à début décembre mais vu les conditions et mes restrictions physiques( problèmes de dos) je pense que j’aurais dû mal à trouver du boulot là-bas au vu de la conjoncture économique à venir. Je visais principalement l’hotellerie. Je pense donc que je ne repartirai pas. Pourrais-je me faire rembourser mon visa au vu des circonstances ? Merci, bon courage à tous
Julie
4.9K 14K
Salut Natacha, habituellement, l’Australie ne prévoit aucun remboursement des visas, ça risque d’être la même chose en 2020, malgré la situation… Ceci dit, peut-être qu’en décembre, tu pourras envisager de partir en Australie, c’est difficile de savoir comment la situation va évoluer ici et là, mais on peut garder espoir pour la fin de l’année :)
Natacha
3 4
Merci de ta réponse Julie. Ceci étant, si je veux tenter une demande de remboursement, peux-tu m’indiquer à qui et comment l’adresser stp?
Julie
4.9K 14K
Je pense que tu ne peux techniquement pas, car en gros, ce qu’on dit dans notre tutoriel sur la demande de Visa Vacances-Travail, c’est que soit tu annules ta demande avant d’avoir une réponse et tu peux normalement récupérer ton argent, soit tu obtiens ton visa, et c’est cuit. Si tu regardes ici : https://immi.homeaffairs.gov.au/change-in-situation/get-a-refund, dans le formulaire 1424, tu as des « raisons » possibles justifiant un remboursement (page 5 du formulaire) et la situation actuelle n’est pas listée. Si jamais tu y arrives, tiens-nous au courant :)
Natacha
3 4
Ok, Merci Julie. Bon courage
garry
1 44
Bonjour Julie et merci pour cet article fort intéressant, je vais avoir 36 ans en Mai 2020, penses tu que je pourrais avoir une chance d’obtenir ce pvt avant, ça serait ma première demande pour l’Australie !
Julie
4.9K 14K
Salut Garry, ça a toujours l’air possible de faire une demande de visa, donc peut-être 2 semaines avant ton anniversaire par exemple (ou même en avril si tu préfères), tu peux faire ta demande de visa (car c’est la date de la demande qui compte et non la date à laquelle tu obtiens ton visa), tu auras, comme tout le monde, un an pour partir et j’espère sincèrement que l’Australie ne va pas rester fermée pendant 12 mois…

Articles recommandés