On a testé le Valais, en Suisse

Article publié le 31-07-2013.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Un bon coup de Valais

Récemment, j’ai eu la chance de partir passer une semaine dans un petit coin de Suisse très sympathique, mondialement connu et dont le patronyme est particulièrement propice aux jeux de mots : le Valais !

C’est où ? Comment on y va ? C’est quoi ?

Situé au sud de la confédération helvétique, le canton du Valais (Wallis dans la langue de Goethe), peuplé par quelques 312 684 âmes est aisément accessible par tous les moyens de transports imaginés jusqu’à présent. Par la route, l’air (il y a un héliport à Zermatt) ou encore le train (paysages splendides et petites voies ferrées à flanc de montagne) voire même le vélo, toutes les options sont envisageables !

Tout au long de ses 5 224,25 km² de superficie, ce ne sont pas moins de 141 communes qui y sont réparties avec un chef-lieu : Sion. Enfin, comme au Canada, le bilinguisme est présent puisque les deux langues officielles de la région sont le français et l’allemand.

Pourquoi aller dans le Valais ?

Si vous aimez les paysages montagneux, que vous adorez la randonnée, que vous êtes un fana des trucs d’altitude et que les marmottes sont vos meilleures amies : foncez !

De façon plus sérieuse (quoique...), le Valais est un endroit encerclé par des montagnes et qui regorge littéralement de surprises, alternant des lieux reconnus par l’Unesco (le glacier d’Aletsch) ou des petits coins de l’arrière-pays préservés (la Lotschental). Notez également, juste en passant, qu’il n’y a pas moins de 46 sommets culminants à plus 4 000 mètres ainsi que 680 glaciers (de tailles très variables mais représentant quand même 52 milliards de m³ de glace...)

A voir, à faire

Sans avoir la prétention d’être exhaustif, voici cependant une petite sélection super subjective de mes coups de cœur valaisans :

  • La région de la Lotschental

Dans ce petit coin préservé du tourisme de masse, vous trouverez de nombreuses randonnées, des traditions aussi vieilles que vivaces (les tschägattas !) et surtout, un calme propice à de longues balades...

  • Le glacier d’Aletsch

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le glacier d’Aletsch est sans conteste l’attraction N°1 du Valais. Aussi grand que majestueux, il se rejoint via une télécabine et des télésièges. Les plus aventureux n’hésiteront pas à tenter l’aventure dessus (avec un guide !!!) : c’est une expérience inoubliable (bien qu’un tantinet coûteuse...).

  • Zermatt et le Cervin

Si l’on ne devait retenir, en Suisse, qu’un seul coin pour l’alpinisme, et les sports extrêmes, je pense bien que ce serait Zermatt. Déjà, la ville en elle-même est charmante, piétonne et bien conservée. Mais surtout, ce qui attire beaucoup, beaucoup de personnes, c’est le cadre environnant, dominé par le mythique Cervin-Matterhorn, fantasme inavoué de bon nombre de randonneurs.

A noter en passant, pour aller plus loin...

Aussi magnifique soit-elle, cette région n’est pas spécialement propice au voyage “à la roots”. Suisse oblige, un minimum de budget est à prévoir en amont, afin d’éviter de cruelles désillusions, que ce soit dans le domaine de l’hébergement, du transport ou des activités payantes (si vous tenez à en faire, en sachant bien que Dame Nature a quand même très richement pourvu le coin en balades et autres randonnées gratuites !).

D’autre part, certains endroits étant vraiment très touristiques (qui a dit Zermatt ?), le sentiment de solitude et de plénitude évoqué plus haut peut en prendre un petit coup (du moins en ville) par moments. Dans ce cas-là, fuyez vers le haut !

Pour ceux qui désireraient en savoir un peu plus :

Photos par Cédric Tinteroff

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Articles recommandés

[Dossier]

Faire son PVT Canada à Winnipeg au Manitoba

[Interview]

Cassandre : être fille au pair au Canada

[Récit de voyageur]

Travailler en auberge de jeunesse pendant son PVT Canada

[News]

CONCOURS CANADA : 2 billets aller-retour à gagner avec Air Transat !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Johanna
2.9K 1.8K

C’est carrément absolument terriblement magnifique. Mais, au final, je ne connais que du côte italien (Cervin ❤) car la Suisse pose un sérieux problème de budget (+ vignette automobile + francs suisses…).

{{likesData.comment_26096.likesCount}}

vignette égale à plus ou moins 30€ pour n’importe quelle autoroute du pays toute l’année, si on compare à la france pour une même distance c’est donné, comparé au vols des autoroutes françaises ^^

{{likesData.comment_26167.likesCount}}
Johanna
2.9K 1.8K

Effectivement, quand on y vit ou on y va souvent, c’est bien plus intéressant le système de vignette. :)
Mais je ne prends jamais les autoroutes payantes en France, ou presque. En Suisse, je me suis déjà fait avoir, je ne veux pas les prendre mais je me retrouve dessus sans le vouloir !

{{likesData.comment_26170.likesCount}}

y’a tellement à dire et à faire en suisse … le valais c’est beau mais c’est cher ! pour les courageux et fortunés, faites le tour du pays, entre les alpes suisse, le jura suisse, les vignes du tessin, le lac leman, genève, berne, zurich , la fondue, la charbonnade, le chocolat, la raclette , l’accent, la propreté … allez y !!!

{{likesData.comment_26142.likesCount}}
Carô
9.2K 4.8K

Merci Quertu, ça donne de nouvelles idées de belles randonnées sur l’autre continent. Bien sympa tout ça !
Par contre, il va falloir arrêter de parler bouffe sur le site, moi je ne vais plus tenir longtemps … :-( La charbonnade?! Je pensais être plus que calée sur les fondues, raclettes, reblochonnades, mais celle-là, je ne la connaissais pas. ^^ Je vais me donc me coucher avec une envie folle de plats alpins mais en ayant appris un nouveau truc. Merci !

{{likesData.comment_26163.likesCount}}

la charbonnade c’est un genre de pierrade , en meilleur ! un petit tonneaux de charbon, une grill, généralement de la viande à volonté et c’est parti ! rien à voir avec un bbq 😉 personne ne peut être aussi calé qu’un haut-savoyard-suisse 😉

{{likesData.comment_26166.likesCount}}
Julie
14.2K 4.8K

Magnifique !!

{{likesData.comment_26236.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre