Des informations sur le PVT Brésil sont déjà disponibles !

Date de publication : 13-12-2013

Auteur

Marie

Mise à jour du 11 décembre 2017 : le PVT Brésil devrait entrer en vigueur dans les prochains mois. Plus d’infos…

Nous en savons maintenant plus sur les conditions de participation au nouveau visa Vacances-Travail pour le Brésil. Le texte de l’accord, publié sur le site du ministère des Relations extérieures du Brésil, n’entrera pas en application tout de suite, mais nous sommes en mesure de vous donner quelques informations en avant-première !

Les conditions de participation au PVT Brésil

  • Avoir entre 18 et 30 ans à la date de dépôt de la demande de visa. Vous pourrez donc faire votre demande de visa quelques semaines ou quelques mois avant d’avoir 31 ans.
  • Vouloir séjourner au Brésil principalement à des fins touristiques, tout en ayant la possibilité de compléter ses moyens financiers en travaillant.
  • Ne pas être accompagné de personnes à charge.
  • Avoir un passeport valide pour toute la durée du séjour.
  • Avoir un billet d’avion retour ou disposer des ressources suffisantes pour en acheter un.
  • Disposer de ressources suffisantes au début du séjour (la somme sera fixée ultérieurement).
  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT Brésil.
  • Présenter un certificat médical prouvant que vous êtes en bonne santé.
  • Présenter un casier judiciaire vierge.
  • Justifier d’une preuve d’assurance santé couvrant les risques liés à la maladie / invalidité / maternité / hospitalisation et rapatriement pour toute la durée du séjour.

Durée du séjour 

Le PVT Brésil vous permettra de voyager sur le territoire brésilien pendant une année ! À l’issue de votre séjour, il ne sera pas possible de demander une prolongation de séjour. L’accord indique que :

Les ressortissants de chacun des deux États qui séjournent sur le territoire de l’autre État sous couvert d’un visa « Vacances-Travail » ne peuvent pas prolonger leur séjour au-delà de la durée autorisée par le présent Accord, ni solliciter un titre de séjour afin de se maintenir sur le territoire de l’autre Etat.

Aucune exigence de langue n’est requise

Le texte de l’accord indique que :

le refus de visa ne peut se fonder sur le seul motif d’un degré insuffisant de maîtrise de la langue de l’autre Etat.

Toutefois, nous vous signalons que la maîtrise du portugais (la langue officielle du Brésil) sera le plus souvent essentielle pour trouver un travail et vivre au quotidien.

Démarches d’obtention du visa et documents à fournir

Les démarches à suivre et les documents à fournir (ainsi que leur durée de validité) ne sont pas encore connus. Sachez toutefois que le visa devrait être délivré gratuitement. Le visa devra être demandé auprès des représentations diplomatiques du Brésil en France.

Une fois au Brésil

Dans les 30 jours qui suivront votre arrivée au Brésil, vous devrez effectuer les démarches administratives suivantes :

  1. Vous inscrire sur le registre du commissariat de la Police fédérale le plus proche de chez vous.
  2. Si vous souhaitez travailler, vous devrez demander un livret de travail (Carteira de Trabalho e Previdência Social) auprès d’une agence du ministère du Travail et de l’emploi.

Pour obtenir la Carteira de Trabalho et Previdência Social, vous devrez fournir :

  • Votre passeport.
  • Le récépissé de votre inscription auprès de la Police fédérale..

Notez que, comme toujours dans le cas des nouveaux PVT, il arrivera sûrement aux premiers PVTistes de se retrouver face à des agents qui ne connaissent pas ce type de visa. Vous devrez donc faire preuve de patience.

Quotas

Des quotas seront fixés pour le PVT Brésil (à l’inverse du PVT Australie ou Nouvelle-Zélande par exemple). Nous ignorons toutefois combien de personnes pourront s’envoler chaque année. Ces informations seront sûrement disponibles à l’ouverture des PVT Brésil.

Quand ce nouvel accord entrera-t-il en vigueur ?

Le nouvel accord doit d’abord être ratifié par les deux pays (procédures constitutionnelles et légales). Quand cette étape sera faite, le texte de l’accord indique :

Le présent Accord entre en vigueur le premier jour du deuxième mois qui suit la date de la dernière notification, transmise par voie diplomatique, de l’accomplissement par chacune des Parties des procédures constitutionnelles et légales requises pour l’entrée en vigueur du présent Accord.

Pour ne rater aucune informations, suivez-vous sur Facebook (page PVTistes.net Brésil) et sur Twitter (@pvtistes) !

44 Commentaires

workandtravel
5 12
On a bien attendu quatre ans, on n’est plus à quelques semaines près !
Julie
4.9K 13.8K
C’est vrai ! J’ai supprimé ton doublon dans une autre discussion, car ce n’est pas utile d’avoir plusieurs fois le même message partout. Nous allons mettre à jour notre tout dernier article, c’est celui là que les gens consultent 🙂
workandtravel
5 12
Pour info, les gouvernements d’Allemagne et du Brésil ont également signé le 15 février 2015 un accord pour la mise en place d’un programme de visa vacances travail. Ce serait donc le troisième accord VVT signé par le Brésil, après la Nouvelle-Zélande et la France. Mais le programme VVT Allemagne – Brésil va devoir suivre au Brésil le même cheminement législatif que l’accord VVT France – Brésil.
workandtravel
5 12
Finalement Le décret législatif approuvant le PVT FRANCE BRESIL a été publié au Journal Officiel du Brésil le 12 décembre 2017 Decreto Legislativo – 182 de 11/12/2017 – Publicação Original [Diário Oficial da União de 12/12/2017] (p. 2, col. 2) MAIS, avant que le PVT FRANCE BRESIL n’entre en application, un peu de patience, car il faut encore maintenant attendre que le gouvernement Français publie au Journal Officiel de la République Française un décret portant publication de l’accord France – Brésil relatif au programme visas vacances travail signé à Brasilia le 12 décembre 2013. Sans doute que cela ne devrait pas tarder. On notera que le Brésil a publié son décret le 12 décembre 2017, soit exactement quatre ans après la signature de cet accord ! DECRETO LEGISLATIVO Nº 182, DE 2017 (*) Faço saber que o Congresso Nacional aprovou, e eu, Eunício Oliveira, Presidente do Senado Federal, nos termos do parágrafo único do art. 52 do Regimento Comum e do inciso XXVIII do art. 48 do Regimento Interno do Senado Federal, promulgo o seguinte Aprova o texto do Acordo sobre um Programa de Férias-Trabalho entre o Governo da República Federativa do Brasil e o Governo da República Francesa, assinado em Brasília, em 12 de dezembro de 2013. O Congresso Nacional decreta: Art. 1º Fica aprovado o texto do Acordo sobre um Programa de Férias-Trabalho entre o Governo da República Federativa do Brasil e o Governo da República Francesa, assinado em Brasília, em 12 de dezembro de 2013. Parágrafo único. Nos termos do inciso I do caput do art. 49 da Constituição Federal, ficam sujeitos à aprovação do Congresso Nacional quaisquer atos que possam resultar em revisão do referido Acordo, bem como quaisquer ajustes complementares que acarretem encargos ou compromissos gravosos ao patrimônio nacional. Art. 2º Este Decreto Legislativo entra em vigor na data de sua publicação. Senado Federal, em 11 de dezembro de 2017 Senador EUNÍCIO OLIVEIRA Presidente do Senado Federal _____________ (*) O texto do Acordo acima citado está publicado no Diário do Senado Federal de 5/12/2017. TRADUCTION AVEC GOOGLE TRADUCTION Faites-moi savoir que le Congrès national a approuvé, et moi, Eunício Oliveira, président du Sénat fédéral, en vertu de l’alinéa unique de l’art. 52 du règlement d’exécution commun et le paragraphe XXVIII de l’art. 48 du Règlement intérieur du Sénat fédéral, a promulgué ce qui suit DÉCRET LÉGISLATIF N ° 182, DE 2017 (*) Approuve le texte de l’Accord entre le Gouvernement de la République fédérative du Brésil et le Gouvernement de la République française relatif à un programme vacances-travail, signé à Brasilia le 12 décembre 2013. Le Congrès National décrète: Article premier Le texte de l’Accord entre le Gouvernement de la République fédérative du Brésil et le Gouvernement de la République française relatif à un programme vacances-travail, signé à Brasilia le 12 décembre 2013, est approuvé. Un seul paragraphe. Selon les termes de l’article I de la caput de l’art. 49 de la Constitution fédérale, sont soumis à l’approbation du Congrès national tous les actes qui peuvent entraîner une révision dudit accord, ainsi que tous les ajustements supplémentaires qui entraînent des charges lourdes ou des engagements au patrimoine national. Article 2 Le présent décret législatif entre en vigueur à la date de sa publication. Sénat fédéral, le 11 décembre 2017 Sénateur EUNÍCIO OLIVEIRA Président du Sénat fédéral _____________ (*) Le texte de l’accord susmentionné est publié au Diário do Senado Federal du 12/5/2017. http://legis.senado.gov.br/sdleg-get…nto?dm=7319291 ACCORD RELATIF AU PROGRAMME «VACANCES-TRAVAIL» ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRATIVE DU BRÉSIL ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Le Gouvernement de la République Fédérative du Brésil, et Le Gouvernement de la République française Ci-après dénommés « les Parties », Souhaitant proposer aux jeunes Français et Brésiliens une possibilité d’apprécier la culture et le mode de vie de l’autre Etat, y compris au travers d’une expérience de travail à titre accessoire, Sont convenus de ce qui suit : ARTICLE PREMIER 1. Les Parties créent un programme « Vacances-Travail » afin d’autoriser de jeunes ressortissants de chacun des deux États, dans la limite de validité du visa délivré conformément au paragraphe 2 du présent article, à séjourner sur le territoire de l’autre État à titre individuel, principalement à des fins touristiques, en ayant la possibilité de rechercher et d’occuper, à titre accessoire, un emploi leur permettant de compléter les moyens financiers dont ils disposent. 2. Chaque Partie délivre gratuitement aux ressortissants de l’autre État un visa de long séjour temporaire à entrées multiples (ci-après dénommé visa «Vacances-Travail ») d’une durée de validité d’un (1) an, conformément à l’article 3, paragraphe 2, du présent Accord, dès lors que ces ressortissants remplissent les conditions suivantes : a) leurs motivations répondent aux objectifs du programme tels que définis au paragraphe 1 du présent article ; b) ils n’ont pas bénéficié antérieurement de ce programme ; c) ils sont âgés de dix-huit à trente ans révolus à la date du dépôt de la demande de visa « Vacances-Travail » ; d) ils ne sont pas accompagnés de personnes à charge ; e) ils sont titulaires d’un passeport en cours de validité ; f) ils possèdent un billet de retour valable, ou disposent des ressources suffisantes pour acheter un tel billet ; g) ils disposent des ressources financières nécessaires pour subvenir à leurs besoins au début de leur séjour sur le territoire de l’autre État, conformément à l’article 7, paragraphe 2, du présent Accord ; h) ils présentent un certificat médical attestant qu’ils sont en bonne santé et répondent à toute exigence médicale de l’autre Etat; i) ils présentent un casier judiciaire vierge ; j) ils justifient d’une attestation de souscription d’un contrat d’assurance santé couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation ainsi que le rapatriement, pour la durée du séjour, sur le territoire de l’autre Etat. 3. Chacune des Parties peut, en conformité avec sa législation, refuser toute demande de visa « Vacances-Travail ». Toutefois, le refus de visa ne peut se fonder sur le seul motif d’un degré insuffisant de maîtrise de la langue de l’autre Etat. ARTICLE 2 Les ressortissants de chacun des deux États qui souhaitent obtenir un visa « Vacances-Travail » doivent en faire la demande auprès d’une représentation diplomatique ou consulaire de l’autre État située sur le territoire de l’État dont ils sont ressortissants. ARTICLE 3 1. Les visas « Vacances-Travail » délivrés par la Partie française aux ressortissants brésiliens sont valables pour les départements européens et d’outre-mer de la République française. Les visas « Vacances-Travail » délivrés par la Partie brésilienne aux ressortissants français sont valables pour l’ensemble de son territoire. 2. Chaque Partie autorise les ressortissants de l’autre Etat, titulaires d’un visa « Vacances-Travail » en cours de validité, à séjourner sur son territoire pendant une durée maximale d’un (1) an, à rechercher et occuper un emploi rémunéré dans le but de compléter les moyens financiers dont ils disposent. 3. Les ressortissants de chacun des deux États qui séjournent sur le territoire de l’autre État sous couvert d’un visa « Vacances-Travail » ne peuvent pas prolonger leur séjour au-delà de la durée autorisée par le présent Accord, ni solliciter un titre de séjour afin de se maintenir sur le territoire de l’autre Etat. ARTICLE 4 1. Les ressortissants français, titulaires d’un visa « Vacances-Travail » délivré par les autorités brésiliennes, sont, dès leur entrée sur le territoire brésilien, autorisés à rechercher et occuper un emploi, conformément aux dispositions du présent Accord. 2. Dans les trente (30) jours qui suivent son arrivée sur le territoire brésilien, les ressortissants français titulaires d’un visa « Vacances-Travail » doivent s’inscrire au registre du commissariat de la Police fédérale le plus proche du lieu où ils se trouvent. S’ils souhaitent, en outre, exercer une activité rémunérée, ils doivent demander un livret de travail (Carteira de Trabalho e Previdência Social) auprès d’une agence du ministère du Travail et de l’Emploi, sur présentation de leur passeport et du récépissé de leur inscription auprès de la Police fédérale. 3. Les ressortissants brésiliens, titulaires d’un visa « Vacances-Travail » délivré par les autorités françaises, sont, dès leur entrée sur le territoire français, autorisés à rechercher et occuper un emploi conformément aux dispositions du présent Accord, à charge pour leurs employeurs de les déclarer dès leur embauche auprès de l’administration compétente. ARTICLE 5 1. Les ressortissants de chacun des deux États qui séjournent dans l’autre État sous couvert d’un visa « Vacances-Travail » sont soumis, pendant leur séjour, à la législation en vigueur dans l’Etat d’accueil, notamment en ce qui concerne les professions réglementées. 2. Les points n’ayant pas été abordés dans le présent Accord sont régis par les législations nationales respectives des deux États. ARTICLE 6 1. Lors de la délivrance du visa « Vacances-Travail », les représentations diplomatiques ou consulaires concernées remettent aux participants du programme des informations sur les conditions générales de vie et d’accès à l’emploi dans l’État d’accueil. 2. Les Parties encouragent les organismes compétents dans leurs États respectifs à conseiller de façon appropriée les ressortissants de l’autre État titulaires d’un visa « Vacances-Travail ». ARTICLE 7 1. Le nombre maximum de participants autorisés à bénéficier du présent programme est fixé annuellement par échange de notes diplomatiques entre les Parties. 2. Les Parties fixent également, chaque année, par échange de notes diplomatiques le montant minimal des ressources exigibles au regard de l’article 1er, paragraphe 2, sous g), du présent Accord. 3. Chaque année, les Parties se communiquent mutuellement, par voie diplomatique, le nombre total de visas délivrés durant l’année précédente à des ressortissants de l’autre Partie au titre du présent Accord. Le décompte de ces visas s’effectue du 1er janvier au 31 décembre. Lors de la première année, il s’effectue à partir de la date d’entrée en vigueur du présent Accord jusqu’au terme de l’année en cours. ARTICLE 8 1. Les Parties se réunissent, lorsque cela est nécessaire, pour évaluer l’application du présent Accord, à la demande de l’une ou l’autre des Parties. 2. Tout différend résultant de l’interprétation, de l’application ou de la mise en œuvre du présent Accord est réglé lors de la réunion d’évaluation prévue au paragraphe précédent ou, si nécessaire, par la voie diplomatique. ARTICLE 9 1. Le présent Accord est conclu pour une durée indéterminée. 2. Les Parties peuvent amender le présent Accord au moyen d’un avenant sous forme d’échanges de lettres. Celui-ci entre en vigueur conformément aux modalités prévues à l’article 10 du présent Accord. 3. Chaque Partie peut suspendre temporairement l’application du présent Accord, en totalité ou en partie. Une telle suspension devra être notifiée immédiatement à l’autre Partie par voie diplomatique. 4. Chaque Partie peut dénoncer le présent Accord avec un préavis de trois mois en le notifiant à l’autre Partie par la voie diplomatique. 5. La dénonciation ou la suspension temporaire du présent Accord, sauf accord contraire entre les deux Parties, n’a pas d’incidence sur le droit au séjour des personnes déjà titulaires d’un visa « Vacances-Travail » délivré dans le cadre du présent Accord. ARTICLE 10 1. Chaque Partie notifie à l’autre Partie, par la voie diplomatique, l’accomplissement de ses procédures internes requises pour l’entrée en vigueur du présent Accord. 2. Le présent Accord entre en vigueur le premier jour du deuxième mois qui suit la date de la dernière notification, transmise par voie diplomatique, de l’accomplissement par chacune des Parties des procédures constitutionnelles et légales requises pour l’entrée en vigueur du présent Accord. Fait à Brasilia, le 12 décembre 2013, en deux exemplaires originaux, en langues portugaise et française, les deux versions faisant également foi.
Julie
4.9K 13.8K
Oui merci pour ton message, on a vu hier que ça bougeait bien (https://pvtistes.net/pvt-bresil-bientot/), maintenant on espère que ça entrera en vigueur rapidement 🙂
Adeline
13 27
Hello tout le monde, je suis nouvelle sur le site et je me suis inscrite pour le PVT Brésil qui semble ne pas vouloir ouvrir officiellement… Donc comme beaucoup, ma question est : est-ce qu’on en sait plus sur la date d’ouverture officielle du visa? J’aimerais partir courant 2016 (oui je leur laisse plus d’un an lol) mais c’est vraiment LE pays où j’envisage d’aller et je serais hyper déçue si en 2016 il n’est toujours pas ouvert… Quels sont vos pronostics? Pensez-vous que je peux continuer d’espérer 😉
camille
0 8
Bonsoir Avez vous une idée de la date d entrée en vigueur pour ce pvt ? 🙂
Lydie
0 1
J’ai fait le tour sur tous les sites internet apparemment toujours rien pour la date… Je suis dans l’année de mes 30 ans alors j’espère que ça va se faire rapidement.
Geoffrey
55 186
Je ne sais plus si le fait de commenter un article permet de s’abonner aux nouveaux messages, alors j’essaie au cas où 😉
Noémie
5 40
Toujours pas de nouvelles pour la sortie du PVT Brésil?
maxime
0 2
Bonjour, Je pars au Brésil début septembre à priori pour une période de trois mois maximum (visa touristique). J’ai vu qu’un accord franco-brésilien avait été signé fin 2013 pour la mise en place d’un PVT. Pour la 50000e fois: « quelqu’un a-t-il des infos sur sa mise en place concrète? » Autre question: Si je suis sur place au moment de son ouverture (genre si c’est en novembre), pourrai-je faire les démarches directement sur place pour transformer mon visa touristique en PVT? Ca changerais pas mal mes perspectives de voyage si j’avais la possibilité de travailler sur place. Merci d’avance
Mathieu
10.4K 20.9K
Bonjour Maxime, Malheureusement pour le moment nous n’avons pas plus de renseignements.Nous attendons que le Ministère des affaires étrangères dévoilent plus d’informations.
Julie
4.9K 13.8K
Il est fort probable que comme pour le PVT argentin, il faille être en France pour faire sa demande de visa en personne. Tant qu’aucune date d’entrée en vigueur n’a été annoncée officiellement par les autorités françaises et brésiliennes, nous n’avons aucun moyen de savoir quand ce PVT sortira.
maxime
0 2
Merci pour ces infos. Eh bien attendons!
Alexandra
1 16
Qq peut le dire si Ça va être que pour les français ou pour les belges également car dans le descriptif ce n est pas stipule 🙁 , j espère en tt cas!!
Emilien
39 221
J’espère que si on trouve un job et que l’entreprise veux nous garder elle pourra le faire sinon c’est vraiment dommage et pour le coup le PVT ne servira a rien
Marie
9.9K 32.9K
Bonjour Emilien, Le PVT ne sert pas à partir s’expatrier plusieurs années. C’est avant tout fait pour un séjour de découverte du pays. D’après les textes de l’accord, il semble que tu ne pourras pas demander un nouveau visa à l’issu de ton PVT.
sandrine
0 2
Bonjour! Je suis actuellement en Australie avec un working holiday visa et je ne souhaite que utiliser 6 mois pour partir fin avril au Brésil tant de temps, connaissez vous les procédures? Merci d’avance !
Marie
9.9K 32.9K
Bonjour Sandrine, même si l’accord a été signé il y a peu, il faudra attendre peut-être attendre quelques mois avant que le PVT Brésil se mette effectivement en place. Il doit d’abord être ratifié.

Articles recommandés