Article publié le 30-07-2019.

Quelques astuces pour limiter votre budget

Voici quelques astuces pour vous aider à faire durer votre voyage en réduisant certains coûts.

Trouver son boulot avant son logement

L'idéal est de trouver un logement après avoir trouvé un boulot. En effet, si le boulot est finalement assez éloigné de votre lieu d'habitation, vous allez avoir d'importants coûts de transport pour vous rendez tous les jours au travail. En outre, si le job que vous trouvez est en dehors du centre-ville, il est probable que les loyers dans le quartier soient moins élevés qu'ailleurs. Vous économiserez ainsi du temps et de l'argent sur les transports.

Se loger

Si vous voyagez seul, le coût d'un loyer peut être assez élevé. Pour le réduire, vous pouvez pourquoi pas partager une chambre à deux ou à trois dans une colocation. Le prix de la chambre est alors un peu plus élevé que pour une personne seule mais reste moins cher pour les personnes qui partagent la chambre. L'intimité sera moindre (vous avez intérêt à bien vous entendre), mais ça sera toujours mieux (et moins coûteux) qu'un lit dans un dortoir de 10 en auberge de jeunesse. Les colocations de backpackers sont souvent organisées comme ça.

Pour un logement gratuit ou fortement réduit, soyez prêt à travailler quelques heures par semaine dans votre backpacker, mais encore faut-il qu'elle cherche de la main-d'œuvre au moment où vous vous présentez. Il s'agit généralement de faire le ménage des parties communes 2-3 heures par jour. Également bon à savoir : si vous pensez dormir en auberge de jeunesse régulièrement pendant votre voyage, pensez à devenir membre d’une chaine d’auberges (YHA, HI). Vous économiserez non seulement sur le prix des nuitées mais vous aurez également accès a des nombreuses réductions comme le bus, le train...

Le réseau Couchsurfing peut aussi être une option de temps en temps, il vous permet d'être logé gratuitement et de faire des rencontres sympa. Plus d'infos...

Se nourrir

Vous allez vous apercevoir rapidement que l'aliment de base de tout bon backpacker, ce sont les nouilles chinoises (noodles). Peu coûteuses, nourrissantes (après 2-3 sachets), rapides et simples à préparer, elles peuvent être agrémentées de légumes ou de viande selon les goûts de chacun.

Si vous avez besoin d'emporter votre déjeuner, faites-le la veille ou le matin chez vous (des sandwichs, par exemple). C'est moins cher que d'aller s'acheter quelque chose à l'extérieur. Évitez d'acheter des produits qui ne sont pas de saison : ils coûteront souvent beaucoup plus chers.

Se meubler et se vêtir

Si vous souhaitez trouver des meubles à moindre coût, rendez-vous dans les nombreux Op Shop (Opportunity shop = magasins de seconde main) : Salvation Army, Red cross, Vinnie (St Vincent de Paul) et tout un tas d’autres ! Vous pouvez vous acheter des meubles, des accessoires ou matelas d'occasion à moindre coût tout en faisant une bonne action (l'argent récolté sert à financer des associations). De même, pour trouver des vêtements (notamment des tenues de travail) ou ustensiles de cuisine, n'hésitez pas à vous rendre dans les Op Shop, vous pouvez y trouver tout ce dont vous avez besoin. Si vous souhaitez du neuf et que vous n'êtes pas trop regardant sur la qualité des produits, tournez-vous vers les magasins K-Mart qui proposent des objets de déco, de camping, des vêtements, des chaussures, etc. à des prix très bas.

Se connecter à Internet

Outre les McDonald's et certains cafés qui proposent des accès à Internet gratuitement en Wifi (si vous y consommez), vous pouvez aussi vous tourner vers les bibliothèques qui proposent presque toujours un accès gratuit à Internet. Pas besoin (le plus souvent) d'être membre pour profiter de ce service. De plus en plus d’auberges de jeunesse proposent le WIFI gratuit, mais pas toutes donc pensez à vérifier ce point avant de faire une réservation.

Pour les PVTistes nomades et dotés d'un véhicule

Même si vous n'avez pas de loyer à payer à proprement parler, un certain nombre de dépenses conséquentes sont à prévoir :

  • L'essence : privilégiez les véhicules qui consomment le moins possible (quitte à rogner sur le confort que vous pouvez toujours essayer d'améliorer par la suite).
    N’oubliez pas d’utiliser vos bons de réductions qui se trouvent sur vos tickets de caisse de supermarché (voir le chapitre Transports de ce dossier). Par ailleurs, nous vous recommandons de télécharger l'application FuelMapAustralia (application gratuite), qui vous permettra de connaître les tarifs des différentes stations essence du lieu où vous vous trouvez.
  • La nourriture : pour vos sandwichs, préférez le spread butter ou le Philly cheese plutôt que le beurre : ils se conservent mieux et plus longtemps dans un véhicule ou même dans une petite glacière.
    Vous trouverez multitude de barbecue à gaz gratuits dans tout le pays, souvent dans les parcs ou en bord de plage. Pensez-y, non seulement vous mangerez dans un cadre plus que sympa mais en plus vous n’aurez pas à utiliser votre gaz. Petite astuce niveau hygiène : utilisez de l'alluminium sur les barbecue pour votre cuisine : cela vous évitera de cuisiner sur une plaque de BBQ à la propreté plus que douteuse, ou pour ne pas salir une plaque toute propre et avoir à la nettoyer ensuite.
  • Les campings : il devient de plus en plus difficile de dormir gratuitement sur des spots de rêve en Australie. Il faut dire qu’avec les milliers de touristes / PVTistes qui y viennent chaque année, les parkings en bord de plage sont devenus des camping improvisés. C’est donc maintenant beaucoup plus contrôlé (et les amendes sont parfois salées). Il vous suffit de vous éloigner un peu pour vous trouver un petit coin sans panneau d’interdiction ou d’aller sur une aire de repos (rest area). Certains États sont beaucoup plus souples, comme le Territoire du Nord. Essayez de vous procurer le fameux livre Camps Australia Wide qui répertorie tous les campings gratuits ou peu chers en Australie. Avec un peu de chance, il sera déjà dans le van que vous venez d’acquérir (sinon cherchez-le dans des Op’ shop !). Évidemment, vous avez aussi la version plus moderne en application sur votre téléphone (10 $), tout comme l’application Wikicamp, mieux notée (7,99 $).
  • L’hygiène : si vous dormez sur des sites gratuits, vous n’aurez ni douche ni lavabo, pas même de toilettes parfois. Pas de panique, la plupart des plages en Australie ont des douches gratuites (souvent froides) pour se rincer. Soyez juste respectueux des autres usagers (on ne reste pas 15 minutes sous la douche en sifflotant) et de l’environnement (shampoing et savon biodégradables, s'il vous plaît).

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Registration of Canadians Abroad (Working Holiday Visa)

[Interview]

Fanny et Jimmy, 1 an 1/2 sur la route et dans les vignes en Australie

[Récit de voyageur]

Elephant Rock et Greens pool, deux petits paradis de la Western Australia

[News]

PVT Canada 2019 : 7 900 places supplémentaires pour les Français

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1083087

Merci il était quand même temps que vous préveniez les futurs pvtistes du coût de la vie en Australie, bcp d'entre eux sous estiment cet aspect du voyage.

{{likesData.comment_1083087.likesCount}}
Julie
14.4K 4.7K
#1083088

On en parlait quand même dans notre dossier sur le logement et puis sur le forum 😉
Mais en effet, ce petit tour d’horizon des coûts de la vie dans les pays du PVT sont les bienvenus… On continue 😉

{{likesData.comment_1083088.likesCount}}
Alice
35 11
#1083089

Super dossier!!! Merci beaucoup! Je pars en septembre sur Melbourne et cet aperçu va beaucoup m’aider!

{{likesData.comment_1083089.likesCount}}
#1083090

Effectivement les prix sont tres cher et tout est fait pour faire dépenser les voyageurs en quete d’aventure, alors prudence sur les prix qui peuvent varier d’un coin à l’autre.

{{likesData.comment_1083090.likesCount}}
#1083091

Je tiens juste a detailler que les traces dites de poisson ou d’oeuf dans le goon sont en fait contenu dans un agent de conservateur … Ce n’est pas du vin avec de l’oeuf ou du poisson mais cela n’enleve en rien la pietre qualiter de ce vin ….
merci le mal de crane !

{{likesData.comment_1083091.likesCount}}
#1083092

Merci pour le dossier, ça permet de garder les pieds sur terre. Je dois dire que ça m’inquiète quand même un peu tous ces prix exorbitants ! comme quoi, l’aventure ça n’a pas de prix, mais ça a bien un coût !

{{likesData.comment_1083092.likesCount}}
#1104455

Merci pour cette informations car cella m'aidera à préparer mon voyage

{{likesData.comment_1104455.likesCount}}
#1165957

Bonjour,

J'ai vécu un an en Australie et la plupart du temps à Manly, ville probablement la plus chère de l'agglomération de Sydney puisque le cadre y est magnifique.
Je me permets de revenir sur le budget nourriture :
- 200$ par semaine sans se faire à manger soi même et en mangeant dans les fast food et tout : c'est énorme et exagéré selon moi. On mange facilement et bien pour 10$ par repas. Il y a beaucoup d'établissements à sydney qui propose des plats peu cher certains jours. Par ex half price meal monday.
Je dirais plus que cela coute entre 100 et 150$ par semaine en se débrouillant bien.
- Biere entre 8 et 11$ : c'est encore plus énorme. Je suis sorti plein de fois à sydney et je n'ai jamais vu de bières à ce prix là. A manly je ne payais jamais ma pinte (de bière australienne) plus de 7$ (soit 4.4EUR).
Beaucoup de gens n'ont pas conscience du prix de la vie en australie mais il n'est pas si élevé que ça à part pour les loyers. Et proportionnellement aux salaires, c'est bien plus intéressant de vivre là bas Beaucoup d'idées reçues fausses.
Article très intéressant sinon

{{likesData.comment_1165957.likesCount}}
Anne-Lucie
933 416
#1165985

Je suis sortie plusieurs fois a Manly et je n'ai jamais payé moins de $8 pour une Corona. Tout dépend de ou tu sors et ce que tu bois. Je vis a Sydney depuis 3 ans, les prix font mal au derriere quand on vient d'Europe mais des qu'on travaille avec un salaire régulier ca devient abordable hormis le loyer qui lui reste prohibitif. Contrairement a ce qu'on pourrait croire, Sydney n'est pas la ville le plus chere au niveau des sorties. On peut effectivement tres bien manger pour $10 contrairement a Canberra ou Perth.

{{likesData.comment_1165985.likesCount}}
#1184011

Jaurai une questions:
Le SSIAP 1 Agent de prevention securite incendie est il reconnu ou ya t il une equivalence pour ce métier ? Si oui est il beaucoup demander?
Car je souhaiterai valider mes 2 année en whv en travail en ferme et pour ensuite éventuellement faire une demande resident permanent

{{likesData.comment_1184011.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre