En arrivant au Japon : les démarches administratives

Article publié le 27-09-2018.

Souscrire à la sécurité sociale et à My Number

Une fois que vous avez obtenu votre carte de résident à l’aéroport, vous avez 14 jours pour vous rendre dans la mairie de votre quartier / ville pour y faire enregistrer votre adresse. Lorsque vous vous y rendez, les agents vont en même temps vous faire souscrire la sécurité sociale de votre municipalité, ainsi que le système My Number.

La sécurité sociale japonaise

Au Japon le système de sécurité sociale est un peu différent de celui que nous avons en France. Ici, vous êtes :

  • soit rattaché à la sécurité sociale de votre entreprise (uniquement valable pour les contrats type CDI, “keiyaku shain” ou “seishain”)
  • soit rattaché à la sécurité sociale de votre municipalité (pour les demandeurs d’emplois, ceux qui font des petits boulots, les étudiants...).

Les PVTistes sont donc dans le deuxième cas, et doivent souscrire à la sécurité sociale de leur municipalité. Attention, ceci est obligatoire ! Beaucoup de PVTistes l’ignorent, pire encore, le personnel de la plupart des municipalités n’est pas non plus très au courant (les PVTistes ne sont pas si nombreux au Japon et le personnel administratif n’est pas encore habitué à cette catégorie de résidents) et ils pourraient vous donner le choix de vous inscrire ou non. Ils sont dans leur tort mais c’est sur vous que cela retombera en cas de litige. Vous trouverez dans cette discussion des retours de PVTistes à ce sujet.

Sachez également qu’une assurance voyage comme Globe PVT et la sécurité sociale ne couvrent pas les mêmes choses. D'une part, la sécurité sociale japonaise ne couvre qu'une partie des dépenses de santé (généralement 70 %), donc le reste pourrait être à votre charge. Si vous avez une assurance voyage, celle-ci devrait rembourser ce qui vous restait à charge. Par ailleurs,  les assurances voyage vous assurent pour la responsabilité civile et surtout prennent en charge le rapatriement en France si besoin (ce qui n’est évidemment pas couvert par la sécu locale). Vous pouvez donc combiner les deux (et c'est ce que nous vous recommandons), mais dans tous les cas, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur la sécurité sociale japonaise.

Pour calculer le montant de vos cotisations, l'administration va se baser sur vos revenus de l’année passée (hors Japon donc). N’ayant aucun justificatif à fournir, le mieux pour vous est de déclarer que vous étiez sans revenus et donc vous cotiserez selon la seuil minimum de votre caisse locale (les montants diffèrent selon les villes mais généralement moins de 2 000 ¥ par mois).

My Number

Ce nouveau système de traçage administratif a fait couler beaucoup d’encre lors de sa mise en place en 2015, une partie de la population estimant qu’il représentait une atteinte à la vie privée. Le gouvernement présente ce système comme un outil de contrôle permettant une répartition plus juste des cotisations sociales selon les moyens financiers véritables. C’est un outil de contrôle qui permet de lutter contre l’évasion fiscale.

My Number n’a pas vraiment d’équivalent chez nous en France. Cette carte permet un suivi administratif de toute personne résidant au Japon que ce soit au niveau des impôts, des cotisations sociales ou des transferts d’argent depuis ou vers l’étranger.

Tout comme pour la sécurité sociale, la souscription au système My Number est obligatoire. Vous ne pourrez pas, par exemple, recevoir de virement de l’étranger sur votre compte japonais si vous ne présentez pas cette carte à votre banque. La carte est gratuite, il en existe deux sortes :

  • Une carte temporaire en papier (suffisante pour les PVTistes)
  • Une carte à puce, qui prend plus de temps à être fabriquée et n’est utile que si vous restez dans le pays de façon permanente

Si vous avez des questions sur My Number, voici la discussion du forum à ce sujet : Nouveau système My Number.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Lettre de motivation et programme pour le PVT Japon

[Interview]

Jedinojapan, direction Nagoya et Tokyo

[Récit de voyageur]

Nouvelle-Zélande : les bons plans touristiques d’une PVTiste sur l’île du Nord

[News]

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d’invitations…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Pas besoin de Residence Card pour acheter un téléphone, le passeport suffit.

{{likesData.comment_14504.likesCount}}
isa
9.2K 6K

Ok, c’était à titre d’exemple, je vais corriger. :) Par contre, tu confirmes que la carte est bien nécessaire pour des formalités plus « lourdes », du genre l’ouverture d’un compte ?

{{likesData.comment_14505.likesCount}}

Je sais pas je suis là depuis cinq jours seulement, j’ai acheté mon téléphone en arrivant juste avec mon passeport. Pas encore ouvert de compte en banque ni acheté de vélo mais de toute manière il faut tout le temps avoir sa Residence Card avec soi.

La formalité la plus chiante à faire est d’avoir son adresse au dos de sa Residence Card sous 14 jours après son arrivée, je l’ai fait hier mais j’ai galeré pour savoir où le faire. J’en parle sur mon blog.

{{likesData.comment_14507.likesCount}}
larry
152 58

Pour Matosan: est il possible d’avoir l’adresse de ton blog s’il te plaît.? :-)

{{likesData.comment_25596.likesCount}}

Hello tout le monde,
Pour mettre ton adresse sur ta « Residence Card » il faut trouver la mairie de ton quartier dans un premier temps.
Dans les grandes villes comme Tokyo il y a des anglophones dont le travail est de faciliter la paperasse.. N’ayez pas peur :)

En ce qui me concerne je me suis rendu à la Mairie de mon quartier (Setagaya) et une anglophone m’a indiqué toutes les informations à remplir. J’ai ramené avec moi mon bail, mon passeport et ma Resident Card.
Après un temps d’attente, j’avais tout ce qu’il faut.

{{likesData.comment_60870.likesCount}}

Bonjour, bonjour, j’ai une question concernant la Resident Card.
En ce qui me concerne, je vais changer de logement assez souvent, et en prime je serai majoritairement dans des guesthouse ou chez l’habitant.
Est-ce que je peux quand même obtenir une Resident Card et auquel cas, est ce que je devrai à chaque fois faire la démarche pour indiquer un changement de logement ??
Merci

{{likesData.comment_63955.likesCount}}

Bonjour Lison,
Aurais tu une réponse à propos de la question que tu as posé ?
J’envisage un pvt et de changer souvent de logement chez l’habitant également , la carte de résident m’intéresse pour pouvoir sortir et entrer facilement du pays.
Alors comment régler la question de l’adresse ?
Merci

{{likesData.comment_73339.likesCount}}

Et toi as tu eu une réponse ? Je suis actuellement au Japon et vu que apparemment les logements temporaire ne peuvent pas être inscrit sur la carte de résidence je suis bien dans la merde (numéro de téléphone, myNumber, etc…). A part si je triche un peu et joue le gars qui n’a pas compris.

{{likesData.comment_77065.likesCount}}

Bonjour,
Je suis actuellement en PVT Japon et j’ai la possibilité de travailler dans un restaurant mais au bar… Le patron m’a dit que tant que c’est dans un restaurant, je pouvais travailler au bar. Est ce vrai? Ou je ne dois pas accepter?

{{likesData.comment_73168.likesCount}}
Fabien
220 45

Bonjour, article très informatif :)
Par contre vous avez écrit “Zaryuu kado” alors que 在留カード se retranscrit « Zairyū kādo », voire « Zairyuu ka-do » ou encore « Zairyuu kaado ».

C’est pas pour pinailler, juste que je pense qu’un français arrivant au Japon et prononçant « zaryuu kado » (Possiblement intelligible comme 座竜角 = Le coin du dragon assis) n’arrivera pas à se faire comprendre 😉 L’anglais « card » = « kaaaaado » avec un « a » allongé (pas important en français mais pouvant tout changer en japonais).
Cordialement

{{likesData.comment_76763.likesCount}}
Julie
14.4K 4.8K

Merci pour ton message Fabien 😉

{{likesData.comment_76768.likesCount}}

C’est bien beau tout ça, mais comment on fait pour avoir une adresse en étant sans adresse fixe ? Hostel, hotel, guesthouse… Du fait que je n’ai pas d’adresse, je n’ai pas de numéro de téléphone, pas de compte en banque, pas de carte myNumber, du coups pas de job, et à part mentir, il n’y a pas de voie légale pour résoudre mon problème apparemment. Ce pays me casse les couilles. Big Time.

{{likesData.comment_77066.likesCount}}
Mylène
3.8K 2.2K

Salut Florent,

Tu n’es bien entendu pas le seul dans ce cas, je te conseille la lecture de cette discussion du forum : https://pvtistes.net/forum/vie-pratique-et-demarches-administratives-au-japon/132351-nomades-vagabonds-et-voyageurs-itinerants-au-japon-comment-gerer-ladministratif.html

{{likesData.comment_77095.likesCount}}

Merci, mais finalement j’ai noté l’adresse de mon auberge tant pis. Ce n’est pas légal mais on a pas le choix, il n’y a pas vraiment de solutions 100% dans les clous à ce problème. Le Japon s’ouvre maisnm il reste quand même pas mal de points sur lesquels c’est encore un sacré enfer pour les étrangers.

{{likesData.comment_77112.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre