Faire du bénévolat en Corée du Sud

Date de publication : 29-03-2017

Auteur

Morgane

Bénévolat ou volontariat, quelle différence ?

Tout d’abord, il faut bien distinguer le bénévolat du volontariat. Bien que souvent utilisés pour exprimer la même idée, un bénévole ne touche jamais de rémunération, alors que le volontaire en a la possibilité (bien que ce ne soit pas systématique). De plus, lorsque l’on parle de volontariat, il s’agit souvent d’un travail conséquent, de longue durée et qui demande parfois de réelles compétences professionnelles. On pense notamment aux métiers de l’humanitaire.

Dans ce dossier, c’est donc bien de bénévolat que nous allons parler, qu’il soit régulier ou ponctuel, mais jamais rémunéré. A noter qu’en anglais, on appelle un bénévole ou un volontaire par le même terme : « volunteer ».

Pourquoi faire du bénévolat ?

Si vous vous lancez dans le bénévolat, c’est sans doute que c’est déjà quelque chose qui a du sens pour vous. Il existe de multiples opportunités qui généralement ouvertes à tous. Si vous n’êtes pas encore convaincus, voici...

5 bonnes raisons de faire du bénévolat :

1. Donner de votre temps à une cause qui me tient à cœur, à ceux qui en ont besoin
2. Rencontrer des gens guidés par les mêmes valeurs que vous et créer des liens d’amitié durables
3. Avoir une expérience que vous pourriez valoriser sur mon CV
4. Découvrir un pays à moindre frais (dans le cas du « work exchange »)
5. Dans tous les cas, vivre une expérience humaine forte et inoubliable !

Nous allons vous présenter une liste d’opportunités de bénévolat (non-exhaustive). A vous de trouver celle qui est faite pour vous !

Quelques idées de bénévolat :

1. Personnes démunies, handicapées, sans-abris : un sourire n’a pas de prix !

Plusieurs organismes seront ravis de vous accueillir de façon régulière ou ponctuelle, notamment dans le domaine social ou culturel.

SCG Volunteer

Le Seoul Global Center est un centre culturel présent dans plusieurs arrondissements et qui propose des sorties collectives régulières de bénévolat, notamment dans des orphelinats ou lors d’événements culturels. Vous pouvez, par exemple, rejoindre le programme « Local Children Center Volunteer » qui prend place une fois par mois ou encore participer à différents événements culturels ayant lieu toute l’année comme le nouvel an coréen (Chuseok).

Pour participer à une action de bénévolat avec le Seoul Global Center, vous devez obligatoirement assister aux journées d’information qui se déroulent 2 fois tous les 3 mois. Vous pouvez vous inscrire toute l’année par mail.

Dong Hoon, Shin / 02-2075-4117 / sgcvolun(at)gmail.com

Angel House

Angel House est un centre d’accueil pour orphelins handicapés situé à Goyang, dans la banlieue Sud de Séoul. Jang Soon Ok a ouvert la « Maison des Anges » en octobre 1993. Elle-même orpheline et handicapée, elle a consacré sa vie à aider d'autres personnes comme elle. Cet organisme qui n’est que très peu soutenu par l’Etat fonctionne grâce aux aides financières extérieures et aux nombreux bénévoles venus du monde entier. 50 résidents de tous âges y résident toute l’année. Des journées de bénévolat sont organisées tous les samedis et sont ouvertes à tous. Les tâches sont diverses : faire le ménage, la lessive, la cuisine, apporter quelques soins simples aux résidents et surtout partager un moment convivial avec eux.

Il est demandé une participation de 10 000 KRW (8 euros) aux bénévoles pour les frais de repas et pour aider au bon fonctionnement du centre d’accueil. Pour plus d’informations contactez Kiki Fastino kikihero(at)gmail.com. Pour s’inscrire à une journée de bénévolat, rendez-vous directement sur la page Facebook.

Angel House
Goyang-si Dukyangu
Goyang-dong 421-1
Tél: (82)031-963-6506 / (82)031-963-8708

St. Mary’s Hospital

L'hôpital St. Mary de Séoul fait partie du Centre Médical Catholic (CMC), fondé en 1962 pour superviser l'enseignement médical, la recherche et les soins dispensés par l'Église catholique coréenne.

Le Yeoksam Global Village Center vous offre la possibilité de faire des journées de bénévolat à l’hôpital St-Mary. Les tâches sont diverses et variées : aider à la préparation des kits médicaux, aider nettoyage, passer du temps avec les petits patients (enfants) souffrant de leucémie… Contactez le Yeoksam Global Center en précisant votre nom, nationalité, sexe et numéro de téléphone. Vous pouvez aussi mettre en avant vos précédentes expériences de bénévolat et les compétences/talents que vous pourriez partager avec les enfants (musique, magie, art…).

Yeoksam Global Village Center
02-3453-9038/9
annykor(at)gangnam.go.kr

HOPE

HOPE, dont les lettres signifient « Helping Others Prosper through English » est la plus grande association à but non-lucratif de Corée du Sud. Elle vise à aider les enfants pauvres ou les orphelins à travers l'éducation.
Même si l’association recherche en priorité des bénévoles étant capables d’enseigner l’anglais aux enfants, il existe également d’autres postes selon vos compétences (notamment dans la communication, la récolte de fonds, etc…). Cette association offre aussi la possibilité de faire du bénévolat chez les orphelinats partenaires.
Envoyez un email en expliquant pourquoi vous souhaitez vous impliquer dans cette activité, comment vous aimeriez aider, quelles sont vos disponibilités, ainsi que vos infos de contact.
John Baek (president) public.hope(at)gmail.com
Page Facebook

PLUR

L’association PLUR, qui signifie « Peace Love Unity and Respect », aide les sans-abris et les orphelins en leur apportant nourriture et chaleur humaine. Il est possible de rejoindre plusieurs projets, tels que :

  • Feed Your Seoul - Soupe populaire, distribution de nourriture pour les sans-abri
  • Help Your Seoul - Distribution de repas aux sans-abris qui vivent à proximité des gares
  • Teach Your Seoul

Vous devez demander à rejoindre le groupe Facebook pour avoir accès aux projets en cours. Pour toutes autres questions : volunteerforplurseoul(at)gmail.com.

2. Travailler auprès des réfugiés Nord-coréens

TNKR

TNKR (Teach North Korean Refugees) aide les réfugiés nord-coréens avec leurs capacités de communication, que ce soit au niveau linguistique ou de leur confiance en eux (par exemple : savoir bien s’exprimer en public). Outre l’enseignement et le coaching en anglais par des personnes de langue native, vous pouvez apporter d’autres compétences telles que : l’animation des réseaux sociaux, la traduction, la collecte de fonds, l'édition, l'écriture, le networking, la vidéo, la photographie, etc…
Il faut participer à la séance d’information ainsi qu’à la session de « matching » qui permettra de définir quel est le poste que vous pourrez occuper. Il est demandé aux bénévoles de s’engager pour un minimum de 3 mois, 2 fois par mois. Pour s’inscrire vous devez remplir un formulaire en ligne, puis envoyer un mail avec votre CV.

E-mail à envoyer à : Casey Lartigue CJL(at)post.harvard.edu

ATTENTION : le CV sera lu par les réfugiés eux-mêmes donc pas de fioritures ! Lisez bien les étapes à suivre avant d’envoyer votre candidature.

JFNK

JFNK, qui est l’abréviation de « Justice For North Korea », est une organisation bénévole, non partisane, fondée et dirigée par un pasteur sud-coréen dont la vocation est d'aider le peuple nord-coréen. C’est un groupe ouvert à tous, indépendamment de sa foi religieuse ou de sa nationalité. Le bénévole pourra aider à organiser divers événements tels que des projections de documentaires, des conférences de déserteurs, ou encore des concerts de bienfaisance. Tous les profils sont recherchés, ainsi que des profils d’artistes pour les événements : graphistes, danseur, traducteurs, community manager, web designer, comptable, etc. Vous pouvez également consulter leur page Facebook.

3. Aller à la rencontre des orphelins

Si vous souhaitez faire du bénévolat dans des orphelinats, c’est tout à fait possible !

Vous pouvez vous renseigner auprès des organismes suivants :

4. Faire un geste pour nos amies les bêtes

Animal Rescue Korea

ARK est sans aucun doute le plus gros réseau consacré à la défense des animaux en Corée du Sud accessible aux anglophones. Il a été créé en 2006 par une jeune canadienne venue donner des cours d’anglais en Corée. Ce n’est pas un refuge, mais un site regroupant une mine d’informations sur le sujet, dont une liste de refuges à travers la Corée. Vous pouvez également consulter leur page facebook.
Si vous désirez faire du bénévolat dans un refuge pour animaux, vous pouvez directement vous adresser aux refuges eux-mêmes.

Voici une liste non-exhaustive avec les noms et adresses de contacts :

KAPS : Corrie (kaps.adoption(at)gmail.com)
Yangju Shelter : Ula Yang (ula.h.yang(at)gmail.com)
Asan Shelter : Cathy Hynes (Cathyhynes(at)gmail.com)
Daejeon Paws : Daejeon Paws (deborahfallon(at)hotmail.com)
EFL Shelter : Dairin Frawley (Dairinfrawley(at)yahoo.com)
BAPS Shelter : Leo Mendoza (leokiosu(at)gmail.com).

Quelques adresses supplémentaires d’organisations dévouées à la cause animale : Organismes de protection des animaux.

5. Offrir vos services contre un logement gratuit !

Même si le bénévolat a très souvent une connotation « humanitaire », il en existe pourtant d’autres formes. Le principe du « work exchange » est le suivant : vous réalisez un certain nombre d’heures de travail par jour contre un logement (et parfois les repas) gratuit. C’est une pratique particulièrement connue et appréciée des grands voyageurs qui peuvent ainsi économiser sur leurs frais de logement durant leur séjour. Cette pratique existe aujourd’hui dans beaucoup de pays dont la Corée du Sud !

A. Etre staff dans une auberge de jeunesse

Un grand nombre d’auberges de jeunesse propose ce programme.

Voici un exemple des conditions qui peuvent être proposées :

- Tâches : réception, nettoyage des chambre / salles de bains, faire les lits, laver les draps
- 4 à 6 jours de travail par semaine
- Exemple d’horaire
Ménage : 11h30 ~ 14h30 (toujours le matin/midi)
Réception : 13h - 16h ou 16h - 19h (parfois jusque tard – 23h)
- 15 à 18 heures de travail par semaine généralement réparties sur 5 à 6 jours
- Logement gratuit en dortoir ou en chambre double (parfois avec d’autres staff, parfois avec les clients)
- Utilisation gratuite de toutes les installations de la guesthouse (inclus parfois le petit-déj, riz, œufs…)

Certains établissements proposent ce programme sur leur site web, mais si ce n’est pas indiqué, n’hésitez pas à vous renseigner ou à lancer l’idée !

B. Retrousser vos manches pour de vrai !

  • Faire du WWOOFing

Le WWOOFing (« World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un concept de voyage à la fois économique, solidaire et écologique. Cette initiative eco-friendly consiste à donner un coup de main en participant à différentes tâches de nature agricole dans des fermes biologiques un peu partout à travers le monde. Il s’agit d’une association à laquelle vous devez adhérer pour obtenir les listes des fermes dans le pays souhaité.

Attention : si vous voulez devenir « wwoofer » en Corée, c’est bien à l’association coréenne WWOOF Korea que vous devez vous inscrire pour devenir membre. L’adhésion est de 55 USD et est valable 1 an.

De multiples opportunités existent dans le « work exchange » et de plus en plus de sites proposent de mettre en contact les personnes désireuses de tenter l’expérience (moyennant le paiement d’un abonnement à l’année) .

  • Faire du HelpX

Dans le même état d’esprit que le wwoofing, mais dans des domaines plus variés. Le site liste les fermes biologiques et non-biologiques, gîtes ruraux, chambres d'hôtes, et autres auberges de jeunesses…

  • Faire du WorkAway

Majoritairement du travail en auberge de jeunesse ou hôtel, mais aussi du baby-sitting, des cours de langue ou encore des travaux manuels (rénovation…). Consultez le site de WorkAway.

6. Vous en voulez encore ?

Il existe encore pleins d’autres petites associations indépendantes coréennes ou non-coréennes regroupant des bénévoles de toutes origines sur tous types de missions. N’hésitez pas à fouiller un peu sur Facebook ou Meetup !

Pour finir, voici un exemple de journée dans la peau de bénévoles avec « Korea International Volunteers »:

A vous de jouer !

Aucun commentaire

Articles recommandés