Faire ses bagages pour l’Australie

Chapitre 3 : Le choix de votre bagage

Date de publication : 04-06-2018

Auteur

Julie

Le choix de votre bagage

Valise

Si vous optez pour une valise, essayez d’en prendre une plutôt légère pour pouvoir y mettre le plus de choses possibles, sans dépasser le poids autorisé par les compagnies aériennes. Faites attention que les roulettes soient suffisamment solides, il n’y a rien de plus galère qu’une valise qui ne roule plus !

Important : Si la majorité des compagnies propose un poids décent pour les vols longs courriers, il est possible que vous vous rendiez, pendant votre WHV, en Nouvelle-Zélande ou encore en Asie. Là, vous prendrez peut-être des compagnies low cost où les restrictions de poids peuvent poser problème si vous avez un gros bagage bien rempli.

Sac à dos

Beaucoup de PVTistes optent pour un sac de 60 litres, parfois moins (pour ceux qui ont un dos fragile ou qui ne sont pas très grands), parfois plus (pour les grands PVTistes pouvant porter jusqu’à 100 L).

La taille de votre sac dépendra bien sûr aussi de votre façon de voyager :

– « Lèger, je n’emporte que le strict nécessaire, au pire, s’il me manque quelque chose, je l’achèterai sur place ».

– « J’ai fait la liste de tout ce que je dois emporter, elle fait 5 pages. En plus, je veux apporter toute ma garde-robe pour faire face à tous les cas de figure ».

J’ai tendance à vous recommander la première option dans la mesure du possible car partir avec un sac plein peut vite tourner au cauchemar. En Australie, vous achèterez des vêtements et des souvenirs aussi sans doute. Si vous allez dans d’autres pays, vous serez tentés d’acheter plein de petites choses aussi.

En partant de France/Belgique/Canada, faites en sorte d’avoir de la place dans votre sac pour toutes ces choses que vous accumulerez pendant un an et que vous ne voudrez plus quitter.

Et surtout, ayez bien à l’esprit que rares sont les choses que vous ne trouverez pas en Australie si vous les avez oubliées !

Sachez également que plus il y a de place dans votre sac, plus vous y mettrez de choses.

Avec les pochettes, c’est pareil. On a tendance à tous s’extasier devant un sac plein de poches, sur les cotés, le dessus, le devant etc. mais si vous remplissez toutes ces pochettes, votre sac se retrouvera sans doute plein à craquer à un moment ou à un autre et vous aurez du mal à trouver ce que vous cherchez. Vous risquez aussi de cogner tous ceux que vous croisez sur votre chemin, notamment dans des endroits un peu étroits comme le métro. On pense réussir facilement à appréhender l’espace de la même façon avec et sans sac, mais vous verrez que c’est faux, ça change tout !

Ces sacs sur-remplis sont aussi souvent la cause de déséquilibres si vous vous penchez pour ramasser quelque chose. Et si le rangement ne se fait pas de façon stratégique et que le poids n’est pas bien réparti, c’est votre dos qui peut en prendre un coup !

Plusieurs ouvertures sont possibles : favorisez une ouverture sur le long du sac plutôt que sur le dessus uniquement, ça vous permettra d’accéder au fond de votre sac plus facilement.

Pour la marque, tout dépend de vos attentes, notamment en matière de solidité et de design, mais aussi de votre porte-monnaie, car un bon sac peut s’avérer assez cher ! Une valise peu chère risque de vous laisser tomber alors qu’un sac bon marché peut tout à fait vous suivre pendant toute la durée de votre WHV en Australie, le mien en est la preuve !

Il est important ceci dit de bien pouvoir attacher son sac au niveau de la taille et d’avoir des bretelles assez confortables car quand votre sac est lourd, des bretelles très fines peuvent s’avérer très douloureuses, d’autant qu’il n’est pas rare de porter son sac les épaules nues.

N’hésitez pas à demander conseil à un vendeur pour bien comprendre les avantages des différents sacs.

Chez Décathlon comme au Vieux Campeur, par exemple, il est possible de tester son sac avec des poids pour se faire une idée de ce que ce sera de voyager en mode « escargot », toute sa vie sur le dos. Par contre, à l’instar du service proposé et de la qualité des sacs, les prix de ces deux magasins ne sont évidemment pas les mêmes.

Enfin, avec certains sacs sont vendus un sursac qui permet de protéger votre sac de la pluie. Si vous n’en avez pas et qu’il se met à pleuvoir, un grand sac poubelle fera tout à fait l’affaire.

Chapitre 3 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (4)

34 Commentaires

Julie
5K 13.5K
Bonjour Judith, tu es en train de commenter un article sur les bagages en Australie.😉

Pour le Canada, sais-tu qu’il s’agit d’un tirage au sort et que tu n’as aucune certitude d’être tirée au sort ? Plus d’infos :

https://pvtistes.net/dossiers/vacances-travail-canada-working-holiday-canada/.
Stéphane
0 2
Merci Lilou pour cette liste (très !) exhaustive, parfaite pour partir l’esprit un peu plus léger
Judith
0 4
Bonjour, Je reste toujours dans l’attente de recevoir la lettre d »invitation afin de formuler ma demande de PVT. Pourriez vous me dire svp quel est le délai de réponse sachant que j’ai crée mon compte EIC et commencé la procédure le 7 Avril dernier. Merci d’avance pour vos commentaires.
Camille
0 14
Oh oui pardon j’aurais du précisé, je voulais dire sans permis de conduire. Merci pour votre réponse ! J’abuse surement, mais je me demande si on peut trouver une colocation avant d’arriver ?
Julie
5K 13.5K
Bonjour Camille,

Sans permis de travail ou sans permis de conduire ? Si c’est sans permis de conduire, oui bien sûr, tu peux bouger en bus (avec Greyhound notamment) et en covoiturage (il y a beaucoup d’offres de « lift » sur le site Gumtree.com.au).
Camille
0 14
Est il possible de partir sans permis ?
Julie
5K 13.5K
Bonne pêche aux infos 😉
Kamille
3 7
De rien. Je viens de découvrir ce site.. C’est la journée la moins productive du mois mais je fais le plein d’infos !! 😉
isa
6.1K 8.6K
Oui, c’est vrai, pour la plupart, maintenant ! Merci pour ton ajout
Kamille
3 7
Dans le sac de voyage.. un chargeur téléphone ? Ils ont des prises USB dans les avions maintenant non ? Et des écouteurs … pour regarder la télé sans leur écouteurs avec lesquels on n’entend rien.. 😉

Articles recommandés