L’assurance PVT / WHV : les choses à savoir

Article publié le 15-01-2015.

Parfois obligatoire pour obtenir son PVT, parfois conseillée, l'assurance reste un des éléments les plus importants de la préparation d'un PVT à l'étranger. La sécurité sociale française et la mutuelle belge (pour ne citer que le cas des Français et des Belges) ne vous prennent pas en charge lors de votre séjour en PVT à l'étranger. Les accords ne prévoient pas non plus que le pays où vous allez vous prenne en charge.
Ce dossier répondra à toutes vos questions concernant la nécessité d'une assurance et le choix de l'assurance qui conviendra le mieux à vos besoins !

Pourquoi prendre une assurance ?

Pour le Canada, l'Argentine, la Corée du Sud, Hong Kong, la Nouvelle-Zélande, le Chili, la Colombie, le Mexique, l'Uruguay, le Brésil, le Mexique et la Russie avoir une assurance maladie/rapatriement/hospitalisation est obligatoire. Même si elle n'est pas obligatoire en Australie ou au Japon, elle reste indispensable. L’assurance doit être valide pour toute la durée de votre séjour en PVT. Si vous partez 12 mois, vous devez souscrire 12 mois d’assurance. Si vous ne partez que 6 mois, c’est tout à fait possible de ne s’assurer que 6 mois, etc. (à l'exception de l'Argentine, où l'ambassade demande impérativement 12 mois d'assurance pour vous délivrer votre visa PVT).

Quand l'assurance est obligatoire, les douaniers peuvent vous demander de présenter une preuve en passant l'immigration (au Canada, c'est presque systématique, pour les autres pays, c'est beaucoup plus rare), vous devrez montrer votre preuve d’assurance (votre attestation) : n’oubliez pas de l’imprimer !

Pour les PVTistes, Jeunes professionnels et stagiaires au Canada, attention !

Certains PVTistes, par exemple, qui partent 24 mois en PVT préfèrent ne prendre que 6 ou 12 mois d’assurance dans un premier temps. L'agent d'immigration canadien, voyant que vous n’avez que 6 mois ou 12 mois d’assurance, peut tout à fait ne vous délivrer qu’un PVT de 6 mois ou 12 mois, c'est même très fréquent !

Voici ce que vous avez coché lors de votre demande de PVT :

Avant d’entrer au Canada, je vais souscrire une assurance médicale complète, comprenant l’hospitalisation et le rapatriement, pour la durée complète de mon séjour autorisé au Canada. Je suis conscient(e) que, lorsqu’un agent des services frontaliers du Canada me délivre un permis de travail, ce permis est valide pour la même durée que ma protection d’assurance et que je ne suis pas autorisé(e) à prolonger mon permis de travail à une date ultérieure. Je reconnais que je suis entièrement responsable du règlement de tous frais médicaux, découlant de blessures ou de maladies, que je pourrais encourir durant mon séjour au Canada. Je reconnais que si je choisis d’annuler mon assurance médicale à quelque moment que ce soit durant mon séjour au Canada dans le cadre de l’initiative EIC, je fais consciemment preuve d’indifférence à l’égard des conditions de participation d’EIC, et que ni le gouvernement du Canada ni le gouvernement de la province ou du territoire que je visite ne peuvent être tenus responsables de mes frais médicaux.

Il ne faut donc pas lésiner sur l’assurance, c’est certes un budget important mais elle n’est pas seulement conseillée, elle est obligatoire.

Quand faut-il présenter une preuve d'assurance ?

  • Corée du Sud, Mexique, Chili, Brésil, Argentine, Taiwan, Hong Kong, Mexique, Colombie et Russie : dans le dossier de demande de visa.
  • Canada et (extrêmement rarement) Nouvelle-Zélande : en arrivant dans le pays.

Pour l'Australie et le Japon, elle n'est pas obligatoire mais cependant vivement conseillée par les ambassades, pour les raisons que nous allons aborder ci-dessous.

Si vous choisissez tout de même, à vos risques et périls, de ne prendre une assurance que pour une petite durée et de la renouveler en étant déjà sur place, il faut bien faire attention à ce qu’elle soit continue. Par exemple, vous êtes assuré jusqu’au 17 mars dans votre premier contrat, il faudra que vous renouveliez votre assurance pour le 17 mars et non deux jours après. Si votre assurance n’est pas continue, votre demande de renouvellement d'assurance risque fortement d'être refusée (c'est un motif d'exclusion de contrat). Et si le renouvellement passe, vos demandes de remboursement pourraient être rejetées (si vous êtes dans le cas d'un renouvellement d'assurance non continu, parlez-en impérativement à votre assurance pour être sûr de ne pas payer votre assurance pour rien).

Lire des discussions à ce sujet :

Pas d'assurance = prise de risque pour votre santé

Il est utile de rappeler que prendre une assurance peut avant tout vous éviter de graves problèmes : les frais de santé en Amérique du Nord, en Asie et en Océanie peuvent être extrêmement élevés, et même s’il vous arrive un accident bénin, vous pouvez vite vous retrouver avec une note de médecin très salée. Il est même arrivé que des PVTistes aient un accident grave en n’ayant pas d’assurance, et leurs dettes se chiffraient en milliers de dollars. Encore une fois, votre santé est en jeu et elle ne mérite pas que vous fassiez de petites économies dessus.

Voici le témoignage d'un PVTiste parti en Nouvelle-Zélande qui a eu la chance d'être assuré :

Comme tous le monde avant son départ , on se demande le réel intérêt d'une assurance vu qu'on est jeune, en bonne santé et jamais malade , si on peut économiser 350 € , c'est toujours ça !
Je faisais partie de ce cas ! mais par précaution j'ai pris une assurance , et je suis pas déçu de l'avoir fait !!
En 9 mois en NZ , je suis allé à l'hopital pour une chute à vélo (170 €) , voir un médecin (100 €) et je me suis fait hospitaliser une dizaine de jours pour maladie (15 000 €) + le rapatriement médicalisé en France (XXXXX €).
Je sais que mon cas est plutôt rare MAIS comme j'ai pu le constater , ça n'arrive pas qu'aux autres ! et c'est là ou une assurance est utile!

Quand souscrire ?

La règle essentielle à retenir est la suivante : toujours souscrire à l’assurance AVANT de quitter votre pays de résidence (ceci, même si vous partez visiter le monde avant votre PVT). C’est un impératif et c’est valable pour la quasi-totalité des assurances voyage.

Si vous souscrivez une assurance après votre départ, vous risquez d’être exclu des garanties (cela revient à ne pas avoir pris d’assurance...). Dans ce cas, nous vous recommandons fortement de contacter l'assurance de votre choix au préalable pour savoir si elle est d'accord pour vous prendre en charge. Si vous êtes assuré temporairement par votre carte bancaire et que vous devez faire appel à une assurance voyage par la suite, vous devez également souscrire à celle-ci avant votre départ. Vous mettrez alors comme date de souscription le dernier jour assuré par votre carte bancaire. N'hésitez pas là aussi à prévenir votre assurance afin qu'ils ajoutent une note dans votre dossier à ce sujet.

Dans le cas des PVT Canada, Australie, et Nouvelle-Zélande (ceux qui ne nécessitent pas de fournir une preuve d'assurance pendant la demande de visa), il est également recommandé d’attendre d’avoir son visa / sa lettre d'introduction avant de souscrire à une assurance.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

RP : le programme pilote d’immigration au Canada atlantique

[Interview]

Clémence, « cowgirl » à Meadow Lake, en Saskatchewan

[Récit de voyageur]

(Dernière) vidéo de Nouvelle-Zélande de notre reporter PVTiste 2014

[News]

La déclaration d’impôts au Canada

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour à tous,

Merci pour les articles et le comparatif ! Une aide précieuse pour un sujet compliqué tel que celui-ci …

Après avoir lu avec attention ces derniers, je pense en effet souscrire à l’assurance: Globe PVT/WHV/EIC.
J’hésitais entre cette dernière, ASFE Junior Expat et Kinousassur – Travel Zen WHV – PVT. Toutefois, au vue des tarifs et conditions, Globe PVT/WHV/EIC me semble le meilleur compromis.

En revanche, j’ai tout de même deux questions.

1. En ne souscrivant qu’à cette assurance Globe PVT/WHV/EIC (et donc pas à la CFE en plus), pouvez-vous me confirmer que c’est bien suffisant pour entrer en NZ avec mon PVT svp ?
Les frais médicaux (visite chez le médecins + achat de médicaments avec ordonnance son bien remboursés à 100% vous confirmez ?
Oui si j’ai bien compris, mais dans le doute … On est jamais trop prudent 😉

2. En ne souscrivant pas à la CFE, qu’est-ce que je perds en dehors du fait d’être complètement radié de la sécurité sociale jusqu’à temps de revenir en France et remplir de nouveau les conditions pour être assuré social ?
Quels en sont les risques exactement (exemples svp, c’est plus facile à visualiser :) ?

Merci par avance à tous !

{{likesData.comment_62849.likesCount}}
Marie
32.5K 9.4K

1. Oui, c’est tout à fait suffisant.
Ensuite, il est possible de le coupler avec la CFE si tu veux être encore mieux mieux couvert.
Les avantages de la CFE, c’est :
– Ils te couvrent (au tarif de la sécu françaises) pour des trucs qui pourraient être exclus par les assurances (ex : les maladies pré-existantes, qui ne sont jamais couvertes par les assurances / d’autres trucs qui pourraient ne pas être pris en charge, mais que la sécurité couvrirait).
– A ton retour en France, pas de délai de carence potentielle de 3 mois, puisque tu continues d’être couvert pendant cette période par la CFE.

2. Ah bah du coup, je pense que ça répond un peu à ta question.
Je cherche un exemple tout bête… j’en ai un, mais ça n’est pas le mieux.
Ah si : les assurances voyage couvrent généralement assez mal les soins dentaires et d’optique (pense à faire tout ceci avant de partir, c’est mieux pour toi, définitivement). Admettons que tu veuilles te faire faire un détartrage – le truc clairement pas remboursé par les assurances voyage.
Si tu as la CFE, ils pourront te rembourser sur la base des tarifs de la sécurité sociale en France. Dans le cas d’un détartrage, apparemment, c’est donc 20,24 euros. Ainsi, si tu fais un détartrage (enfin, si je ne me trompe pas, mais normalement, c’est bon), ton assurance voyage ne te couvrira pas, mais la CFE te remboursera 20,24 euros (que le coût en Nouvelle-Zélande soit à ce prix là ou à un coût plus élevé)
Tu vois ce que je veux dire ?

{{likesData.comment_62850.likesCount}}

(Re)hello Marie,

Encore une fois, merci beaucoup pour ton retour (très) rapide et complet !

Oui je vois mieux, ça confirme ce que je pensais, et ne partirai donc probablement qu’avec l’assurance Globe PVT/WHV/EIC (pas de CFE couplée).

En dehors des maladies pré-existantes, soins dentaires et d’optique style détartrage, as-tu d’autres exemples de trucs qui pourraient ne pas être pris en charge par l’assurance, mais que la sécurité couvrirait ?
Sinon, est-ce que je peux en trouver la liste quelque part ? (dans les conditions de l’assurance Globe PVT/WHV/EIC lorsque j’y souscrirai peut-être ?)

Merci Marie !

{{likesData.comment_62852.likesCount}}
Marie
32.5K 9.4K

Non, il n’existe pas de liste de soins pas couverts par les assurances, mais qui le seraient par la CFE…

Si tu veux trouver, tu vas prendre la liste des soins exclus par Globe PVT dans la notice, et tu vas voir sur Ameli ce qui est couvert par la sécurité sociale.

{{likesData.comment_62862.likesCount}}

Après lecture de l’article, une question me trotte. Sachant que nous sommes obligés de souscrire une assurance pour que notre PVT soit valide lors de notre arrivée à la douane en l’occurrence ici ce qui nous est conseillé c’est « GP ».

Est ce possible de poursuivre avec cette même assurance pour une éventuelle « RP » ou la collaboration avec ce dernier s’arrête au statut de PVTiste et qu’à partir du moment où l’on n’est statué comme tel notre collaboration se limite là.

Question pas forcément pertinente mais au vu de ce qui est proposé, il me semble intéressant de la poser.

{{likesData.comment_63691.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Salut Manu,
Globe PVT est réservé aux PVTistes. Une fois en RP, tu devras souscrire à une autre assurance : tu peux contacter Sharone, elle te fera un devis mais ne t’attend pas au même prix car une assurance pour ce genre de statut est bien plus onéreuse.

{{likesData.comment_63692.likesCount}}

Salut Mat,
Merci pour ce retour. J’ose imaginer! Je vais donc sans plus tarder contacter Sharone pour plus ample d’informations.

{{likesData.comment_63693.likesCount}}
Do
28 5

Bonjour à tous ! Je ne sais pas si cette question a déjà été posée, si oui je m’en excuse d’avance. Je suis en train de regarder ce qu’il faut faire pour prendre une assurance PVT et vous parlez de la CFE non obligatoire et qui nécessite de prendre une autre assurance en complément.
Ma question est : A quoi sert la CFE si on a déjà pris une autre assurance ?
Quand je suis partie en PVT Canada, j’avais souscrit à la CFE mais je n’en ai pas vu l’utilité du tout.
Merci d’avance

{{likesData.comment_64199.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Salut Do,

Lis cette discussion, elle te renseignera bien sur l’utilité ou pas de la CFE en fonction de ton cas : https://pvtistes.net/forum/support-globe-pvt-et-globe-partner/32162-globe-partner-et-ou-cfe.html

{{likesData.comment_64200.likesCount}}
Do
28 5

Merci beaucoup Mathieu

{{likesData.comment_64202.likesCount}}

Salut les PVTistes !
J’ai obtenu mon PVT l’année dernière, peu avant de signer un CDI dans la société où je travaillais, ce qui a, du coup, décalé mon départ… J’ai jusqu’au 29 juin 2016 pour faire « valider » mon PVT, et en attendant de pouvoir m’installer au Canada (sans doute en 2017), j’y passe mes vacances cet été, j’atterris le 27 juin et je pensais que le fait de présenter ma lettre d’acceptation PVT suffirait à le valider à la douane. Ainsi, même si je reste en France pour la fin 2016, je pourrai tout de même l’utiliser de 2017 jusqu’en juin 2018.
Mais je lis qu’il est formellement obligatoire de souscrire à une assurance AVANT de le faire valider… N’y a-t-il vraiment pas moyen de décaler cette assurance, d’expliquer la situation dans laquelle je me trouve ?
J’espère avoir été claire, et que quelqu’un saura me répondre… Merci beaucoup !

{{likesData.comment_65555.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Tu peux essayer de voir avec Sharone de l’assurance Globe PVT et voir ce qui est faisable ou pas. Pour la contacter : https://pvtistes.net/mon-profil/messages/?to=44868

{{likesData.comment_65556.likesCount}}

Merci beacoup, je vais faire ça !

{{likesData.comment_65557.likesCount}}

Bonjour, je me rends en NZ pour 3 mois et je compte prendre le PVT afin de pouvoir faire du HelpX sur place. Puis-je souscrire à une assurance voyage de 3 mois sans craindre un refus de la part des autorités NZ ? (Assurance de 3 mois versus un PVT initialement valable pour 12 mois)

Merci de vos retours
Solène

{{likesData.comment_67375.likesCount}}

Bonjour à tous !
Je viens d’avoir une mauvaise surprise concernant l’assurance Globe PVT qui est partenaire de notre site PVTistes.
Je prépare mon départ très prochain pour la Nouvelle-Zélande et au moment de faire mon devis sur le site de Globe PVT, je me suis aperçue que nous ne bénéficions pas du tout de 10% de réduction ….
Le site nous indique (https://pvtistes.net/assurance-pvt/) que nous payons 33€ mensuel au lieu de 36,66€ en tarif « normal », et donc que nous faisons une économie de 44€ pour un contrat de 12 mois. (396€ au lieu de 440€).
Or le prix mensuel indiqué sur le site de Globe PVT (http://www.acs-ami.com/fr/acs/globe_rates_ue) n’est pas 36,66€ mais 34€ !
Nous réalisons donc une économie de 1€ par mois, soit 12€ pour un contrat de 12 mois, ce qui est très loin de représenter les 10% de réduction exclusive mise en avant par le site …
J’avoue être un peu déçue de ce genre de publicité mensongère, et je me demande si la réduction offerte pour le service Transfermate (auquel je viens de m’inscrire) n’est pas tout aussi douteuse …

{{likesData.comment_68511.likesCount}}

Bonjour, heureuse détentrice d’un PVT, je pars à Montréal pour deux ans en juillet. J’ai la chance de partir en ayant déjà un travail là bas, car mon entreprise me relocalise dans son studio Montréalais via un contrat local de 2 ans. en ce qui concerne l’assurance, dois-je souscrire à une assurance type Globe PVT ou est-ce à mon entreprise de m’assurer ?
Merci beaucoup :)

{{likesData.comment_68809.likesCount}}

Salut Agathe,

C’est à toi de souscrire à une assurance de deux ans si tu veux obtenir ton PVT pour cette durée, effectivement je te conseille de regarder du côté de chez Globe PVT:
https://pvtistes.net/assurance-pvt/

{{likesData.comment_68810.likesCount}}

Merci Tiphaine !

{{likesData.comment_68811.likesCount}}

Bonjour,
Je pars le 1er mai pour Mpntréal afin d’activer mon PVT qui expire fin mai 2017. Malheureusement, je ne pourrai seulement y rester 15 jours, je prévois d’y repartir d’ici le mois de janvier 2018.
Bien entendu, je compte souscrire une assurance pour 2 ans afin d’avoir un PVT qui dure deux ans.

Ma question est la suivante : détentrice d’une carte visa premier, je suis couverte pour les trois premiers mois. Je pensais ensuite souscrire pour la durée restante une autre assurance.
Etant donné que je dois rentrer en France jusqu’en janvier 2018, est-ce que je pourrais résilier mon assurance et en resouscrire une nouvelle quand je reviendrai en 2018?
Je sais par exemple sur pour Globe Partner si je résilie, je ne peux pas la souscrire à nouveau.
Par ailleurs, quand je retournerai au Canada en janvier 2018, est-ce que cela ne va pas poser problème à la douane s’ils voient que j’ai changé d’assurance? Merci

{{likesData.comment_68859.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Salut Juliette,
Le mieux est que tu envoies un message privé à Sharone de Globe PVT, elle te répondra rapidement : https://pvtistes.net/mon-profil/messages/?to=44868

{{likesData.comment_68861.likesCount}}

C’est fait, merci bien !

{{likesData.comment_68863.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre