Le permis Stage Coop International au Canada

Article publié le 10-11-2017.

Ce permis Stage est proposé aux jeunes Français, Suisses et Espagnols âgés de 18 à 35 ans qui ont trouvé un stage conforme aux exigences de leur programme d'études, au Canada. Sa durée dépend de votre offre de stage mais elle ne peut pas excéder 12 mois.

Notez que pour effectuer un stage au Canada, vous êtes dans l'obligation d'être doté d'un permis de travail (Stage Coop International ou autre), quelle que soit la durée du stage, et que ce stage soit rémunéré ou non. Sans permis de travail, un stage effectué au Canada est illégal.

Nous vous parlerons plus précisément dans ce dossier des conditions de participation, de la démarche à suivre pour l'obtenir et des délais de traitement pour le Stage coop International, une des catégorie de l'initiative Expérience Internationale Canada du gouvernement canadien !

Si vous souhaitez faire une demande de permis Stage coop International 2017, nous vous proposons ce  tutoriel EIC pour la saison 2017.

Dossier publié initialement en octobre 2012. Mis à jour pour la dernière fois en novembre 2017.

AUTEUR : Julie alias Lilou

33 ans
Paris, France

Articles recommandés

Lilou

Eviter les "arnaques" en PVT

Lilou

Le coût de la vie en Australie

Lilou

Valparaiso (Chili) et ses mille facettes

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1173951

Bonjour Lilou,
Suite à ta conférence en MARTINIQUE? Je me suis inscrite de suite.
J’ai trouvé récemment un stage au Canada au sein d’un laboratoire j’aimerais savoir si c’est le visa « Stage coop » OU » PVT » qu’il faut que je prenne. Je suis un peu perdue au niveau des pièces à fournir ( lettre d’introduction etc…) serait-il possible de m’expliquer stp. Pour finir, dans le cas de la réservation d’un logement de colocation afin d’éviter de me faire arnaquer quelles sont les pièces à fournir pour cela?

Bonne journéee!

#1173959

Bonjour a tous! J’ai un petit doute d’un coup mais je pense que je m’emballe pour rien. Je suis en ce moment meme en stage coop International avec permis de travail a l’UofT, et ce jusqu’a fin octobre.
Mon interrogation se pose sur le fait que je doive revenir en france fin Aout, n’y aura t’il pas de probleme pour repasser la douane une seconde fois au retour de France?
Merci a tous!

#1173960

Salut Bapt,
Si tu reviens avant l’expiration de ton permis de stage, alors normalement, il n’y aura aucun souci .

#1173962

Ah ouais OK! Parce que le gros « NO RE-ENTRY » m’a un peu fait flipper, sachant qu’il y a 750 euros de billets en jeu quoi x) Mais j’ai appelé la douane de lÀeroport de Pearson de Toronto (parce que les 10 appels précédents n’ont pas su me répondre) et cela veut dire que le permis SEUL ne peux pas servir pour rentrer sur le territoire canadien, il faut donc un visa pour rerentrer et le passeport francais n’en recquiert pas!
Bref ils m’ont fait stressé pour rien ces canadiens!

#1173963

En fait, c’était aussi expliqué sur l’une des pages EIC du site de Citoyenneté et Immigration Canada 😉 :
L =>

Remarque : Le permis de travail portera également la mention « Ceci n’autorise pas la rentrée ». Cela signifie que le permis de travail vous permet de travailler au Canada une fois que vous avez été légalement admis en tant que résident temporaire. Si vous quittez le Canada pendant la période de validité de votre permis de travail et revenez au pays pour reprendre le travail, l’agent de l’ASFC réévaluera votre admissibilité à titre de résident temporaire. Si vous êtes toujours admissible, l’agent de l’ASFC vous autorisera à revenir au Canada avec votre permis de travail original. Le permis de travail ne fait pas office de visa ou de passeport vous permettant d’entrer de nouveau au Canada, ni n’en garantit l’admission.

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App