Préparer son arrivée en Nouvelle-Zélande

Chapitre 11 : Ouvrir une ligne téléphonique

Date de publication : 17-05-2017

Auteur

Marie

Ouvrir une ligne téléphonique

Ouvrir une ligne téléphonique est assez simple en Nouvelle-Zélande et cela ne vous prendra que quelques minutes. Un téléphone est très utile pour la recherche d'un logement (où beaucoup de propriétaires vous demandent de les contacter par texto notamment) et pour la recherche d'emploi afin d'être facilement joignable. Il est même plus simple d'être joignable pour votre employeur si vous faites du travail saisonnier ou si vous travaillez dans des emplois en tant qu'extra (notamment la restauration).

Les communications que vous recevez ne sont pas payantes comme c'est parfois le cas dans certains pays (comme au Canada par exemple).

Vous avez le choix entre différentes offres similaires à celles de la France. Il y a des cartes pré-payées ou pre-paid (que l'on recharge par "Top-up") sans engagement, les forfaits sans engagement et la possibilité de prendre des forfaits qui vous engagent sur plusieurs mois (souvent, ils incluent un téléphone). Par expérience, de nombreux pvtistes jugent que les cartes pré-payées ou des forfaits sans engagement sont largement suffisantes pour votre séjour en Nouvelle-Zélande. Vous venez tout simplement avec votre téléphone déjà débloqué.

Les forfaits étant très souvent variable, nous vous renvoyons directement aux pages des différents opérateurs néo-zélandais : 2degrees, Vodafone et Spark (qui s'appelait Telecom jusqu'en août 2014).

Tous les clients chez SPARK peuvent bénéficier d'1 GO de data gratuit sur les bornes Wifi proposées par SPARK et disséminées un peu partout sur les territoire (en ville).

Voici un exemple d'offres proposées en mai 2017. Nous ne parlons pas des promotions temporaires qui avaient court à ce moment là.

Les forfaits téléphoniques sans engagement

forfaits-telephone-pvt-nouvelle-zelande

Pour retrouver les offres sans engagement en détail :

Les offres prépayées

Les offres pré-payées fonctionnent comme Mobicarte ou SFR la Carte en France. Vous achetez une carte SIM au départ puis rechargez votre crédit de communication quand vous en avez besoin. Les cartes prépayées des principaux opérateurs sont valables 12 mois. Si vous n'utilisez pas énormément votre portable, vous aurez 12 mois pour arriver au bout de votre première recharge (ou top-up).

Il est possible d'acheter des recharges dans les supermarchés, dans les épiceries, chez les opérateurs mobiles et mêmme sur Internet. Ne vous inquiétez donc pas, vous aurez toujours un endroit pour rechercher votre portable en minutes de communication, en SMS ou en données DATA (internet). Les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile proposent chacun une offre de base avec des tarifs qui diffèrent à peu près.

Mais ce qui est intéressant dans les offres prépayées, ce sont les "packs" auxquels vous pouvez souscrire depuis votre téléphone (et qui seront déduits de votre crédit). Certains packs sont permanents tandis que d'autres sont des offres temporaires.

Les packs ou les combos sont des offres spéciales pour des minutes de communication, des SMS et des données DATA. Vous achetez un pack contenant un certain nombre de minutes de communication, de textos et des MO de connexion Internet en 3G.

Les opérateurs proposent également des packs de sms, de données Internet ou de minutes de communication que vous pouvez choisir en fonction de vos usages et de vos besoins (des packs de sms, des packs de data, des pack de minutes...).

Pour en savoir plus, sur ce sujet, nous vous recommandons de lire l'excellent message d'explication sur le sujet publié par une membre sur la discussion Téléphone en Nouvelle-Zélande.

Voici quelques offres de packs disponibles en mai 2017 :

SPARK : Prepaid Mobile Plans & Sim Cards - Mobile Plans | Spark NZ

Les value packs :

  • 9 $/mois : 30 minutes de téléphone, 1000 SMS en NZ
  • 19 $/mois : 750 mégas - 150 minutes de téléphone en NZ- SMS illimités en NZ
  • 29 $/mois : 1,5 gigas - 200 minutes de téléphone en NZ - SMS illimités en NZ

Les packs pour les "data lovers" (qui axent plus sur la data...) : 

  • 20 $/4 semaines : 1,5 giga de data (plus 1 giga de data "Socialiser" - la data utilisée pour certaines appli est déduite de ce crédit de 1 giga). Comptez ensuite 49 cents par minutes pour les appels vocaux et 20 cents pour un SMS.
  • 40 $/4 semaines : 4,5 gigas de data (plus 1 giga de "data Socialiser") - Comptez ensuite 49 cents par minute pour les appels vocaux et 20 cents pour un SMS

VODAFONE : Prepaid plans that you design like My Flex Prepay - Vodafone NZ

Vodafone propose des offres prépayées à la carte (Flex Prepay) où vous pouvez moduler la data, les minutes d'appel et les SMS en fonction de vos besoins.
Par exemple, pour la souscription d'un pack de 35 $NZ  valide pendant 4 semaines, vous pouvez disposer 3,5 gigas de date, de 50 minutes d'appel et de 50 SMS.

Il proposent aussi 2 autres offres de base :

A Kiwi favourite : ce pack coûte 19 $NZ et est valide 4 semaines. Pour ce prix, vous bénéficiez de 750 MO de data, 150 minutes d'appels (NZ et OZ)  et des SMS illimités (NZ et OZ)
Big data bundle : ce pack coûte 28 $NZ et est valide 4 semaines. Pour ce prix, vous bénéficiez de 1,5 GO de data, 200 minutes d'appels (NZ et OZ) et des SMS illimités (NZ et OZ)

2 DEGREES : Prepay | 2degrees Mobile

2 degrees proposent des packs en fonction de vos besoins. Certains sont axés sur les appels vocaux, d'autres sur les SMS et d'autres sur la data. Voici quelques exemples de packs disponibles

Le carryover pack (19 $NZ - validité pour 1 mois) : vous pouvez appeler en illimités les clients 2 degrees, vous bénéficiez de 100 minutes d'appels vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie, de 500 MO de data et de SMS illimités vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

Exemples de talks pack disponible :

  • 12 $NZ (1 mois de validité) : Appels illimités vers les lignes fixes en Nouvelle-Zélande
  • 10 $NZ (1 mois de validité) : 300 minutes d'appel vers l'international (dont les lignes fixes en France et en Belgique)

Exemples de packs data disponibles :

  • 10 $NZ (1 mois de validité) : 300 MO de data
  • 20 $NZ (1 mois de validité) : 1 GO de data
  • 50 $NZ (1 mois de validité) : 3 GO de data

Si vous souhaitez passer des appels ou envoyer des SMS, le coût sera directement déduit de votre crédit disponible (44 cents par minute d'appel et 20 cents par SMS).

Exemple de pack SMS/Data disponible :

  • 10 $NZ : SMS illimités vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie et 150 MO de data.

Attention à la couverture réseau des opérateurs mobiles en Nouvelle-Zélande

Il est à noter que la couverture des réseaux n'est pas exceptionnelle en Nouvelle-Zélande (bien que celle-ci s'améliore) et il arrive très régulièrement que vous vous retrouviez sans réseau dans certains coins du pays. Tous promettent généralement de couvrir les lieux où 97% des kiwis vivent. Or, de nombreuses régions beaucoup plus reculées (et merveilleuses à visiter) ne sont pas couvertes. Certains opérateurs ont toutefois une meilleure couverture que d'autres. Ainsi, même si la couverture s'arrange, il semble toutefois que 2degrees soit sur ce point là un peu plus faible que Vodafone ou Spark. Le réseau 4G est encore moins développé et ne concerne essentiellement que les villes néo-zélandaises.

N'hésitez pas à comparer les réseaux qui évoluent régulièrement en vous rendant sur les pages consacrées de chacun des opérateurs :

Une carte sim gratuite !

Les cartes SIM coûtent généralement quelques dollars (entre 5 et 10 dollars généralement). Certains opérateurs proposent parfois des cartes SIM gratuites. Allez regarder les offres disponibles sur Internet. Et si vous hésitez encore, pourquoi ne pas en parler sur la discussion consacrée au téléphone en Nouvelle-Zélande sur le forum.

Chapitre 11 sur 11

Évaluation de l'article

5/5 (2)

93 Commentaires

Aurélie
0 8
Bonjour, est ce qu’il est possible de ramener des fossiles de NZ vers la France par avion ? Est ce que ça pose un problème à la douane ?
Marie
9.9K 33.1K
Salut Aurélie, Avant de pouvoir répondre à ta question, je pense qu’il serait utile de savoir où tu les as obtenus. Tu les as achetés ? Tu les as trouvés ? Si oui, à quel endroit ? Dans un parc national/une réserver ? De quel type de fossil il s’agit ?
Aurélie
0 8
Ce sont des kiwis qui me les ont donné, ce sont des bivalves trouvés dans le lit d’une rivière. Ca pèse 1.5kg.
Marie
9.9K 33.1K
Alors, j’ai essayé de faire quelques recherches. D’après ce que j’ai vu, il pourrait être utile pour toi de contacter les autorités néo-zélandaises pour vérifier qu’il n’y a pas de souci pour les emporter. Il vaudrait mieux que tu leur donnes un max de détail : savoir dans quel lit de rivière les personnes qui te l’ont donné l’ont trouvé, faire des photos, indiquer des mesures approximatives, le poids, ce genre de chose. Ça pourrait les aider à déterminer si ça tombe dans les objets protégés ou non. Si ça entre dans les objets protégés, alors il faudra demander un permis d’exportation. Si ça n’est pas protégé, alors il ne devrait pas y avoir de souci du côté néo-zélandais. En effet, il serait pas top top que tu partes de la Nouvelle-Zélande avec un fossile qui pourrait avoir un intérêt scientifique pour le pays. Surtout, pour certains trucs (j’ignore totalement si c’est le cas de tes bivalves, je n’ai aucune connaissance en fossile), l’exportation est interdite ou limitée et genre si te te faisais chopper avec un tel truc, tu pourrais risquer une grosse amende… Sur ce lien : https://mch.govt.nz/nz-identity-heritage/protected-objects/frequently-asked-questions Ils citent notamment les fossils, mais des recherches un peu plus poussées démontrent que ça n’est pas absolument tous les fossils. En gros, sur leur site (sur cette page : https://mch.govt.nz/nz-identity-heritage/protected-objects), ils disent de les contacter si tu n’es pas sûre que l’object est régulé par leur loi sur les objets protégés. Ensuite, côté français. cela devrait aller, du moment que tu as par exemple la preuve de tes échanges avec la Nouvelle-Zélande qui t’auraient dit qu’il n’y avait absolument aucun souci de ce côté.
Aurélie
0 8
Un grand merci pour tes recherches et réponses ? Et est ce qu’il est parmi de ramener de simples coquillages trouvés sur la plage et des graines de feijoas ?
Marie
9.9K 33.1K
Je pense que pour les coquillages (du moment que tout est bien mort), cela devrait aller. Pour les graines de feijoas, cela va dépendre des lieux où tu as des escales et surtout de la France. Apparemment, arriver avec des graînes est interdit : http://www.douane.gouv.fr/articles/a11624-restrictions-phytosanitaires-applicables-aux-vegetaux-fruits-et-legumes-en-provenance-d-un-pays-tiers Regarde dans le tableaux au niveau de « Semences, graînes »
Aurélie
0 8
Salut ! Mes beaux parents viennent prochainement me rendre visite et j’aimerai qu’ils m’apportent 2 bouteilles diet horizon de ce genre : https://www.diet-horizon.com/fr/produits/draineur-5-emonctoires/ Est ce que vous pensez que ça passerait la douane ? Sinon connaissez vous un équivalent en NZ ?
Marie
9.9K 33.1K
Salut, Oui, normalement, ce type de produits devrait passer…
Olivia
1 5
Merci Marie pour ce dossier! Je monte doucement mon projet avec une amie pour partir en NZ et ce dossier m’apporte une aide précieuse ^^
Marie
9.9K 33.1K
Excellente nouvelle Olivia ! N’hésite pas aussi à consulter notre Guide des PVTistes en Nouvelle-Zélande qui devrait là aussi t’aider à préparer votre départ et votre séjour sur place :). https://pvtistes.net/guides/nouvelle-zelande/ Tu peux le consulter directement sur le site ou en téléchargeant la version PDF gratuite :).
Aurélie
0 8
Bonjour, comme je fais beaucoup d’allergie aux produits cosmétiques en général j’aurais voulu apporter du savon de Marseille et du shampoing solide fait maison (à base de coco), est ce qu’il vaut mieux que j’évite d’un point de vue douane et que j’achète sur place ou c’est pas un pb ?
Marie
9.9K 33.1K
Salut Aurelie, Pour le savon de Marseille, aucun souci normalement. Pour le shampoing sur, est-ce qu’il y aura autre chose que de la coco, comme des plantes ou des graines végétales ?
Aurélie
0 8
Oui c’est à base de noix de coco, différentes huiles et de poudre de plante…
Marie
9.9K 33.1K
Normalement, cela devrait aller, mais tu pourrais peut-être les déclarer, juste pour être sûre. Met les en haut de tes affaires pour y avoir facilement accès quand tu seras contrôlée.
Adrien
2 18
Je voulais tenter de ramener 5 paquets de 50g belges (quasi 4 moins cher, sigh) mais j’avoue que je suis un peu refroidi. J’ramènerais des feuilles = ) ce sera toujours ça de pris = ) Merci beaucoup pour les réponses rapides et complètes des habitués du forum. J’imagine que vous devez voir passer énormément de fois les mêmes questions malgré vos dossiers très explicites et pour cela je vous tire mon chapeau.
Marie
9.9K 33.1K
Pas trop celle-ci en fait :)
Adrien
2 18
Salut ! Concrètement qu’est ce qu’on risque à ramener un peu plus de tabac que ce qui n’est autorisé ? Confiscation ? Amende ? Torture ? Guillotine ?
Marie
9.9K 33.1K
Ça dépend, tu comptes les déclarer ou non ? Si tu les déclares, tu devras payer des taxes (customs charges). Pour une cartouche, si je comprends bien cette page, tu devras payer 163,34 $ de taxes. Pour du tabac à rouler, 56 $NZ par tranche de 50 grammes. Si tu ne les déclares pas et que tu te fais chopper : ils saisirons ton tabac, te feront payer des pénalité (substantial penalties) et aussi, ils prévoient également des poursuites : https://www.customs.govt.nz/personal/travel-to-and-from-nz/travelling-to-nz/ Par ailleurs, sur un autre lien, ils disent aussi qu’ils peuvent refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande si les gens font des « serious false declaration on their arrival cards » . Alors j’ignore si c’est considéré comme « serious false declaration », je ne pense pas trop dans la mesure où plus loin, ils parlent des produits totalement interdits (ce qui n’est pas le cas des cigarettes) : https://www.immigration.govt.nz/about-us/media-centre/media-releases/improved-border-security-measures-to-keep-out-people-who-make-false-declarations.
Ludivine
0 7
Bonjour j’aurai une question pour le pvt nouvelle Zélande. Lorsque l’on a obtenue le pvt combien de temps avons nous pour partir car pour le pvt canada on a 1 ans pour partir est ce la même chose pour le vvt nouvelle Zélande ? Merci
Marie
9.9K 33.1K
Alors, ça n’est pas le cas pour chaque PVT, mais dans le cas du PVT Nouvelle-Zélande, c’est la même chose que pour le PVT Canada et le PVT Australie : tu as un an pour partir et valider ton visa.
ArnoL
1 5
Bonjour, je viens d’arriver à Wellington hier et juste pour faire passer le stress de ceux qui appréhendent le passage à l’immigration (comme moi), ce fût très bref, il a juste contrôlé mon passeport et la copie du visa, il a vérifié que c’était le même n° de passeport et c’est tout! Pas de vérif de l’assurance ni de l’argent! (j’avais tout pris au cas où!) Puis on m’a contrôlé mes chaussures de rando car je les avaient déclaré comme matos outdoor sur la petite fiche distribué dans l’avion, comme je les avaient nettoyé il n’y a eu aucun problème! Puis re-vérif des chaussures après le rayon x de la valise (j’ai pas compris pourquoi…) Mais j’avais bien fait de les déclarer sur la fiche (fausse déclaration = 400$) Bon voyage à tous!
Carole
1 4
En allant chercher mon passeport, on m’a proposée le service Ariane mis en place par le ministère des affaires étrangères français. L’inscription se fait en ligne et c’est gratuit. Cela permet de recevoir des conseils de sécurité et d’être informés des risques éventuels durant notre séjour. Ca permet également à la France de savoir où l’on se trouve en cas de catastrophe et de prévenir nos contacts. Pour les intéressés, il suffit de vous rendre sur le site diplomatie.gouv.fr.
Marie
9.9K 33.1K
Merci pour ces présicions Carole, on va effectivement ajouter Ariane à ce dossier :).

Articles recommandés