Préparer son arrivée en Nouvelle-Zélande

Chapitre 2 : Qu'a-t-on le droit d'emporter en Nouvelle-Zélande ? Peut-on partir avec son animal ?

Date de publication : 17-05-2017

Auteur

Marie

Qu’a-t-on le droit d’emporter en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande est très pointilleuse sur l’importation de produits qui pourraient contaminer le territoire néo-zélandais. La « biosécurité » est très importante à leurs yeux.

Il est possible d’importer quantité de choses mais elles doivent répondre à un certain nombre de caractéristiques et doivent être déclarées à l’arrivée sur le territoire.

Apporter des cigarettes et/ou du tabac

L’importation de cigarettes ou de tabac est autorisée en Nouvelle-Zélande, mais elle est limitée si vous ne voulez pas avoir à payer de taxes. La limite est fixée à :

  • 50 cigarettes (deux paquets et demi). Il y a encore quelques mois, 1 cartouche de 200 cigarettes était autorisée.
  • OU 50 grammes de tabac,
  • OU 50 grammes de cigares.

Quelle que soit la quantité de cigarettes que vous avez sur vous, vous devez la déclarer.

Notez que le cannabis est interdit en Nouvelle-Zélande. Si les autorités néo-zélandaises vous trouve en possession de drogue ou de produits relatifs aux drogues (bong, grinder etc.), elle pourrait vous renvoyer directement en France. C’est arrivé il y a quelques mois à un Français qui avait emporté avec lui un petit outil sans équivoque. Les douanes l’ont renvoyé directement en France.

Apporter de l’alcool

L’importation d’alcool est autorisée en Nouvelle-Zélande. Mais, comme pour les cigarettes, elle est limitée si vous ne voulez pas avoir à payer de taxes. La limite est fixée à :

  • 4,5 litres de vin OU 4,5 litres de bière
  • ET 3 bouteilles d’un maximum d’1,25 litres de spiritueux ou de liqueur.

Apporter de l’argent liquide

Il n’y a pas vraiment de limite légale pour apporter de l’argent en Nouvelle-Zélande. Cependant, si vous avez avec sur vous plus de 10 000 $ néo-zélandais (ou leur équivalent) en liquide ou en mandat postal, vous devrez les déclarer. Si vous avez une somme inférieure, c’est, en revanche, inutile.

Apporter de la nourriture

Certains produits sont formellement interdits. Vous n’avez ainsi pas le droit d’apporter avec vous de l’eau, du miel, des produits aviaires (oeuf, poulet…), des fruits, des légumes, des coquillages ou des champignons frais.

La Nouvelle-Zélande annonce que l’importation personnelle de produits périssables est la plupart du temps interdite. Évitez, donc, d’emporter avec vous ces produits dans la mesure où ils risquent fortement de vous être retirés.

Les autres aliments devront la plupart du temps passer une inspection. S’ils sont considérés comme « safe » par les autorités, vous pourrez les récupérer. Si ça n’est pas le cas, ils seront détruits. S’il est nécessaire que vos produits soient nettoyés d’une façon ou d’une autre, cela se fera à vos frais.

Apporter du matériel d’outdoor, de randonnée, de camping ou des équipements de sport

Vous pouvez en apporter mais vous devez également les déclarer à votre arrivée en Nouvelle-Zélande. Assurez-vous simplement qu’ils soient très propres. Si les services de biosécurité néo-zélandais ne sont pas convaincus de leur propreté, vous risquez de devoir payer pour leur nettoyage.

Petite astuce : mettez ces objets à portée de main dans votre sac de voyage ou dans votre valise. Les agents demanderont dans tous les cas à les voir donc autant qu’ils soient facilement accessibles.

Partir avec son animal ?

Certains animaux ne sont pas autorisés en Nouvelle-Zélande : vous ne pouvez pas apporter d’oiseaux, de reptiles, de serpents, de furets, de lapins, de souris ou de rats. C’est formellement interdit et il n’y a pas d’exception, même si c’est votre animal de compagnie !

Il est possible de se rendre en Nouvelle-Zélande avec son chien (certaines races comme les Pitt Bull américains sont exclues) ou avec son chat mais la tâche s’avère un peu compliquée.

La France (à l’exception de la Polynésie française), le Canada et la Belgique font partie de la catégorie des pays où la rage n’est pas trop développée voire inexistante (catégorie 3 de leur classification). En conséquence, vous pouvez emporter votre animal avec vous mais votre chien ou votre chat devra disposer :

  • d’un permis d’importation,
  • d’une mise en quarantaine avant l’arrivée de 10 jours minimum,
  • d’une pré-inspection avant l’arrivée.

Votre animal devra être équipé d’une micro-puce, être vacciné contre la rage (et le vétérinaire devra vérifier qu’il n’a pas la rage) au maximum 6 mois avant l’arrivée en Nouvelle-Zélande.

Le document suivant vous aidera à vous mettre en conformité avec la législation néo-zélandaise en matière d’animaux : Guide en matière d’importation des chiens et des chats. Vous devrez remettre ce document à votre vétérinaire dans votre pays d’origine afin qu’il le complète.

Pour plus d’informations, consultez ce document de la douane néo-zélandaise, qui résume toutes les exigences du gouvernement néo-zélandais en matière d’importation de chien ou de chat.

Vérifiez également que votre compagnie aérienne peut prendre en charge le transport de votre animal et renseignez-vous sur les frais associés.

Chapitre 2 sur 11

Évaluation de l'article

5/5 (2)

93 Commentaires

Aurélie
0 8
Bonjour, est ce qu’il est possible de ramener des fossiles de NZ vers la France par avion ? Est ce que ça pose un problème à la douane ?
Marie
10K 33.2K
Salut Aurélie, Avant de pouvoir répondre à ta question, je pense qu’il serait utile de savoir où tu les as obtenus. Tu les as achetés ? Tu les as trouvés ? Si oui, à quel endroit ? Dans un parc national/une réserver ? De quel type de fossil il s’agit ?
Aurélie
0 8
Ce sont des kiwis qui me les ont donné, ce sont des bivalves trouvés dans le lit d’une rivière. Ca pèse 1.5kg.
Marie
10K 33.2K
Alors, j’ai essayé de faire quelques recherches. D’après ce que j’ai vu, il pourrait être utile pour toi de contacter les autorités néo-zélandaises pour vérifier qu’il n’y a pas de souci pour les emporter. Il vaudrait mieux que tu leur donnes un max de détail : savoir dans quel lit de rivière les personnes qui te l’ont donné l’ont trouvé, faire des photos, indiquer des mesures approximatives, le poids, ce genre de chose. Ça pourrait les aider à déterminer si ça tombe dans les objets protégés ou non. Si ça entre dans les objets protégés, alors il faudra demander un permis d’exportation. Si ça n’est pas protégé, alors il ne devrait pas y avoir de souci du côté néo-zélandais. En effet, il serait pas top top que tu partes de la Nouvelle-Zélande avec un fossile qui pourrait avoir un intérêt scientifique pour le pays. Surtout, pour certains trucs (j’ignore totalement si c’est le cas de tes bivalves, je n’ai aucune connaissance en fossile), l’exportation est interdite ou limitée et genre si te te faisais chopper avec un tel truc, tu pourrais risquer une grosse amende… Sur ce lien : https://mch.govt.nz/nz-identity-heritage/protected-objects/frequently-asked-questions Ils citent notamment les fossils, mais des recherches un peu plus poussées démontrent que ça n’est pas absolument tous les fossils. En gros, sur leur site (sur cette page : https://mch.govt.nz/nz-identity-heritage/protected-objects), ils disent de les contacter si tu n’es pas sûre que l’object est régulé par leur loi sur les objets protégés. Ensuite, côté français. cela devrait aller, du moment que tu as par exemple la preuve de tes échanges avec la Nouvelle-Zélande qui t’auraient dit qu’il n’y avait absolument aucun souci de ce côté.
Aurélie
0 8
Un grand merci pour tes recherches et réponses ? Et est ce qu’il est parmi de ramener de simples coquillages trouvés sur la plage et des graines de feijoas ?
Marie
10K 33.2K
Je pense que pour les coquillages (du moment que tout est bien mort), cela devrait aller. Pour les graines de feijoas, cela va dépendre des lieux où tu as des escales et surtout de la France. Apparemment, arriver avec des graînes est interdit : http://www.douane.gouv.fr/articles/a11624-restrictions-phytosanitaires-applicables-aux-vegetaux-fruits-et-legumes-en-provenance-d-un-pays-tiers Regarde dans le tableaux au niveau de « Semences, graînes »
Aurélie
0 8
Salut ! Mes beaux parents viennent prochainement me rendre visite et j’aimerai qu’ils m’apportent 2 bouteilles diet horizon de ce genre : https://www.diet-horizon.com/fr/produits/draineur-5-emonctoires/ Est ce que vous pensez que ça passerait la douane ? Sinon connaissez vous un équivalent en NZ ?
Marie
10K 33.2K
Salut, Oui, normalement, ce type de produits devrait passer…
Olivia
1 5
Merci Marie pour ce dossier! Je monte doucement mon projet avec une amie pour partir en NZ et ce dossier m’apporte une aide précieuse ^^
Marie
10K 33.2K
Excellente nouvelle Olivia ! N’hésite pas aussi à consulter notre Guide des PVTistes en Nouvelle-Zélande qui devrait là aussi t’aider à préparer votre départ et votre séjour sur place :). https://pvtistes.net/guides/nouvelle-zelande/ Tu peux le consulter directement sur le site ou en téléchargeant la version PDF gratuite :).
Aurélie
0 8
Bonjour, comme je fais beaucoup d’allergie aux produits cosmétiques en général j’aurais voulu apporter du savon de Marseille et du shampoing solide fait maison (à base de coco), est ce qu’il vaut mieux que j’évite d’un point de vue douane et que j’achète sur place ou c’est pas un pb ?
Marie
10K 33.2K
Salut Aurelie, Pour le savon de Marseille, aucun souci normalement. Pour le shampoing sur, est-ce qu’il y aura autre chose que de la coco, comme des plantes ou des graines végétales ?
Aurélie
0 8
Oui c’est à base de noix de coco, différentes huiles et de poudre de plante…
Marie
10K 33.2K
Normalement, cela devrait aller, mais tu pourrais peut-être les déclarer, juste pour être sûre. Met les en haut de tes affaires pour y avoir facilement accès quand tu seras contrôlée.
Adrien
2 18
Je voulais tenter de ramener 5 paquets de 50g belges (quasi 4 moins cher, sigh) mais j’avoue que je suis un peu refroidi. J’ramènerais des feuilles = ) ce sera toujours ça de pris = ) Merci beaucoup pour les réponses rapides et complètes des habitués du forum. J’imagine que vous devez voir passer énormément de fois les mêmes questions malgré vos dossiers très explicites et pour cela je vous tire mon chapeau.
Marie
10K 33.2K
Pas trop celle-ci en fait 🙂
Adrien
2 18
Salut ! Concrètement qu’est ce qu’on risque à ramener un peu plus de tabac que ce qui n’est autorisé ? Confiscation ? Amende ? Torture ? Guillotine ?
Marie
10K 33.2K
Ça dépend, tu comptes les déclarer ou non ? Si tu les déclares, tu devras payer des taxes (customs charges). Pour une cartouche, si je comprends bien cette page, tu devras payer 163,34 $ de taxes. Pour du tabac à rouler, 56 $NZ par tranche de 50 grammes. Si tu ne les déclares pas et que tu te fais chopper : ils saisirons ton tabac, te feront payer des pénalité (substantial penalties) et aussi, ils prévoient également des poursuites : https://www.customs.govt.nz/personal/travel-to-and-from-nz/travelling-to-nz/ Par ailleurs, sur un autre lien, ils disent aussi qu’ils peuvent refuser l’entrée en Nouvelle-Zélande si les gens font des « serious false declaration on their arrival cards » . Alors j’ignore si c’est considéré comme « serious false declaration », je ne pense pas trop dans la mesure où plus loin, ils parlent des produits totalement interdits (ce qui n’est pas le cas des cigarettes) : https://www.immigration.govt.nz/about-us/media-centre/media-releases/improved-border-security-measures-to-keep-out-people-who-make-false-declarations.
Ludivine
0 7
Bonjour j’aurai une question pour le pvt nouvelle Zélande. Lorsque l’on a obtenue le pvt combien de temps avons nous pour partir car pour le pvt canada on a 1 ans pour partir est ce la même chose pour le vvt nouvelle Zélande ? Merci
Marie
10K 33.2K
Alors, ça n’est pas le cas pour chaque PVT, mais dans le cas du PVT Nouvelle-Zélande, c’est la même chose que pour le PVT Canada et le PVT Australie : tu as un an pour partir et valider ton visa.
ArnoL
1 5
Bonjour, je viens d’arriver à Wellington hier et juste pour faire passer le stress de ceux qui appréhendent le passage à l’immigration (comme moi), ce fût très bref, il a juste contrôlé mon passeport et la copie du visa, il a vérifié que c’était le même n° de passeport et c’est tout! Pas de vérif de l’assurance ni de l’argent! (j’avais tout pris au cas où!) Puis on m’a contrôlé mes chaussures de rando car je les avaient déclaré comme matos outdoor sur la petite fiche distribué dans l’avion, comme je les avaient nettoyé il n’y a eu aucun problème! Puis re-vérif des chaussures après le rayon x de la valise (j’ai pas compris pourquoi…) Mais j’avais bien fait de les déclarer sur la fiche (fausse déclaration = 400$) Bon voyage à tous!
Carole
1 4
En allant chercher mon passeport, on m’a proposée le service Ariane mis en place par le ministère des affaires étrangères français. L’inscription se fait en ligne et c’est gratuit. Cela permet de recevoir des conseils de sécurité et d’être informés des risques éventuels durant notre séjour. Ca permet également à la France de savoir où l’on se trouve en cas de catastrophe et de prévenir nos contacts. Pour les intéressés, il suffit de vous rendre sur le site diplomatie.gouv.fr.
Marie
10K 33.2K
Merci pour ces présicions Carole, on va effectivement ajouter Ariane à ce dossier :).

Articles recommandés