Préparer son départ à Hong Kong (billet d’avion, assurance, logement…)

Chapitre 5 : Réserver un logement pour les premiers jours

Date de publication : 10-02-2017

Auteur

Marie

Réserver un logement pour les premiers jours

Réserver un logement pour les premiers jours

Une auberge de jeunesse / guesthouse

Les trois principaux critères qui vous feront choisir une auberge/guesthouse plutôt qu’une autre sont :

  • son emplacement : vous voulez vivre dans un quartier calme ou au coeur de la fête ? Sur l’île, à Kowloon ou dans les Nouveaux Territoires ?
  • son tarif : quel est votre budget ? Pour avoir une idée des tarifs, rendez-vous sur Hostelworld ou sur Booking.
  • son ambiance : si c’est une auberge « usine », vous serez une fourmi parmi les autres mais vous paierez sans doute votre lit un peu moins cher et serez situé plus près du centre-ville. Si vous préférez favoriser le contact, vous pouvez opter pour une auberge de plus petite taille, plus conviviale, mais qui risque d’être un peu plus éloignée du centre ou plus chère, mais pas forcément !

Parmi les auberges de jeunesse présentes à Hong Kong, on peut citer :

  • CheckInn (quartier de Wan Chai sur Hong Kong Island)
  • YesInn (quartier de Yau Ma Tei à Kowloon)
  • Rainbow Lodge (quartier de Tsim Sha Tsui à Kowloon)
  • Urban Pack (quartier de Tsim Sha Tsui à Kowloon – même immeuble que le Rainbow Lodge)
  • The Mahjong (quartier de To Kwa Wan, un peu excentré, et situé au nord-est de Kowloon)  – Pas d’accès direct à une ligne de métro
  • Mojo Nomad Aberdeen (quartier d’Aberdeen – au sud de l’île de Hong Kong) – pas d’accès direct à une ligne de métro
  • Hop Inn (2 auberges : Hop Inn Carnarvon à Tsim Sha Tsui et Hop Inn on Moody à East Tsim Sha Tsui)
  • Le réseau d’auberge YHA (Youth Hostel Association) dispose de plusieurs auberges de jeunesse à Hong Kong. Celles-ci sont plutôt centrées en ville quand d’autres sont dans des coins plus reculés ou même dans les îles (une à Sham Shui Po (nord de Kowloon), une à Pok Fu Lam (à l’ouest de l’île de Hong Kong), une à Tai Po (dans les Nouveaux Territoires), une à Lantau (près du grand Buddha de Lantau), 2 auberges à Sai Kung (dans les Nouveaux Territoires), 1 auberge à Tsuen Wan (dans les Nouveaux Territoires)

Le logement chez l’habitant

De plus en plus de voyageurs optent pour cette option car elle permet d’occuper la chambre d’un logement ou un logement tout entier à un tarif moins élevé qu’un hôtel. Il existe différentes plateformes, la plus connue étant Airbnb. Ça peut notamment être une bonne option si vous souhaitez vous loger pendant quelques jours ou quelques semaines sans chercher d’appartement ou de colocation. Si vous voyagez seul, l’auberge de jeunesse restera sans doute l’option la moins chère.

Si vous n’avez jamais réservé sur Airbnb, n’hésitez pas à utiliser ce lien (ou à demander celui d’un de vos proches ;-)) pour bénéficier de 25 euros de réduction sur votre première réservation.

Le CouchSurfing

C’est sans doute la façon la plus sympa qui soit de voyager à moindre coût puisque d’une part le logement est gratuit et d’autre part, vous pouvez rencontrer des gens sympa ! Retrouvez plus d’informations dans notre article On a testé le CouchSurfing.

Toutefois, dans la mesure où les logements sont assez petits à Hong Kong, le choix de CouchSurfing est assez limité. Beaucoup d’annonces sont en réalité de l’autre côté de la frontière chinoise (donc pas à Hong Kong…). Faites attention au lieu où se trouve l’appartement.

Retrouvez plus d’informations dans notre dossier Trouver un logement à Hong Kong.

Chapitre 5 sur 12

7 Commentaires

Anthony
1 3

Ce que je comprends ici c’est que l’assurance est obligatoire dans le dossier pour obtenir son PVT, que se passe t-il son on obtient pas le PVT? …

isa
5.8K 8.2K

Généralement, les assurances te remboursent… Il faut te renseigner auprès de celle que tu choisis. Cependant, si tu réponds à toutes les conditions pour l’obtention du PVT, il n’y a pas de raison pour qu’il te soit refusé ! 🙂

Laurent
24 70

Je suis jalooouuuuxx, je suis Belge et non Français 🙁

Quoique, je suis resté 2 semaines et en se bougeant il’y a moyen de voir à peut prêt tout Hong Kong.

Maintenant, comme vient de me dire un ami Hong Kongais, pour le boulot ça va être tendu. Peut être dans les resto, hotel, bar « étrangers » de Central sur Hong Kong Island ou Stanley, à part ça sans parler le mandarin ça doit être chaud.

isa
5.8K 8.2K

En étant belge, et si cette région du monde te tente, tu peux toujours faire le PVT Taiwan ! 🙂

Laurent
24 70

Ouiii ah ah, justement je viens de me renseigner un peu.

En fait je suis en Australie la, dans une sharehouse asiatique, dont beaucoup de Taiwanais.

Je viens de voir qu’il y a la WHV pour Taiwan et qu’il y a moyen d’apprendre le chinois en était payé (même bien payé) !!! Enorme quoi. Je vais sûrement faire ça après avoir visité un bout de l’Asie et peut être avant ma deuxième année en Australie.

Johanna
1.7K 2.5K

Sans parler le mandarin ? À ce que j’ai entendu, c’est plutôt le cantonnais qui est parlé à Hong Kong.
(enfin, à ce qu’on m’a dit sur place, je ne maîtrise ni le mandarin ni le cantonnais pour gérer la distinction :D)

lolope
1 11

Comment ca apprendre le mandarin en etant paye ???

Articles recommandés