Tout savoir sur le PVT à Séoul

Chapitre 9 : Les achats

Date de publication : 05-12-2015

Auteur

Mylène

Les achats

Les meubles et accessoires

La Corée du Sud est un pays où la consommation est reine, tout particulierement à Séoul. Vous ne trouverez pas de meubles sur les bords de trottoirs prêt à etre donnés, comme au Canada. Ici, on achète et on jette, on ne recycle pas ; mais vous pouvez toujours regarder sur craiglist.

Autre petit problème qui se pose : le géant suédois avec des noms de meubles imprononçables n’a pas de pied à terre en Corée du Sud.

Il existe une rue entière consacrée aux meubles dans le quartier Gangnam, la Nonhyeon Furniture Street. Les prix sont dits raisonnables, mais si vous voulez faire de bonnes affaires, allez faire du shopping lors du festival annuel de la rue, où vous pouvez etre sur d’obtenir de bons rabais.

Les magasins Emart, Homeplus et Weagookin Mall semblent également réputés.

A voir également ce site : Cliquez ici

La nourriture

La nourriture en Corée est malheureusement encore méconnue en France, mais peut-être avez vous eu la chance d’essayer des spécialités telles que le Barbecue Coréen, le Bulgogi, le Gam-ja-tang ou encore le Bibimbap ? Et comment ne pas mentionner le Kimchi, chou chinois fermenté qui a été déclaré trésor national du pays ?

Si vous êtes parisien et que vous voulez vous acclimater à la cuisine coréenne avant le départ, vous trouverez nombre de restaurants coréens ainsi qu’une supérette dans le quartier Saint-Anne, derrière l’Opéra (Métro : Pyramides). Si vous êtes a Toronto, allez à KoreaTown sur la ligne Bloor entre Bathurst et Christie.

Les restaurants et les stands de street-food abondent à Séoul, sans compter les cafés qui proposent souvent des snacks sucrés ou salés. Les prix sont en règle générale abordables, bien souvent les restaurants sont tenus par des familles avec la maman en cuisine.

Dans les superettes (telles que H-mart qui existent également au Canada) vous trouverez nombre de plats préparés à emporter, faits le jour même, pour un coût très modeste. Sans compter le panel de nouilles instantanées ; ajoutez-y de la viande, des œufs ou des légumes et vous avez là un repas complet et équilibré qui ne coûte quasiment rien.

En effet, si vous vivez à Séoul, vous pouvez tout à fait vous permettre de ne jamais faire à manger tout en restant dans votre budget. Tout a été pensé pour les célibataires qui n’ont pas de cuisine équipée ou qui n’ont tout simplement pas le temps. C’est de la fast-food en quelque sorte, mais beaucoup plus saine que ce dont nous avons l’habitude.

Vous trouverez facilement des supermarchés (les produits en réduction sont souvent au sous-sol) et des superettes (type combini comme au Japon). Des marchés à ciel ouvert existent aussi, notamment au bas de la colline Namsan. Les produits importés sont relativement chers, tout comme le sont les fruits et légumes et parfois même le riz !

Les régimes spéciaux auront quelques difficultés à trouver de quoi leur convenir : le végétarisme n’est pas courant en Corée, ni les régimes d’origine religieuse comme le Hallal ou le Casher. Pour toutes spécialités étrangères, vos plus grandes chances seront à Itaewon, le quartier des étrangers. Vous pouvez trouver des aliments bio qui sont signalés par des étiquettes spéciales.

Voila un blog ou vous pouvez voir ces signalisation et autres astuces pour manger végétalien a Séoul : Cliquez ici

Pour en savoir plus sur les plats typiques coréens, retrouvez notre dossier à ce sujet : Cliquez ici

Acheter de l’alcool

​Vous pouvez acheter de l’alcool dans n’importe quel supermarché en Corée du Sud. L’âge légal requis pour boire est 20 ans.

Les vêtements

La mode Coréenne commence à s’exporter et a son propre public. Les Séoulites sont en général bien habillés, autant garcons que filles, dans un style assez classe. Les filles portent souvent des talons, surtout si elles travaillent. Beaucoup de professions requiert le port d’un uniforme, plus qu’en France.

Les Coréens sont très friands de marques, surtout occidentales. Ils peuvent trouver à peu près toutes les maisons à Séoul (Louis Vuitton, Dior, Gucci…) mais elles sont relativement chères car importées.

Si vous devez être reçu en Corée (chez des amis, une famille d’accueil…) ramener un cadeau serait bien vu, tout particulièrement quelque chose d’une marque française. Oubliez les spécialités culinaires qui ne passeront souvent pas la douane, ramenez donc quelque chose de la marque Longchamp ou Le Coq Sportif ; vous serez sur de vous attirer les bonnes grâces de la maîtresse de maison !

Les tailles en Corée ne sont pas les mêmes qu’en France, les vêtements taillent petit.

Chapitre 9 sur 16

Évaluation de l'article

5/5 (2)

6 Commentaires

Nida
0 5

Waw quel travail détaillé,Après un PVT au Canada j’hésite pour la suite et j’avoue que celui-ci me tente, Sans parler Coréen… serait il judicieux d’y aller. Pourrais-je apprendre la langue facilement… trouver un boulot… un logement… tout plein de questions que je ne me pose pas forcément si je choississais l’Australie par exemple. a voir… a reflechir…

Emeric
30 39

Merci pour ce très bon dossier qui donne très envie ! C’était pas du tout dans mes plans au début d’aller en Corée mais finalement c’est plus que tentant ! Par contre, je trouve pas que se loger est si cher que ça, du moins si l’on compte vivre en auberge (backpackers/hostels/guest houses… Appelez ça comme vous voulez) : Quelques coups d’œils sur internet et j’ai trouvé des accomodations cheap pour 9$ USD la nuit ! Comparé au 27$ AUD par nuit que je paye actuellement pour un des hostels les plus cheap de Perth (et très loin du « tout confort »), je trouve ça plus que correct !

Willy
109 178

J’adore ton commentaire sur les DVD Bang, tellement entendu d’histoire sur cet endroit qui n’a pas vraiment de lien avec les « DVD » mais plus avec le « Bang »… lol

Mylène
2.2K 3.4K

Oui, j’ai entendu des trucs parfois franchement glauques!
C’est le genre de tuyau qui vous évite de vous trouvez dans des situations bien fâcheuses… 😉

Willy
109 178

En effet, excellent guide ! 😀

Mathieu
10.4K 20.8K

Un super dossier qui va ravir les PVTistes sud coréens 🙂
Merci Mylène !

Articles recommandés