Trouver un travail en Argentine

Chapitre 2 : Les principaux secteurs

Date de publication : 22-10-2018

Auteur

Morgane

Les principaux secteurs

Agriculture et agroalimentaire

La viande est le secteur argentin par excellence, même si la production de soja a aujourd’hui tendance à empiéter sur le traditionnel élevage bovin dans la Pampa. La production viticole est importante dans la région de Cuyo et les Bodegas Chandon (groupe français LVMH) en est un des plus grands acteurs. Suivant les régions, sont implantés des productions de fruits, céréales, sucre, riz ou de l’élevage. Il n’y a qu’en Patagonie qu’on trouve une très faible activité agricole, avec seulement un peu d’élevage ovin.

Il s’agit donc d’un secteur à explorer pour trouver du travail, que l’on possède des compétences dans le domaine ou non. Cependant, le pays dispose déjà d’une main d’œuvre suffisante – notamment d’immigrés boliviens et péruviens – pour les emplois saisonniers comme la cosecha (cueillette) et les salaires sont assez bas. Le WWOOFing peut être une solution alternative (voir plus bas).

Pour plus d’informations, consulter les sites internet de la Chambre Professionnelle des Industries Agroalimentaires et de l’Association des professionnels de la filière vin.

Enfin, toujours autour du secteur primaire, l’Argentine est un grand pays minier avec d’importantes réserves en pétrole et gaz notamment. Les métaux précieux sont, quant à eux, exploités dans la Cordillère des Andes.

Le tourisme

Comme mentionné ci-dessus, il s’agit d’un secteur en plein essor et considéré comme prioritaire par l’État. Dans toutes les régions, le personnel qualifié et/ou polyglotte est bienvenu pour améliorer la qualité des services touristiques.

Si vous parlez plusieurs langues (notamment espagnol, anglais, français, italien, portugais), il s’agit d’un secteur à explorer. Prévoyez une tenue adaptée, soignée et classique, pour vos entretiens dans ce domaine. Il n’est pas forcement nécessaire d’avoir beaucoup d’expérience pour décrocher de bons postes comme par exemple en agence de voyage réceptive ou dans des secteurs plus exigeants tel que l’hôtellerie ou la restauration de luxe.

L’enseignement

Avec un peu de pédagogie et un bon niveau en français, l’enseigner est une possibilité même si les professeurs de nationalité argentines sont prioritaires dans les écoles.

Cependant, les profesores de francés nativos sont assez recherchés, surtout à Buenos Aires ou dans les villes étudiantes même si le français est peu enseigné par rapport à l’anglais et au portugais.

Il est possible de postuler directement auprès d’organismes enseignant le français comme Alliance française, AEFE ou MLF Monde mais un diplôme de FLE (Français Langue Étrangère) ou d’enseignant pourra être demandé. L’autre solution est de se présenter directement dans des écoles de langues locales sur place ou de proposer des cours particuliers par petites annonces, en les affichant dans les départements de langues des universités par exemple, ou sur internet. Les différents groupes Facebook des ressortissants vivant en Argentine servent souvent de plateforme de recherche d’emploi.

Il faut cependant noter qu’il est généralement assez difficile de vivre uniquement de cette profession, sauf si vous travaillez pour un des lycées français. Si vous disposez de diplômes, soit d’enseignement, soit de lettres ou autres, n’hésitez pas à les mettre en avant en les traduisant comme indiqué dans l’article sur le CV.

Autres

Les autres secteurs dynamiques sont le bâtiment, les NTIC et l’informatique, la grande distribution et les centres d’appels. Ces derniers recherchent principalement des personnes parlant l’anglais. Un autre secteur qui se développe est la garde d’enfants : alors qu’il y a encore quelques années, il n’y avait pas beaucoup de travail dans ce domaine, en particulier pour les Français, l’arrivée de nombreux expatriés internationaux a créé une forte demande de babysitters et autres jeunes au pair. Vous trouverez de nombreuses annonces sur internet (en général sur les groupes Facebook de Français à Buenos Aires et sur celui des expats anglophones). Il y a même un groupe pour les parents qui cherchent des babysitter francophones. L’agence World Class Nanny peut également vous permettre de trouver du travail dans ce domaine.

Chapitre 2 sur 10

Évaluation de l'article

5/5 (1)

7 Commentaires

Aude
9 11

Bonjour,

Je suis actuellement à la recherche de travail dans le domaine du tourisme, principalement en agence de voyages locale/réceptive mais je ne suis pas fermé à l’hôtellerie. Je travaille actuellement en France en tour opérateur et projette de partir d’ici deux mois au Chili (ou un autre pays voisin) afin de venir y vivre et y travailler.
Quelqu’un aurait des informations ou des pistons dans ce domaine, j’ai déjà commencer à envoyer des candidatures spontanées au agences réceptives françaises

Merci
Bonne journée

Aude

Kablounac
0 3

Bonjour,
Savez vous s’il est possible de trouver des emplois dans le secteur de la préservation de l’environnement/de la biodiversité? Avec tant de grands espaces et d’espèces je me dis que oui, mais qu’en est il pour les étrangers?
Qu’en est il du secteur social? Je ne parle pas d’humanitaire mais bien d’une activité rémunérée, mais quitte à travailler autant me rendre utile 🙂

En bref je suis intéressée par tout ce qui a trait à l’écologie et au social.
Merci pour vos retours 🙂

Anonyme
0 0

C’est aussi ce que je pense chloe, je souhaite partir en argentine fin 2014 et ce texte me « refroidi » un peu. Sachant que mon niveau en espagnol n’est pas exceptionnel, trouver un travail dans ce pays m’a l’air compliqué, ou plutôt les domaines qui recrutes sont assez restreints.
Merci de nous faire partager vos expériences (professionnelles) concernant ce magnifique pays!:-)

Johanna
1.8K 2.6K

Tu peux lire des expériences et questionner d’anciens ou actuels PVTistes sur le forum : https://pvtistes.net/forum/f333.html
Jette également un coup d’œil aux interviews et « on a testé ». 🙂

froggy2OZ
10 43

hola a todos,

D ‘après ce dossier, les possibilités en matière d’emploi sont maigres pour les étrangers . L impression qui en ressort c’est que l’Argentine semble plus être une destination de voyage.
Et il alors plus judicieux de prévoir un bon paquet d’économies ?
Merci d avance aux personnes qui voudront bien partager leur impressions ou leur retour d ‘expérience avec moi.

Johanna
1.8K 2.6K

Le PVT est orienté voyage et travail. Il y a des témoignages sur le forum qui prouvent que l’on peut trouver du travail, tu peux lire https://pvtistes.net/argentine/on-a-teste-travailler-dans-une-agence-de-voyage-a-buenos-aires/ par exemple. 🙂
Néanmoins, il faut être conscient de la situation économique de l’Argentine, il n’y a effectivement pas de travail pour tout le monde.

Guyvenson
0 1

Je suis completement d’accord avec toi c’est difficile de trouver un travail minime en Argentine

Articles recommandés