Trouver un travail en Argentine

Chapitre 7 : Le CV en Argentine

Date de publication : 22-10-2018

Auteur

Morgane

Le CV en Argentine

Le CV argentin doit être clair, précis et court. Le design doit être simple et sans trop de couleurs. Il peut faire 1 à 2 pages et l’essentiel doit apparaître au début, en mettant en valeur les objectifs. Il se divise en plusieurs parties :

PREMIERE PARTIE – Vos informations personnelles

  • La photo est obligatoire sur le CV argentin
  • Nombre y apellido : prénom et nom
  • Fecha de nacimiento : date de naissance
  • Estado civil : état civil (célibataire, marié, etc.)
  • Dirección : adresse postale en Argentine
  • Teléfono : Un numéro portable (celular) argentin
  • E-mail
  • Statut : Mettre Visa (ou permiso) de trabajo (ne pas écrire PVT car la plupart des entreprises et des argentins en général ne connaissent pas le statut PVT et programa vacaciones trabajo ne fait pas très sérieux)
  • Numero de CUIL : c’est ce numéro qui prouve que vous êtes autorisé à travailler en Argentine. Il doit absolument apparaître sur votre CV.
  • Objectivos : objectifs. Décrire brièvement le poste recherché (si candidature spontanée) et/ou le lien avec vos compétences, votre motivation, etc.

DEUXIEME PARTIE – Votre formation académique

  • Formación : Énumérer les études en commençant par le plus haut niveau obtenu et en incluant l’année de début et de fin, l’établissement et le diplôme obtenu : nivel secundaria (collège + lycée), bachillerato (baccalauréat), niveles terciario y universitario (études supérieures, post-bac), grado (licence (licenciatura) + master (maestría)), posgrado (doctorat). Les autres diplômes typiquement français doivent être traduits (BTS = Brevet Tecnico Superior, DUT = Título universitario de tecnología) et il faut préciser le nombre d’années après le bac (ex. : Bachillerato + 2). Éviter les abréviations des écoles qui sont inconnues des Argentins. Traduire l’appellation de l’école ou préciser ce qui y est étudié. Exemples : HEC (= Escuela de Estudios Superiores de Comercio), Sciences Po (= Instituto de Estudios Políticos) etc.

TROISIEME PARTIE – Votre expérience professionnelle 

Si vous travaillez depuis plusieurs années, cette partie peut être juste après vos informations personnelles.

  • Experiencia laboral : Détailler les expériences en commençant par la plus récente : empresa (nom de l’entreprise), puesto (poste occupé), tareas (courte description du travail effectué), fechas (date de début et de fin), referencias y teléfonos de contacto (coordonnées ou site internet de votre employeur).

AUTRES INFORMATIONS

  • Idiomas : langues. Préciser le niveau et les diplômes.
  • Informática : compétences informatiques.
  • Licencia de conducir y auto : permis de conduire et véhicule personnel. Préciser que vous avez un permis de conduire français et un permis de conduire international (à demander gratuitement avant de quitter la France). À ajouter uniquement si vous vous sentez capable de conduire en Argentine !

Cette information peut être placée au début du CV avec nom, prénom, etc.

  • D’autres compétences, expériences, engagement associatif, prix, loisirs, voyages peuvent être détaillés s’ils sont en lien avec l’emploi recherché.

Le ministère du travail propose deux modèles de CV (chronologique et par thèmes) qui peuvent être repris.

Si vous vous adressez à une filiale ou une entreprise française, vous pouvez conserver le modèle de CV français.

Chapitre 7 sur 10

Évaluation de l'article

5/5 (1)

7 Commentaires

Aude
9 11

Bonjour,

Je suis actuellement à la recherche de travail dans le domaine du tourisme, principalement en agence de voyages locale/réceptive mais je ne suis pas fermé à l’hôtellerie. Je travaille actuellement en France en tour opérateur et projette de partir d’ici deux mois au Chili (ou un autre pays voisin) afin de venir y vivre et y travailler.
Quelqu’un aurait des informations ou des pistons dans ce domaine, j’ai déjà commencer à envoyer des candidatures spontanées au agences réceptives françaises

Merci
Bonne journée

Aude

Kablounac
0 3

Bonjour,
Savez vous s’il est possible de trouver des emplois dans le secteur de la préservation de l’environnement/de la biodiversité? Avec tant de grands espaces et d’espèces je me dis que oui, mais qu’en est il pour les étrangers?
Qu’en est il du secteur social? Je ne parle pas d’humanitaire mais bien d’une activité rémunérée, mais quitte à travailler autant me rendre utile 🙂

En bref je suis intéressée par tout ce qui a trait à l’écologie et au social.
Merci pour vos retours 🙂

Anonyme
0 0

C’est aussi ce que je pense chloe, je souhaite partir en argentine fin 2014 et ce texte me « refroidi » un peu. Sachant que mon niveau en espagnol n’est pas exceptionnel, trouver un travail dans ce pays m’a l’air compliqué, ou plutôt les domaines qui recrutes sont assez restreints.
Merci de nous faire partager vos expériences (professionnelles) concernant ce magnifique pays!:-)

Johanna
1.8K 2.6K

Tu peux lire des expériences et questionner d’anciens ou actuels PVTistes sur le forum : https://pvtistes.net/forum/f333.html
Jette également un coup d’œil aux interviews et « on a testé ». 🙂

froggy2OZ
10 43

hola a todos,

D ‘après ce dossier, les possibilités en matière d’emploi sont maigres pour les étrangers . L impression qui en ressort c’est que l’Argentine semble plus être une destination de voyage.
Et il alors plus judicieux de prévoir un bon paquet d’économies ?
Merci d avance aux personnes qui voudront bien partager leur impressions ou leur retour d ‘expérience avec moi.

Johanna
1.8K 2.6K

Le PVT est orienté voyage et travail. Il y a des témoignages sur le forum qui prouvent que l’on peut trouver du travail, tu peux lire https://pvtistes.net/argentine/on-a-teste-travailler-dans-une-agence-de-voyage-a-buenos-aires/ par exemple. 🙂
Néanmoins, il faut être conscient de la situation économique de l’Argentine, il n’y a effectivement pas de travail pour tout le monde.

Guyvenson
0 1

Je suis completement d’accord avec toi c’est difficile de trouver un travail minime en Argentine

Articles recommandés