Un PVT à Tokyo : quel quartier choisir ?

Chapitre 2 : Le découpage de la ville

Date de publication : 05-01-2019

Auteur

Mylène

Le découpage de la ville

Choisir où poser ses valises à Tokyo n’est pas une mince affaire. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : le coût du m² et de la vie « locale », le dynamisme du quartier, l’emplacement dans la ville et surtout la proximité des transports en commun.
Le centre de Tokyo ne se définit pas autour d’un seul quartier, c’est la particularité de cette ville : il existe plusieurs « centres » tels que Shibuya, Shinjuku, Ueno, Ikebukuro, Ginza, etc. De plus, il y a tellement de lignes de métro et de stations qu’il est difficile de comprendre où sont les quartiers les plus pratiques.

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : plus le quartier est proche de la « Yamanote line », plus les prix grimpent car cette ligne de métro est, de loin, la plus stratégique pour se rendre dans toutes les stations importantes qui assurent les grandes correspondances.

Tokyo est découpé en 23 arrondissements, appelés « ku ».
Même si l’on ne définit pas de centre-ville à Tokyo, le cœur de la ville se compose d’un assemblage de plusieurs arrondissements centraux, chacun ayant sa propre ambiance :

  • Chiyoda au centre, où se trouve le palais impérial de Tōkyō,
  • Shinjuku, quartier d’affaires et de plaisirs nocturnes possédant la plus grande gare du monde,
  • Shibuya, quartier branché prisé des jeunes,
  • Akihabara, le quartier de l’électronique et des ordinateurs,
  • Taito, quartier plus calme, le vieux Tokyo populaire avec un grand parc et de nombreux musées (Ueno, Asakusa, Akihabara),
  • Ginza, le quartier du luxe,
  • Minato, le quartier des étrangers et des clubs nocturnes (quartier de Roppongi),
  • Bunkyo, le quartier des centres commerciaux et des divertissements (centre de Ikebukuro),
  • Meguro, quartier résidentiel plutôt chic,
  • Sumida, le vieux Tōkyō et quartier des sumos,
  • Odaiba, îlot récemment gagné sur la mer, chic et cher.

Plus on s’éloigne de ces quartiers centraux, plus les prix des logements sont accessibles. Les temps de transport pour rejoindre le centre peuvent toutefois fortement s’allonger. Les quartiers les plus modestes sont situés en périphérie de l’agglomération :

  • Adachi
  • Ōta
  • Nerima
  • Edogawa
  • Arakawa
  • Itabashi
  • Setagaya
Chapitre 2 sur 7

Évaluation de l'article

5/5 (2)

5 Commentaires

Adélie
9 30
J’ai habité près du quartier de Nippori près d’Ueno et j’avais adoré ! Je le recommande en plus il est sur la Yamanote Line ?
Mylène
2.2K 3.6K
C’est vrai que Nippori n’est pas mal, les prix étaient raisonnables ?
Adélie
9 30
J’étais dans une sorte de guesthouse que pour des filles super grande. On avait chacun nos chambres. Et point super important la majorité des locataires étaient japonaises. Je payais environ 350€/mois environ pour ma chambre tout compris, plus une caution qu’on m’a rendu à la fin sans problème.
Elsa
0 1
ça m’intéresse beaucoup! crois tu que tu pourrais me donner les coordonnées de cette share house ?
Adélie
9 30
Hello Elsa, J’ai cru que je t’avais répondu depuis tout ce temps mais à priori mon message ne s’est pas envoyé. Ma guesthouse s’appellaig Bettak Arakawa. Je l’ai trouvé sur site de logement Tokyo si je me souviens bien. Il n’y a pas beaucoup de place mais il me semble qu’il y en a des mixtes et pour homme également de mémoire. Le site est en Français et en Japonais. Désolé pour le délais de réponse, j’espère que ma réponse te sera quand même utile.

Articles recommandés