EIC & Covid-19 : nos questions au gouvernement du Canada

Date de publication : 23-09-2020

Auteur

Julie

Nous avons proposé au bureau d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Paris de répondre à quelques-unes de nos questions concernant Expérience Internationale Canada dans le contexte de la crise sanitaire de la COVID-19. Nous les remercions pour leur disponibilité.

La saison EIC 2020 va-t-elle reprendre ?

Pour protéger les Canadiens de la propagation de la COVID-19, le Canada a mis en place des restrictions de voyage depuis le 16 mars 2020. Ces restrictions sont actuellement en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020. En ce qui concerne Expérience internationale Canada (EIC), le traitement des demandes ainsi que les rondes d’invitations sont suspendus.
À l’heure actuelle, aucune décision n’a été prise quant à la date de reprise pour la saison EIC 2020. Suivez les réseaux sociaux @AmbCanFrance @EIC_IEC pour obtenir les mises à jour.

Qu’en est-il des demandes en cours de traitement, actuellement en suspens ?

Les demandes de participation à EIC actuellement en traitement ne seront pas fermées ni refusées en raison de documents manquants ou de l’incapacité d’achever le processus de demande dans les délais, notamment en ce qui a trait à la fourniture des données biométriques ou à la soumission à un examen médical. La date de reprise de l’étude de ces demandes n’a pas encore été décidée.

Si une personne a trouvé un stage ou un emploi au Canada pour les prochains mois, peut-elle espérer déposer prochainement une demande de permis Stage coop International ou Jeunes professionnels ?

La date des prochaines rondes d’invitations n’est pas connue pour le moment. Suivez les réseaux sociaux @AmbCanFrance @EIC_IEC pour en être informés.

Quels pvtistes peuvent actuellement partir au Canada ?

Il y a deux cas de figure distincts :

1. Les participants d’EIC (catégories Vacances-travail (PVT), Jeunes professionnels/VIE et Stage coop international) avec une lettre d’introduction, qui ne sont pas encore entrés au Canada et qui n’ont pas obtenu leur permis de travail.

Ces participants peuvent aller au Canada s’ils possèdent :

  • une offre d’emploi valide, qui inclut une note écrite de leur employeur au Canada précisant ce qui suit :
    – son entreprise continue d’exercer ses activités (quel que soit le secteur ou domaine) ;
    – qu’ils vont commencer à travailler après une quarantaine obligatoire de 14 jours.
  • une lettre d’introduction pour le point d’entrée ;
  • une preuve de couverture de soins de santé adéquate.

Pour les catégories Stage et Jeunes professionnels, une offre d’emploi valide est une confirmation écrite que l’offre d’emploi soumise à l’appui de la demande de permis de travail est maintenue malgré la pandémie et que vous pourrez commencer à travailler après votre quarantaine de 14 jours.

Pour la catégorie Vacances-travail, même si aucune offre d’emploi n’était exigée pour soumettre la demande, il faut une offre d’emploi pour pouvoir être exempté des restrictions de voyage.

Pour les trois catégories, il n’y a pas d’exigence spécifique concernant le type d’emploi qui sera occupé.

2. Les participants à la catégorie Vacances-travail d’EIC qui ont déjà obtenu leur permis de travail, qui sont à l’extérieur du Canada et qui veulent y retourner.

Ces participants n’ont pas à prouver qu’ils détiennent une offre d’emploi valide pour revenir au Canada, s’ils sont temporairement à l’extérieur du pays et qu’ils ont déjà fait ce qui suit :

  • se sont établis au Canada : c’est-à-dire qu’ils vivent normalement au Canada même s’ils n’y ont pas d’emploi ;
  • ont activé leur lettre d’introduction pour le point d’entrée ;
  • ont obtenu un permis de travail.

À l’arrivée au Canada, ils doivent effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Pour démontrer qu’ils sont établis au Canada, ils devraient s’assurer d’avoir en leur possession des documents qui montrent qu’ils vivent habituellement au Canada. Il peut s’agir de bail de location, factures de téléphone ou d’électricité, relevés bancaires, etc.

Les participants qui ne peuvent pas démontrer qu’ils vivent normalement au Canada devront alors présenter une offre d’emploi valide.

Pour tous les voyageurs, la décision finale concernant l’embarquement et l’admission au Canada est prise par les agents des services frontaliers. Pour être admis au Canada en ce moment, dans le contexte des restrictions de voyage, les ressortissants étrangers doivent satisfaire l’agent que leur entrée au Canada est à des fins essentielles et non pas discrétionnaires.

Peut-on actuellement partir en PVT avec son conjoint et/ou ses enfants et quelles démarches faut-il faire ?

La grande majorité de personnes ne peuvent pas voyager au Canada actuellement : visiteurs, visiteurs d’affaires, les membres de leur famille et les étudiants qui débutent un nouveau cursus au Canada. Ces restrictions s’appliquent aux étrangers de tout pays et de toute nationalité. Il n’existe que quelques cas où il y peut avoir des exemptions aux restrictions de voyage.

Les conjoints et enfants qui souhaitent accompagner au Canada un participant d’EIC doivent obtenir une autorisation écrite de la part d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) en suivant les instructions sur cette page.

La période d’isolement de 14 jours doit-elle être rémunérée par l’employeur ?

Pour obtenir des renseignements sur ce qui est attendu des employeurs de travailleurs temporaires étrangers durant la pandémie COVID-19, consultez cette page.

Peut-on faire son isolement de 14 jours dans un logement de type location saisonnière ou en colocation ?

Il faut pouvoir disposer d’un lieu de quarantaine approprié qui comprend les produits de première nécessité. Une location saisonnière, qui a ces produits, peut donc être appropriée. Lorsque d’autres personnes – qui n’ont pas voyagé avec vous – sont présentes dans le même logement, ce dernier doit vous permettre de vous isoler de ces personnes. Vous pouvez utiliser les espaces communs à votre lieu de quarantaine, à condition que vous désinfectiez ces espaces après les avoir utilisés et que vous portiez un masque s’il est impossible de maintenir une distance de deux mètres.

Par quels moyens peut-on se rendre jusqu’à son lieu de confinement ?

Il faut, dans la mesure du possible, utiliser un véhicule privé.

Ce lieu de confinement peut-il être dans une autre ville que celle d’arrivée ?

Oui. Vous devez suivre les recommandations en vigueur pour vous déplacer jusqu’à votre lieu de quarantaine.

Certaines provinces et certains territoires ont des restrictions de voyage supplémentaires – renseignez-vous en consultant leurs sites Web.
Pour plus d’information sur la quarantaine obligatoire de 14 jours, veuillez consulter cette page.

Quelles démarches peuvent faire les détenteurs d’un PVT qui ne peuvent pas partir au Canada et dont la lettre d’introduction (LI) expire prochainement ?

Si votre lettre d’introduction expire dans moins de 30 jours et que vous ne voulez pas ou ne pouvez pas vous rendre au Canada en raison de la situation COVID-19, utilisez le formulaire Web d’IRCC pour demander une prolongation de votre LI. Cette prolongation peut être jusqu’à 12 mois. Vous devez expliquer les motifs qui justifient votre demande. N’oubliez pas de sélectionner ‘Expérience internationale Canada’ dans le menu ‘Type de demande présentée’.

Si vous avez déjà obtenu une prolongation de 3 ou 6 mois de la validité de votre lettre d’introduction actuelle, vous pouvez demander une nouvelle prolongation de 9 ou 6 mois, selon votre situation, pour pouvoir atteindre un total de 12 mois, toujours en utilisant le formulaire Web.

Utilisez le formulaire Web pour demander une prolongation uniquement si votre LI expire dans moins de 30 jours.

Savez-vous quand les frontières canadiennes vont rouvrir ?

Les restrictions de voyage sont en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020. C’est le Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile qui annoncera si les mesures seront prolongées ou non. Jusqu’à présent, ces annonces ont été faites dans les 48 heures précédant la date jusqu’à laquelle ces restrictions sont en vigueur.

Est-ce que les autorités canadiennes envisagent une réouverture différenciée entre les travailleurs temporaires (pvtistes, stagiaires, jeunes professionnels) et les touristes ?

Nous ne disposons pas d’information à ce sujet.

Le saviez-vous ? L’Ambassade du Canada en France propose tous les mois des sessions d’information en ligne sur EIC, les permis d’études, les permis de travail et l’immigration au Canada.

Pour connaître les prochaines activités, consultez le calendrier de webconférences, salons et sessions d’informations et abonnez-vous à l’Infolettre.
Pour rester au courant de l’impact de la pandémie sur les séjours au Canada, pensez à consulter très régulièrement ces pages :

Se déplacer ou téléphoner à l’Ambassade du Canada en France est inutile car aucun renseignement ne sera disponible – toutes les informations sont disponibles sur les sites et sur les réseaux sociaux :
Facebook : AmbCanFrance | CitImmCanFR | ExperienceIntlCanada
Twitter : @AmbCanFrance | @CitImmCanFR | @EIC_IEC

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Articles recommandés