1. #1

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Bonjour à tous;

    Je me présente, je m'appelle Kataleya, je suis une ancienne PVTist d'un an et je parle très bien Coréen.

    Je poste aujourd'hui car j'ai besoin de votre aide ... Je vous explique mon souci : alors j'envisage de repartir en Corée. S (dans -3 mois) et j'aimerais y travailler comme serveuse dans un bar-restaurant ou bien comme employée de magasin/supérette/guesthouse car j'effectue des études en correspondance donc je préfère un petit emploi.
    Mais mon vrai souci est qu'étant déjà étudiante en France je ne peux pas opter pour un visa Étudiant, un H1 il est non renouvelable, et puis les visas C-4, E-6, E-8, E-7 car c'est à l'employeur d'en faire la demande...
    Donc je voudrais savoir qu'est-ce que vous me conseillerez, de démarcher des employeurs depuis la France, d'y aller directement sur place pour voir ou bien avez-vous d'autres conseils.

    Merci beaucoup de votre aide. Et je m'excuse pour la longueur de ce message, des fautes et de plus si celui-ci a déjà été traité auparavant.

    Cordialement
    Kataleya.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Pour vous permettre de partir à l'étranger bien assuré, Globe PVT vous couvre pour la maladie, l'hospitalisation et le rapatriement !
  3. #2
    Avatar de Yvy
    Yvy
    Yvy est déconnecté
    Yvy 32 ans

    Location
    Séoul, Corée du Sud
    Messages
    39
    Likes reçus
    17
    Kataleya,

    Il y a un très bon dossier sur l'emploi en Corée sur le site, à consulter si ce n'est pas déjà fait.

    Par rapport à ta situation :
    Trouver un job sur place est possible, en général c'est pour commencer immédiatement donc prospecter de la France...
    Si je comprend bien tu as déjà fait un PVT en Corée ?
    Partir pour maximum 3 mois, aucun visa n'est nécessaire mais travailler dans cette situation est illégale.
    Avec un visa étudiant cela est possible lorsque l'on a séjourné au moins 6 mois dans le pays, mais ce n'est pas une option possible pour toi d'après tes explications.

    Je pense qu'il faudrait peut-être réfléchir à nouveau à tes objectifs pour partir à un meilleur moment et dans un meilleur cadre : apprentissage de la langue, échange universitaire (statut étudiant + job), expérience pro (VIE...).

    Courage !


  4. #3

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Message de Yvy
    Kataleya,

    Il y a un très bon dossier sur l'emploi en Corée sur le site, à consulter si ce n'est pas déjà fait.

    Par rapport à ta situation :
    Trouver un job sur place est possible, en général c'est pour commencer immédiatement donc prospecter de la France...
    Si je comprend bien tu as déjà fait un PVT en Corée ?
    Partir pour maximum 3 mois, aucun visa n'est nécessaire mais travailler dans cette situation est illégale.
    Avec un visa étudiant cela est possible lorsque l'on a séjourné au moins 6 mois dans le pays, mais ce n'est pas une option possible pour toi d'après tes explications.

    Je pense qu'il faudrait peut-être réfléchir à nouveau à tes objectifs pour partir à un meilleur moment et dans un meilleur cadre : apprentissage de la langue, échange universitaire (statut étudiant + job), expérience pro (VIE...).

    Courage !
    Bonsoir;

    Effectivement, j'ai pu le consulter mais ça ne corresponds pas vraiment à ma situation...

    Oui un PVT d'un an.

    Vous n'avez pas tort, je pense que je vais chercher un travail de la France et essayer de décrocher un contrat, et puis retardée mon départ

    En tout cas je vous remercie de m'avoir répondu, merci encore.

  5. #4
    Avatar de meleo33
    Mylène 34 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 815
    Likes reçus
    2 240
    Honnêtement je vois mal un employeur faire toutes les démarches pour t'obtenir un visa de travail pour un "job alimentaire"...

    Je te conseille aussi de réfléchir à nouveau à ton projet, les petits boulots en PVT pas de problème, mais sans visa ce n'est plus la même chose.

    Pourquoi pas un séjour en woofing ou helpex ? Pas besoin de visa de travail pour cela, c'est une forme de tourisme.
    Ou alors un homestay (avec éventuellement perfectionnement de la langue en école).