1. #21
    Avatar de Nuance
    64 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de YanBzd
    C'est exactement ça. Je pense que certaines personnes se sont fait une idée fausse de l'Argentine car les médias n'ont tendance qu'à montrer le côté positif du pays ces dernières années (le tango, les quartiers riches de Buenos Aires, les zones touristiques ...). Ensuite, certaines personnes s'imaginent peut être l'Argentine comme une sorte d'Espagne de l'Amérique du sud, un peu comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont des sortes de Grande-Bretagne/Etats-Unis. Grave erreur. Ce n'est pas le même niveau de vie. Et la culture y est assez différente. Je dirais qu'elle est assez proche de l'Italie du sud, malgré que l'Argentine soit une ancienne colonie espagnole.
    Bonjour, l'Argentine est un pays méconnu, différend de se que l'on s'imagine. Certaine partie de l'Argentine peu ressembler à la région de la Calabre, mais l' Argentine est à 180 degrés de la culture du sud de l'Italie.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. Réponse la plus utile : 4

    Avatar de velociste
    Florent 30 ans

     
    Message privé
    Messages
    21
    Likes reçus
    40
    Bonjour,

    alors voilà, comme je l'avais dit, j'envisage de retourner en Argentine, j'ai pris du recul, je pense que je n'avais pas le bon état d'esprit à ce moment là.

    Je pense partir le 1er mai. Je pense y retourner pour un mois, jusqu'à la fin de mon PVT le 1er juin.

    Si vous avez des conseils pour aborder ce retour au mieux, je suis preneur. (Sans ré-ouvrir le débat svp)

    Est ce que quelqu'un sait si à la fin de mon PVT un tour du poteau est possible en sortant du territoire argentin pour aller en Uruguay (ou ailleurs), puis revenir aux douanes pour un VISA de touriste ? Ou faut faire une demande papier ?
  4. #22
    Avatar de YanBzd
    26 ans

    Messages
    23
    Likes reçus
    2
    Message de Nuance
    Bonjour, l'Argentine est un pays méconnu, différend de se que l'on s'imagine. Certaine partie de l'Argentine peu ressembler à la région de la Calabre, mais l' Argentine est à 180 degrés de la culture du sud de l'Italie.
    Bonjour. Je pense que c'est la région en Europe qui ressemble le plus à l'Argentine : déclassement socio-économique fort, chômage endémique, corruption, pays assez en retard économiquement, les régions alentours (Brésil et Chili) sont plus modernes économiquement (un peu comme l'Italie du Nord/Sud), la famille est importante, les Argentins restent longtemps dans le cocon familial un peu comme en Italie du Sud, le climat est assez proche (méditerranéen/montagnard dans les principales villes), et puis beaucoup d'Argentins viennent d'Italie tout simplement (ils sont devant les Espagnols de mémoire). Historiquement, il y a eu des mafias actives en Argentine, par contre je n'ai aucune idée à propos de leur force actuelle.
    Après il y a des différences c'est sûr (langue, danse et culture traditionnelle, présence d'autochtones amérindiens en Argentine, les "Gaucho" dans la Pampa, paysages naturelles plus "impressionnants" ...).

    En tout cas, en France dans les médias, on peut entendre que Buenos Aires à des airs de Paris/Barcelone, on est bien d'accord que c'est faux.

  5. #23
    Avatar de Nuance
    64 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de YanBzd
    Bonjour. Je pense que c'est la région en Europe qui ressemble le plus à l'Argentine : déclassement socio-économique fort, chômage endémique, corruption, pays assez en retard économiquement, les régions alentours (Brésil et Chili) sont plus modernes économiquement (un peu comme l'Italie du Nord/Sud), la famille est importante, les Argentins restent longtemps dans le cocon familial un peu comme en Italie du Sud, le climat est assez proche (méditerranéen/montagnard dans les principales villes), et puis beaucoup d'Argentins viennent d'Italie tout simplement (ils sont devant les Espagnols de mémoire). Historiquement, il y a eu des mafias actives en Argentine, par contre je n'ai aucune idée à propos de leur force actuelle.
    Après il y a des différences c'est sûr (langue, danse et culture traditionnelle, présence d'autochtones amérindiens en Argentine, les "Gaucho" dans la Pampa, paysages naturelles plus "impressionnants" ...).

    En tout cas, en France dans les médias, on peut entendre que Buenos Aires à des airs de Paris/Barcelone, on est bien d'accord que c'est faux.
    Bonjour, très bons commentaires! L’Argentine a la deuxième plus grande communauté italienne au monde après celle du Brésil. Pour ce qui est de la mafia en Argentine, elle est omniprésente, elle est dans tous les secteurs de l’économie et de la société, la corruption créée la pauvreté ce n’est pas pour rien que le pays a 30% de pauvres. Le nouveau gouvernement de Macri travaille à l’éliminer, ce n’est pas une mince tâche quand on sait que tout le processus (enquête, procès) pour accuser quelqu’un de corruption prend en moyenne 20 ans. Pour ce qui est de Buenos Aires, le centre-ville ressemble à une ville européenne plus que toutes les autres villes des Amériques, ont s’entend que ce n’est pas Barcelone ou Madrid, mais si tu te promènes dans les quartiers de San Nicolás ou Monserrat et l’Avenue 9 de Julio, tu vas reconnaître l’architecture de style français, italien, espagnol. Le centre-ville est très jolie mais dans les banlieues pauvres comme la Matanza, Morón mieux vaut ne pas s’aventurer!

  6. #24
    Avatar de velociste
    Florent 30 ans

    Messages
    21
    Likes reçus
    40
    Bonjour,

    alors voilà, comme je l'avais dit, j'envisage de retourner en Argentine, j'ai pris du recul, je pense que je n'avais pas le bon état d'esprit à ce moment là.

    Je pense partir le 1er mai. Je pense y retourner pour un mois, jusqu'à la fin de mon PVT le 1er juin.

    Si vous avez des conseils pour aborder ce retour au mieux, je suis preneur. (Sans ré-ouvrir le débat svp)

    Est ce que quelqu'un sait si à la fin de mon PVT un tour du poteau est possible en sortant du territoire argentin pour aller en Uruguay (ou ailleurs), puis revenir aux douanes pour un VISA de touriste ? Ou faut faire une demande papier ?


  7. #25
    Avatar de Pakdi
    Fabien 31 ans

    Location
    Beausoleil, France
    Messages
    24
    Likes reçus
    9
    Message de velociste
    Bonjour,

    alors voilà, comme je l'avais dit, j'envisage de retourner en Argentine, j'ai pris du recul, je pense que je n'avais pas le bon état d'esprit à ce moment là.

    Je pense partir le 1er mai. Je pense y retourner pour un mois, jusqu'à la fin de mon PVT le 1er juin.

    Si vous avez des conseils pour aborder ce retour au mieux, je suis preneur. (Sans ré-ouvrir le débat svp)

    Est ce que quelqu'un sait si à la fin de mon PVT un tour du poteau est possible en sortant du territoire argentin pour aller en Uruguay (ou ailleurs), puis revenir aux douanes pour un VISA de touriste ? Ou faut faire une demande papier ?
    Ola chicas y chicos !! je viens d'arriver en Argentine et je suis méditerranéen. Tant lors de mes 2 précédents PVT je pouvais les hair les argentins (leur côté ultra fermé et communautaire en nouvelle zélande, australie ect. leur coté boludos "dragueurs lourd") mais depuis que j'y suis je m'y sens bien pour le moment. Certes ce n'est que le début mais ma copine est Argentine et ça aide beaucoup.
    A chaque PVT je refuse de me spoiler ou d'anticiper quoi que ce soit. Je suis limite sceptique mais au final je m'aperçois qu'en attendant rien d'un pays/culture/population on a souvent de bonne surprise. J'ai peut-être même sous-estimé ce pays. Déjà les supermarchés, la bouffe, rien n'est cher et encore moins a deux et les produits sont top!

    La population de Buenos Aires c'est comme dans TOUTES les capitales ou grandes villes, c'est mixte. Mais je la préfère a celle de PAris (dsl c'est un gros défaut de ma part mais Paris c'est pas possible pour moi dans TOUS les domaines, peut-être à part la scène HIPHOP, hé oui jsuis sudiste méditerranéen et pas si ouvert d'esprit quand il s'agit de Paris par contre j'aime tous les autres coins de France. J'ai un problème avec les capitales en général.)

    Bref je pense comme j'ai vu dans les commentaires plus haut, prendre le pays tel qu'il est avec mes yeux d'humain et pas mes yeux de gâté de la riche France. D'ailleurs on devrait prendre un petit peu plus de leur chaleur, sachant que les argentins se tapent il y a 30 ans la dictature, la vraie, et la crise, la vraie.

    Je souhaite bon courage a ceux qui sont en ce moment en PVT en Argentine. RDV dans 12 mois si tout va bien pour un bilan.

    Ps: les témoignages sont super intéressants pour les deux points de vue. Cela montre qu'on a de la chance que la France ai des accords avec de nombreux pays pour les PVT, MAIS, il ne faut pas croire qu'on arrive en terrain conquis et dans le monde des bisounours. C'est peut-être le moment pour moi de grandir en maturité et de faire ma première vraie expérience en société du tiers-monde.

    Le voyage reste une expérience personnelle qui diffère énormément selon l'humeur du moment, les premiers contacts, les innatendus, les déceptions/attentes, les joies etc.
    Mais peu importe bonne ou mauvaise expérience cela reste une expérience à prendre pour avancer et grandir.
    Vive les voyage et content de faire parti des ces petits priviligiés qui ont le temps de tapoter sur un clavier a l'autre bout du monde pendant que certains n'auront jamais la possibilité de voir le monde au delà de leur quartier.

  8. #26
    Avatar de HugoP4
    Hugo 31 ans

    Location
    Sur mon canapé
    Messages
    31
    Likes reçus
    18
    Message de Pakdi
    en société du tiers-monde.
    euh... evite juste de qualifier l'Argentine comme un pays du "tier-monde" surtout en presence d'argentins!

  9. #27
    Avatar de Pakdi
    Fabien 31 ans

    Location
    Beausoleil, France
    Messages
    24
    Likes reçus
    9
    Message de HugoP4
    euh... evite juste de qualifier l'Argentine comme un pays du "tier-monde" surtout en presence d'argentins!
    c'est "mi novia argentina" qui dit ça et c'est vrai l'argentine ça reste le tiers monde !

  10. #28
    Avatar de Kirilov
    Baptiste 34 ans

    Messages
    31
    Likes reçus
    10
    Les argentins sont les premiers à utiliser cette expression en fait. (Alors que nous cela nous choque, y a encore du boulot niveau mentalité ici pour sortir de certaines conceptions post coloniales...)


  11. #29
    Avatar de LindoHorizonte
    Valentin 25 ans

    Location
    Marseille, France
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Bonjour à tous,

    J'aimerais témoigner, vous raconter ma mauvaise expérience de PVT en Argentine l'année dernière.
    Je n'en parle que maintenant car cet "échec" à été très dur a gérer pour moi, je me suis beaucoup remis en question, et connaissant les réactions souvent violentes et le manque d'empathie sur ce forum envers "les déçus ", je ne me sentais pas capable d'y faire face.
    J'ai obtenu mon PVT Argentine en Juillet 2017, je me suis envolé pour Buenos Aires début Août, avec la volonté de visiter le pays, d'y travailler, d'y rester au moins un an.
    Je précise que je parle couramment Anglais Portugais et Espagnol, et j'ai toujours été attiré par le continent Américain dans son ensemble.
    J'ai décidé d'aller en PVT en Argentine par défaut, donc déjà il y a mieux comme départ.
    Je voulais aller au Brésil, mais l'année dernière le PVT Brésil n'était toujours pas rentré en vigueur et ça durait depuis plus de 4 ans...
    Donc, ayant très envie de partir et de voyager je me suis rabattu sur l'Argentine, pays qui m'attiré plutôt, et qui avait l'air vraiment sympa d'après les nombreux témoignages positifs. En plus c'était la découverte totale.
    J'avais en tête des stéréotypes plutôt positifs, Buenos Aires, immense métropole bouillonnante, culturelle, à l'architecture Européenne, la Paris d'Amérique du Sud.
    J'avais également en tête la chaleur et la gentillesse des Argentins, les paysages magnifiques, la culture influencé italienne (promesse pour moi de moindre dépaysement étant Marseillais d'origine Italienne), et un niveau développement digne d'un pays d'Europe du Sud, du moins c'est ce que beaucoup de monde dis.
    Je ne suis pas parti sur un coup de tête je préfère préciser, je me suis bien renseigné, j'ai essayé de préparer mon voyage tout en laissant de la spontanéité car pour moi le réel intérêt du voyage est de découvrir, être surpris.
    Niveau surprise j'ai été servis ;-)

    Dès l'arrivé à Buenos Aires j'ai déchanté, à la minute même ou l'avion s'est posé au sol, sur cette veille piste usée, avec au loin des habitats précaires.
    J'ai trouvé l'aéroport vétuste, mal organisé, mon premier contacte avec les autochtones s'est passé au bureau de change de l'aéroport, et ce ne fut pas encouragent.
    Après avoir durement négocié avec un taxi le prix pour rejoindre ma location temporaire à
    Almagro dans le centre, sur la route l'état de la ville me choque, la pollution, la poussière, la saleté, tout à l'air usé, vétuste, j'ai une vraie sensation de tiers monde, ou de voyage dans le temps, alors que je viens de Marseille, une ville qui est très loin d'être riche et propre.
    Dès les premiers instants je me suis mal senti dans ce pays.
    Mais je me force à rester positif, je me dis que c'est normal, c'est mon premier voyage seul à l'autre bout du monde, que c'est le choc des premiers instants, que tu iras bien.
    Je sors me balader prendre le pou de la ville, du quartier, prendre une carte rechargeable de Subte(métro) etc...
    Encore une fois je me sens mal, beaucoup de bruits dans les rues sales et bondées, trafic ultra dense, pollution, froid glacial. Très peu de choix dans les magasins d'alimentation, nourriture de mauvaise qualité, fausse première impression de familiarité en voyant les enseignes "Carrefour et Dia".
    Autre surprise, les Argentins sont physiquement très différents de je que j'imaginais. L'influence européenne est moindre, je trouve que l'influence indigène est indéniable du moins en dehors des quartiers riches, alors qu'on nous répètent constamment que les Argentins sont d'origine Européenne, que ce sont des Européens en Amérique du Sud, faux.
    L'accent Argentin voir le dialecte Argentin est difficile à comprendre alors que je le répéte je parle couramment espagnol et j'ai de nombreux amis Colombiens et Vénézuéliens qui eux mêmes ont du mal à les comprendre après plus d'un an de vie à Buenos Aires.
    J'ai trouvé les argentins fermés, froids, pas souriants, presque suffisants, de nombreux regards méfiants, des regards étonnés à l'annonce de ma nationalité car je ne doit pas correspondre au stéréotype physique et linguiste du français (pas d'accent français).
    J'ai été de nombreuses fois ignoré dans la rue quand je demandais des renseignements alors que je suis très poli et coquet (je présente bien).
    Malgré ce rejet j'ai essayé rencontrer des locaux, notamment grâce a l'application géniale "Couchsurfing", je suis sorti au cinéma avec des Argentins, j'ai bu des verres, je suis allé voir deux expositions, j'ai fais la fête a San Telmo, je me suis baladé dans la réserve écologique en bord du fleuve derrière Puerto Madero etc...J'ai vraiment fais des efforts mais rien n'a faire, le courrant ne passe pas entre les Argentins et moi. Parallèlement j'ai rencontré de très nombreux expatriés Américains, Brésiliens, Colombiens et Vénézuéliens très ouverts et sympas avec qui je suis encore en contact et qui partagent mes impressions négatives.
    J'ai visité la ville en long et en large, j'ai également visité Tigre, la Plata, Mar del Plata. Je n'ai rien vu de remarquables, j'ai trouvé les gens légèrement moins antipathiques à Mar del Plata qu'à Buenos Aires mais rien d'exceptionnel et là aucuns expatriés pour remonter le niveau.
    De retour à Buenos Aires j'ai cherché un chambre dans une colocation, j'ai visité une bonne dizaine de chambres, toutes plus chères et glauque les une que les autres.
    À savoir que en tant qu'étranger avec un visa temporaire on est obligé de louer une chambre, on ne peux pas avoir un location a son nom, donc les Argentins en profitent pour vous louer une chambre glauque au prix d'un bel appartement à Recoleta ou Palermo (quartiers chics)
    D'ailleurs, l'immense majorité des Français à Buenos Aires restent confinés à Palermo, entre eux et avec quelques Argentins francophiles, de ce fait ils sont totalement déconnectés de la réalité dont je parle.
    Pour finir, après un mois en Argentine, voyant mes économies fondre comme neige au soleil en payant un prix exorbitant pour des prestations médiocres dans un pays qui ne me plaît pas, j'ai décidé de rentrer.
    Bref l'Argentine pour moi a été une mauvaise expérience, mais qui m'a beaucoup appris sur moi même, mes exigences de confort, de propreté, de gentillesse, de richesse.
    D'ailleurs, en rentrant en France j'ai profité d'une escale à Atlanta pour vister les États-Unis pour la première fois et quel contraste !
    Pays magique, propre, organisé, beau, nourriture diverse, population diverse et chaleureuse etc...
    J'ai bien conscience que mon expérience ne reflète en rien celles des autres, nous avons tous un caractère diffèrent, et des attentes différentes, mais c'est important qu'il y ai des témoignages négatifs car c'est constructif.


  12. #30
    Avatar de HugoP4
    Hugo 31 ans

    Location
    Sur mon canapé
    Messages
    31
    Likes reçus
    18
    Bonjour,
    Merci du partage.

    Tu es resté a Buenos aires du coup...? Je pense que tu a loupé 90% de l'Argentine alors! Buenos Aires est la capitale, comme toute les capitales elle est très différentes du pays. C'est comme dire que Paris représente la France.
    Je viens de faire le tour de l'Argentine en 6 mois (j'étais resté 2 mois a BsAs) et oui, le retour a la capitale est compliqué. Les Portenos sont assez désagréables, ignorants,... (un peu comme les Parisiens non ?^^ ) mais c'est la concentration de la ville qui veut cela.

    Du coup je trouve ça dommage que tu ne sois pas allé plus loin que la province de Buenos Aires. Dans le reste du pays, les paysages sont formidables et les gens sont accueillants. Enfin, il y a aussi des paysage moins jolis et des gens désagréable aussi, c'est comme partout!

  13. #31
    Avatar de EricC3
    Eric 30 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    7
    Likes reçus
    9
    à la minute même ou l'avion s'est posé au sol, sur cette veille piste usée
    C'est toujours subjectif et on voit bien la preuve là. Moi perso j'ai jamais trouvé que la piste d'atterrissage était en mauvais état dans les au moins 20 fois que j'ai atterri à cet aéroport. De plus, un aéroport international doit être conforme à des regles internationales très strictes, chose qui pourrait faire bannir le pays de la part de certaines lignes aériennes ou pays, ce qui me fait penser que tu t'es plutôt concentré dans un aspect purement esthétique et pas forcement fonctionnel.

    Mais je crois que le fait de partir en PVT dans n'importe quel pays, que ce soit moins ou plus développé que celui où on habite, demande une ample ouverture d'esprit que j'ai eu du mal à trouver dans ton témoignage.

    Je peux donc comprendre cette "manque d'empathie" envers les déçus parce qu'on dirait que c'est souvent des attentes qui correspondent seulement aux pays qui ne sortent pas du G7 (je t'assure que seulement une poignée des habitants du monde entier ont le privilège d'habiter dans ces pays, quand tu compares aux conditions de vie de la vaste majorité c.a.d. ... le reste du monde. Et encore là, l'Argentine est très très bien placée dans le classement)

    Je connais pourtant quelques français (parisiens, je pense faut peut être remarquer aussi) qui ont adoré rester quasiment tout leur séjour dans la capitale et qui y sont même retournés un an après juste pour faire un "revival" de quelques petites semaines, tellement ça leur manquait.

    J'en connais d'autres qui ont étudié et fait aussi une vie quotidienne dans la capitale et même s'ils peuvent faire témoignage des choses negatives, comme n'importe qui qui part longtemps dans une autre ville, jamais elles ont étés des raisons pour désirer de rentrer.

    Au contraire, ils ne parlent de comment la culture, les habitudes des gens et les gens mêmes leur ont changé leur façon de voir les relations, les amitiés, parfois la famille, et les problèmes en general - je le vois moi même en étant argentin qui habite a Paris depuis 5 ans, je vois la difference sur leur façon d'être par rapport à avant. On dit souvent que "se plaindre" c'est le sport national en France, et je peux te dire qu'après qu'ils ont connu les problèmes des argentins, ils ont bien arrêté de confirmer ce propos sur les français.

    Du coup je pense:
    1) Soit tu n'as pas une personnalité / des attentes compatibles (rien de mal sur ce point là, faut juste le reconnaitre)
    2) Soit tu y es allé à un moment ou ça bouge pas trop (l'hiver comme n'importe quelle grande ville c'est toujours moins fun que l'été)
    3) Soit tu n'étais par forcement dans un bon état d'esprit à ce moment là
    4) Soit tu t'étais pas assez preparé psychologiquement ou tu t'étais mal renseigné sur les differences que t'allais retrouver.

    Dommage que ce soit mal passé. J'espère qu'un jour tu pourras donner une deuxième chance comme velociste a fait.

  14. #32
    Avatar de LindoHorizonte
    Valentin 25 ans

    Location
    Marseille, France
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Message de HugoP4
    Bonjour,
    Merci du partage.

    Tu es resté a Buenos aires du coup...? Je pense que tu a loupé 90% de l'Argentine alors! Buenos Aires est la capitale, comme toute les capitales elle est très différentes du pays. C'est comme dire que Paris représente la France.
    Je viens de faire le tour de l'Argentine en 6 mois (j'étais resté 2 mois a BsAs) et oui, le retour a la capitale est compliqué. Les Portenos sont assez désagréables, ignorants,... (un peu comme les Parisiens non ?^^ ) mais c'est la concentration de la ville qui veut cela.

    Du coup je trouve ça dommage que tu ne sois pas allé plus loin que la province de Buenos Aires. Dans le reste du pays, les paysages sont formidables et les gens sont accueillants. Enfin, il y a aussi des paysage moins jolis et des gens désagréable aussi, c'est comme partout!
    Bonjour!
    Oui, du coup je suis resté uniquement dans la province de Buenos Aires, car la somme que j'avais dépensé en ne bougeant pas énormément et en faisant plutôt attention m'avait apeuré, je pensais tout dilapider très vite, et ne me sentant pas bien dans le pays j'ai pensé que ça ne valait pas le coup malgré les paysages magnifiques du reste du pays.
    C'est dommage je sais, mais bon pas de regrets, j'ai quand même énormément appris grâce à ce voyage et rien n'est définitif, qui sait, peut être que je retournerais en Argentine un jour pour visiter le reste du pays.
    Et oui je ne fais pas de généralité, j'imagine que les Argentins en dehors de Buenos Aires sont différents et que même à Buenos Aires il y a des gens supers. Mon impression sur les Porteños est très subjective, c'est vu du moment où j'y étais, et selon mon caractère peu commun je dois l'admettre lol

  15. #33
    Avatar de LindoHorizonte
    Valentin 25 ans

    Location
    Marseille, France
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Message de EricC3
    C'est toujours subjectif et on voit bien la preuve là. Moi perso j'ai jamais trouvé que la piste d'atterrissage était en mauvais état dans les au moins 20 fois que j'ai atterri à cet aéroport. De plus, un aéroport international doit être conforme à des regles internationales très strictes, chose qui pourrait faire bannir le pays de la part de certaines lignes aériennes ou pays, ce qui me fait penser que tu t'es plutôt concentré dans un aspect purement esthétique et pas forcement fonctionnel.

    Mais je crois que le fait de partir en PVT dans n'importe quel pays, que ce soit moins ou plus développé que celui où on habite, demande une ample ouverture d'esprit que j'ai eu du mal à trouver dans ton témoignage.

    Je peux donc comprendre cette "manque d'empathie" envers les déçus parce qu'on dirait que c'est souvent des attentes qui correspondent seulement aux pays qui ne sortent pas du G7 (je t'assure que seulement une poignée des habitants du monde entier ont le privilège d'habiter dans ces pays, quand tu compares aux conditions de vie de la vaste majorité c.a.d. ... le reste du monde. Et encore là, l'Argentine est très très bien placée dans le classement)

    Je connais pourtant quelques français (parisiens, je pense faut peut être remarquer aussi) qui ont adoré rester quasiment tout leur séjour dans la capitale et qui y sont même retournés un an après juste pour faire un "revival" de quelques petites semaines, tellement ça leur manquait.

    J'en connais d'autres qui ont étudié et fait aussi une vie quotidienne dans la capitale et même s'ils peuvent faire témoignage des choses negatives, comme n'importe qui qui part longtemps dans une autre ville, jamais elles ont étés des raisons pour désirer de rentrer.

    Au contraire, ils ne parlent de comment la culture, les habitudes des gens et les gens mêmes leur ont changé leur façon de voir les relations, les amitiés, parfois la famille, et les problèmes en general - je le vois moi même en étant argentin qui habite a Paris depuis 5 ans, je vois la difference sur leur façon d'être par rapport à avant. On dit souvent que "se plaindre" c'est le sport national en France, et je peux te dire qu'après qu'ils ont connu les problèmes des argentins, ils ont bien arrêté de confirmer ce propos sur les français.

    Du coup je pense:
    1) Soit tu n'as pas une personnalité / des attentes compatibles (rien de mal sur ce point là, faut juste le reconnaitre)
    2) Soit tu y es allé à un moment ou ça bouge pas trop (l'hiver comme n'importe quelle grande ville c'est toujours moins fun que l'été)
    3) Soit tu n'étais par forcement dans un bon état d'esprit à ce moment là
    4) Soit tu t'étais pas assez preparé psychologiquement ou tu t'étais mal renseigné sur les differences que t'allais retrouver.

    Dommage que ce soit mal passé. J'espère qu'un jour tu pourras donner une deuxième chance comme velociste a fait.
    Bonjour,

    C'est dommage que tu me considère directement comme peu ouvert d'esprit, surtout que je n'ai pas l'impression d'être fermé.
    J'adore voyager depuis toujours, je suis passionné par les langues et cultures étrangères depuis ma tendre enfance, et la majorité de mes amis sont étrangers.
    Après oui je l'admets et je n'en ai pas honte, j'aime le confort, la propreté, j'ai en effet un sens esthétique assez développé qui pour certain peut passer pour de la superficialité, mais je ne me préoccupe pas des jugements, je suis ainsi et je n'ai pas a en avoir honte. Les gens qui se sentent bien dans des endroits plus pauvres, grouillants, désorganisés ou autres ne sont pas supérieurs ou plus ouverts, ils ont simplement un caractère diffèrent et un niveau de confort minimum moins élevé.
    Je n'avais pas conscience que ce trait de caractère été si présent chez moi avant de voyager en Argentine car je n'avais connu que l'Europe. Maintenant j'en suis plus que conscient, ce qui me permet d'envisager de repartir en Amérique latine pour des voyages très temporaires, et au contraire me concentrer sur des destinations très riches et développés pour une expatriation tel que l'Amérique du Nord, ou l'Océanie.
    Je dis bien "très riches" car je suis conscient du niveau de pauvreté de nombreux pays du monde, et que l'Argentine n'as absolument rien de misérable en comparaison.
    Oui je pense que tu as raison, tes 4 observations sont toutes justes et ont jouées un rôle important dans mon expérience en Argentine.
    Quoi qu'il en soit le voyage est quelque chose de merveilleux et chaque témoignage, chaque expérience, est bonne à prendre.
    Et oui je pense retourner en Argentine un jour, je veux visiter le Chili voisin avec qui ton pays partage la magnifique Patagonie et je compte bien ne pas m''arrêter à la frontière

  16. #34
    Avatar de Pakdi
    Fabien 31 ans

    Location
    Beausoleil, France
    Messages
    24
    Likes reçus
    9
    Message de LindoHorizonte
    Bonjour,

    C'est dommage que tu me considère directement comme peu ouvert d'esprit, surtout que je n'ai pas l'impression d'être fermé.
    J'adore voyager depuis toujours, je suis passionné par les langues et cultures étrangères depuis ma tendre enfance, et la majorité de mes amis sont étrangers.
    Après oui je l'admets et je n'en ai pas honte, j'aime le confort, la propreté, j'ai en effet un sens esthétique assez développé qui pour certain peut passer pour de la superficialité, mais je ne me préoccupe pas des jugements, je suis ainsi et je n'ai pas a en avoir honte. Les gens qui se sentent bien dans des endroits plus pauvres, grouillants, désorganisés ou autres ne sont pas supérieurs ou plus ouverts, ils ont simplement un caractère diffèrent et un niveau de confort minimum moins élevé.
    Je n'avais pas conscience que ce trait de caractère été si présent chez moi avant de voyager en Argentine car je n'avais connu que l'Europe. Maintenant j'en suis plus que conscient, ce qui me permet d'envisager de repartir en Amérique latine pour des voyages très temporaires, et au contraire me concentrer sur des destinations très riches et développés pour une expatriation tel que l'Amérique du Nord, ou l'Océanie.
    Je dis bien "très riches" car je suis conscient du niveau de pauvreté de nombreux pays du monde, et que l'Argentine n'as absolument rien de misérable en comparaison.
    Oui je pense que tu as raison, tes 4 observations sont toutes justes et ont jouées un rôle important dans mon expérience en Argentine.
    Quoi qu'il en soit le voyage est quelque chose de merveilleux et chaque témoignage, chaque expérience, est bonne à prendre.
    Et oui je pense retourner en Argentine un jour, je veux visiter le Chili voisin avec qui ton pays partage la magnifique Patagonie et je compte bien ne pas m''arrêter à la frontière
    Je suis d'accord sur le fait que de voyager et se trouver confortable même dans des endroits "moins développés, organisés ect." relève plus de la capacité d'adaptation que "l'ouverture d'esprit". Par contre je suis assez surpris des commentaires disant que Buenos Aires est sale!!! Personnellement conaissant Nice depuis ma naissance, je trouve que c'est le même niveau de propreté. Même Marseille est plus dégueulasse que BS.
    Un autre point : Je ne comprends pas non plus comment on peut trouver Buenos aires cher! auberge de jeunesse pour moins de 10 euros la nuit avec déjeuné compris, empanadas a moins de 0.50 euros, supermarché avec une sélection de produits de bonne qualité pour peu chère, vendeur de fruit au prix dérisoire..... Nous avons pas du voir le même Buenos Aires. Et sortir de Buenos aires, c'est littéralement dépenser encore moins.
    Pour mon cas je suis dans la région de Santa fé, je paye alquilner/gaz/eau/electricité pour moins de 8000 pesos, vivant en couple sachant que le salaire MINIMUM est de 8000 / 10 000 Pesos.
    L'argentine, si tu bosses c'est pas chère. Si tu bosses pas c'est pas chère non plus. SI tu "touriste" oui c'est chère (entrée de parc nationaux, logement en patagonie ect ect).
    Bref chaque témoignage est bon à prendre, chaque expérience est différente, et nous avons tous une manière spécifique de voyager, chaque personne possède ses critères d'attente ect.
    Je suis d'accord sur ce point.
    Mais dire que Buenos aires est chère, la je pense que ça dépend du standing des voyageurs!
    En tout cas je comprends tes attentes, mais ne penses tu pas que le PVT (qu'il soit en NZ, Australie, Japon, Chili ou Argentine) c'est une occasio de sortir de tes habitudes, tenter de voyager d'une autre manière et forger ta capacité d'adaptation??

    Sur ce, bon courage a ceux qui sont en *PVT et sortez de buenos aires!

  17. #35
    Avatar de EricC3
    Eric 30 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    7
    Likes reçus
    9
    Message de Pakdi
    Je suis d'accord sur le fait que de voyager et se trouver confortable même dans des endroits "moins développés, organisés ect." relève plus de la capacité d'adaptation que "l'ouverture d'esprit". Par contre je suis assez surpris des commentaires disant que Buenos Aires est sale!!! Personnellement conaissant Nice depuis ma naissance, je trouve que c'est le même niveau de propreté. Même Marseille est plus dégueulasse que BS.
    Un autre point : Je ne comprends pas non plus comment on peut trouver Buenos aires cher! auberge de jeunesse pour moins de 10 euros la nuit avec déjeuné compris, empanadas a moins de 0.50 euros, supermarché avec une sélection de produits de bonne qualité pour peu chère, vendeur de fruit au prix dérisoire..... Nous avons pas du voir le même Buenos Aires. Et sortir de Buenos aires, c'est littéralement dépenser encore moins.
    Pour mon cas je suis dans la région de Santa fé, je paye alquilner/gaz/eau/electricité pour moins de 8000 pesos, vivant en couple sachant que le salaire MINIMUM est de 8000 / 10 000 Pesos.
    L'argentine, si tu bosses c'est pas chère. Si tu bosses pas c'est pas chère non plus. SI tu "touriste" oui c'est chère (entrée de parc nationaux, logement en patagonie ect ect).
    Bref chaque témoignage est bon à prendre, chaque expérience est différente, et nous avons tous une manière spécifique de voyager, chaque personne possède ses critères d'attente ect.
    Je suis d'accord sur ce point.
    Mais dire que Buenos aires est chère, la je pense que ça dépend du standing des voyageurs!
    En tout cas je comprends tes attentes, mais ne penses tu pas que le PVT (qu'il soit en NZ, Australie, Japon, Chili ou Argentine) c'est une occasio de sortir de tes habitudes, tenter de voyager d'une autre manière et forger ta capacité d'adaptation??

    Sur ce, bon courage a ceux qui sont en *PVT et sortez de buenos aires!
    la capacité d'adaptation est très fortement lié à l'ouverture d'esprit, les deux vont ensemble.

    si tu te forces à t'adapter et que ça te fait chier, c'est que t'as pas pris le temps de

    1) mieux te renseigner pour mieux décider
    2) prendre du recul et comprendre pourquoi c'est comme ça

    et il y a plein de gens qui sont comme ça et ça marche aussi: c'est pour ça qu'on a inventé les "all inclusive" ou tu peux aller dormir sur un très bon matelas bien confortable, avoir un petit dej comme chez toi, avoir un spot que pour toi dans un bout de plage privative, et des visites guidées ou tu montes dans un bus, tu prends tes petites selfies avec le paysage de l'endroit le plus touristique avec plein d'autres en train de faire la même chose, et puis tu rentres au bar de l'hotel boire un cocktail, ou tu ne pourras parler qu'avec des gens soit de la même nationalité que toi, ou au même niveau sur l'échelle de richesse et developpement

    plein de gens font ça par exemple au Cuba et ça se passe très bien demande leur s'ils ont mis un pied dans les rues de La Habana et s'ils l'ont fait, demande combien de temps ils y sont restés

  18. #36
    Avatar de HugoP4
    Hugo 31 ans

    Location
    Sur mon canapé
    Messages
    31
    Likes reçus
    18
    @EricC3: tu répond a qui? A a Pakdi ou LindoH? Je te trouve assez agressif dans tes réponses. Ton orgueil argentin t'empêche peut être d'être 100% objectif, ça me le fait aussi quand on dénigre la France.
    @padki: Je trouve également BsAs sale, et de manière générale l'Argentine entière. Si on conserve une mentalité européenne, il est très choquant de voir les gens jeter leurs ordures dehors. Et je ne parle pas de quelque mégots, mais les argentins ne sont pas encore très sensibles à cette problématique. La nouvelle génération change.

  19. #37
    Avatar de Pakdi
    Fabien 31 ans

    Location
    Beausoleil, France
    Messages
    24
    Likes reçus
    9
    Message de EricC3
    la capacité d'adaptation est très fortement lié à l'ouverture d'esprit, les deux vont ensemble.

    si tu te forces à t'adapter et que ça te fait chier, c'est que t'as pas pris le temps de

    1) mieux te renseigner pour mieux décider
    2) prendre du recul et comprendre pourquoi c'est comme ça

    et il y a plein de gens qui sont comme ça et ça marche aussi: c'est pour ça qu'on a inventé les "all inclusive" ou tu peux aller dormir sur un très bon matelas bien confortable, avoir un petit dej comme chez toi, avoir un spot que pour toi dans un bout de plage privative, et des visites guidées ou tu montes dans un bus, tu prends tes petites selfies avec le paysage de l'endroit le plus touristique avec plein d'autres en train de faire la même chose, et puis tu rentres au bar de l'hotel boire un cocktail, ou tu ne pourras parler qu'avec des gens soit de la même nationalité que toi, ou au même niveau sur l'échelle de richesse et developpement

    plein de gens font ça par exemple au Cuba et ça se passe très bien demande leur s'ils ont mis un pied dans les rues de La Habana et s'ils l'ont fait, demande combien de temps ils y sont restés
    Je n'ai pas ce problème là je vis en immersion dans chaque pays où je voyage. Des Fiji en passant par le desert australien, les villages néozélandais et là dans une ville méconnue d'argentine 100 000 habitants en immersion totale. Celà ne relève en aucun cas de l'ouverture d'esprit, mais d'une capacité d'adaptation. Je suis une personne ouverte d'esprit mais je différencie les 2. Les 2 peuvent être lié ou peuvent être complètement distinct. Je ne pense pas dans le témoignage de lindohorizon relève du manque d'ouverture d'esprit, juste un faible capacité d'adaptation dans un univers différent.

    Puis au final ne faut-il pas voyager sans avoir forcément des attentes? Pour ma part avant je voyageais en ayant des attentes fortes (ayant vu des documentaires sur tel ou tel pays) et j'ai fait face a beaucoup de déceptions. Depuis que je voyage en me spoilant un minimum et en ayant plus une mentalité du "présent" je prends beaucoup de plaisir.

    Sur l'exemple du all inclusive tu prends en compte une autre catégorie de touriste. Nous sommes sur un forum "pvtist"

    Je ne suis pas choqué de la saleté du BS sachant que Nice n'est pas propre non plus, ni ma ville beausoleil. Les poubelles du tri selectif on été retiré. Apres si on habite le 16eme a Paris c'est sur ça risque de piquer !!!

  20. #38
    Avatar de EricC3
    Eric 30 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    7
    Likes reçus
    9
    Message de HugoP4
    @EricC3: tu répond a qui? A a Pakdi ou LindoH? Je te trouve assez agressif dans tes réponses. Ton orgueil argentin t'empêche peut être d'être 100% objectif, ça me le fait aussi quand on dénigre la France.
    @padki: Je trouve également BsAs sale, et de manière générale l'Argentine entière. Si on conserve une mentalité européenne, il est très choquant de voir les gens jeter leurs ordures dehors. Et je ne parle pas de quelque mégots, mais les argentins ne sont pas encore très sensibles à cette problématique. La nouvelle génération change.
    Si tu lis le premier message que j'ai publié sur ce meme post (dans la première page) tu verras très vite que je ne choisis pas de camp, je n'ai aucun problème de parler des misères (parfois très graves) de mon pays; ça n'aurait pas eu de sens de republier la même chose encore une fois mais je me suis limité à répondre un message en particulier qui m'a paru très faible aussi niveau objectivité (d'où la remarque au tout début: tout est subjectif)

    en ce qui concerne la saleté, BA l'est en effet plus que la plupart des villes en France, mais pas tant que ça. enfin peut etre c'est juste l'habitude que j'ai en tant qu'argentin, mais ça me choque pas.

    par ailleurs il y a quand même des choses qui m'ont choqué après 5 ans en France, par exemple, la façon de conduire des argentins: même mes amis c'est des vrais cons au volant. mais encore une fois, on s'adapte parce que je connais comment ça se passe et voilà... s'il faut attendre 10 secondes de plus pour traverser une rue parce que personne s'arrete, et bien ... je vais le faire, j'ai pas trop le choix.

    bref. je peux en parler pendant des heures, je connais assez bien les deux cotés, ce n'est pas du tout une question de fierté, mais plutôt de reconnaitre que faire un PVT c'est pas la même chose que juste aller faire le tour de touriste qui a plein d'argent et qui peut se permettre de payer le confort auquel il est habitué

  21. #39
    Avatar de HugoP4
    Hugo 31 ans

    Location
    Sur mon canapé
    Messages
    31
    Likes reçus
    18
    @Pakdi: c'est clair, il vaut mieux ne pas avoir d'attente, au moins tu ne peux pas être déçu! Les quelques informations que j'avais lu avant de partir en Argentine sont très approximative, je me rappelle d'un bouquin mais il était complétement dans les choux sur pas mal de chose.
    Pour la comparaison sur la propreté, ça me parait compliqué. On ne peut pas comparé des chose qui ne le sont pas vraiment. Nice a 350k habitants, BsAs 3M ... et pis bcp de choses sont différentes comme tu le dis

  22. #40
    Avatar de Pakdi
    Fabien 31 ans

    Location
    Beausoleil, France
    Messages
    24
    Likes reçus
    9
    Message de HugoP4
    @Pakdi: c'est clair, il vaut mieux ne pas avoir d'attente, au moins tu ne peux pas être déçu! Les quelques informations que j'avais lu avant de partir en Argentine sont très approximative, je me rappelle d'un bouquin mais il était complétement dans les choux sur pas mal de chose.
    Pour la comparaison sur la propreté, ça me parait compliqué. On ne peut pas comparé des chose qui ne le sont pas vraiment. Nice a 350k habitants, BsAs 3M ... et pis bcp de choses sont différentes comme tu le dis
    justement nice plus petite ville pas propre, me font penser que buenos aires grande ville encore plus difficile de maintenir la ville clean. mais apres tout dépend de quel quartie parle t on?
    palermo, san telmo, le micro centre plaza francia, italia, sont des zones propre!

Page 2 sur 3 123