Résultats du sondage : Comment se passe votre retour au pays ?

Votants
334. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Atroce, je veux repartir !

    146 43,71%
  • Difficile mais surmontable

    98 29,34%
  • Rien de spécial...

    17 5,09%
  • Content de retrouver mon pays !

    23 6,89%
  • Tout va bien mais j'ai attrapé le virus du voyage et je veux repartir pour mieux revenir !

    50 14,97%
  1. #21

    Messages
    32
    Likes reçus
    1
    Moi j'ai quitté Toronto il y a 6 mois, non pas pour la France mais pour le Maroc. ça se passe très mal à vrai dire, le Canada me manque énormément. Mes amis là bas, mon lifestyle, parler anglais, les health food store, la neige, les festivals en été. Tout me manque, le retour est très difficile. Pourtant j'ai un super boulot au Maroc, une bonne qualité de vie etc... mais ça ne vaut pas TO.
    J'espère vraiment y retourner ASAP!


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. Réponse la plus utile : 9

    Avatar de Luz
    Luz 31 ans

     
    Message privé
    Messages
    911
    Likes reçus
    1 248
    1 an post-retour >

    Alors les avantages classico-classiques :
    -la bouffe c'est la vie ! (
    -je me sens genre célèbre quand j'arrive au médecin car je n'attends pas lol. Je me sens riche avec ma carte vitale et l'amie mutuelle (là tu te souviens d'un devis de 7000dollars chez ton dentiste québécois)...La sécu ne m'a pas du tout embêter à mon retour. Ni le pôle emploi, ni la caf ni rien...tout s'est passé comme sur des roulettes comme si je n'étais jamais partie, j'ai aussitôt réexisté dans l'administration française. Et j'ai trouvé un boulot 2 semaines après mon retour .

    Mince alors ! Je croyais vraiment que le retour allait être archi nul, ennuyant, pertubant, à vouloir donner des claques aux gens de l'administration pour qu'ils nous considèrent un minimum (mais des petites claques en douceur quand même) ! Même pas drôle de pas avoir ces difficultés et de revenir à une routine aussi vite. Bon ça c'est le bon côté, faut être clair..

    Côté moins bien mais pas catastrophique :

    -la vie sociale moins dense, plus dur de rencontrer du monde. Je trouve les gens ici moins ouverts à aller à des soirées ou participer à des activités dans le but de VRAIMENT faire des rencontres, ce que je faisais souvent à Montréal. D'autant plus que j'habite une petite ville, ce qui n'aide pas.
    Sans prétention, parfois j'ai l'impression de mettre mal à l'aise les gens d'avoir fait autant de choses quand eux ont vécu dans la routine donc être "calé" sur les mêmes envies et partager la même philosophie de vie ce n'est pas simple ! Même côté sentimental.
    -Le boulot, je me dis que OUI il y a en a, mais il est parfois précaire à certaine échelle (j'ai bien dit certaine!), parfois mal payée (parfois!).
    J'en suis à mon deuxième cdd (après un premier de 7 mois et là le second de 6 mois). C'est selon moi correct ou toujours mieux d'avoir enchainé des journées d'intérim. Oui je suis payée au minimum (faut être transparent, on est sur le forum pour partager, alors je joue l'honnêteté) mais il faut mieux cela qu'un gros blanc dans le cv quand notre dernière expérience est à l'étranger et donc parfois non reconnue ou non perçue comme il le faudrait. Au Canada on accepte la jobine, on accepte les transports, on accepte des horaires, alors chez nous faut aussi accepter certaines choses même si on est "chez nous". Je ne dis pas aller bosser chez Mcdo mais par exemple bossant dans l'administration dans une petite ville pour le moment je n'ai guère eu le choix d'accepter ce salaire bas de gamme (plus d'un accepte aussi au Canada des emplois payés au min dans l'attente de trouver mieux, alors pourquoi pas le faire en France hein? Votre expérience vous a bien appris des choses non?) et cela me démoralise pas du tout en tout cas. Au contraire, pour moi c'est la remise en marche, je vois cela comme un tremplin, comme le je verrai au Canada. J'ai confiance quoiqu'il adviendra ! Je sais que cela ne durera pas. Et si cela reste dans des domaines non éloignés du notre alors je ne trouve cela pas catastrophique. Et faut pas oublier, ma paie est moindre aussi car : 35h, mutuelle déduite, chèques resto
    Et y'a pas de mal non plus à accepter une petite aide de la Caf...nous sommes pas tous des assistés ! Mais des courageux avant tout et c'est un droit !

    Après des employeurs sont impressionnés par des parcours comme le mien, d'autres me regardent comme E.T, ou peut-être d'autres sont envieux voir pas compréhensifs du tout .
    Mais je pense que cela se démocratise. Il faut patienter, les mentalités changent ou changeront, j'y crois.
    Au pire pour les relous : une claque et on en parle plus (non la violence n'est pas une solution mettez vous au yoga en rentrant en France).

    Je dirai pour finir que la vie sociale, celle qu'on contrôle pas toujours, qui est le plus dur pour moi ! Pourtant mes amis ne m'ont pas oubliée ici, mais une petite partie de moi est restée là-bas c'est certain, et mes amis et mon entourage ne l'a connaissent pas
    Maintenant j'ai un nouveau PVT, je peux encore repartir ! Advienne que pourra...
  4. #22

    Messages
    491
    Likes reçus
    70
    retour super atroce, g juste envie de me barrer... ailleurs !

  5. #23
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est connecté maintenant
    Mathieu 37 ans

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    21 540
    Likes reçus
    11 494
    Je ne suis pas encore rentré en France définitivement (ouf) mais à chaque retour dans notre capitale pour les vacances, c'est toujours la même chose, je ne me sens plus chez moi...
    C'est vraiment le choc culturel mais dans le mauvais sens ! Cet été, je suis rentré qu'une semaine et franchement j'avais qu'une hâte: retrouver le Canada et plus particulièrement Toronto !

    Hormis ma famille, quelques amis proches, je n'ai rien... peut être que c'est pour cette raison tout simplement

    étrange n'est pas... est ce que je suis le seul à ressentir cette sensation ?

    J'appréhende déjà mon retour pour les fêtes de fin d'années et je suis en train de voir si je peux pas rester un peu moins d'une semaine...


  6. #24
    Avatar de Dolly54
    Audrey 33 ans

    Location
    Sallanches, France
    Messages
    918
    Likes reçus
    63
    Je ne suis pas encore partie, mais étant saisonnière, je connais le retour aux sources une fois la mission achevée.
    Pour moi à chaque fois c'est très difficile, car comme Mat, sauf famille et qqs amis, je n'ai rien qui me rattache vraiment à ma région, que j'adore malgré tout ! Retrouver ses marques c'est bien, mais pas plus d'une semaine ! Là ça fait 1 mois déjà que je susi chez moi après ma fin de saison, et j'en peux vraiment plus, j'ai l'impression de plus me sentir chez moi, de déranger ma mère qui a refait sa vie suite aux départs communs de ses 2 enfants, donc c'est pas tous les jours faciles ! Et puis une fois qu'on a pris goût à son indépendance, dur dur d'avoir à suivre d'autres règles que les siennes !
    J'ai le goût du voyage, que je partage avec mon homme, j'ai de la chance, on aime bouger, pour le moment, on est loin de vouloir se poser !
    Je ferme la parenthèse, mais juste pour dire que je comprends la réaction de la plupart d'entre vous. Mais dans un an, j'espère pouvoir répondre à ce post !!! Héhé !!
    En attendant, croisez les doigts pour nous afin qu'on puisse partir !!

  7. #25

    Messages
    76
    Likes reçus
    2
    Vos messages me font peur... en effet, j'ai un copain ici depuis deux ans, on vit ensemble, mais il ne veut pas partir avec moi, il n'aime pas voyager... on a décidé que je partirais seule en pvt et qu'on ferait avec pendant un an, mais j'ai peur de trop prendre goût à cette vie et aux voyages car j'ai plus ou moins promis à mon copain que le PVT me suffirait et qu'ensuite je pourrais m'adapter à la vie qu'il veut ici... Est-ce que quelqu'un s'est retrouvé dans cette situation ? C'est tellement difficile de choisir entre la personne qu'on aime et ses rêves...

  8. #26

    Location
    devant un ordinateur
    Messages
    1 074
    Likes reçus
    83
    Message de Mat
    Je ne suis pas encore rentré en France définitivement (ouf) mais à chaque retour dans notre capitale pour les vacances, c'est toujours la même chose, je ne me sens plus chez moi...
    Ça fait un an et demi que je vis au Canada et j'ai fait mon premier passage en France, la semaine dernière pour la première fois depuis mon départ.
    J'avoue que j'appréhendais pas mal, mais ça c'est plutôt bien passé et content de retrouver ma ville natale, ma famille et de visiter Paris avec ma blonde, mais très content de rentrer chez nous ensuite...
    J'imagine qu'avec le temps, la distanciation va se faire de plus en plus forte.
    C'est le prix à payer pour changer de pays, je pense.

  9. #27
    Avatar de Dolly54
    Audrey 33 ans

    Location
    Sallanches, France
    Messages
    918
    Likes reçus
    63
    Message de Dilomee
    Vos messages me font peur... en effet, j'ai un copain ici depuis deux ans, on vit ensemble, mais il ne veut pas partir avec moi, il n'aime pas voyager... on a décidé que je partirais seule en pvt et qu'on ferait avec pendant un an, mais j'ai peur de trop prendre goût à cette vie et aux voyages car j'ai plus ou moins promis à mon copain que le PVT me suffirait et qu'ensuite je pourrais m'adapter à la vie qu'il veut ici... Est-ce que quelqu'un s'est retrouvé dans cette situation ? C'est tellement difficile de choisir entre la personne qu'on aime et ses rêves...
    C'est ton choix personnel, si tu as vraiment envie de partir, malgré l'amour que tu as pour ton copain, si c'est ton rêve il n'a pas le droit de t'interdir de le réaliser ! Si par la suite, tu te sens mieux là-bas, tu pourras toujours en rediscuter avec ton copain. Et puis s'il a l'occasion de venir te voir, peut-être qu'il changera d'avis une fois sur place ! Mais je pense qu'il ne faut pas que tu te prennes la tête avant même d'avoir une décision certaine, sinon tu vas te gâcher ton PVT.
    Tu peux toujours en discuter avec Phala, il était un peu dans la même situation que toi, lis ça : https://pvtistes.net/forum/vos-impressions-et-questionnements-avant-le-depart/181-sondage-reactions-de-votre-entourage-a-post224210.html

    Mais reste zen et vis tes rêves à fond !!

  10. #28
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est connecté maintenant
    Mathieu 37 ans

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    21 540
    Likes reçus
    11 494
    Message de Dilomee
    Vos messages me font peur... en effet, j'ai un copain ici depuis deux ans, on vit ensemble, mais il ne veut pas partir avec moi, il n'aime pas voyager... on a décidé que je partirais seule en pvt et qu'on ferait avec pendant un an, mais j'ai peur de trop prendre goût à cette vie et aux voyages car j'ai plus ou moins promis à mon copain que le PVT me suffirait et qu'ensuite je pourrais m'adapter à la vie qu'il veut ici... Est-ce que quelqu'un s'est retrouvé dans cette situation ? C'est tellement difficile de choisir entre la personne qu'on aime et ses rêves...
    Salut Mélodie,

    J'étais dans le même cas que ton copain il y a 3 ans... ma copine souhaitait absolument partir via le PVT et de mon côté il était hors de question que je quitte la France alors que je n'avais pratiquement jamais voyagé ! Je pense que ça me faisait peur...

    Trois ans plus tard, je peux te dire que je ne regrette rien ! Il y a eu des passages difficiles surtout au début mais ça te permet de t'endurcir et de murir.

    Je ne le dirais jamais assez mais le PVT ne peut être que bénéfique !
    Alors ne perd pas espoir avec ton copain, donne lui l'adresse de pvtistes.net, fait lui lire quelques articles et peut être qu'il changera d'avis

    Bon courage en tout cas !

  11. #29
    Avatar de Dolly54
    Audrey 33 ans

    Location
    Sallanches, France
    Messages
    918
    Likes reçus
    63
    Ca c'est un gentil admin qui a du coeur !
    Belles paroles Mat' !!

  12. #30

    Messages
    76
    Likes reçus
    2
    merci beaucoup matt et dolly, c'est vrai que je ne perds pas espoir, surtout que normalement il me rejoindra fin mai et on passera tout le mois de juin à voyager à travers les usa et le canada, donc peut-être qu'il changera d'avis sur les voyages mais disons que vu qu'il est entouré par une famille très enracinée et fermée d'esprit sur les voyages, j'ai peur qu'il n'évolue pas du tout pendant mon absence et que quand on se retrouve on ne soit vraiment plus du tout sur la même longueur d'onde (j'ai déjà du mal parfois à supporter les idées anti voyages de sa famille)... mais ça me rassure de voir que matt a changé d'avis!! De toute façon seul l'avenir nous le dira... mais ne vous inquiétez pas je crois que rien ne peut gâcher mon PVT!! merci pour vos messages en tout cas et on ne e dira jamais assez, ce site est une merveille!

  13. #31
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 630
    Likes reçus
    9 421
    Mélodie, je t'invite à aller lire les messages de cette discussion: "Qui a laissé son(sa) chéri(e) pour partir?"
    Tu verras que tu n'étais pas toute seule...
    Tu verras aussi que le Canada a permis à certains et certaines de remettre des choses en cause dans leur relation et que ceux-ci ont préféré continuer autrement leur chemin.
    Tu verras aussi que d'autre, genre comme moi, ont réussi à tenir avec leur couple malgré la distance, malgré l'éloignement. Mon copain n'a jamais voulu faire la même expérience que moi, je ne voulais pas rester en France. On a appris à faire avec, on s'est arrangé pour essayer de se voir quand même (lui venant, moi rentrant) et ya pas eût vraiment de soucis .
    Et ensuite (parce qu'on revient au sujet), même si j'ai vraiment trop trop aimé le Canada, bah je savais que j'avais beaucoup trop d'attaches en france (et notamment lui) pour préférer rester. Je suis donc revenue et mon retour s'est très bien passé. La France, c'est triper, ça a bien sûr ses mauvais côtés, mais il y en a aussi au Canada...
    Et si finalement tu préfères à la fin rester et que ton homme reste sur ses positions, et bien tu pourras rencontré pleins de canadiens beaux gosses


  14. #32

    Messages
    76
    Likes reçus
    2
    Merci pour ton message super positif ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule comme tu dis... et ça fait plaisir de voir que pour toi ça a marché! Tu m'as redonné confiance!!

  15. #33
    Avatar de Blast
    Sébastien 38 ans

    Messages
    1 248
    Likes reçus
    187
    Pour ma part je ne suis pas capable de voter. Ça fait donc un peu plus de trois mois que je suis rentré. Au départ, je suis revenu parce que je voulais être à nouveau proche de ma famille et de mes amis, mais aussi parce que Paris me manquait énormément (malgré les nombreuses qualités de Montréal, les musées, l'art, la culture, je préfère globalement la vie à Paris).

    Sauf que... Contrairement à beaucoup qui partent au Canada après des déboires professionnels en France, je n'avais jamais eu de mal à trouver du travail. Et, armé de mon expérience Québécoise et ravi d'avoir déjà 3 entretiens dès la première semaine de mon arrivée, j'espérais trouver rapidement ici (je suis designer graphique).

    Mais, crise financière ou dure réalité économique française, je galère depuis 3 mois. Je n'ai jamais arrêté mes efforts, j'ai remis en question mon book, ma manière de présenter mon travail, mon CV, mon mode de recherche pour arriver toujours au même point : au Canada, j'ai trouvé deux fois du taff dans ma branche à chaque fois en moins d'un mois. On m'a fait confiance, on m'a donné ma chance. Ici on me réponds que mon profil est trop atypique, trop créatif pour les postes d'exé, pas vraiment dans le moule pour les postes en agences. Un pote m'a proposé un petit contrat en freelance pour la comm d'une exposition qui va m'occuper pour les prochaines semaines, mais l'angoisse est là de mettre des mois à retrouver quelque chose en CDI ou pour recréer un réseau en freelance... Et si dans trois mois je suis toujours au chômage ? Pourquoi ne pas penser revenir au Canada ?

    Et pour couronner le tout, je suis revenu chez mes parents, en banlieue parisienne, cette merveilleuse banlieue qui me fait horreur. J'ai l'impression d'avoir 18 ans à nouveau, à devoir prévenir si je rentre pas pour le dîner et prévoir une organisation de ouf pour pouvoir sortir boire un verre en semaine.

    Voilà. Je me doute que ça ne sert pas à grand chose, mais ça me soulage un peu de partager ça. J'ai hésité à ouvrir un post, mais après tout mon récit répond tout à fait au sujet de celui-ci je crois. Moralité : la prochaine fois, j'y réfléchirai à deux fois avant de quitter un super taff à l'étranger (et c'est une suggestion de ma conseillère ANPE...).


  16. #34

    Messages
    1 947
    Likes reçus
    52
    Blast merci beaucoup pour ton témoignage. On lit beaucoup de choses sur des gens qui ne jurent que par le Canada et d'autres qui sont bien trop heureux de rentrer en France mais on en lit peu sur des personnes comme toi qui sont à cheval entre 2 situations, 2 émotions. Bon courage en tous cas

  17. #35
    Avatar de Blast
    Sébastien 38 ans

    Messages
    1 248
    Likes reçus
    187
    Merci Mandinette pour tes encouragements. Pour le moment, je suis occupé par mon petit contrat en freelance, mais je pense très souvent à Montréal. Tu as trouvé la bonne formulation, je me sens vraiment "à cheval entre deux situations, deux émotions"... L'avenir me dira sans doute que faire !

  18. #36

    Messages
    269
    Likes reçus
    1
    Merci d'avoir partagé ton récit. En effet, je ne connaissais encore personne qui vive ta situation. Tout ce que je peux te souhaiter est de trouver "ville à ton pied" si je puis dire.

  19. #37
    Avatar de syl.sab
    Sylvain 35 ans

    Messages
    130
    Likes reçus
    0
    Blast, les symptômes que tu décris sont exactement ceux qui fait que quand je pense au retour, je suis terrorisé!!! Du coup je le suis encore plus!!! Et aussi, j'ai déjà vécu un retour, après seulement 4 mois d'exil... Je ne sais donc que trop bien que je ne veux pas rentrer en France!!

    Et je ne crois pas que ta situation soit lié uniquement à la situation économique...

    Bon courage en tout cas!

  20. #38
    Avatar de sakolinette
    sakolinette
    et bien je ne suis pas encore partie en PVT mais j'ai passé 4 mois à Montréal l'année passée et je peux vous dire que le retour en France s'est assez mal passé : plus envie de rien au retour, tout qui semble fade, le mal du pays mais dans l'autre sens en gros, lol, limite dégoutée de tout, bref une mini déprime! la France ne m'a pas du tout manqué pendant ces 4 mois et depuis le jour de mon retour, je me suis promis de retourner le plus rapidement possible au Québec!!! une partie de moi est restée là bas et ça me manque d'une façon que vous ne pouvez même pas vous imaginer! autour de moi, les gens ne comprennent pas que ce soit si dur et douloureux d'être revenu!du coup, je me sens seule dans mon chagrin!ou en tout cas, la seule et unique personne qui me comprend et vit la même chose que moi est loin de moi donc difficile de partager! c'estpour ça que ce site est un vrai soutien!

    tout ça pour dire que si après 4 mois là bas, le retour était une véritable épreuve, je n'imagine même pas ce que ce sera après 12 mois!!!!!je n'ose même pas y songer! et il est clair que mon envie de repartir n'est pas uniquement liée à la situation économique de la France, c'est bien plus que ça, je pense avoir trouvé mon chez moi là bas, et j'ai réellement un énorme vide en moi qui ne pourra être comblé que par mon retour au Québec...

  21. #39
    Avatar de béa59
    béatrice / 34 ans

    Location
    Canada
    Messages
    889
    Likes reçus
    10
    Message de Mat
    Je ne suis pas encore rentré en France définitivement (ouf) mais à chaque retour dans notre capitale pour les vacances, c'est toujours la même chose, je ne me sens plus chez moi...
    C'est vraiment le choc culturel mais dans le mauvais sens ! Cet été, je suis rentré qu'une semaine et franchement j'avais qu'une hâte: retrouver le Canada et plus particulièrement Toronto !

    Hormis ma famille, quelques amis proches, je n'ai rien... peut être que c'est pour cette raison tout simplement

    étrange n'est pas... est ce que je suis le seul à ressentir cette sensation ?

    J'appréhende déjà mon retour pour les fêtes de fin d'années et je suis en train de voir si je peux pas rester un peu moins d'une semaine...

    salut Mat

    Quand je suis allé en touriste au Canada, ca fait déja 2 ans, je suis parti pour Ottawa et je suis tombé amoureuse du Canada. Quand j'étais là bas, je n'avais pas de statut travailleurs, mais je trouvais toujours des petits boulots ponctuels (1 ou 2 jours) de gauche à droite grâce au Bureau de placement d'un centre commerciale où j'allais boire mon café tous les matin...
    Je me rappelle plus le nom
    Parmi les petits services rémunérés que j'ai eu à faire, il y en a un qui m'a marqué et qui m'a fait prendre conscience que c'était vraiment un pays attachant. J'étais staff de sécurité lors du Canada Day à Ottawa. Je voyais des canadiens qui désespéraient pour trouver une place où se garer etc... Jamais tu n'entendais aucune insultes, .... les gens te demandais gentillement une place dans le parking pour se garer et m'offrais un petit pin's du canada, des tee shirt, ou meme yen a un qui est sorti de sa voiture et qui m'a donné un bisou
    Enfin, les gens étaient généreux, et surtout voir un peuple si unis dans les moments comme Canada Day, ca m'a rappelé mon retour à ce moment là. Je me suis dit, que jamais en France, les français fêtent leur fête nationale comme ça... Fallait être au Canada Day pour vraiment prendre conscience de ce qu'on appelle le patriotisme

    Enfin, mon expérience au canada, reste sur mon CV et elle ne m'a peut etre pas servi en France, mais je suis certaine qu'à mon retour au Canada elle me servira .

  22. #40

    Messages
    25
    Likes reçus
    1
    Salut à tous.
    Cela va faire un an et demi que je suis revenu du Canada et plus d'un an que je n'ai pas mis les pieds sur le site pvtistes.net, et pour tout vous dire c'est assé douloureux de lire tous ces postes de personnes qui vont partir ou qui sont déja au Canada.

    J'ai passé un an à vancouver avec ma copine, une année de bonheur et de plaisirs, sans avoir aucuns problèmes tout était tellement facile, boulot, logement, salaire, rencontres, soirées, fêtes, amis, amis, amis...
    Maintenant a chaque fois que je vois ou j'entend parlé du Canada j'ai un petit pincement au coeur et cela me rappel trops de bons souvenirs, qui me font regrété mon choix de ne pas être reparti.
    Tout dans ce pays, enfin ce que j'en connais (de Vancouver aux rocheuses) etait tout simplement magique. Des personnes chaleureuses, honnetes, accueillantes quelque soit leurs origines et une vie sans stress ou presque.

    Enfin Bref seulement beaucoups de regrets d'être revenu en France.

Page 2 sur 18 123412 ...