Résultats du sondage : Comment se passe votre retour au pays ?

Votants
341. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Atroce, je veux repartir !

    151 44,28%
  • Difficile mais surmontable

    99 29,03%
  • Rien de spécial...

    17 4,99%
  • Content de retrouver mon pays !

    24 7,04%
  • Tout va bien mais j'ai attrapé le virus du voyage et je veux repartir pour mieux revenir !

    50 14,66%
  1. #41
    Avatar de BenAnge
    Benoît 7 ans

    Messages
    168
    Likes reçus
    6
    Message de Blast
    Pour ma part je ne suis pas capable de voter. Ça fait donc un peu plus de trois mois que je suis rentré. Au départ, je suis revenu parce que je voulais être à nouveau proche de ma famille et de mes amis, mais aussi parce que Paris me manquait énormément (malgré les nombreuses qualités de Montréal, les musées, l'art, la culture, je préfère globalement la vie à Paris).

    Sauf que... Contrairement à beaucoup qui partent au Canada après des déboires professionnels en France, je n'avais jamais eu de mal à trouver du travail. Et, armé de mon expérience Québécoise et ravi d'avoir déjà 3 entretiens dès la première semaine de mon arrivée, j'espérais trouver rapidement ici (je suis designer graphique).

    Mais, crise financière ou dure réalité économique française, je galère depuis 3 mois. Je n'ai jamais arrêté mes efforts, j'ai remis en question mon book, ma manière de présenter mon travail, mon CV, mon mode de recherche pour arriver toujours au même point : au Canada, j'ai trouvé deux fois du taff dans ma branche à chaque fois en moins d'un mois. On m'a fait confiance, on m'a donné ma chance. Ici on me réponds que mon profil est trop atypique, trop créatif pour les postes d'exé, pas vraiment dans le moule pour les postes en agences. Un pote m'a proposé un petit contrat en freelance pour la comm d'une exposition qui va m'occuper pour les prochaines semaines, mais l'angoisse est là de mettre des mois à retrouver quelque chose en CDI ou pour recréer un réseau en freelance... Et si dans trois mois je suis toujours au chômage ? Pourquoi ne pas penser revenir au Canada ?

    Et pour couronner le tout, je suis revenu chez mes parents, en banlieue parisienne, cette merveilleuse banlieue qui me fait horreur. J'ai l'impression d'avoir 18 ans à nouveau, à devoir prévenir si je rentre pas pour le dîner et prévoir une organisation de ouf pour pouvoir sortir boire un verre en semaine.

    Voilà. Je me doute que ça ne sert pas à grand chose, mais ça me soulage un peu de partager ça. J'ai hésité à ouvrir un post, mais après tout mon récit répond tout à fait au sujet de celui-ci je crois. Moralité : la prochaine fois, j'y réfléchirai à deux fois avant de quitter un super taff à l'étranger (et c'est une suggestion de ma conseillère ANPE...).
    Salut Blast,
    j'espère tout d'abord que tu as trouvé depuis ce message un bon boulot.
    Sinon tout comme toi je suis Designer, et je me suis toujours dis que pour trouver un travail, ça devait vraiment être un plus d'avoir vécu à l'étranger pendant un certain temps. Et qu'après une telle expérience, il n'y aurai pas trop de difficultés (relativement) à en trouver un. Dans notre métier, on nous demande une remise en question quotidienne, qu'une expérience à l'étranger nourrit notre créativité, etc...
    Je me suis toujours dis, que je jouerai cette carte à fond, et surtout sur Paris, qui est vraiment tourné vers l'internationale.
    Peux être que je rêve un peu!! Bon je vous ferai part de mon retour en France, s'il y en a un!
    Sinon je suis assez étonné des résultats de votes (pas d'un point de vue négatif)
    Bon courage à tous !!!

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. Réponse la plus utile : 6

    Avatar de Kinoptic
    Damien 30 ans

     
    Message privé
    Location
    Avignon, France
    Messages
    75
    Likes reçus
    44
    Salut les PVTistes ! Comment allez-vous ?

    Alors voilà, après maintenant 4,5 mois de retour en France, je peux commencer à établir mon retour d'expérience sur mon retour au pays. Comme je l'ai lu souvent, il y a quelques avantages non négligeables. Le vin, la bonne bouffe, toutes les bonnes choses que la France et les français ont à offrir. La bonne franquette comme on dit. Ce sont des éléments qui manquent à beaucoup de PVTistes et d'expatriés en général et, lorsqu'ils rentrent, sont heureux de retrouver ce bon confort français ainsi que la bouffe bien grasse, surtout en hiver (les premières raclettes ont été géniales !).

    De mon côté, le bilan du retour est, aujourd'hui, plutôt négatif. Je n'ai qu'une envie, c'est de repartir, malheureusement quelques impératifs font que je reste en France jusqu'à la fin de l'année. Ce n'est pas tant l'excitation de l'étranger qui me donne envie de retourner en PVT ou partir en expatriation, mais plutôt les limites de ma vie française. Je sens, en moi, être arrivé à la limite de ce que pouvait m'offrir ma vie française. Mes amis d'avant m'ennuient au mieux, ne m'appellent que peu au pire. Les discussions à propos du "jardin à refaire" ou des "couches culottes à moitié prix" en passant par "l'achat du terrain de la maison" ne me passionnent pas spécialement. Je n'ai rien contre aborder des sujets du genre, mais j'ai l'impression que ce sont les seuls à disposition de mes amis. De ce fait, je n'ai pas une envie énorme de les voir, manifestement eux non plus, donc je m'enferme.

    Concernant le travail, je n'ai pas eu de souci à ce niveau là puisque j'étais en année sabbatique. Sauf que, depuis mon retour, je suis payé... à être chez moi ! Situation rêvée puisque, lors de mes deux premiers mois au travail, j'étais avec ma compagne japonaise à qui j'ai fait faire quelques visites (j'ai aussi été pas mal malade, et ce n'est toujours pas résolu). Mais, depuis son départ, je me retrouve seul chez moi. Je n'ai pas de contact avec beaucoup de monde et, quand j'en ai, toujours ces mêmes discussions. D'autres amis sont + enjoués et sortent, mais ne cherchent pas à rencontrer du monde, juste à picoler. C'est dommage, cela m'ennuie quand je ne suis pas dans le mood, comme pour beaucoup de personnes.

    Le Japon (oui je suis allé en PVT Japon, j'ai oublié de le préciser) m'a permis de trouver une source d'énergie me permettant d'avancer continuellement. Je pensais avoir suffisamment évoluer pour ne pas retomber dans cette situation, que je connaissais déjà avant mon PVT, où je m'ennuyais de ce que ma vie française avait à me donner. Malheureusement, là encore, je ne rencontre pas beaucoup de personnes même si je tente des choses pour en rencontrer. Par exemple, je me suis énormément intéressé au vin après avoir travaillé dans plusieurs bars à vin de Tokyo. En rentrant, je pensais partager des dégustations oenologiques avec de nombreuses personnes. Malheureusement, peu d'associations dans la ville où je me situe, et un certain snobisme de la part d'autres personnes font que cela ne s'est pas fait. Bon, c'est peut-être spécifique au monde du vin donc ce n'est pas intéressant de généraliser, je raconte juste ce qui s'est passé pour moi.

    Je perds petit à petit la motivation, ayant une source de revenu sans bosser cela renforce en moi ce côté "inutile", je n'arrive pas à avoir de routine positive, procrastinant chaque jour davantage. Je reste en France car, en septembre, je mets en vente la maison que j'avais acheté bien avant mon PVT au Japon et qui me reste sur les bras.

    Je prévois un départ en Janvier 2020, 2 mois en Amérique du Sud pour visiter les "bodegas" (les caves sud américaines) de la région puis je retourne, avec ma compagne, au Japon m'installer. La vie n'est pas mieux ou moins bien là-bas. Ce n'est pas le rêve que de vivre au Japon, il y a d'énormes défauts dans ce pays. Mais, force est de constater que je m'y sentais globalement mieux. En fait, j'avais une énergie positive, désireux d'apprendre continuellement puisque dans un contexte où j'étais poussé à l'apprentissage (voir des kanjis tous les jours me rappelait à ma condition de non bilingue en japonais, malgré mes progrès notables). Cette énergie s'est progressivement évanouie depuis mon retour et je souhaite la retrouver, d'où mon nouveau départ.

    Avec ma compagne, on ne pense pas rester de nombreuses années au Japon, je pense que, si l'on reste ensemble, notre route empruntera les chemins d'autres pays, notamment le Canada ensemble (elle est au Canada en ce moment) ou l'Australie. Je positive beaucoup, puisque je vais partir de nouveau. Mais je trouve cela dommage de ne pas arriver à m'intégrer dans mon pays, à m'ennuyer des amis que j'avais ou d'être déçu de leur manque de proximité avec moi. Sachant que je repars sous peu, j'aurais cru que plus de personnes se seraient senti heureuses de m'appeler pour se faire des bouffes ou autre. Mais en fait, cela ne dure que pendant les 2 premiers mois, post retour. Loin de moi l'idée de vouloir être LE centre du monde, je suis juste déçu.

    Je ne sais pas ce qu'il faut pour qu'un retour se passe à merveille. Mais je me suis rendu compte que la vie s'est figé ici. J'étais déjà au courant qu'après une expérience à l'étranger, les choses changent pour soi-même mais notre vie en France, elle, ne change pas d'un iota. Être au courant est une chose, le vivre une autre.

    Mon expérience au Japon n'a pas été exceptionnelle, du moins je ne me dis pas que c'est le pays de mes rêves bien au contraire. J'ai juste davantage aimé la personne que j'étais quand j'étais là-bas, et moins aimé la personne que je suis en étant ici, sûrement une question de contexte.

    Un mot est, aujourd'hui, important pour moi. Gaman suru, qui veut dire "endurer" ou "subir" en japonais. La traduction du sens est assez difficile, mais en gros aujourd'hui je "gaman", je patiente. Parfois, il faut savoir patienter, aujourd'hui je patiente, je souscris à des cours d'oenologie pour obtenir de nombreux diplômes qui me seront utiles pour un éventuel visa de travail au Japon, je continue de bosser mon japonais quand je ne procrastine pas, j'essaie de rencontrer du monde malgré tout. C'est compliqué, mais c'est plutôt un challenge que de pouvoir s'en sortir dans un contexte qui m'est défavorable.

    On aura l'occasion d'en parler, si vous passez sur Paris le 5 octobre, puisque je serai aussi au Salon du PVT. J'ai décidé de venir notamment pour échanger avec d'anciens PVTistes et voir comment, eux, ont pris le pli du retour en France. Cette question m'intéresse au plus haut point, puisqu'elle peut permettre, pour beaucoup et moi en premier, de trouver une solution qui nous est propre.

    A bientôt !
  4. #42

    Messages
    29
    Likes reçus
    3
    Bonne question, elle est tous les jours dans ma tête.
    De retour en France depuis 1 an, je me dirai dépité par la morosité ambiante, l'hypochrisie générale et par les conservatismes qui règnent dans ce pays.
    Cela fait 1 an que je multiplie les entretiens en tout genre (forum emploi, jurys, entretiens de groupe complètement absurdes, tests psychologiques, techniques), que je me suis fait avoir en ayant attendu des promesses de cabinet de recrutement peu scrupuleux, que j'effectue des missions d'intérim a 10 francs, que l on me dresse mon profil psychologique (vous etes pas assez comme ci, vous avez un profil atypique, pourquoi avoir tant voyager? etc), je ne parlerai même pas du mépris, de l'arrogance de nombreux recruteurs .... bref ras le bol de ce cirque et de toute cette mascarade.

    Je pensais en revenant du Canada, que cette expérience supplémentaire à l'étranger aurait été un plus pour mon CV dans l'hexagone....TU PARLES...
    La seule chose que j'ai ressenti, c'est une sorte de jalousie et de haine, parce que t'as peut être un jour réussi à trouver mieux ailleurs. Les gars ca les interesse pas, et en prenant qqun qui aurait accumulé de l'expérince à l'étranger il prendrait peut être UN risque...

    En France malheureusement, y a vraiment beaucoup de monde qui ne veulent pas évoluer, qui ne veulent pas changer, et je dirais même qui rejette tout ce qui a trait à l'international et à la mondialisation.
    Si t es pas normalien, X-mines, HEC ou énarque en France, la raie sur le coté et que tu ne ricane pas de manière coincée...c'est foutu
    Sinon smicard ou presque dans le privé à lécher des bottes, ou fonction publique ou enfin recolteur d'allocations et d'aides sociales pour survivre.

    Certes je force le trait, mais y a vraiment de quoi être remonté. Je me souviens d'un entretien ou le type ricanait et se moquait sottement du Canada, tout était bien mieux en France...bien sûr..

    Passé ce trait, il y a évidemment plein de bonnes choses aussi, en France, que j'ai eu plaisir à retrouver,la cuisine, les paysages, la culture, l'humour(oui ca arrive).Les proches sont pas loin. Mais après faut pas se leurrer, si t'as pas des bons moyens en France, tu manges des surgelés ou des boites infectes de chez Lidl, les restos t y vas 1 fois par an peut être, et la culture tu vas la chercher sur TF1...

    J'ai longtemps hésité, pesé le pour comme le contre, me suis dit 1000 fois ca va passer. Mais là,je me dis, quitte à faire des boulots mals payés autant vivre en même temps une aventure.

    C'est pour tout ca que je vais maintenant demander la RP. Ca sera pas forcément plus simple, mais ce sera un challenge, et je bouclerai un pvt trop vite passé. Et en même temps ce sera un grand plaisir de retrouver les canadiens et la bonne communauté des "gentils" francais de l'étranger....
    Dernière modification par nicolastar ; 20/02/09 à 23:54.


  5. #43
    Avatar de lvlatthieu
    Matthieu 37 ans

    Messages
    1 398
    Likes reçus
    41
    Témoignage intéressant écrit avec les tripes
    Bon courage pour tes démarches!

  6. #44
    Avatar de lylie
    Lylie

    Messages
    360
    Likes reçus
    4
    Tout a démarré été 2005, je m'ennuyais au bureau à mon retour de vacances, je voulais vivre ailleurs, je cherchais où. Le Canada était un rêve mais je le pensais inaccessible jusqu'au mot PVT... J'ai alors lu tout ce que je pouvais sur ce site et je suis partie mars 2006 à Montréal en PVT, suivi d'un emploi perf en 2007, retour en France en 2008 et RP enfin obtenu septembre 2008!
    Alors j'ai réalisé un matin il y a 3 semaines que je n'avais que 26 ans, pourquoi se prendre la tête à manger de la merde comme je fais depuis presque un an en france?! voilà pourquoi j'ai pris la décision de repartir définitivement en mai de cette année. Il m'a fallut faire des choix comme rompre avec le chéri pour qui j'étais rentrée, faire le préavis de l'appart etc Mais comme la vie ici a été une sainte galère depuis 10 mois, avec des boulots précaires comme ouvrir des enveloppes, trier des courriers, faire de la caisse, porter des dossiers aux archives... je me dis que j'ai fais un choix difficile mais qui sera très positif ds peu de temps.
    Voilà, depuis 2005 que la décision d'aller au Canada a été prise, j'ai vécu une aventure extraordinaire que je souhaite à chacun d'entre vous, à chacun qui ne connait pas encore ce mot "aventure"
    Bonne découverte à chacun

  7. #45

    Messages
    11
    Likes reçus
    1
    Mon retour en france s'est tres bien passé, je me rend compte à quel point mes amis m'ont manqué et je me suis jamais sentis aussi proche de ma famille!!! j'ai retrouvé un travail et je trouve les francais super sympa et bien plus entier et naturel que les quebecois avec bien plus de solidarité que mon travail au quebec!!!c'est sur l'ambiance général n'est pas res bonne mais c'est parce que les francais s'investissent beaucoup plus dans la politique et les problemes sociales!!!depuis que je suis rentrée je pense tres peu au quebec bien que mon experience soit positif, je trouve la france geogrphiquement plus jolie avec c'est grande variété de paysage!!le voyage au canada m'a fait prendre conscience combien j'aimais mon pays et ma région!!!!vive le patriotisme!!!


  8. #46
    Avatar de Duckie
    Nagwa

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    315
    Likes reçus
    10
    Message de nicolastar
    Bonne question, elle est tous les jours dans ma tête.
    De retour en France depuis 1 an, je me dirai dépité par la morosité ambiante, l'hypochrisie générale et par les conservatismes qui règnent dans ce pays.
    Cela fait 1 an que je multiplie les entretiens en tout genre (forum emploi, jurys, entretiens de groupe complètement absurdes, tests psychologiques, techniques), que je me suis fait avoir en ayant attendu des promesses de cabinet de recrutement peu scrupuleux, que j'effectue des missions d'intérim a 10 francs, que l on me dresse mon profil psychologique (vous etes pas assez comme ci, vous avez un profil atypique, pourquoi avoir tant voyager? etc), je ne parlerai même pas du mépris, de l'arrogance de nombreux recruteurs .... bref ras le bol de ce cirque et de toute cette mascarade.

    Je pensais en revenant du Canada, que cette expérience supplémentaire à l'étranger aurait été un plus pour mon CV dans l'hexagone....TU PARLES...
    La seule chose que j'ai ressenti, c'est une sorte de jalousie et de haine, parce que t'as peut être un jour réussi à trouver mieux ailleurs. Les gars ca les interesse pas, et en prenant qqun qui aurait accumulé de l'expérince à l'étranger il prendrait peut être UN risque...

    En France malheureusement, y a vraiment beaucoup de monde qui ne veulent pas évoluer, qui ne veulent pas changer, et je dirais même qui rejette tout ce qui a trait à l'international et à la mondialisation.
    Si t es pas normalien, X-mines, HEC ou énarque en France, la raie sur le coté et que tu ne ricane pas de manière coincée...c'est foutu
    Sinon smicard ou presque dans le privé à lécher des bottes, ou fonction publique ou enfin recolteur d'allocations et d'aides sociales pour survivre.

    Certes je force le trait, mais y a vraiment de quoi être remonté. Je me souviens d'un entretien ou le type ricanait et se moquait sottement du Canada, tout était bien mieux en France...bien sûr..

    Passé ce trait, il y a évidemment plein de bonnes choses aussi, en France, que j'ai eu plaisir à retrouver,la cuisine, les paysages, la culture, l'humour(oui ca arrive).Les proches sont pas loin. Mais après faut pas se leurrer, si t'as pas des bons moyens en France, tu manges des surgelés ou des boites infectes de chez Lidl, les restos t y vas 1 fois par an peut être, et la culture tu vas la chercher sur TF1...

    J'ai longtemps hésité, pesé le pour comme le contre, me suis dit 1000 fois ca va passer. Mais là,je me dis, quitte à faire des boulots mals payés autant vivre en même temps une aventure.

    C'est pour tout ca que je vais maintenant demander la RP. Ca sera pas forcément plus simple, mais ce sera un challenge, et je bouclerai un pvt trop vite passé. Et en même temps ce sera un grand plaisir de retrouver les canadiens et la bonne communauté des "gentils" francais de l'étranger....
    Merci d'avoir mis des mots sur ce que je ressens depuis que je suis rentrée, cad à peine 3 semaines. Je réfléchis sérieusement à faire ma demande de RP moi aussi et même si je ne la fais pas immédiatement, ce retour m'a permis de me rendre compte que je n'ai pas envie de vivre en France, du moins pas pour l'instant. J'ai l'impression que ce pays et sa mentalité me mettent des bâtons dans les roues et j'en ras le bol. Vraiment ras le bol. Ca fait trop longtemps que je suis coincée, surtout sur un plan professionnel, et cette parenthèse canadienne m'a permis de me rendre compte que non, je ne vivais pas, je SURVIVAIS, et surtout que non, je ne suis pas condamnée à faire des boulots pas épanouissants et payés au SMIC si je n'en ai pas envie.

  9. #47
    Avatar de joane
    Taupeseacret

    Location
    Edmonton, AB, Canada
    Messages
    585
    Likes reçus
    37
    Je suis au canada depuis presque un an (dimanche), j'ai une demande RP sur le feu (pitié, croisez les doigts pour moi) et je dois dire que je ne me vois absolument pas rentrer en France, ici j'ai :
    - un petit-amis trop bien (sweet, soft & fluffy )
    - pleins d'amis (beaucoup plus qu'en France)
    - un boulot sympa, très varié, très "ludique" pour moi
    - une responsable (qui l'est !) d'un soutien (elle me sponsorise pour ma RP!) sans nom & inflexible = elle est adorable !
    - des collègues terriblement sympas
    - je ne me suis jamais autant éclaté qu'ici : ski, rando, bronzage, vélo, soirées en boites, resto, ou avec la famille de mon copain..... j'arrête pÔ, la TV est même pas connectée, on a pas le temps de la regarder !
    - les gens : ils sont tellement sympas que j'en suis toujours sciée après un an !
    - l'administration (comme toute administration est moins souriante que la moyenne générale) mais ils sont quand même largement plus sympa que la notre !

    et vous voulez que je rentre ??? ben on va faire en sorte que :triste:
    hihih

  10. #48
    Avatar de sebjoia
    Sébastien Mélissa

    Location
    Aubagne, France
    Messages
    40
    Likes reçus
    1
    Après Edmonton en 2007...Montréal en 2009.
    Retour à Marseille aujourd'hui...atroce. J'veux repartir !!!!

  11. #49

    Messages
    12
    Likes reçus
    0
    Je m'auto modère ^^
    Désolé pour mon accès de hargne incontrolé et hors sujet.
    Dernière modification par Тђомаѕ ; 02/07/09 à 20:36.

  12. #50
    Avatar de Cedric
    Cedric 38 ans

    Messages
    3 352
    Likes reçus
    2 839
    Je pense que l'auteur du sujet attend plus une réponse sur "Comment se passe le retour en France" plutôt qu'un brûlot hargneux à la limite du trollage sur la France contemporaine.

    M'enfin moi je dis ça, je dis rien...

    Fin de la disgression.

  13. #51
    Avatar de Blast
    Sébastien 39 ans

    Messages
    1 248
    Likes reçus
    187
    J'entre pas dans les détails pour ne pas baver sur mon pays...
    Mais tu le fais quand même un peu... Comme le suggère Cédric, merci de t'en tenir à évoquer des échos de ton retour en France. Je serais mal placé pour dire que ce n'est pas le lieu pour évoquer les problèmes (notamment pro) en France car j'ai moi-même indiqué un peu plus haut les difficultés que j'ai rencontré à mon retour.

    Néanmoins, l'objectif de ce post est de relater au mieux le retour au pays, et non de nous dire à quel point tu es heureux de ce que tu as trouvé à Mtl. Tu peux tout à fait le dire dans d'autres conversations ou même en ouvrir une si tu le souhaites et si c'est nécessaire.

  14. #52

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Bonjour à tous,

    Depuis quelques années, j'avais le désir de découvrir le canada mais pas seulement en tant que vacancier. En 2007, j'ai donc décidé de demander à mon employeur l'autorisation de prendre une année sabbatique à fin de tenter cette nouvelle expérience. Il a accepté sans difficulté. Je suis donc parti un an là-bas et mon retour s'est passé sans difficulté puisque j'ai retrouvé mon emploi aux même conditions qu'avant mon départ.

  15. #53
    Avatar de joane
    Taupeseacret

    Location
    Edmonton, AB, Canada
    Messages
    585
    Likes reçus
    37
    Message de JMarc
    Bonjour à tous,

    Depuis quelques années, j'avais le désir de découvrir le canada mais pas seulement en tant que vacancier. En 2007, j'ai donc décidé de demander à mon employeur l'autorisation de prendre une année sabbatique à fin de tenter cette nouvelle expérience. Il a accepté sans difficulté. Je suis donc parti un an là-bas et mon retour s'est passé sans difficulté puisque j'ai retrouvé mon emploi aux même conditions qu'avant mon départ.

  16. #54

    Messages
    46
    Likes reçus
    15
    J'ai voté Difficile mais surmontable...
    Au retour on trouve tout le monde c**, stupide, indiscipliné ( oui oui j'habite en banlieue ), ... bref
    C'était ben plus l'fun icitte avec la gang etc etc
    Mais on s'y fait et puis on relativise, ha ben c'est mieux qu'au Canada, ça, on met de l'eau dans son vin...
    Il y a du bon et du mauvais des deux côtés au final, s'pas pire lo.
    Enfin j'ai toujours l'envie de repartir hors de France tout de même, là je peux comparer la France avec autre chose grave a ce voyage au Canada.

  17. #55
    Avatar de Yannick25
    Yannick 38 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    163
    Likes reçus
    26
    j'avou je vient de mettre atroce dans le sondage, mais je le pense vraiment j'ai vraiment du mal à me faire cela en fait depuis vendredi passé date à laquel je suis arrivé, je ne me suis pas encore habitué au Auchan trop de monde trop de bruit, à la voiture trop habitué au transport en commun, au gens trop habitué au personne qui propose vraiment un service après vente et qui ne te remballe pas quand tu leurs demande un renseignement et que c'est quand mêmes leurs job et qu'ils sont payés pour ça. et au monde en général en fait

    Yannick

  18. #56
    Avatar de Duckie
    Nagwa

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    315
    Likes reçus
    10
    C'est vrai que quand on revient en France, on se rend compte que comparé au Canada, le customer service est quasi inexistant ici...

  19. #57

    Messages
    35
    Likes reçus
    0
    Dans le sondage, il n'y a pas "géniale suis super content de rentre"

    Ce n'est pas mon cas mais bon le sondage n'est pas très équitable...

  20. #58

    Messages
    30
    Likes reçus
    6
    J'suis d'accord un peu d'objectivité que diable! D'accord on est une grosse majorité à s'être pris une grosse baffe question mentalité en allant au canada, genre y sont trop gentils mais bon pensez à ceux qui ont mal vécu leur séjour, ca doit arriver non? Pi quand je me rappelle l'attitude chauvinard de certains pvtistes rencontrés sur place et que je ne nommerais pas, je me dis qu'ils ont dû se sentir frustrés si ils ont pris la peine de venir sur ce post.
    Allez pour répondre à l'énoncé de base mon retour se passe bien, je suis resté un mois avec ma famille puis j'ai mis 800 bornes entre nous ce qui avec les normes canadiennes veut dire que je peux prendre ma 4l pour aller les voir quand je veux, j'ai LE boulot fixe dont je révais depuis des années ( le pvtiste y est il pour quelque chose? Voir le post concerné) Je suis consterné par le chemin que prend la france mais c'est mon opinion et je me la garde. Si je repars ce sera parcequ'à force de me faire rabaisser à longueur de journée, triste quotidien j'aurais besoin d'une nouvelle bouffée d'air. Vivre, survivre... et si on lancait un post philosophique? Difficile mais pour l'instant surmontable.


  21. #59
    Avatar de Dolly54
    Audrey 34 ans

    Location
    Sallanches, France
    Messages
    918
    Likes reçus
    63
    Rentrée que depuis 2 jours, je ne peux pas encore juger, mais mon retour après 6 mois était réfléchi et nécessaire pour mon bien-être, donc je suis assez contente de retrouver mon pays et ma famille, et motivée plus que jamais à me réintégrer comme il se doit, c'est-à-dire trouver un boulot qui me plaît, pouvoir à nouveau profiter de mes amis (et des p'tits bouts de chou qui sont nés entre temps !), passer du temps avec ma famille, faire tout ce que je ne pouvais pas faire au Canada !

  22. #60
    Avatar de Cedric
    Cedric 38 ans

    Messages
    3 352
    Likes reçus
    2 839
    Allez hop, j'interviens ici à défaut de créer un sujet spécial ailleurs...

    Je suis reviendu vendredi dernier, quasiment sans prévenir personne de mon entourage à part quelques proches.

    Un retour donc sur Paris, après un an de vadrouille.

    En dehors de la laideur de la banlieue parisienne et d'une certaine lassitude en m'approchant de chez moi, rien de bien particulier à noter.

    J'ai même l'impression que j'ai développé une certaine indulgence pour le parisien courant dans tous les sens et toujours ronchonnant.

    C'est peut-être encore un peu court pour juger mais bon, je suis sur que mon concept - Je fais un PVT français - est une protection très efficace moralement parlant !

Page 3 sur 18 1234513 ...