Immigration au Québec : la plateforme ARRIMA ouvre le 18 septembre 2018 !

Article publié le 18-09-2018.

Depuis avril 2018, le Québec a revu sa procédure d'immigration et les conditions d'obtention du Certificat de Sélection du Québec, première étape obligée pour tous ceux qui souhaitent immigrer au Québec en tant que travailleur, avant une second étape au niveau du gouvernement fédéral canadien.

Le Québec a réformé ses deux principaux programmes d'immigration économique :

  • Le Programme de l'Expérience Québécoise qui s'adresse aux travailleurs et aux étudiants ayant acquis de l'expérience au Québec. Depuis août 2018, les critères d'éligibilité ont été élargis.
  • Le Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés qui se base sur un certain nombre de critères de chaque candidat. Depuis août 2018, le principe du 1er arrivé - 1er servi est remplacé par le système des Déclaration d'intérêt. Jusqu'à présent, il n'était pas encore possible de déposer cette fameuse déclaration.

C'est ce second programme qui fait l'objet de notre article aujourd'hui : à partir du 18 septembre à 8 heures, heure du Québec, vous allez être en mesure de déposer une déclaration d'intérêt sur le nouveau système ARRIMA, qui va être mis en ligne à cette heure-ci.

Nous n'avons pas encore vu à quoi allait ressembler ARRIMA, mais vu que les questions vont permettre de vous classer les uns en fonction des autres selon les critères du CSQ, voici les différents thèmes qui pourraient (notez le conditionnel) être abordés sur cette nouvelle interface :

  • Le niveau de formation et votre domaine de formation (demandeur principal et demandeur secondaire si vous avez un(e) conjoint(e)).
  • L'expérience professionnelle acquise au cours des 5 dernières années (demandeur principal seulement)
  • Votre domaine d'expérience professionnelle
  • L'âge (demandeur principal et demandeur secondaire si vous avez un(e) conjoint(e)).
  • Votre niveau de français (demandeur principal et demandeur secondaire si vous avez un(e) conjoint(e))
  • Votre niveau d'anglais (demandeur principal et demandeur secondaire si vous avec un(e) conjoint(e)).
  • Les précédents séjours au Québec (comme visiteur, comme étudiant, comme travailleur...) - demandeur principal seulement.
  • Des éventuels membres de votre famille proche (conjoint-e, parents, frère, soeur, enfants, grands-parents) qui vivraient déjà au Québec - demandeur principal seulement.
  • Une éventuelle offre d'emploi qui vous serait faite et qui aurait été validée par les autorités du Québec ainsi que les détails de cette offre (type d'emploi, et surtout le lieu d'emploi...)  - demandeur principal seulement.
  • Les éventuels enfants que vous avez.

En fonction des réponses que vous allez fournir, vous allez être placé dans la "banque de déclaration d'intérêt". Cela ne signifie pas pour autant que vous allez recevoir une invitation.

Si ceux qui détiennent des scores élevés sur la grille de sélection du CSQ ont effectivement de bonnes chances d'être invités, les autorités québécoises ont indiqué que leur critère de sélection ne serait pas uniquement basé sur le meilleur score. Des invitations à présenter votre demande de Certificat de Sélection du Québec pourraient être envoyées selon des critères bien spécifiques, comme votre domaine professionnel, le lieu où vous envisagez de vous établir ou votre domaine de formation.

À propos de l'offre d'emploi

Certaines régions du Québec font face à d'importantes pénuries de main d'oeuvre. Ainsi, détenir une offre d'emploi vous rapportera quelques points (8), mais détenir une offre d'emploi dans la région de Montérégie, de Québec (Capitale-nationale) ou encore de Chaudière-Appalaches vous rapportera 14 points. Ces points peuvent grandement faire la différence entre un profil qui va recevoir une invitation et celui qui ne va pas en recevoir.

Dans son dernier communiqué, le Québec indiquait que le nouveau système permettra d'envoyer des invitations aux "personnes dont le profil répond le mieux aux besoins du Québec, notamment ceux des entreprises dans les différentes régions".

À propos du niveau de langue en français et en anglais

Concernant le niveau de langue : même si votre langue maternelle est le français, vous devrez fournir une preuve de compétences en français et en anglais pour faire valoir vos points pour ces deux critères. Le Québec ne reconnait que quelques tests et diplômes bien spécifiques :

  • le Test d’évaluation du français adapté pour le Québec (TEFAQ) de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France (CCIP-IDF) ;
  • le Test de connaissance du français pour le Québec (TCF-Québec) du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) ;
  • le Test d’évaluation du français (TEF) de la CCIP-IDF ;
  • le Test d’évaluation du français pour le Canada (TEF Canada) de la CCIP-IDF ;
  • le Test de connaissance du français (TCF) du CIEP ;
  • le Diplôme d’études en langue française (DELF) du CIEP ;
  • le Diplôme approfondi de langue française (DALF) du CIEP.

À noter que le "diplôme d'études en langue française" (DELF) est un diplôme spécifique, avec cet intitulé précis. Il ne s'agit pas de n'importe quel diplôme obtenu en faisant ses études en français. Le fait de détenir un diplôme d'une école ou d'une université francophone, au Canada ou ailleurs, ne permet pas de justifier de votre connaissance du français.

Pour le niveau de connaissance de l'anglais, le seul test d'anglais reconnu par le gouvernement du Québec et le IELTS (International English Language Testing System).

Pour rappel, le demandeur principal peut obtenir jusqu'à 16 points pour sa connaissance du français et jusqu'à 6 points pour sa connaissance de l'anglais, soit 22 points pour le niveau de connaissance linguistique.
Le/la conjoint(e) du demandeur principal peut, de son côté, obtenir jusqu'à 6 points pour sa connaissance du français. Le/la conjointe n'a donc en aucun cas besoin de passer les tests de langue anglais.

L'invitation à présenter une demande de CSQ

Si vous êtes invités à présenter votre demande de CSQ, vous aurez 90 jours pour le faire. Bien évidemment, vous devrez être en mesure de prouver, via des documents justificatifs, l'acquisition de tous les points obtenus lors du dépôt de votre déclaration d'intérêt. Vous devrez présenter votre demande via l'interface Mon Projet Québec. Vous ne pourrez pas présenter votre demande via Mon Projet Québec si vous n'avez pas déposer de Déclaration d'intérêt sur l'interface ARRIMA et surtout, si vous n'avez pas reçu d'invitation à présenter votre demande de CSQ.

Les serveurs saturés lors des premières heures ?

Dans la mesure où le Québec n'a plus permis aux candidats de déposer une quelconque demande de CSQ ou de déclaration d'intérêt depuis bien longtemps maintenant, il y a fort à parier que l'ouverture de la plateforme ARRIMA va attirer beaucoup de monde dès les premières heures d'ouverture.

Toutefois, il n'y a aucune raison de paniquer : le nouveau système ARRIMA ne repose plus sur le principe du 1er arrivé, 1er servi. Si vous n'arrivez pas à accéder à la plateforme dès les premières heures, sachez que ça sera sûrement le cas de nombreuses personnes. N'hésitez pas à essayer à nouveau quelques heures ou quelques jours plus tard.

Pour les actuels PVTistes, le système ressemblera ainsi à celui du PVT : vous pouvez déposer une demande à tout moment, puis attendre de recevoir une invitation. Dans le cadre d'ARRIMA, le tirage au sort est remplacé par une invitation envoyée en fonction des informations que vous avez fournies lors du dépôt de votre déclaration d'intérêt. Il n'y a donc aucune forme de hasard concernant le CSQ.

Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ) ou Programme de l'Expérience Québécoise (PEQ) ?

Vous hésitez sur le meilleur programme choisir pour obtenir votre CSQ ? Voici quelques éléments qui pourraient vous aider à faire votre choix :

Caractéristiques du PEQ :

  • Le PEQ s'appuie principalement sur l'expérience acquise légalement au Québec (diplôme ou emploi pendant au moins 1 an à temps plein). Si vous n'avez encore jamais étudié ou travaillé au Québec, vous n'êtes pas éligible à ce programme.
  • Vous devez obligatoirement vous trouver au Québec et y occuper un emploi à plein temps au moment de votre demande si vous présentez votre demande de PEQ sous le volet travailleur.
  • Le PEQ ne repose pas sur un classement des candidats par rapport à un autre. Pour le PEQ, vous n'avez PAS BESOIN DE PASSER par de système ARRIMA. Dès le moment où vous êtes éligibles, vous pouvez présenter une demande papier par courrier.
  • Le délai de traitement du PEQ est beaucoup plus court. Les autorités québécoises estiment pouvoir traiter la plupart des demandes de PEQ sous 20 jours ouvrés (environ 1 mois de traitement), une fois le dossier complet reçu.
  • Pour prouver son niveau de français, il n'est pas obligatoire de passer un test/un diplôme très spécifique et reconnu par le Québec. Il est aussi possible de justifier son niveau de français au moyen de relevé de notes d'au moins 3 années d'études secondaires ou postsecondaires à plein temps dans des études en français.

Caractéristiques du PRTQ :

  • Le PRTQ s'appuie sur votre profil particulier, sur votre formation, votre âge, votre expérience professionnel, votre niveau de connaissance en français et en anglais, vos liens avec le Québec, le fait que vous déteniez ou non une offre d'emploi valide au Québec.
  • Le PRTQ repose sur un système de Déclaration d'Intérêt (via la plate-forme ARRIMA) grâce auquel vous rejoignez une banque de déclaration d'intérêt. Les autorités québécoises pourront alors sélectionné de manière continue, les profils qui répondent le mieux aux besoins du Québec. Si vous recevez une invitation à présenter une demande de CSQ, alors vous pourrez le faire en ligne via l'interface Mon Projet Québec.
  • Le délai de traitement du PRTQ est plus long que celui du PEQ. Les autorités québécoises ont annoncé qu'elles devraient être en mesure de délivrer des CSQ dans un délai de 12 mois environ (contre plusieurs années actuellement pour ce programme). Par ailleurs, les candidats invités qui disposent d'une offre d'emploi valide pourront bénéficier d'un traitement de leur demande plus rapide.

Les points communs entre les deux programmes :

  • Vous pouvez inclure votre conjoint et vos enfants dans les deux demandes.
  • Les frais de traitement sont les mêmes pour les deux programmes : 785 $CA pour le requérant principal, et 168 $ par membre de la famille (conjoint(e) et enfants). À cela, vous devrez également ajouter les frais au niveau fédéral (qui seront également les mêmes).
  • Les délais de traitement des demandes AU NIVEAU FÉDÉRAL sont les mêmes (actuellement entre 15 à 17 mois).

Je suis éligible au PEQ et je pense avoir de bonnes chances d'être rapidement invité via le PRTQ, quel programme choisir ? 

Nous vous recommandons d'opter pour le PEQ si vous souhaitez obtenir plus rapidement votre résidence permanente. En effet, les délais de traitement prévus pour le PRTQ sont certes plus courts qu'auparavant, mais les délais de traitement restent assez longs (environ 1 an) dans la plupart des cas. Les candidats au PEQ bénéficient d'un traitement prioritaire qui leur permet d'obtenir un CSQ en environ un mois.

Je vais bientôt débuter mon PVT/JP au Canada, et je pense avoir de bonnes chances d'être rapidement invité via le PRTQ si je présente prochainement ma demande. Devrais-je attendre d'avoir 1 an d'expérience professionnelle au Québec pour présenter une demande de PEQ (et bénéficier d'un traitement accéléré) ou bien devrais-je postuler au PRTQ dès maintenant ? 

Pour le moment, rien ne vous empêche de vous inscrire et déposer une Déclaration d'Intérêt sur la plateforme ARRIMA. Si vous êtes effectivement rapidement invité à présenter votre demande de CSQ (avant mettre votre départ au Canada), alors vous pourriez obtenir plus rapidement votre CSQ via le PRTQ plutôt qu'attendre d'avoir acquis 12 mois d'expérience professionnelle à plein temps pour être éligible au PEQ.

En revanche, si vous êtes au Québec depuis 8 mois, que vous occupez un emploi à plein temps depuis environ 7 mois et que votre job se passe bien, vous pourriez être éligible au CSQ via le Programme de l'Expérience Québécoise seulement 5 mois plus tard. Si vous êtes invité à présenter votre demande via le PRTQ, il faudra voir si vous pourrez obtenir votre CSQ plus rapidement en passant par le PEQ ou par le PRTQ. Il faudra alors faire ce choix avant d'être éligible au Programme de l'Expérience Québécoise.

Vous pouvez tout à fait déposer une simple Déclaration d'Intérêt sur le portail ARRIMA, même si vous envisagez le Programme de l'Expérience Québécoise. TOUTEFOIS, si vous recevez une invitation à déposer votre demande sous le Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés alors que vous pensez prochainement être éligible au CSQ via le PEQ, nous vous recommandons de vous poser et réfléchir avant de déposer votre demande de CSQ (PRTQ) via le portail Mon Projet Québec. Autant, déposer une simple Déclaration d'Intérêt ne vous engage pas vraiment. Mais déposer une demande officielle de CSQ via le PRTQ lance un véritable processus coûteux d'étude de votre dossier. Si vous êtes, par exemple, à deux mois d'être éligible au CSQ, nous vous recommandons de ne pas soumettre votre demande sous le PRTQ et d'attendre pour le présenter sous le PEQ.

Nous ignorons s'il sera possible de changer de programme en cours de route. Surtout, ces changements ne feront que ralentir le traitement de votre demande, et le traitement des autres candidats.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Les domaines qui recrutent le plus dans les pays du PVT en 2018 : Lire l'article

Évaluations des membres

5/5 (7)

Articles recommandés

Lilou

Trophées des Français de l'étranger 2016 : candidatez !

Lamarie

Un guide pour débuter son PVT à Buenos Aires !

Lilou

Le lundi des patates : l'arrivée du froid et Noël loin de ses proches

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour Yossa,
Pour présenter un peu le principe. Si tu souhaites immigrer au Québec, tu dois aller sur la plateforme ARRIMA pour déposer une « Déclaration d’Intérêt », c’est-à-dire une candidature avec des informations te concernant (diplômes, expérience professionnelle, niveau de français, membres de ta famille….). Déposer une telle candidature est gratuite et tout le monde peut le faire.
Le Québec va ensuite procéder à des sélections dans les profils déposés sur ARRIMA et choisir les profils des personnes dont le Québec a le plus besoin. Si ton profil est recherché, tu reçois alors une invitation à présenter une demande de Certificat de Sélection du Québec. Tu dois de nouveau remplir des formulaires, joindre tous les documents justificatifs et soumettre toute ta demande sur une autre interface, qui s’appelle Mon Projet Québec. Au moment où tu soumets ta demande, les autorités québécoises estiment qu’elles mettront 12 mois pour traiter ta demande de CSQ. Celle-ci sera alors approuvée ou refusée en fonction des documents soumis.

Toutefois, si ton profil ne les intéresse pas, tu restes alors dans le « bassin des déclarations d’intérêts » et tu dois attendre. Au bout de 12 mois, si ton profil n’a toujours pas été sélectionné, il sera supprimé du bassin d’intérêt, mais tu pourras bien évidemment en remplir un nouveau, pour faire de nouveau partie du bassin des déclarations d’intérêt, en espérant qu’ils te sélectionnent à un moment.

Donc, à partir du moment où tu soumets ta demande de CSQ (après avoir reçu une invitation à le faire), le délai de traitement est de 12 mois. Mais pour soumettre une demande de CSQ, il faut que ton profil ait été sélectionné par les autorités québécoises.

Bonjour à tous,
J’ai une question qui me trotte dans la tête : je suis une ancienne PVT.. et dans la partie profil..on nous demande si on a un numéro d’identification inclusion MIDi ou un numéro d’identification au niveau fédéral ( je n’ai pas mis la question exacte à proprement dite sur le site), mais nous les anciens PVT (basés en province QC) que mettons nous? sachant que le PVt n’est pas traité par le Québec mais le fédéral donc forcément on a pas de numéro d’identification MIDI,cependant il y a bien un numéro d’identification sur notre PVt mais à quoi correspond t’il ?…Et enfin, est ce que l’on perd nos 5 points à la partie « séjours au QC » ? Puis que le système ne demande plus si on a en effet déjà séjourner au QC.
Merci pour votre aide .

Salut Anne Emmanuelle,
Si tu es ancienne PVTistes et que tu n’as jamais demandé de permis de travail, d’études autre que le PVT : tu n’as pas de numéro d’identification inclusion Midi.
En revanche, tu as un numéro d’identification au niveau fédéral (IUC)
Non, tu ne « perdras » pas tes 5 points dans la partie séjour au Québec parce que tu n’aurais pas de numéro du MIDI. Par contre, il faudra bien sûr prouver ton séjour au Québec (mais j’imagine que tu y as travaillé..).
De toutes les façons, et contrairement à ce que j’ai écrit dans cet article, les points ne sont pas vraiment décomptés à cette étape de la déclaration d’intérêt, enfin, si , mais pas tout à fait…
En gros, la grille de sélection, elle sera vraiment utilisée par les autorités du Québec lors de l’étude de ta demande.
Dans Arrima, tu as vu qu’en gros, il est difficile pour les autorités de voir les facteurs liés aux membres de la famille présente au Québec (il n’y a absolument aucune question sur le sujet) ni vraiment sur la présence au Québec. Quoique, sur ce dernier point, ils pourraient avoir une petite idée de cette présence grâce à la partie sur les antécédents d’emploi.
En gros, par exemple, s’ils voulaient que la variable « expérience d’emploi de 3-6 mois au Québec » se voit, ils pourraient chercher les profils qui déclarent justement des expériences au Québec.
Tu vois ce que je veux dire ?
(PS : on prépare actuellement un dossier plus complet et plus à jour sur ARRIMA, il devrait sortir sous peu de temps).

@Lamarie merci beaucoup pour ta réponse..je suis bien plus éclairée.
Très belle journée 😊
Anne

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App