Roxanne, une montréalaise à Paris

Date de publication : 30-10-2012

Auteur

isa

Roxanne

Profession

Industrie du tourisme

pvtistes : Ville de provenance
Roxanne : Je suis originaire d’une petite ville de campagne en Montérégie, mais j’ai fait mes études à Montréal… Montréal c’est LA place!

pvtistes : Ville de destination
Roxanne : Paris, France !

pvtistes : Durée du PVT ?
Roxanne : 1 an et plus si affinités !

pvtistes : Baroudeur ou pas ?
Roxanne : Après avoir vérifié la définition de baroudeur : oui, très certainement !

pvtistes : Que faisais-tu au Québec ?
Roxanne : Je faisais mes études de Gestion touristique à L’ITHQ et je travaillais pour le Ministère du Tourisme du Québec 1 877 (BONJOUR) sur la ligne d’informations touristiques pour la province du Québec. 

pvtistes : Pourquoi cette envie de t’envoler pour la France ?
Roxanne : Bon, d’abord, il y avait un peu des raisons sentimentales. Mon beau chéri qui est Canadien a postulé pour un CDI en informatique dans la région Parisienne et il l’a obtenu. Donc, après 8 mois loin l’un de l’autre (je terminais mes études), j’ai décidé de me lancer dans l’aventure.
Et aussi, parce qu’en m’étant déjà renseignée sur mes origines, j’ai découvert d’où viennent mes ancêtres, de France… et oui, comme peut-être le quart des Canadiens.

pvtistes : Pourquoi Paris ?
Roxanne : Parce que Paris est une ville très centrale et la deuxième ville la plus visitée au monde et parce que mon bel amour s’était installé ici depuis 8 mois déjà. Ça, c’était la raison avant que j’y vive. Maintenant que j’y vis, c’est surtout parce que ça bouge, parce qu’il y a toujours quelque chose à faire où à voir. On ne s’ennuie pas trop à Paris… sauf de la famille et des amis qui ne sont pas ici.
Chaque balade de jour ou de nuit dévoile une nouvelle facette de la ville. Parce que c’est rempli d’histoire, de richesse, de bonne bouffe et de bons plans resto, de bon temps.

pvtistes : Est-ce que c’est la première fois que tu vivais à l’étranger ou que tu partais aussi longtemps ?
Roxanne : Oui !

pvtistes : Quel a été ton sentiment dominant au cours des 2 premières semaines à Paris ?
Roxanne : Il faut que je me calme, je ne suis pas obligée d’entrer dans le rythme effréné de la ville. Et en même temps c’est difficile, j’avais envie de tout voir. Après 1 an ici, j’ai pris le rythme sans même me poser la question… mais ça a quand même pris quelques mois avant de m’habituer. 

pvtistes : Est-ce que ta situation professionnelle te parait satisfaisante, en France ?
Roxanne : Très… sauf que les conditions pour l’obtention d’un nouveau visa me semblent difficiles. 

pvtistes : Quelles ont été tes plus grosses difficultés en France ? 
Roxanne : Mon premier emploi ici a été un désastre… on m’a engagée avec des conditions de « stagiaire » donc salaire minimum, et on me donnait des tâches de gestionnaire.
Pour moi c’était inconcevable et très difficilement supportable puisque j’avais des horaires de fou et un salaire qui n’est pas suffisant considérant ma charge de travail.
Puisque c’était un CDD, je ne voulais pas faire de rupture de contrat, mais ce fut particulièrement pénible pour moi. Et présentement, ce n’est pas facile puisque je suis en attente de convocation pour un visa jeune professionnel afin de reprendre mon poste au Bureau d’immigration du Québec à Paris et c’est long. Je ne fais que croiser les doigts chaque jour pour avoir des nouvelles bientôt. La bureaucratie française m’est pénible, d’autant plus que je suis dans le même type d’emploi (agente de soutien pour l’immigration au Québec) et je sais que ça pourrait être tellement plus simple. 

pvtistes : Quel est ton meilleur souvenir ?
Roxanne : La France m’a séduite tant par son histoire, par sa gastronomie, que par ses vins et sa vie. Je ne peux vous faire une liste des meilleurs souvenirs que j’ai eus ici, elle serait trop longue. Les soirées improvisées sur les quais de Seine, les villages pittoresques en Normandie où ils connaissent la « rivalité » Montréal/Québec, les escapades du week-end en train, les pique-niques sur la plage au coucher de soleil en bonne compagnie. Il y a tellement à vivre…

 

pvtistes : Est-ce que certaines choses te manquent ?
Roxanne : C’est clair, et là encore, la liste serait longue… La spontanéité de mes amis Québécois me manque, la gomme (chewing-gum) Excel menthe baloune, les bagels Beaubien, tous les produits de l’érable, la poutine de la Banquise en fin de soirée (nuit),  la mayonnaise blanche Hellmann’s ahaha. Bon, trêve de tout ce qui me manque…

pvtistes : Qu’est ce qui te manquera quand tu rentreras au Québec ?
Roxanne : Mon homme ! (s’il ne revient pas avec moi), la vraie moutarde, le vin abordable, les bons plans resto (j’ai dit que j’aime la gastronomie française ?!

pvtistes : Qu’est ce que cette expérience t’apporte, du point de vue personnel ou professionnel ?
Roxanne : Sincèrement, tant professionnellement que personnellement, cette expérience est pour moi très enrichissante, elle me permet de connaître mieux mes limites, mes aspirations, mes points forts, mes points faibles tant en voyage qu’au travail. Et surtout, elle me permet de connaître une autre façon de travailler, une autre façon de vivre et de voyager, une autre culture. 

pvtistes : Quels conseils donnerais-tu aux futurs PVTistes ?
Roxanne : Assurez-vous d’être bien prêt, mais lancez-vous ! Il existe peu ou pas de chemins sans embûches, mais je vous assure, le jeu en vaut la chandelle. 

Consulter d’autres interviews de PVTistes…
Consulter des récits de PVTistes (emplois, voyages, etc.)…

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs ressentis. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres pvtistes en remplissant ce formulaire.

7 Commentaires

isaline
12 17
Top ton interview. Intéressant d’avoir le retour d’une montréalaise vivant en France. Merci d’avoir partagé un bout de ton expérience 🙂
Mathieu
10.4K 20.9K
Interview très intéressante ! Merci 🙂 Alors tu as finalement laissé ton homme ?
Sarah
9 119
Vraiment sympa cette petite interview ! Tu n’as rien dit sur la mauvaise humeur legendaire des Francais ???
éric
172 525
Merci pour le feedback du PVT Canada-France ! Il y en a tellement peu ! Bon courage pour la suite !
Mylène
2.2K 3.6K
Super interview, alors pour ce visa?? On croise les doigts pour toi!
Perrine
19 70
J’espère que tu as survécu à ton contrat en tout cas!
Katell
5.9K 9.2K
Merci Roxanne pour cette interview ! C’est toujours chouette de découvrir le ressenti de pvtistes qui font le sens inverse (qui viennent en France quoi). As-tu des nouvelles pour ton JP ?

Articles recommandés