La « révolution des parapluies » à Hong-Kong

Date de publication : 06-10-2014

Auteur

Julie

Aaron Tam Agence France-Presse

« Sorry for inconvenience, we are changing Hong Kong » (Désolés de vous déranger, nous sommes en train de changer Hong-Kong »), c’est ce qu’on a pu lire récemment sur le panneau d’une manifestante hong-kongaise qui prend actuellement part à la « révolution des parapluies ».

Vincent Yu/AP/SIPA

C’est le collectif Occupy Central with Love and Peace qui est à l’origine de ce mouvement entamé le 27 septembre 2014, devenu depuis la « révolution des parapluies » car les manifestants ont dû utiliser des parapluies (habituellement très utilisés par les Hong-Kongais pour se protéger du soleil) pour se protéger des gaz au poivre.

« Le parapluie est probablement le symbole le plus frappant de ces manifestations », dit Claudia Mo, une députée prodémocratie. « Nos manifestations étaient si pacifiques autrefois. Aujourd’hui, le gaz au poivre est devenu si courant qu’on doit s’en protéger avec des parapluies », souligne-t-elle.

L’objectif de ce mouvement est de démocratiser Hong-Kong, les manifestants demandent notamment aux autorités chinoises le droit au suffrage universel pour l’élection du Chef de l’exécutif de Hong Kong, qui aura lieu en 2017.

Déjà en juillet 2014, de nombreux Hong-kongais étaient descendus dans la rue à l’occasion de l’anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997, pour réclamer une plus grande autonomie à l’égard de Pékin et plus de démocratie.

Alors que certains annoncent l’essoufflement du mouvement, des manifestants restent actifs et il est difficile de savoir ce qui arrivera dans les heures et jour à venir.

Consignes de sécurité des autorités françaises

Voici ce qu’on peut lire sur le site Diplomatie.gouv.fr :

Compte tenu des manifestations en cours, il convient de faire preuve de prudence dans les quartiers de Central, Admiralty, Causeway Bay et Mong Kok. Il est fortement recommandé d’éviter les attroupements.
Les transports en commun sont très perturbés : avant tout déplacement, il est recommandé de consulter les sites internet : Transport Department et MTR.

2 Commentaires

Francois
3K 3.8K
La population de Vancouver etant a 50% asiatique ou canadienne d'origine asiatique, dont une bonne partie de Chinois, vous imaginez les remous que cela provoque dans la region. Le consulat de Chine est le theatre de manifestations quasiment tous les jours pour soutenir les Hong Kongais dans leur lutte pour la democratie.
Mylène
2.2K 3.6K
Voici des liens pour vous aider à vous tenir au courant de la situation :

Pour la circulation : Transport Department -- Road Traffic Information Services

Un fil d'actualité mis à jour régulièrement : OCCUPY CENTRAL - DAY TWO: Full report of the day's events | South China Morning Post

Articles recommandés