La sécurité pendant votre PVT : que faire en cas d’agression ?

Date de publication : 21-03-2016

Auteur

Marie

En 2013, un jeune PVTiste venait trouver des conseils sur le forum après avoir été victime d’une agression violente à Montréal. Il a été blessé et ses agresseurs lui ont volé ses affaires et ses papiers.

Ce type d’évènements peut se produire partout dans le monde, y compris en France. Mais à plusieurs milliers de kilomètres de sa famille et de ses proches, le ressenti d’une telle expérience est souvent beaucoup plus puissant et traumatisant.

Nous tenons ici à vous rappeler quelques conseils de base pour assurer votre sécurité pendant votre PVT et les suites à donner si ce type d’incident vous arrive.

Que faire en cas de vol ?

Si vous n’avez pas la possibilité de prendre vos jambes à votre cou (ce qui est sûrement la meilleure solution), ne tentez pas de résister à une personne qui en veut à vos papiers ou à votre argent. Un lecteur MP3, un peu d’argent ou même votre passeport sont bien peu de choses face à votre sécurité et votre intégrité physique.

Toutefois, quand vous sortez, évitez de vous promener avec d’importantes sommes d’argent en liquide ou avec votre passeport, si vous avez un logement où le poser. Ils sont finalement plus en sécurité chez vous que dans vos poches.

Nous avons eu, sur PVTistes.net, un certain nombre de retours de personnes qui se sont fait voler leur passeport. Pour limiter ce risque, évitez de le garder sur vous.

Par ailleurs, faites une photocopie ou scannez les pages d’identification de votre passeport (ainsi que de votre visa ou permis Vacances-Travail s’il est apposé dans votre passeport) que vous vous envoyez sur votre boîte mail. Vos démarches pour obtenir un nouveau passeport et un nouveau visa seront facilitées.

Si vous avez besoin de votre passeport pour rentrer dans des bars, renseignez-vous, de plus en plus d’ Etats, de provinces et de territoires mettent en place des pièces d’identité qui servent à prouver que vous avez l’âge requis, pièces qui sont acceptées dans tous les bars ou lieux où on vend de l’alcool. Le plus souvent payantes, ces pièces d’identité vous apportent une certaine sérénité lorsque vous sortez : vous n’avez plus à vous soucier de votre passeport. Certains pays acceptent également un permis de conduire français ou une carte nationale d’identité.

Que faire en cas d’agression ?

Si vous avez devant vous une personne particulièrement agressive, n’essayez pas de répondre à ses invectives ou de le « provoquer ». Essayez de rester hors de portée de votre agresseur et essayez de fuir si vous en avez les moyens, de préférence vers un lieu public et passant.

Si un agresseur vous menace pour obtenir de vous de l’argent ou autre, évitez de le regarder dans les yeux, attitude qui pourrait être considérée comme un affront. Vous pouvez toutefois essayer de retenir ses particularités physiques ou la tenue vestimentaire qu’il porte. Ces informations pourraient être utiles quand vous porterez plainte auprès d’un poste de police.

Que faire en cas de tentative de viol ?

Dans l’éventualité où une personne essayerait de vous attaquer pour vous violer, vous devez essayer de faire le plus de bruit possible. Cela fera peut-être fuir un violeur potentiel. Faites le plus de bruit, criez, hurlez aussi fort que vous pouvez et soyez ferme en montrant votre détermination à refuser tout acte sexuel.

Si cela ne suffit pas, essayez de frapper votre agresseur à des parties fragiles de son corps : les yeux, la thyroïde, les genoux et bien sûr l’entre-jambe. Essayez également de fuir.

Vous êtes victime

Si vous avez été victime d’une agression

Si vous en avez besoin, rendez-vous chez un médecin. Il est important de vous soigner. Les assurances telles que Globe PVT souscrites pour vos PVT prennent généralement en charge ce genre de problèmes puisqu’il s’agit de cas d’urgence et d’incidents qui interviennent sur place. Notez également que les consulats ont toujours à disposition des listes de médecins, d’hôpitaux ou de services d’urgence.

Rappel : lorsque vous êtes à l’étranger, c’est à vous d’assurer votre couverture sociale. En cas d’accident, de maladie, d’hospitalisation, voire de cas plus graves, vous ne serez pas couvert à l’étranger. Les consulats locaux ne pourront pas vous aider. Attention également aux cartes de crédit, vous pensez souvent qu’elles vous couvrent pendant votre PVT, ce n’est pas toujours le cas (plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour déterminer si elles vous couvrent ou non). Pour plus d’informations, consultez notre dossier Assurance PVT/WHV : les choses à savoir.

Vous devez ensuite aller porter plainte auprès des autorités locales du pays où vous vous trouvez.

Prévenez le consulat le plus proche de chez vous en l’informant des circonstances de l’agression. Les retours auprès des consulats permettront de mettre en garde les autres Français par la suite.

D’autres procédures peuvent être effectuées en France dans les cas les plus graves. Vous retrouverez plus d’infos sur la page consacrée aux agressions et aux attentats du site du Ministère des Affaires étrangères.

Si vous avez été victime d’un vol

Si votre carte de paiement a été volée, faites opposition le plus rapidement possible. Il est d’ailleurs important que vous ayez toujours à disposition le numéro de téléphone international de votre banque pour déclarer le vol de vos moyens de paiement.

Vous devez aller faire une déclaration de vol de vos documents auprès des autorités de police du pays où vous vous trouvez. Il est important de faire ces démarches rapidement pour vous dégager de toute responsabilité en cas d’utilisation frauduleuse de votre passeport.

Vous devez également vous rendre dans le consulat français le plus proche de chez vous pour les prévenir de votre perte de passeport. Ils seront normalement en mesure de vous en fournir un nouveau (il faudra toutefois payer le coût de fabrication du passeport) sous quelques semaines. À noter que seuls les passeports, cartes d’identité et permis de conduire français peuvent être déclarés volés auprès des autorités françaises.

Si vous avez été victime d’une agression sexuelle :

Il est important d’aller vous faire examiner auprès d’un médecin le plus rapidement possible. Le Ministère des Affaires étrangères vous recommande de ne pas vous laver ou vous changer avant de vous être fait(e) ausculter par un médecin au préalable.

Vous éviterez ainsi que les preuves de votre agression (et celles qui pourraient identifier votre agresseur) ne soient perdues. Notez que les médecins vous donneront un traitement contre les infections sexuellement transmissibles, contre une grossesse non-désirée et des médicaments antirétroviraux pour les risques de contamination par le SIDA.

Il est également essentiel de porter plainte auprès des autorités locales (pour vous-même, mais également pour les autres victimes) et de prévenir le consulat français. Si vous pensez avoir été droguée (drogue du violeur), rendez vous rapidement chez un médecin ou à l’hôpital pour vous faire examiner par des médecins.

Des liens utiles

Français

Le Ministère de la justice a créé en 2008 un guide d’information pour les ressortissants français victimes d’agression à l’étranger. Intitulé Être victime à l’étranger, ce guide regorge d’informations utiles que vous devriez lire avant même qu’un problème ne vous arrive, même s’il est fort possible que, comme la majorité des PVTistes, vous n’ayez aucune expérience de ce genre pendant votre voyage.

Essentiellement destiné aux personnes à l’étranger pour une courte durée, ce guide dispense des conseils avant le départ, mais aussi en cas de problème, de décès de l’un de vos proches à l’étranger, d’accident de la circulation et propose des liens vers des associations d’aide aux victimes. Vous pouvez également transmettre ces liens à vos proches en France qui sont aussi concernés, selon les situations.

Le site du Ministère des Affaires étrangères propose également en ligne quatre fiches pour les Français de l’étranger en cas de difficultés :

Belges

Pour les PVTistes belges, votre ministère des Affaires étrangères met également à disposition un certain nombre d’informations concernant les Belges en détresse ou encore votre argent en voyage.
N’hésitez également pas à aller lire les conseils aux voyageurs belges pour l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et Taïwan.
Il est à noter qu’il n’y a pas d’ambassade de Belgique en Nouvelle-Zélande (seulement des consulats honoraires à Auckland, Christchurch et Wellington). Vous dépendez alors de l’ambassade de Belgique en Australie.

Liens pays par pays 

Le ministère des Affaires étrangères met à votre disposition des « conseils aux voyageurs » (onglet SÉCURITÉ) destination par destination, pensez à les consulter avant votre départ.

Securite pendant votre PVT - Conseils aux voyageurs

29 Commentaires

Anonyme
0 0
Ayant fait face à pas mal de situations de cet article (mais plutôt en France), je le trouve intéressant, bien qu’un peu court ! (D’ailleurs une petite icône en haut du site « Urgences » avec les fiches du Ministère, des conseils comme ceux de cet article, etc, serait hyper cool pour les retrouver dans l’urgence…) En France je suis pro-lacrymo, mais c’est souvent interdit à l’étranger, et c’est le type d’objet qui participe d’une démarche de préparation : participer à un cours d’auto-défense, réfléchir à ce qu’on ferait en cas d’agression, prévoir un portefeuille-leurre, une alarme ou autre à portée de main, être prêt à courir… la lacrymo comme l’alarme permettent surtout de gagner du temps pour se mettre à l’abri ou trouver de l’aide. Je conseille surtout pour les filles « Non c’est Non (Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.) », bourré de conseils. Après sa lecture, on se sent carrément plus à même ne serait-ce que d’appeler à l’aide ! http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=60
Vanessa
1.5K 2.2K
Pas mal l’idée du portefeuille pourri !! J’ai vu qu’il existe des minis alarmes qui émettent un son strident, à accrocher comme porte clé par exemple. Quelqu’un en a déjà eu/utilisé ?
tiphaine
1.9K 6.4K
je ne sais pas si c’est de cela que tu parles, mais j’ai un ami qui a ce genre de chose qu’il utilise pour retrouver ses clés!! Quand il siffle ou parle fort, ça se met à biper!!!, et on l’entend assez bien.
Vanessa
1.5K 2.2K
Non je ne pense pas. C’est plutôt une alarme « anti agression », si jamais il arrive quelque chose, on l’active et ça émet un son à 100dB il me semble et c’est censé faire fuir l’agresseur.
Anonyme
0 0
Effectivement, ça se vend pas mal dans les boutiques pour voyageurs, (mais aussi chez IKEA !), mais quid de l’efficacité réelle… ça ressemble souvent à un petit cadenas bizarre ou porte-clef. http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/60237636/ http://www.rhinodefense.fr/159-alarme-personnelle
Vanessa
1.5K 2.2K
Voilà c’est ça. Merci pour les liens 🙂 Pas motivée par celle d’Ikea (ça fait vraiment gadget) mais je vais creuser sur l’autre site.
Marie
21 39
Bonjour, Article intéressant, mais en cas de vol de matériel, y’a-t-il des infos ? Je viens de me faire voler mon appareil photo reflex au bout d’une semaine de PVT ( super -_-‘) ! Merci
Lucie
1.7K 4K
Si tu l’avais assuré, dépose une plainte, et signal le à ton assurance. Sinon il n’y a malheureusement rien à faire.
Amélie
5 10
En PVT à Toronto, ma carte d’identité française a toujours été suffisante… (bars/LCBO/paiements par carte)
Marie
9.9K 32.9K
Au Canada, c’est en effet assez simple. Mais si tu regardes par exemple pour la Nouvelle-Zélande, tu auras très souvent du mal avec une pièce d’identité étrangère qui n’est pas ton passeport. En principe, ils ne peuvent qu’accepter dans les bars ou autre un permis de conduire néo-zélandais, un passeport ou une pièce d’identité que tout le monde peut se procurer : la Hanz Card pour prouver que tu as moins de 18 ans. Une autre pièce peut être très aisément refusée (j’avais des amis anglais pour qui leur permis de conduire passait par fois, mais c’était vraiment très rare).
Marie
9.9K 32.9K
Alors le contrôle des papier n’est pas hyper courant au Canada par exemple. Ca dépend des pays, mais tu ne verras jamais des contrôles d’identité au Canada, en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Ca n’est pas du tout dans la culture du pays (c’est notamment pour ça que ces pays ne proposent pas à leurs citoyens de carte d’identité comme nous).
Denis
1.3K 4.4K
Non seulement ce n’est pas hyper courant mais c’est surtout illégal. Un policier ne peut contrôler votre identité si vous n’avez pas été surpris en train de commettre une infraction (et même dans ce cas ce n’est pas un contrôle d’identité qu’il fera mais un constat d’infraction où, nécessairement, il aura besoin de vous identifier). D’ailleurs au Nouveau-Mexique ils ont essayé de passer une loi pour contrôler les papiers des gens qui semblaient être des immigrants illégaux (entendre, des latinos). Je crois que ça a été partiellement invalidé par la court suprême…
Conker
56 140
ne pas garder sont passeport sur soi est quand même a la fois un bon et un mauvais conseille tous dépend de la ou vous le laisser il peu aussi arriver de ce faire cambrioler ou ce faire forcer un casier en auberge attention les photocopie sa peu aider mais sa remplacera pas un document d’identité officiel comme un permis (qui je rappel n’est pas une preuve de nationalité ni d’autorisation de séjour) ou autre aussi c’est pas écrit mais quand vous aller dans des endroits un peu dangereux penser au coup du double portefeuille en gros avoir un portefeuille normale et un autre avec une cb périmé à l’intérieur, un peu d’argent en pièces et billets et deux trois autre truc histoire de faire réaliste (comme ça si vous vous faite braquer sa limitera la casse bon après faut être un peu réaliste dans son comportement)
Marie
9.9K 32.9K
Merci pour cet ajout, c’est vrai que je ne l’ai pas précisé (les pays du PVT restent quand même relativement safe) mais en effet, j’avais souvent un porte-feuille pourri avec une vieille carte bancaire et un peu d’argent au cas où.
Mimi
22 129
Merci beaucoup pour cet article très intéressant et complet ! Je n’ai heureusement encore rien connu de tout cela *touche du bois* mais ce genre de rappel fait du bien. Je ne savais pas qu’il était préférable de laisser le passeport a la maison, pour la simple et bonne raison qu’on m’avait dit le contraire… Je m’en irai faire des photocopies pour ma prochaine sortie ! 🙂
Marie
9.9K 32.9K
Dès que tu as un chez-toi, tu le laisses là-bas. Il y a moins de risque de cambriolage au final. Moi, j’ai voyagé pendant 18 mois sur plein de continents, et il vaut mieux laisser dans des casiers son passeport. Genre, je l’avais sur moi quand je vadrouillait en Nouvelle-Zélande (mon chez-moi était un van, et il était beaucoup plus en sécurité avec moi que dans mon van beaucoup plus exposé aux vols que moi à une agression) et quand je bougeais d’un endroit à un autre. Mon copain s’est fait volé une seule fois son porte-feuille pendant le voyage (le seul truc relou qui nous a été volé). Et il n’avait ni sa carte bleue, ni ses papiers à l’intérieur : juste 60 euros.
Anonyme
0 0
Hi guys ! Vous recommandez d’éviter de sortir avec notre passeport… mais comment ça se passe en cas de contrôle de papiers par la police si on l’a pas ?
Conker
56 140
B tu prend crayon, tu fait un dessin comme ça http://bakchich-old.static.ddz.fr/IMG/jpg_PASSEPORT.jpg et ta un deuxième passeport valide pour les contrôles Sérieusement si ta sur toi un permis de conduire + photocopie du passeport + photocopie du visa sa devrait aller
Julie
4.9K 13.8K
Tu peux également avoir ta carte d’identité française si tu en as une, c’est ce que je faisais pendant mes PVT 🙂
Julie
4.9K 13.8K
Sympa ton dessin Conker 😉
Conker
56 140
En tout cas carte d’identité et passeport jamais ensemble parce-que si vous vous faites voler les deux la bonjour les problèmes X2 (ou plus)
Denis
1.3K 4.4K
Au Canada et dans de nombreux pays anglo-saxon, il n’est pas obligatoire d’avoir ses papiers d’identité sur soi…
Julien
11 98
l’important, c’est de ne pas résister (pour les cas de vol) Pour le matériel électronique, ma propre expérience de vol en voyage (smartphone et équipement photo) http://alaventure.wordpress.com/2011/10/08/telephone-perduvole-a-letranger-cas-du-vietnam/ http://alaventure.wordpress.com/2013/01/10/vol-dans-le-bus-a-quito-equateur/
Anonyme
0 0
En cas de vol de passeport, les consulats peuvent fournir un passeport d’urgence valable un an. Avec une copie de celui volé au minimum, en une heure j’en ai eu un (bon, c’était urgent, ayant un vol le soir même) et un jour férié de surcroît. Il y a toujours une permanence téléphonique (au top à LA). Pour un passeport classique, oui c’est plusieurs semaines car produit en France.
Marie
9.9K 32.9K
C’était un passeport d’urgence ou un laissé passé ? Je connais quelqu’un qui a obtenu le passeport d’urgence en 2-3 jours, mais c’était aussi assez urgent pour lui et il a dû bataillé sévèrement avec le consulat de Montréal pour l’obtenir (enfin, ils ont quand même bien assuré apparemment sur cette histoire).
Anonyme
0 0
Non non, c’était bien un passeport d’urgence d’un an, vert. J’ai pu des USA sortir et voyager avec en NZ, Australie, … Je ne suis juste pas retournée aux USA car ce type de passeport n’ayant pas de puce, même français on doit passer un entretien (sûre) et payer pour un visa touristique (je crois). J’avoue j’ai eu du bol, non seulement que le consul de LA et le type faisant les passeports sortent de leur jour férié et vacances pour me faire un passeport si rapidement, et qu’en amont le gars de la permanence est compris l’urgence (et le problème dû à un vol donc déjà pas sympa)… Je leur ai présenté pour ma part la carte de visite du sheriff ayant pris ma déposition (pas eu le rapport de police), copie passeport et de ma carte ID. Bref j’avais de l’argument et du bol.
Marie
9.9K 32.9K
Oui, en effet, il faut un faire une demande de visa pour les Etats-Unis si tu as un passeport d’urgence (le »quelqu’un » a obtenu un passeport d’urgence et a enchaîné sur une demande de visa américain parce qu’il partait le soir-même pour les Etats-Unis).

Articles recommandés