On a testé le HelpX dans un ranch californien

Date de publication : 13-01-2014

Auteur

Julien

Comment t’y es-tu pris pour trouver ce travail ?

Nous sommes passés par le site HelpX. C'est un réseau semblable à celui de WWOOFing, celui-ci est plus connu mais le principe est le même. On vous offre l’hébergement et 3 repas par jour, et vous travaillez en échange. C'est un moyen magnifique pour vivre la vraie vie des locaux d'un pays, découvrir une culture et parfois travailler dans un domaine qui vous est étranger. Ce fut notre cas puisque durant 3 semaines, nous sommes devenus fermiers dans un ranch californien !

A-t-on exigé que tu aies des compétences ou des diplômes particuliers ?

Aucune, un peu de sens pratique et une envie de découverte permanente sont, selon moi, les seuls critères nécessaires.

Une fois que tu as commencé a travailler, comment ça s’est passé ?

Il faut une période d'adaptation, vous arrivez avec votre culture dans un foyer d'étrangers possédant une culture complètement différente, parlant une langue différente avec un accent marqué, les premiers contacts humains ont été un peu étranges au début, avant de devenir vraiment agréables.

Les premiers moments dans le ranch, eux, ont été vraiment géniaux.

En effet, on s'est retrouvés au milieu de nulle part dans les montagnes de la Californie du Sud, le premier voisin était à 30 minutes de voiture. Le ranch avait un véritable cachet et les animaux étaient vraiment variés. Des poulets, des canards mais aussi des pintades, des lamas, des paons... Quand nos amis ont vu nos photos, ils ont cru qu'on était dans un cirque !

Quels autres jobs as-tu faits en HelpX ?

Après cette expérience, on a souhaité recommencer : on a travaillé chez un Argentin à Los Angeles, et on a aussi été personnel à tout faire dans une auberge près de Mexico. Chaque fois, c'était l'occasion de faire de belles rencontres et de s'initier à de nouvelles activités.

Une journée typique au ranch

Les journées commençaient vers 9 h, on se levait pour aller nourrir les animaux et ouvrir leurs enclos pour la journée. Ensuite, direction la cuisine pour le petit-déjeuner purement américain (œuf, toast au beurre de cacahuète, etc.) C’était l'occasion de discuter, de rigoler et d'aborder les activités de la journée avec le chef du ranch qui nous donnait des instructions.

La vraie journée commençait à 10 h 30.

Les activités étaient diverses et variées, comme redonner une seconde jeunesse à une grange vieille de 100 ans au fond du ranch, poser l'isolation sur le système d'irrigation des enclos, nettoyer des pièces dans les granges abandonnées depuis des années (où les rats avaient élu domicile). On a même retrouvé un vinyle d'Elvis Presley, apparemment rare, entreposé dans l'une d'entre elles ! La journée s'achevait en général vers 16 h quand nous nourrissions les animaux pour la seconde fois et les enfermions pour la nuit.

Nos hôtes ayant à cœur de nous faire découvrir leur environnement et leur culture, nous avons eu la chance d’assister à des soirées données en ville sur divers thèmes comme la chasse et la ruée vers l'or dans les montagnes californiennes. Très intéressant à chaque fois !

Après 3 semaines passées dans ce ranch, il y a deux journées qui me reviennent en tête comme étant atypiques : celle où en voulant enfermer les chèvres pour la nuit, l'une d'entre elles à mis bas devant nous. La soirée qui a suivi fut géniale, nous avons dû nous relayer jusqu’à des heures avancées pour surveiller les premières heures des petites chèvres, les aider pour les premières tétées et bien sûr s'assurer qu'elles étaient encore en vie.

La seconde fut quand un lynx a essayé de s'approcher des poules, le chef du ranch s'est emparé de son fusil, et nous nous sommes mis en chasse de l'animal pour finir par l'abattre 25 minutes après. Montée d’adrénaline assurée.

Nous gardons un excellent souvenir de cette expérience pas vraiment comme les autres.

Retrouvez toutes les aventures de Julien sur son blog Pauline et Julien sur la route !

22 Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements avec la communauté pvtistes.

Albane
0 12
Merci pour cet article, ca fait vraiment envie!
Alexandra
86 229
Trop bien! Petite question pratique : vous aviez un visa pour travailler aux USA ? Ou le helpx peut se pratiquer sans papiers particuliers ? Merci et belle journée !
isa
6K 9.1K
Aux USA, tu n’es pas censé travailler (bénévolat ou pas, peu importe) sans visa de travail. En touriste il n’est donc théoriquement pas possible de faire du WWOOF ou du HelpX 😉 Voici la réponse de WWOOF USA à propos de ce sujet : http://www.wwoofusa.org/About_WWOOFUSA/Frequently_Asked_Questions#8 Comme ils le disent, beaucoup de gens le font mais il faut savoir quels risques on encoure !
Hélène
7.6K 13.9K
tentant mais risqué…mais tentant…mais risqué..mais…
Alexandra
86 229
C’est pas la première fois que je lis un article sur le sujet du coup je me posais la question, vu que c’est un truc qui m’intéresse vachement… Visiblement, ça gène pas les « employeurs » 😉
isa
6K 9.1K
Ah non, c’est plus toi qui risque gros que l’employeur ! :)
Alexandra
86 229
Et du coup, y’a possibilité de demander un visa pour « bénévolat » ?
Margaux
8 44
J’avais également la même question qu’Alexandra ! Et une autre question, aviez-vous un peu de temps pour vous, visiter les environs etc ?
Adriana
1 15
Vraiment excellent!! Merci pour ce partage
Mathieu
11.2K 21.3K
Merci pour votre témoignage Pauline et Julien !
Laëtitia
10 139
Très bel article, ça fait rêver ! Merci :-)
Hélène
7.6K 13.9K
la baby biquette qui ROAR, j’adore!!! Merci pour ces belles images. :)
Lu44
1 21
Merci de nous faire partager votre aventure, cela donne vraiment envie ! Je rebondis sur la question ci-dessus, vous aviez un visa de travail ou un visa tourisme ?
Jeny
32 103
Merci pour le partage de votre expérience. Votre vidéo et votre récit me donnent des petites idées pour mon été au US !!!
Téva
2 9
Pas content le lama .. Merci pour la partage, belle expérience !! :)

Articles recommandés