On a testé un séjour à Boston

Article publié le 23-01-2014.

En octobre dernier, pour la fin de semaine de 3 jours de l’Action de Grâce, nous avons fait un petit tour à Boston et sa région. Destination idéale pour la saison car quand les couleurs de l’automne prennent fin au Québec, les feuilles rougeâtres sont toujours là au sud ! Nous avons visité la ville pendant 2 jours puis mis le cap sur les environs.
Nous sommes partis en voiture de Montréal le vendredi soir, et pour éviter de devoir chercher une adresse à 1 h du matin et de se perdre dans Boston au milieu de la nuit, nous avons opté pour un motel en périphérie de la ville pour la première nuit.

Deux problèmes se posent souvent quand on veut visiter Boston :

  • où dormir (tout parait vraiment très cher, même les auberges de jeunesse sont hors de prix)
  • où laisser la voiture (pour ceux qui optent pour ce moyen de locomotion).

Une solution au premier problème est AirBnb, en s’éloignant du centre ville on trouve des prix très abordables ! Nous avons eu une chambre chez un gentil chercheur du MIT pour seulement 65 $ par nuit, à 2 pas d’un métro qui amène au centre en 20 minutes.
Pour la voiture, il existe un très bon site qu’on peut éplucher d’avance pour trouver un parking longue durée : Boston Best Parking.
On avait repéré un parking idéal pour nous et très peu cher, et il était effectivement là au prix indiqué ! Notre seul problème : le parking était situé près du stade et c’était week-end de match, donc on a du payer plein pot. La flemme de chercher autre chose, ça nous a coûté 100 $ pour 2 jours au lieu des 45 $ prévus initialement.

Autre question : est ce que ça vaut le coup d’acheter un guide pour 2 jours de visite d’une ville ? La réponse est oui, mais pas n’importe lequel. On a opté pour le Cartoville (Gallimard) de Boston, petit et immensément pratique, de la taille parfaite pour le temps imparti.
Le centre se divise en 4 principaux quartiers qui proposent tous diverses choses à découvrir. Depuis le parking où nous avons laissé la voiture le samedi matin, nous avons commencé par le quartier sud-ouest en remontant Newburry Street jusqu’à la Boston Public Library. Newburry Street est une belle entrée en matière car elle résume assez bien le sentiment général qu’on a eu de Boston, avec une certaine “classe” : des jolies briques rouges style anglosaxon et plein de cafés, les rues parsemées de boutiques diverses plus ou moins dispendieuses.

La bibliothèque se visite et en vaut clairement la peine. Des escaliers en marbre, une cour intérieur digne d’un petit château, et au milieu, des étudiants qui… étudient. :-)

En face de la bibliothèque, la Trinity Church et son architecture soignée se laisse facilement photographier, en contraste avec les quelques buildings environnants.

Une fois rendus là, ils ne reste qu’à traverser les deux grands jardins pour rejoindre l’hypercentre. L’hypercentre, c’est là où on trouve le Boston City Hall (une sorte d’erreur architecturale plutôt laide, plantée au milieu de la place du Government Center), le plus réussi et beau State House, mais aussi une animation plus présente, et des ambiances différentes suivant les rues. Il est d’ailleurs intéressant de remonter la Washington Street pour passer dans différents styles.

Derrière le Government Center se dresse un mémorial de l’Holocaust, plutôt original, dans un style contemporain mais qui arrive à faire frissonner. En face, un peu plus joyeux, on trouve un coin de rue autour de Creek Street style “old town” avec pubs et rues pavées, une belle ambiance qui donne envie d’aller prendre une bière (d’ailleurs, c’était bien temps d’une pause !)

Le quartier nord est le royaume de l’Italie. Des pizzas, des pâtes, des épiceries italiennes, de l’Italien en veux tu en voilà ! Il parait que les pâtisseries “Conolli” locales sont fameuses. On en doute pas, avec des files de plus d’une heure de gens qui attendent sous la pluie, ça doit valoir le coup !

C’est à cet endroit qu’on a découvert l’existence de la “Red Line”. Une ligne de pavés rouges pour guider les touristes dans leur visite de Boston. Non, on ne savait pas que ce genre de chose existait ! Comme quoi, on peut s’en passer 😉
Quelque chose que je n’ai pas encore mentionné, c’est que Boston cache des pianos un peu partout au centre-ville. Ces instruments ont été récupérés par un artiste qui les a décorés et donnés à la ville. On en voit donc fleurir un peu partout de toutes les sortes, qui sont à la disposition des virtuoses avertis (ou pas). Mon coup de cœur est celui trouvé dans les profondeurs de cette petite Italie, resplendissant de mille couleurs au milieu d’un décor glauque. Un beau contraste à ne pas rater !

Cette première journée s’est clôturée par une petite promenade nocturne dans Chinatown (qui ne nous a pas laissé de souvenir impérissable), et le long du Rose Fitzgerald Kennedy Greenway, qui peut parfois offrir quelques vues sympathiques.

La deuxième journée a été tournée vers l’intellect. Nous nous sommes dirigés vers Harvard. Un campus qui rend jaloux des étudiants chanceux d’étudier ici. Si comme nous il vous vient l’idée de visionner The Social Network juste avant votre visite de Boston, vous reconnaîtrez plusieurs endroits du film sur le campus. A deux stations de métro, siège le MIT. Rien de particulier à y faire, sauf aller voir un de leur bâtiment réputé pour son architecture quelque peu originale.

Quitte à être dans le coin, nous sommes allées faire un tour au MIT Museum. Petit musée sans trop de prétention mais si vous êtes des passionnés de robot, d’intelligence artificielle ou de photo, ça peut valoir le coup.
A la sortie du musée, le soleil avait enfin décidé de montrer son nez après cette journée et demi de gris, donc nous sommes allés nous balader sur les promenades piétonnes du port, avant de faire un saut en haut de la Prudential Tower pour admirer Boston au coucher du soleil.

Le dernier jour, nous avons décidé de mettre le cap vers la côte avant de rentrer à Montréal. Tout d’abord, vers Salem, la ville des sorcières. Etre là juste avant Halloween a rajouté un peu de piment, et on a trouvé plutôt amusant d’arpenter les rues du petit centre pleines de personnages déguisés en Frankenstein ou autre horreur connue, en s’amusant à rentrer dans les boutiques de sorcellerie, magie noire, où on trouve des livres du style “La boule de cristal pour les nuls”. On ne regrette qu’une chose : le prix du parking … 20 $ pour se balader 1 h, on aurait su avant, pas certain qu’on se serait arrêtés !
Finalement, un dernier détour par Hampton Beach a permis d’apprécier un petit temps d’arrêt sur le sable fin, qui donne bien envie pour l’été prochain !

Cette excursion à Boston nous a beaucoup plu. C’est le genre de ville où on se verrait bien vivre, avec une ambiance jeune et dynamique, un centre ville pas trop grand et agréable, le port et la proximité de l’eau qui donnent un air de fraîcheur, et un côté comme j’ai dit plus haut de “ville classe”, qu’on a particulièrement aimé. En bref, un très beau week-end !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Faire son PVT à Calgary en Alberta

[Interview]

Ryoh, un Japonais serial PVTiste (Canada, Australie, France)

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : faire une saison d’hiver dans un resort au Japon

[News]

Tu sais que tu es un backpacker quand…

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
katia
3.4K 179

très bel article :) qui donne envie de découvrir Boston.

{{likesData.comment_39099.likesCount}}

super week end!!! belles photos !! merci . approximativement combien vous à couté ce beau week end par personne?

{{likesData.comment_39105.likesCount}}
Magali
5K 3.7K

Alors a la louche environ 80$ d’essence, 180$ de logement et 100$ de parking (qui peut couter moins^^), quelques tickets de tram (c’est assez cher mais je sais plus le prix du coup on a beaucoup marché) donc un petit 200$ par personne hors frais annexes manger boire etc.

{{likesData.comment_39184.likesCount}}

merci magali pour la réponse !!

{{likesData.comment_39243.likesCount}}
Caroline
4.1K 3.2K

J’adore cette ville (même si je préfère Chicago^^) et j’ai un excellent souvenir d’une pizzéria qui fait aussi théâtre sans le vouloir. C’est un endroit où il y a pas mal de monde et ça bouge dedans, notre table était à côté des boîtes de commande à emporter et la serveuse qui n’était pas du genre à avoir sa langue dans sa poche, s’engueulait avec un autre gars, puis s’énervait toute seule devant les boîtes qui s’empilaient et les gens qui ne passaient pas les prendre … bref, un vraie pièce de théâtre en attendant nos pizzas, une bonne soirée dont je me souviendrais !
Je suis incapable de décrire ce que dégage une ville, mais Boston, son atmosphère, je la reconnais de suite, elle a une vraie personnalité je trouve.
Leur petite Italie est vraiment vraiment sympa :-)

{{likesData.comment_39113.likesCount}}

Salut, tu dis que vous avez dormi dans un motel sans reservation en arrivant c’est ca? Vous avez facilement trouve? Vous etiez a quel endroit? Je prevois un road trip sans reservation d’hotels aux USA, du coup je me demande si on trouve facilement des chambres libres sans reservation. Merci!

{{likesData.comment_39324.likesCount}}
Magali
5K 3.7K

Salut !
Non on avait réservé le motel aussi pour pas se retrouver en galère au milieu de la nuit :) Mais le motel était loin d’être plein.
Les motels libres aux USA le jour même ca dépend beaucoup où tu vas et à quelle période. En juillet dans l’ouest américain par exemple, ca peut être compliqué de trouver un motel le jour même 😉

{{likesData.comment_39876.likesCount}}

Merci pour cet article !!! j’espère avoir l’occasion de faire une escapade à Boston lors de mon séjour à Montréal :)

{{likesData.comment_39851.likesCount}}

Salut et merci pour votre article ! je voulais savoir quel a été en gros votre budget total pour ce voyage. j’aimerais partir à Boston pour 3 ou 5 jours. est-ce que 3 jours vous a semblé suffisant ou avez-vous eu genre des regrets, des trucs que vous n’aviez pas eu le temps de voir..?
Merci 😀

{{likesData.comment_51363.likesCount}}

Ah mince je viens de lire le commentaire plus haut -_- désolée

{{likesData.comment_51364.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre