PVT Corée du Sud – récit de mon départ pendant le Covid

Date de publication : 12-05-2022

Auteur

Enola

Partir un an en PVT, ça demande beaucoup de préparation, mais partir un an en PVT pendant une crise sanitaire, ça en demande encore plus. Voici le récit de mon voyage sur fond de restrictions sanitaires, règles d’entrées et tests PCR.

La préparation avant mon départ pour la Corée du Sud

En plus de tous les préparatifs habituels pour un aussi gros voyage, j’ai dû également me concentrer sur toutes les procédures liées à la crise sanitaire.

Pour entrer sur son territoire, la Corée du Sud demandait :

  • Un test PCR de moins de 48 heures, en anglais ou en coréen ;
  • un QR Code à faire sur le site Q-Code. C’est ce QR Code qui détermine si oui ou non vous devez vous placer en quarantaine à l’arrivée sur le sol coréen.

Faire son test PCR

Le test PCR doit être réalisé dans les 48 heures avant l’heure de départ du premier vol. Par exemple, si vous décollez un vendredi à 18 h, vous devez faire votre test, au plus tôt, le mercredi à 18 h. Étant assez stressée de ne pas avoir le résultat de mon test à temps ou d’avoir un problème pour le résultat en anglais, j’ai fait deux tests à deux endroits différents, au cas où. Et oui le stress fait faire beaucoup de choses, souvent inutiles.

Demandez bien au laboratoire où vous réalisez votre test si le résultat de celui-ci est fourni en anglais. Lorsque vous faites un test PCR, vous avez le résultat édité aux normes européennes en français/anglais, qui peut s’enregistrer dans l’application Tous anti-covid. Vous avez également le résultat édité par le laboratoire, le compte-rendu d’examens lui-même. Assurez-vous que ce compte-rendu d’examens contient lui aussi une mention du résultat de votre test en anglais. Certaines compagnies sont plus strictes que d’autres sur les tests PCR. Ne prenez pas le risque de vous faire refuser à l’embarquement.

S’enregistrer sur le site Q-Code

Depuis le 1er avril 2022, les personnes vaccinées ne sont pas obligées de faire une quarantaine à leur arrivée en Corée du Sud.

Pour ne pas faire la quarantaine vous devez avoir :

  • Un schéma vaccinal complet, soit 3 doses de vaccin. Le vaccin doit être reconnu par la Corée du Sud (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Janssen) ;
  • 2 doses de vaccin faites entre 14 jours et 180 jours, avant l’arrivée sur le sol coréen ;
  • si vous avez été infecté par la Covid-19 et avez eu deux doses de vaccin au préalable. Votre infection au Covid-19  est considérée comme une dose de rappel. Vous devez être en mesure de fournir un certificat de rétablissement.

Afin de faciliter la gestion des arrivées sur son territoire, la Corée du Sud demande à tous ses voyageurs (vaccinés ou non) de s’enregistrer sur le site Q-code, afin de transmettre les informations qui vont déterminer si oui ou non vous devez faire une quarantaine.

On peut mettre le site en anglais. Une fois sur la page d’accueil cliquez sur « GO ».

La procédure est assez simple. La seule chose qui peut être un peu stressante, c’est qu’on ne peut finaliser l’enregistrement que lorsque l’on a le résultat du test PCR ainsi que son numéro de siège dans l’avion. Dans les dernières heures avant le départ, on est souvent très occupé, cela rajoute des démarches supplémentaires à faire. Cependant, il est possible de commencer à enregistrer les informations nécessaires plus tôt, de les sauvegarder et de finir l’enregistrement plus tard.

Les informations et documents dont vous avez besoin pour vous enregistrer sur Q-code :

  • Une adresse en Corée et un numéro de téléphone coréen (obligatoire) ;

Note : Vous pouvez mettre l’adresse du logement que vous avez réservé même si celui-ci est temporaire. Si vous n’avez pas de numéro de téléphone coréen, vous pouvez mettre celui de votre logement (Airbnb/hôtel) ou celui d’une de vos connaissances.

  • si vous êtes vaccinés, vos preuves de vaccination ;

Note : il est demandé que les certificats de vaccination soient en anglais ou coréen. Cependant, en France, il est possible que le certificat de vaccination de votre première dose soit en français. Ne vous embêtez pas à faire traduire le document. Le site accepte les attestations en français.

  • un test PCR négatif de moins de 48 heures avant l’heure de votre vol ;
  • vos informations de vols, ainsi que votre numéro de siège dans l’avion (vous devez donc avoir fait votre enregistrement en ligne avant de finaliser votre enregistrement sur Q-code).

À la fin de la procédure, le site génère automatiquement un QR Code qui est envoyé sur votre boîte mail. C’est ce QR Code qui vous sera demandé à votre arrivée à l’aéroport.

Note : même si vous n’êtes pas vacciné vous devez quand même vous enregistrer sur Q-code pour entrer sur le territoire coréen. Vous devez simplement cocher “none” lorsqu’on vous demandera votre situation vaccinale.

Mon voyage

J’ai décollé de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris. Je suis arrivée avec tous les documents nécessaires à disposition. Mon test PCR en anglais, les 3 preuves de vaccinations, mon visa Grant et mon QR Code. J’avais fait mon enregistrement en ligne au préalable, il ne me restait plus qu’à enregistrer mes valises. Oui, je suis partie avec deux valises ! L’enregistrement de mes bagages s’est fait en totale autonomie, sans aucun contrôle de la compagnie. On n’a vérifié aucun de mes documents au départ, même pas mon test PCR. Je suis une exception, d’autres témoignages de pvtistes confirment que le test PCR, ainsi que le visa Grant notice peuvent être contrôlés dès le départ.

Pour me rendre en Corée du Sud, j’ai fait une escale à Amsterdam. Le premier vol se passe très bien. À mon arrivée à Amsterdam, je me dirige vers ma correspondance, on me demande sur le chemin de remplir un document, un « traveller public health déclaration ». Sur ce document, je dois indiquer mon état de santé, si j’ai des symptômes qui peuvent être liés au covid ou si j’ai été en contact avec une personne infectée. On a également pris ma température. Ce document était impératif pour monter dans l’avion.

Une fois dans l’avion, on m’a donné plusieurs documents à remplir pour l’arrivée en Corée du Sud :

  • Un « health déclaration form », sur lequel vous devez déclarer votre état de santé, si vous avez certains symptômes liés au covid etc ;
  • un « travel record » sur lequel vous devez déclarer les lieux où vous vous êtes rendu dans les dernières semaines ;
  • une déclaration pour la douane, document demandé normalement même hors crise sanitaire.

Note : sur tous ces documents, on vous demande de fournir une adresse et un numéro coréen, ainsi que vos informations de visa Vacances-Travail et de voyage. Donc penser à toujours avoir ces informations à disposition.

Mon arrivée en Corée du Sud

Une fois arrivée à Incheon, je me suis dirigée vers l’immigration avec tous les documents nécessaires, prêts à être montrés. Avant l’immigration, j’ai passé un premier comptoir pour le contrôle sanitaire. Un agent a scanné mon Q-code, regardé mon passeport et m’a donné le guide avec les consignes sanitaires.

Ayant un schéma vaccinal complet, je n’ai pas besoin de faire la quarantaine. Sur le document, il est indiqué les différentes démarches à suivre après son arrivée. Notamment d’effectuer un test PCR dans les 24 heures après l’atterrissage.

Après avoir passé l’étape des vérifications sanitaires, je me suis dirigée vers l’immigration. J’ai donné :

  • Mon passeport ;
  • mon visa grant notice ;
  • les 3 documents qui m’avaient été fournis dans l’avion.

L’agent d’immigration a noté toutes les informations, a scanné mon passeport, m’a prise en photo, a pris mes empreintes, puis m’a donné un papier appelé « Entry confirmation ». Attention, c’est un tout petit bout de papier détaché du passeport. Il n’y a plus aucun visa attaché, ou tamponné sur le passeport. Quand vous obtiendrez votre Alien card, celle-ci fera office de document de séjour.

Une fois l’immigration passée, j’ai pu aller chercher ma valise. En tout, entre ma sortie de l’avion et la réception de mes bagages, cela aura pris une trentaine de minutes.

Si vous devez faire une quarantaine, le PVT Corée étant un visa long séjour, vous pouvez vous isoler dans le logement de votre choix du moment que vous avez une salle de bain et une cuisine individuelles. La quarantaine est actuellement de 7 jours.

Faire son test PCR à l’arrivée en Corée du Sud

Sur les consignes données à l’arrivée, il est indiqué que, pour les visas long séjour (dont le visa Vacances-Travail fait partie), le test doit se faire dans le centre de santé (health center) de votre quartier de résidence, gratuitement. Pour les séjours de courtes durées (les touristes), le test doit se faire à l’aéroport directement. Celui-ci est payant, comptez 80 000 wons, soit environ 60 euros.

En pratique, c’est un peu différent. Selon votre situation géographique, votre jour et heure d’arrivée, faire son test dans son centre de santé de secteur peut être un peu compliqué. Certains centres ferment tôt, d’autres ne sont pas ouverts tous les jours et les informations présentes sur internet ne sont pas forcément à jour. En réalité, il est possible de faire son test dans d’autres health centers. Par contre, cela implique de peut-être devoir se déplacer loin de chez soi.

Voici une liste des adresses des health centers présents à Séoul. Attention, comme je l’ai dit plus haut, les informations sur les heures d’ouverture ne sont pas toujours mises à jour.

Voici l’adresse d’un health center qui est normalement ouvert tous les jours, jusqu’à 21 h : Dongjak, Dongjak-dong, 326-3.

Dans mon cas, j’ai voulu m’éviter davantage de stress. C’était ma première fois à Séoul. Je ne connaissais pas du tout les différents quartiers, je ne connaissais pas non plus les différents moyens de transport. J’ai donc décidé de prendre rendez-vous directement à l’aéroport pour faire le test dès mon arrivée, même si celui-ci est payant. Même s’il est indiqué sur les consignes d’arrivée que les longs séjours ne peuvent pas faire de test PCR à l’aéroport, lors de mon test PCR, on ne m’a pas refusé. Ils peuvent vous le faire remarquer, mais vous pouvez préciser que vous ne savez pas où le faire ailleurs et que c’est plus simple pour vous de cette manière.

J’avais donc au préalable réservé un rendez-vous sur le site de l’aéroport d’Incheon. J’avais prévu 1 h 30 entre mon atterrissage et mon test PCR. Je suis arrivée très en avance, mais j’ai pu faire mon test plus tôt, il n’y avait pas beaucoup de monde.

Après mon test, j’ai pris un taxi qui m’a déposée à mon Airbnb pour 70 000 wons. Il est demandé de rester isolé en attendant les résultats de son test. J’ai reçu les résultats par SMS et par email environ 3 heures après mon test. En health center, c’est souvent un peu plus long. L’hôte de mon Airbnb a également reçu mes résultats, j’avais donné son contact à l’immigration. Une fois que vous avez reçu vos résultats, si vous êtes négatif, vous pouvez sortir.

Sur les consignes sanitaires à suivre, il est indiqué qu’il faut surveiller son état de santé pendant les 7 jours qui suivent son arrivée, ainsi que faire un auto-test ou un test antigénique à J+6 ou J+7. Si celui-ci est positif, il faut se déclarer à son health center de quartier.

Et voilà, après plusieurs semaines de stress, 13 heures de vol et 3 tests PCR, je peux enfin commencer mon PVT en Corée du Sud tranquillement !

Évaluation de l'article

5/5 (3)

3 Commentaires

Célia
6 15

Salut! Merci beaucoup pour toutes ces infos ça m’aide beaucoup! Je pars le 21 Juin et c’est vrai que je stresse pour tous ces documents en plus à fournir!

Petite question: quand tu dit « les 3 preuves de vaccinations » tu entend quoi par la? Est ce que c’est chaque QR Code de chaque dose de vaccin, ou bien juste le papier qui montre qu’à tel date tu as fait le premier vaccin et ensuite le deuxième puis le troisième ?

Merci!
Célia

Enola
7 7

Salut,

Alors pour la première dose tu peux transmettre juste le document que tu as eu avec la date de ta vaccination et pour la 2ème et la 3ème, le document avec le QR-code (que tu peux mettre sur Tous anti covid) il est en anglais donc c’est mieux. Après si tu as juste le QR-code de ta 3ème dose mais pas de la 2ème, tu peux, pour la 2ème mettre le document avec la date de vaccination, comme pour la 1ère dose et mettre juste le QR-code de la 3ème. Ce qui est important surtout c’est le document de ta dernière dose.
Après en réalité tu obtiens le QR-code sur Q-code dans la minute où que tu as validé tes informations, donc je ne suis pas sure que quelqu’un vérifie les documents dans le détail. A l’aéroport à Séoul on ne m’a pas vérifié non plus les preuves de vaccinations

J’espère avoir répondu à ta question.

Enola

Célia
6 15

Oui merci beaucoup !

Articles recommandés