Pénurie de main-d’œuvre : travailler en Nouvelle-Zélande avec un visa touriste

Article publié le 09-05-2018.

La Nouvelle-Zélande connaît un faible taux de chômage (environ 5 % en 2017, selon le gouvernement néo-zélandais). Si ce taux est une bonne nouvelle pour les travailleurs, les entreprises, quant à elles, peinent souvent à recruter. C’est notamment le cas dans le secteur de l’horticulture et de la viticulture. Pour pallier ce manque de main-d’œuvre, le gouvernement néo-zélandais permet occasionnellement aux détenteurs d’un visa touriste de travailler dans le pays. Mais attention, les conditions sont très précises, on vous explique !

Qui est concerné par cette mesure ?

Toutes les personnes avec un statut de touriste en Nouvelle-Zélande et déjà présentes sur le territoire peuvent, si une pénurie de main-d’œuvre est déclarée par les autorités, demander la modification des conditions de leur visa. Cette modification permet d'entreprendre un travail saisonnier dans les industries de l'horticulture / viticulture pendant 6 semaines maximum. Les visiteurs ne peuvent postuler pour cette modification de visa qu’une seule fois par séjour dans le pays.

Comment faire pour travailler en Nouvelle-Zélande avec un visa touriste ?

Si, et seulement si, le ministère du Développement Social néo-zélandais déclare une pénurie saisonnière de main-d'œuvre, vous pourrez demander une modification de vos conditions de séjour pour obtenir le droit de travailler. Cette modification, une fois acceptée par l’immigration, vous permettra de travailler 6 semaines maximum sur le sol néo-zélandais, uniquement dans la région et dans le secteur où il y a une pénurie.

Pour postuler, vous devrez fournir :

  • Le formulaire INZ1020 complété (« Application for a variation of conditions or a Variation of Travel Conditions »).
  • Votre passeport valide.
  • Un paiement des frais demandés en suivant les indications de la page 9 du formulaire INZ1020 (170 $NZ, soit environ 100 €).
  • Une preuve que vous êtes visiteur en Nouvelle-Zélande (le site de l’immigration ne précise pas quelle peut être cette preuve).

Vous devez envoyer votre dossier au bureau d’immigration le plus proche de votre lieu de résidence en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez le trouver sur cette page.

Selon le site de l’immigration, vous devriez recevoir une réponse dans les 15 jours suivant le dépôt de votre demande. Votre passeport vous sera retourné par courrier une fois la demande traitée.

Une première pénurie de main-d’œuvre déclarée dans la région de Hawke’s Bay entre le 12 mars et le 6 avril 2018

Le ministère du Développement Social avait déclaré en mars 2018 une pénurie de main-d'œuvre dans la région de Hawke's Bay, située sur la côte Est de l’Île du Nord, du 12 mars au 6 avril 2018. En effet, les employeurs en recherche de main-d’œuvre avaient la possibilité de recruter des touristes qui devaient demander une variation de leur condition de visa pour avoir le droit de travailler quelques semaines.

Une nouvelle pénurie de main-d'oeuvre dans les kiwis dans la région de Bay of Plenty du 7 mai 2018 au 8 juin 2018 !

Le 7 mai 2018, les autorités néo-zélandaises ont déclaré un nouvelle pénurie de travailleurs pour les kiwis dans la région de Bay of Plenty. En effet, les employeurs de la région auraient actuellement besoin de 1 200 travailleurs pour s'occuper du picking et du packing des kiwis. C'est la première fois en 10 ans qu'une alerte pour une pénurie de main-d'œuvre est déclarée dans la région.

Les personnes qui se trouveraient actuellement en Nouvelle-Zélande avec un statut de touriste et qui souhaiteraient gagner un peu d'argent peuvent faire une demande de variation de leurs conditions de séjour auprès de l'immigration néo-zélandaise pour travailler auprès d'un employeur dans les kiwis dans la région de Bay of Plenty. Vous pourriez ainsi obtenir le droit de travailler du 7 mai 2018 au 8 juin 2018, date de fin de la période de pénurie de main-d'œuvre.

Si vous êtes actuellement en Nouvelle-Zélande avec un PVT et que vous cherchez du travail, vous pouvez tout à fait tenter votre chance pour les kiwis de Bay of Plenty, ils ont besoin de staff !

N'hésite pas à lire cet article du New Zealand Herald sur le sujet.

Vous pouvez également consulter le chapitre de notre dossier sur le fruit picking en Nouvelle-Zélande dans la région de Bay of Plenty. Vous pourrez notamment y trouver des liens vers les sites Internet de certaines entreprises du secteur (EastPack, Seeka, Trevelyan's, Birckwood packhouse, Hume ou encore Opac).

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

PVT Canada 2019 : alerte SMS pour être prévenu de l’ouverture ! Inscrivez-vous c'est gratuit et rapide :)

Évaluation de l'article

Afin de nous aider à améliorer les différents articles de PVTistes.net, votre avis est important pour notre équipe.

Articles recommandés

benua

On a testé un tour de l'Argentine, du Chili et de la Bolivie

Lilou

Récit de PVTiste : partir seul en PVT/WHV

meleo33

C'est la Golden Week au Japon !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1168764

Merci Annelise pour cette info !

#1179966

J'aimerais travaillé

#1180112

J'aimerais vivre a nouvelle Zélande e travaille

#1180114

Bonjour,

Citation Message de AimeY Voir le message
J'aimerais travaillé
Citation Message de dialase Voir le message
J'aimerais vivre a nouvelle Zélande e travaille
Vous trouverez ici un dossier qui présente les visas possibles pour la Nouvelle-Zélande : Tous les visas pour la Nouvelle-Zélande - PVTistes.net
A vous de voir si vous correspondez aux critères d'obtention de l'un de ces visas et si cela colle à vos projet

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App