REMPART : mission patrimoine, un programme pour les Québécois

Date de publication : 22-10-2018

Auteur

Julie

Federation France Quebec

La Fédération France-Québec / francophonie nous a fait part de son programme REMPART, à destination des jeunes Québécois. Nous leur avons posé des questions pour en savoir sur leurs missions et sur ce programme en particulier.

Bonjour, pouvez-vous nous présenter la Fédération France-Québec/ francophonie ?

Créée en 1968, ouverte à tous sans distinction, la Fédération France-Québec / francophonie regroupe plusieurs milliers d’adhérents répartis dans une soixantaine d’associations en régions et membres associés.

Faire connaître et aimer le Québec en France, développer l’amitié et les liens entre les deux pays : telle est la raison d’être du réseau-passion qu’est la Fédération France-Québec / francophonie.

Votre nouveau programme s'adresse aux Québécois qui souhaitent s'immerger deux semaines en France. En quoi consiste-t-il ?

REMPART est un programme de restauration du patrimoine. On offre l’opportunité de passer des vacances originales et de vivre une expérience inoubliable où de jeunes Québécois peuvent jouer aux apprentis archéologues, dormir dans un château ou encore participer à la restauration d’une chapelle, d’un lavoir ou d’une forteresse. L’expérience « REMPART : mission patrimoine », c’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres jeunes de toutes les régions de France et de l’étranger pour restaurer le patrimoine et se faire des amis.

Quelles sont les conditions d'accès à ce programme ? 

Pour participer il faut :

  • Avoir entre 18 et 35 ans.
  • Être disponible 2 semaines entre le 15 juin et le 15 septembre.
  • Être vacciné contre le tétanos.

De quel permis ces jeunes ont-ils besoin pour bénéficier de ce nouveau programme ?

Nul besoin d'un PVT pour participer à REMPART, puisque des frais sont à percevoir pour participer aux chantiers (les participants peuvent donc venir en France en tant que touristes). Ceux-ci dépendent du type de chantier et de sa durée.

La participation aux chantiers est plutôt vue comme une occasion de découvrir la culture française par le biais de son patrimoine dans une ambiance conviviale, de rencontrer des Français qui adorent les Québécois, de valoriser et promouvoir la culture des francophones d’Amérique auprès des jeunes européens, d'apprendre des techniques traditionnelles que les animateurs mettent à la portée de tous et finalement de participer à un projet collectif de développement local et durable, le plus souvent à la campagne.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

3 Commentaires

Annick
0 3
J’aimerais d’autres infos, c’est très intéressant, j’ai été surprise que le texte soit aussi court!
Julie
4.9K 14K
Tu es allée sur leur site ? Car ils vous invitent à les contacter si vous avez plus de questions 🙂
Ibrahima
0 1
Cool merci pour ces infos

Articles recommandés