RP au Canada : des tests de langue jugés discriminatoires

Article publié le 29-01-2016.

Des tests de langue, pour quoi faire ?

Ceux qui souhaitent devenir résident permanent au Canada le savent, il est nécessaire, dans le processus de demande, de prouver que l'on maîtrise le français et/ou l'anglais et pour cela, il est indispensable de passer des tests de langue reconnus par le gouvernement canadien.

Pour le français, il faut passer le TEF. Pour l'anglais, il faut passer l'IELTS ou le CELPIP selon les provinces et territoires.

Des prix qui varient selon les tests de langue

Malheureusement, force est de constater que le test de français est plus cher que le test d'anglais, ce qui fait l'objet de nombreux débats et même, plus récemment, d'un dépôt de plainte par des représentants de la communauté française au Canada, notamment Francine Watkins, conseillère consulaire qui représente les Français de l'Ontario et du Manitoba.

Radio Canada présente ce tableau qui permet de voir au premier coup d'oeil que les tests d'anglais sont en effet plus abordables que les tests de français et ce, sur l'ensemble du territoire canadien.

Tests de langue Résidence permanente canada

Pourquoi de telles différences de prix ?

L'une des raisons évoquée pour expliquer cette différence de prix est que le TEF est "conçu et corrigé en grande partie en France par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris Île-de-France", explique Radio Canada.

Des délais de traitement inégaux

En plus de ces coûts plus élevés, les délais d'attente lorsqu'on passe des tests de langue sont plus élevés en français (6 à 8 semaines) qu'en anglais (2 semaines).

Les réactions de la communauté française du Canada 

Francine Watkins a pu échanger avec des dizaines de candidats francophones à la résidence permanente. Elle explique que beaucoup d'entre eux décident de passer le test en anglais pour limiter leur dépense et pour avoir une réponse plus rapide. « C'est une injustice flagrante.  », conclut-elle.

Elle a tenté d'entrer en contact avec le ministère de l'Immigration pour échanger à ce sujet, en vain. Elle a donc décidé, en janvier, de déposer une plainte au Commissariat aux langues officielles.

Citoyenneté et Immigration s'est récemment exprimé sur le sujet en expliquant que la situation était actuellement examinée et qu'elle ferait l'objet, dans les prochains jours, de discussions avec Commissaire aux langues officielles, Graham Fraser.

A suivre...

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Voici un malheureux exemple d'une personne qui est partie sans assurance : Frais médicaux Toronto sans assurance : 24 000$ à rembourser

Articles recommandés

benua

On a testé un tour de l'Argentine, du Chili et de la Bolivie

isa

Le PVT Taïwan-France enfin disponible !

Mat

Damien, photographe et PVTiste au Canada

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

En France, les prix des tests sont équivalents.
Par contre, je trouve le test de français plus pénalisant car les réponses fausses donnent des points négatifs. Ce n’est pas le cas de l’IELTS.

Les fautes de français m’avaient bien fait rire aussi dans le TEF (pas que je sois le roi du français, mon bon, dans un test ça fait tâche). Et puis les délais de correction sont injustifiables comparés à l’IELTS.

Tout à fait d’accord. Il est facile de se tromper de réponses quand cela devient plus compliqué mais retirer des points pour une mauvaise réponse est vraiment chiant, surtout quand les choix sont tellement identiques. Et en effet, leur test est bourré de fautes d’orthographes. Ce test est un blague, limite insultant.vu la note que j’ai eu en compréhension à l’audition.

Conker
112 26

en même temps passer le TEF pour un français belge/suisse francophone c’est quand même un peu con pareil pour le IELTS pour un britannique je veux bien que ce soit fait pour que tout le monde soit égal dans les différents pays mais si on prend par exemple une personne qui a passer un bac L français (ou diplôme équivalent) je vois pas comment elle ne peut pas parler français bref après c’est vrais que les prix et délais sont abusé pour un truc qui a pas de sens mais bon c’est obligatoire

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App