Coronavirus & PVT : respecter les consignes d’isolement, repousser son départ…

Date de publication : 16-03-2020

Auteur

Julie

Nous venons d'apprendre qu'en Nouvelle-Zélande, en Australie et au Canada (notamment), certains voyageurs venant d'Europe envisageaient de ne pas respecter l'isolement volontaire mis en place par ces gouvernements afin de limiter la contagion de leurs citoyens au Coronavirus.

Pourquoi il est essentiel de respecter les consignes du pays qui vous accueille ?

Les pays qui ont décidé d'appliquer un isolement des voyageurs étrangers le font pour une bonne raison : ils ne souhaitent pas prendre le risque que vous contaminiez des dizaines, des centaines, voire des milliers de personnes.

N'oubliez pas que beaucoup de malades n'ont aucun symptôme. Sans vous sentir malade, vous pourriez être les patients qui contribuent à importer une maladie qui pourrait potentiellement tuer des centaines de personnes !

Ces mesures ne sont pas dérisoires : si vous ne les respectez pas, vous pourriez contraindre un pays à se mettre intégralement en confinement dans les prochaines semaines.

Si certains pays vous imposent de rester isolé pendant 14 jours, ce n'est pas pour vous protéger vous, mais pour protéger les autres. Nous venons d'une zone du monde qui est très touchée par le virus. Ces précautions sont indispensables !

Nous avons consacré quelques articles au Coronavirus et à l'isolement volontaire, prenez quelques minutes pour les consulter :

Quelles sont les conséquences si vous ne respectez pas les règles de quarantaine ?

  • On en a déjà parlé, mais on le rappelle (certains ne semblent pas comprendre) : vous risquez de véhiculer la maladie auprès de la population et de participer à la diffusion de l'épidémie.
  • Du côté du Canada, vous pourriez avoir une amende allant jusqu'à 1 million de dollars si vous ne respectez pas la règle d'isolement de 14 jours.
  • Du côté de la Nouvelle-Zélande, la Premier Ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé que les voyageurs qui ne respecteraient pas la quarantaine pourraient être expulsés du pays. Une expulsion pourrait aussi inclure une interdiction de territoire et des conséquences pour l'obtention de futurs visas / permis de travail dans d'autres pays à l'avenir.
  • Du côté de l'Australie, ce sont les États et Territoires qui sont en charge de l'application des mises en quarantaine. Dans certains États, les peines pourraient s'élever à plusieurs milliers de dollars d'amende et des peines de prison. Le ministre de la santé de Nouvelle-Galles-du-Sud (New South Wales), Brad Hazzard, a ainsi indiqué que les gens s'exposaient à des amendes de 11 000 $AU et à 6 mois de prison pour non respect des règles de confinement. Il ne s'agit que d'exemples, nous n'allons pas aller chercher toutes les mesures de répression prévues pour les personnes qui ne respecteraient pas les consignes des gouvernements (en plus, cela change de jour en jour).
On peut imaginer que si beaucoup de voyageurs ne respectent pas l'isolement volontaire, certains pays pourraient totalement fermer leurs portes aux voyageurs venant d'Europe. C'est notamment envisagé par l'Australie.

Et pour les pays où il n'y a pas de consignes d'isolement ?

Vous partez dans un pays où il n'existe pas encore de mise en quarantaine (il n'y en a plus beaucoup) ? Nous vous invitons tout de même à essayer de vous isoler et d'éviter au maximum de vous mêler à la population : évitez de vous promener dans les lieux touristiques, d'utiliser les transports publics ou encore de vous mettre dans des situations de promiscuité (restaurants, bars, musées, salles de concert...).

Comment faire pour rentrer en France en cas de PVT qui se termine dans les prochaines semaines ?

Si votre permis ou visa Vacances-Travail expire dans les prochaines semaines, les autorités ont parfois publié des informations sur leurs sites officiels  (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, par exemple), mais ça n'est pas encore le cas partout. Renseignez-vous sur les sites des autorités pour savoir si vous avez des démarches à effectuer.
Notez par ailleurs qu'un certain nombre de consulats français (notamment en Amérique latine) vous invitent à accélérer votre retour en France.
Nous vous recommandons de suivre sur les réseaux sociaux les comptes des consulats et ambassade de France dans le pays où vous vous trouvez.

Le cas du Canada : que faire si votre PVT doit être rapidement validé ?

Si vous devez valider votre PVT au Canada dans les prochaines semaines (date de fin de validité de la lettre d'introduction qui approche), nous vous invitons à contacter EIC via votre compte pour leur expliquer la situation. Il n'y a pas de directive officielle à ce sujet mais certains pvtistes ont réussi à obtenir un report de la date de validité de leur LI. EIC en parle sur Twitter. Si votre séjour est prévu dans plusieurs mois, tâchez de patienter pour le moment et laissez la priorité à ceux qui sont vraiment dans des situations urgentes.

Nous avons consacré un article à cette thématique : Coronavirus et PVT Canada : que faire si votre lettre d'introduction arrive à échéance ?

Votre famille / vos proches doivent prochainement vous rendre visite ? (la question ne se pose plus puisque le Canada a fermé ses frontières aux étrangers le 18 mars 2020)

Nous leur recommandons de reporter autant que possible leur voyage. Ils pourraient se retrouver en quarantaine pendant une bonne partie de leur séjour.

Faut-il reporter son départ en PVT ? (la question ne se pose plus puisque le Canada a fermé ses frontières aux étrangers le 18 mars 2020)

Dans tous les cas, c'est une question que vous devez vous poser, du fait de l'évolution très rapide de la situation. Vous devez également voir s'il est prudent de partir alors que vous avez peut-être été récemment exposé au virus.

  • Les périodes de confinement de 14 jours demandées dans de nombreux pays du PVT (on fait régulièrement le point dans notre article Covid-19 : la situation des voyageurs français dans les pays du PVT) vous empêcheront de faire vos premières démarches à l'arrivée, de chercher du travail et donc de gagner de l'argent. Par ailleurs, si le pays est à l'avenir contraint de réduire ses activités économiques, votre période sans revenus pourrait être encore allongée. Êtes-vous sûr d'avoir suffisamment d'économies ?
  • Le fait de devoir s'isoler à l'arrivée pourrait avoir un fort impact sur votre moral. Le stress du départ combiné au stress de l'arrivée et des mesures contraignantes pourraient beaucoup vous affecter.
  • Il y a peu de chances que les recrutements soient la priorité des entreprises dans les prochaines semaines... Cela devrait donc se traduire par des difficultés supplémentaires d'embauche.
  • Vous pourriez avoir des difficultés à appliquer les mesures d'isolement ou à vous trouver un logement. Nous avons en effet reçu des témoignages de pvtistes français qui ont vu leur réservation de logement temporaire annulée.

Vous devez avoir conscience que dans tous les cas, la situation actuelle aura des conséquences contraignantes sur votre PVT. Un pvtiste tout juste arrivé à Montréal témoigne sur notre forum.

Dans la discussion Coronavirus et PVT Canada de notre forum, l'une d'entre nous écrit ceci :

Ce n'est qu'un avis personnel qui n'engage que moi mais si vous n'avez pas d'obligation de partir au Canada (que ce soit pour le valider rapidement ou pour d'autres raisons), je vous encourage vraiment à reporter votre voyage.
Là, on ne parlait que des côtés pratiques, mais il y a aussi le côté psychologique. Je trouve ça vraiment dur d'être loin de mes proches pendant cette période (je suis actuellement en PVT au Canada), et il ne faut pas oublier aussi qu'ici, c'est une autre culture, un autre système de santé, parfois une autre langue, et rien ne semblera familier. Le choc culturel en période de pandémie, faut pouvoir le gérer, aussi.
Au delà de ça, y'a bien sûr des questions de santé publique (par PITIE, respectez les recommandations de confinement en arrivant au Canada au moins par responsabilité civique !!), mais aussi des questions financières. Passer ses 14 premiers jours sans vraiment pouvoir amorcer ses recherches d'emploi et de logement, c'est compliqué financièrement, mais c'est compliqué aussi psychologiquement.

Sauf si votre pays de destination vient de fermer ses portes aux Européens, vous avez encore le choix de partir ou non en PVT, mais si vous avez la possibilité de repousser votre départ, il serait plus prudent d'opter pour cette solution.

Si vous venez de partir en PVT ou vous apprêtez à le faire (aujourd'hui ou demain, par exemple), cette discussion de notre forum est un lieu d'échange entre personnes en situation d'isolement, n'hésitez pas à y participer.

Évaluation de l'article

5/5 (6)

2 Commentaires

Aurélie
2 2
Merci pour cet article récapitulatif! Tout est très claire! En espérant que tout le monde puisse y trouver son compte tout en préservant sa santé… et celle des autres.
isa
6.1K 9.1K
Merci Aurélie !

Articles recommandés