Johan : départ en Australie pour Visa Vacances-Travail 2021-2022

Date de publication : 01-02-2022

Auteur

Johan

Johan est parti en Australie en décembre 2021 juste après la réouverture des frontières aux pvtistes et aux étudiants vaccinés. Nous lui avons posé quelques questions (tout comme François, qu’on a interviewé début janvier 2022) pour savoir comment se passent les départs et arrivées en Australie actuellement.

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Johan, 26 ans, parisien. Designer et sportif de haut niveau.

Tu fais partie des premiers pvtistes à répartir en Australie depuis près de deux ans. Depuis quand as-tu ce projet et pourquoi cette envie de partir en Australie ?

Initialement, j’étais censé arriver le jour où le lockdown est tombé en France il y a 2 ans. C’est quelque chose que j’ai attendu depuis 3 ans maintenant.
Pourquoi ? Pour son côté reculé du monde, par rapport à sa superficie impressionnante, et surtout sa culture.

Comment s’est déroulée ta demande de visa ?

GRANTED en 3 nano-secondes.
Sans accroc, grâce au guide Pvtistes. Pas eu besoin de lettre traduite en anglais pour justifier mes fonds, j’ai juste joint une capture écran de mon compte et on ne m’a rien demandé de plus. À noter qu’à l’aéroport d’arrivée, nombreux (notamment des Français et des Belges) ont dû montrer leur compte en banque, et cela dans la queue devant tout le monde. Et j’ai vu des gens se faire refuser l’entrée donc ayez bien sur vous la preuve des 5 000 $AU.

Parlons maintenant de ton départ : qu’est-ce que tu as dû impérativement faire pour partir en Australie dans le contexte actuel ?

La course ! Entre le délai de l’ATD, le PCR et le billet d’avion.
L’ATD est strictement vérifiée au départ ainsi qu’aux escales, doit être fait entre le 7e jour et 3e jour avant le départ, et nécessite le numéro de vol. Or, personne n’est à l’abri d’un PCR positif dans les 72 h précédant le départ (à noter que le PCR passe à 48 h si vous transitez à Singapour). En bref, j’ai dû checker toutes les heures les fluctuations des compagnies et des frontières.
Donc, isolement just in case (où j’ai profité pour transférer des fonds sur les banques australiennes recommandées par pvtistes.net) + billet acheté à la dernière minute après m’être concerté avec Mat et Julie de pvtistes.net, avec qui j’ai pas mal parlé avant mon départ.

Comment s’est passée ton arrivée en Australie ?

Le réconfort pour tout le monde après les sueurs froides des précédents aéroports pendant les escales (l’ambiance est plus tendue qu’elle ne l’était avant la pandémie, je crois). Check-out fluide. A Sydney, c’est au choix, test antigénique ou PCR gratuit, en comptant sur le civisme du voyageur.

Quelles sont tes premières impressions ?

À l’unanimité : le soulagement, l’adrénaline de l’arrivée, la fatigue, les émotions. J’ai rencontré des personnalités formidables dans l’avion. Nous avons booké le même backpacker hostel et rencontré encore plus de monde dès nos premières heures à Sydney. Ici, les mentalités, les attitudes dans l’élocution et le body language sont totalement différents. L’architecture est très versatile et la nature est préservée.


Après plusieurs semaines, plusieurs road trips, plusieurs villes à notre compteur, le feeling est le même pour tout le monde : on était fait pour l’Australie !

Quels sont tes projets pour les prochains mois ?

Voyager, surfer, m’entraîner, rencontrer, profiter et célébrer la vie. Pour honorer ceux qui nous ont quitté et ceux qui peinent à partir.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés