On a testé un week-end de rêve dans un cottage

Date de publication : 03-06-2014

Auteur

Mathieu

Avec l’arrivée de l’été, vous êtes nombreux à souhaiter vivre le rêve canadien durant un week-end : partir entre amis dans un cottage en pleine forêt et au bord d’un lac. Voici quelques conseils et astuces pour préparer au mieux votre séjour.

Nous vous conseillons dans un premier temps de lire notre dossier Que faire au Canada pendant l’été ?

Comment trouver le cottage de ses rêves ?

Tout d’abord, il est important que vous sachiez que les propriétaires demandent plus ou moins de garanties et qu’en règle générale, ils sont plutôt réticents à l’idée de louer leur cottage à un groupe de jeunes.

N’hésitez donc pas à les rassurer en leur expliquant que vous êtes des personnes responsables et matures. Vous pouvez même planifier une rencontre avec les propriétaires afin de leur prouver votre bonne foi. Faites simplement en sorte de laisser le cottage comme vous l’avez trouvé, tout d’abord, par respect pour vos hôtes mais également parce que les expériences négatives que pourraient avoir les propriétaires de cottage avec des PVTistes pourraient les pousser à se méfier des prochains Français et Belges qui souhaiteraient louer leur propriété.

Attention, les cottages sont très demandés durant l’été, nous vous conseillons de vous y prendre tôt pour organiser votre séjour (1 mois au minimum à l’avance).

Il existe plusieurs sites Internet qui vous permettront d’entrer en contact avec des propriétaires ou des agences de location. En voici une liste non-exhaustive :

En terme de budget, pour un cottage avec 3 chambres pour 6 personnes, il faut compter entre 750 $ et 2 000 $. Le prix varie selon la distance qui sépare le cottage d’une grande ville et selon les équipements et la qualité générale du cottage. N’oubliez pas de prendre un chalet équipé d’un barbecue. Ils le sont tous en général mais sait-on jamais…

Conseils avant le départ

Le Canada compte près de 32 000 lacs ayant une superficie supérieure à 3 km2. Autant vous dire que c’est un vrai paradis pour les moustiques et autres insectes volants buveurs de sang durant la période estivale. Il vous faudra donc vous équiper de vêtements à manches longues pour sortir la nuit, de crèmes anti-moustiques et surtout de ce que l’on appelle ici l’after bite (l’après piqure) pour vous soulager des démangeaisons après vous être fait piquer. Pour information, il est extrêmement difficile de sortir la nuit même en s’étant aspergé de répulsif anti-mousitques.

Avant de partir, pensez également à vérifier s’il y a une épicerie à proximité du cottage ainsi qu’une SAQ ou un LCBO sinon vous risquez de devoir partir en expédition pour vous réapprovisionner. Encore mieux, prévoyez de faire de grosses courses pour l’ensemble du week-end, comme ça, vous ne perdrez pas de temps à chercher un supermarché ou une épicerie !

Voici quelques photos qui vous donneront un aperçu de ce que les PVTistes ont vécu avant vous.

9 Commentaires

Aurélien
0 1
ça donne grave envie! Sauf les moustiques peut être…
Laure
89 87
ça fait rêver…hâte de pourvoir louer mon chalet l’année prochaine ^^
Anne
59 115
Souvenir, souvenir…
Johann
2 16
Superbes photos, merci pour l’article !
Ann
110 103
C’est exactement dans ce type de lieux où nous étions en volontariat au Manitoba à Falcon Lake précisément : http://anola-lemag.fr/falcon-trails-resort/ Un must to do au Canada ! Happy #cabinlife !
Coralie
8 62
Merci, cet article va m’être très utile! Parfait pour s’échapper de la ville le temps d’un WE.
Davy
1.1K 5K
Merci mat pour cet article
Edouard
16 25
Airbnb est aussi un excellent spot pour trouver des cottages. Et si on a deja des bons commentaires, on prouve facilement qu’on est un « bon » invite!
Mathieu
10.4K 20.9K
Merci Edouard, je vais l’ajouter dans la liste, je n’y avais pas pensé !

Articles recommandés