On a testé un trekking sur le sur Perito Moreno en Argentine

Article publié le 30-01-2018.

Amélie de Mamaisonsurledos, a fait l'expérience d'un PVT Australie, puis d'un PVT Argentine. Elle nous a raconté ces deux expériences dans une interview et elle nous parle aujourd'hui de l'un de ses plus beaux souvenirs d'Argentine.

Voir un glacier faisait partie de mes rêves d’enfant. J’étais loin de m’imaginer qu'un jour, j’en escaladerai un...

Le Perito Moreno, le plus beau des glaciers

J'ai toujours été fascinée par les expéditions en Antarctique. Voir les bateaux naviguer entre les glaciers, imaginer les températures négatives et les conditions de navigation extrêmes, et surtout voir une terre encore sauvage et non transformée par l'homme me captive. Je fais partie de ces filles qui ne peuvent s'empêcher de suivre le documentaire un peu ennuyeux d'Arte sur une énième expédition maritime vers le pôle glacial... Je ne sais pas du tout naviguer et ça ne m'intéresse pas en plus, je déteste le froid, mais voilà, je suis comme ensorcelée par ces images !

Alors quand mes copines m'ont dit "on vient te voir en Argentine, qu'est-ce qu'on visite?", la réponse a été très spontanée : la Patagonie !!!

J’étais partie en Argentine avec le PVT en rêvant que je pourrais mettre les pieds en Patagonie. Je voulais voir les glaciers et découvrir ces grands espaces. Le simple mot Patagonie me faisait rêver...

Nous nous sommes donc envolées vers El Calafate, ville poussiéreuse à l'atmosphère très particulière. C'est le point d'accès vers les glaciers. Hyper touristique, cette ville reste quand même charmante car elle est différente du reste de l'Argentine. J'ai bien aimé l'ambiance décalée de cette ville du bout du monde.

Tout le monde traine dans les rues en tenue spéciale grand froid (la doudoune fluo et les grosses chaussures de rando...), on prend son temps et on respire le grand air. Alors c’est sûr que la ville vit principalement du tourisme, mais après tout je ne vois pas où est le problème : en y allant, j’avais le sentiment de participer financièrement à la préservation des lieux. C’est bien à ça que sert l’entrée aux parcs naturels, non ? Et puis tous les Argentins que j’ai rencontrés là-bas, que ça soit le serveur du restaurant ou le guide alpin, se sont montrés super sympa avec moi. Tous, sauf le proprio de mon auberge de jeunesse : le Marco Polo Inn. Un petit conseil : n’allez surtout PAS dans cette auberge !!! Ce fut catastrophique et malheureusement je suis restée plusieurs nuits là-bas... Je ne vais pas lister tous les dysfonctionnement de cet établissement car ce serait bien trop long, mais n’y allez pas ! Vous gaspillerez votre argent.

Levées aux aurores, je pars direction le glacier Perito Moreno. C'est à peine si j'ai pu dormir la veille tellement j'étais impatiente !

Après un court trajet en bus, toute alerte car excitée par l’expérience qui m’attend, j’arrive au Parc National Los Glaciares. Un système de passerelles nous emmène au plus près du glacier. C'est merveilleux !

Première rencontre avec ce géant de glace et je dois vous avouer que je suis déjà émue. Je ne suis pas très matinale en général, mais là, mes yeux sont grands ouverts et commencent à se remplir de larmes de joie devant tant de perfection. Le glacier est immense, imposant, majestueux ! Ces couleurs oscillant entre le blanc et le bleu glacial, veinées d'un noir profond de temps en temps, sont magiques.

Sur place règne un silence que seul le vent du sud semble perturber. Quand soudain, BOUM ! Un bout de glacier tombe à l'eau, déclenchant un grondement assourdissant. Bien mieux que le spectacle son et lumière du Futuroscope tout ça ! 😉

Trekking sur le glacier Perito Moreno

On remonte dans le bus pour cette fois prendre le bateau et aller marcher sur le glacier. Hiiiii ! MARCHER SUR LE GLACIER !!! On commence par traverser la forêt.

Le rythme de la marche est assez rapide, donc il vaut mieux être en bonne forme, mais le cadre est vivifiant et finalement on marche avec entrain sans s’en rendre compte...

On s’arrête dans un chalet afin d’enfiler nos crampons. Ca y est, on y presque !

Le glacier Perito Moreno est à quelques mètres de moi, j'ai mes crampons aux pieds, je vais le faire.

Je fais partie d’un groupe d’une douzaine de personnes et nous sommes menés par 3 guides alpins, du coup on est bien encadrés. Une petite initiation à la marche sur crampons, et hop, c’est parti pour l’aventure !!

Trois heures de marche sur le glacier où je découvre des crevasses, des cascades...

... et des rivières.

Les guides nous expliquent la formation du Perito Moreno et nous permettent d’approcher de plus près ses petits bijoux : "je te tiens par le sac à dos pour que tu puisses voir la profondeur du canyon" Argh ! J'ai même la chance de remplir ma bouteille avec l’eau du glacier.

J'ai clairement l’impression d’être une exploratrice... Les sensations que l’on ressent sur la glace sont indescriptibles. Tout est pur et calme. Et les couleurs du glacier sont éclatantes et paraissent surnaturelles. Je n'ai utilisé aucun filtre pour mes photos et à chaque fois que je les regarde, je trouve les couleurs complètement folles...

J’ai passé une journée formidable, c’est clairement l’un de mes meilleurs souvenirs de mon voyage en Argentine.

Et bien sûr, notre guide argentin Julio a partagé son maté avec nous pendant le trajet en bus jusqu’à notre auberge. Haaa ! Ces Argentins et leur passion du maté... A chaque fois qu’on m’en propose, j’accepte avec plaisir, même si au fond, j’aime pas le goût amer de cette boisson vraiment bizarre. Mais j’adhère tellement au concept de partager une seule et même boisson entre tous que je ne peux pas refuser !

Comment organiser un trekking sur le glacier ?

Le Perito Moreno est l’un des glaciers les plus réputés au monde grâce à sa facilité d’accès. Situé à 78 km de El Calafate en Argentine, le glacier est immense et couvre 250 km2, soit presque autant que l'agglomération de Buenos Aires.

J’ai réservé mon trekking auprès de l’agence Hielo y Aventura. De toute façon, vous n’avez guère le choix car c’est la seule entreprise qui propose l’escalade sur le Perito Moreno, sûrement pour des questions de sécurité et de préservation du glacier. Donc toutes les autres offres que vous pouvez voir dans les agences de voyage sont traitées finalement par Hielo y Aventura. Autant les contacter directement !

Le seul problème : ils n’acceptent pas les virements bancaires. Il faut donc payer sur place dans leur agence. Voilà pourquoi il est nécessaire de passer 3 jours à El Calafate, pour pouvoir avoir le temps d’organiser votre trekking.

Ils proposent deux types de formule : le mini trekking et le Big Ice. J’ai bien sûr opté pour la formule la plus longue, mais si vous avez le vertige ou si vous avez peur de ne pas être suffisamment en forme pour le Big Ice, il est alors conseillé de choisir la formule mini trekking.

Pour le trekking Big Ice, il faut compter environ 180 €. C’est sûr que c’est pas donné, surtout quand on part à l’étranger avec le PVT, mais heureusement que ce n’est pas cheap ! Ca permet de limiter le nombre de visiteurs et ainsi de contrôler le flux de touristes-consommateurs. Ceux qui font le trekking ont vraiment envie d’en savoir plus sur le glacier et très honnêtement, je ne trouve pas que ce soit cher. Après être revenue du trekking, je me suis rendu compte que j’aurais été prête à payer le double du prix juste pour vivre les sensations que j’avais vécues sur le glacier !

Quel est l’équipement nécessaire pour réaliser ce trekking ?

Il faut être en bonne forme physique pour pouvoir faire cette marche, ne pas avoir de problèmes de dos en particulier. En revanche, il n’est spécialement nécessaire d’être sportif. Le rythme de marche est assez soutenu, mais ce n'est pas éreintant non plus. En revanche, à la fin de la journée, on s’est tous endormis dans le bus au bout de 5 minutes... Notre guide alpin, lui, s’est arrêté sur la route pour faire un footing. La classe !

Pensez à avoir de bonnes chaussures de marche étanches et des chaussettes de ski si possible. Il vaut mieux bien se couvrir et avoir des vêtements étanches, mais finalement en marchant on ne ressent pas le froid. J’ai tout de même apprécié d'avoir le bonnet et les gants de ski que j’avais loués la veille dans une boutique à El Calafate !

Amenez vos sandwichs et bouteilles d’eau avec vous. Il n'y a pas de restaurant sur le glacier 😉 Et surtout, n’oubliez pas votre crème solaire et vos lunettes de soleil. Bonne marche !!!

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Vous partez au Canada et vous êtes à la recherche d'une banque ? Avec notre partenaire Desjardins, vous avez la gratuité bancaire pendant 12 mois ! En savoir plus...

Articles recommandés

Annelise

Devenez bénévoles pour le Centre Culturel Francophone de Vancouver

Lilou

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d'invitations...)

Lilou

Un Yonnais, reporter PVTistes.net en Nouvelle-Zélande

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#960594

merci pour ce récit, c'est vrai que ça a l'air vraiment magnifique

{{likesData.comment_960594.likesCount}}
#960606

Merci merci

{{likesData.comment_960606.likesCount}}
#960610

ça donne vraiment envie d'y aller!

{{likesData.comment_960610.likesCount}}
#961273

Wahou passage obligé! Merci pour ce récit qui donne envie

{{likesData.comment_961273.likesCount}}
#981180

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Perito Moreno, une belle merveille du monde, voici un article sur le sujet : Perito Moreno, prince des glaces

{{likesData.comment_981180.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre