Inscrivez-vous sur PVTistes.net !

Le site des 18-35 ans qui souhaitent partir en PVT, voyager, travailler à l'étranger et s'expatrier. Au programme : échanges et rencontres avec d'autres voyageurs, dossiers thématiques et interviews !

Je m’inscris Utilisez votre compte facebook

Discussion: Éloignement

  1. Claire
    Paris
    63 193
    #1

    Éloignement

    hey!
    J'aurais voulu savoir comment vous vivez l'éloignement, ou comment vous l'avez vécu pendant votre voyage, car partir en Nouvelle-Zélande pendant un an c'est ne plus voir sa famille ni ses amis et...ça doit être dur

  2. Julie / 29 ans
    Paris Paris
    9 959 24155
    #2
    Salut !
    Bon, moi j'ai fait un PVT australien, pas neo-zelandais mais j'ai fait un petit trip en NZ en van
    En Australie, il y a eu un moment ou ma famille et mes amis m'ont manques, en moitie de PVT, mais il faut dire qu'on rencontre tellement de gens en voyageant qu'on ne se sent pas trop seul car meme si les relations sont éphémères, elles sont sincères le plus souvent donc on "oublie" un peu la France.

    En NZ, j'ai plus vu de moutons que de gens, donc je me dis que c'est peut etre plus dur de partir seul mais je connais quelques personnes qui sont en PVT actuellement la bas (notamment Kracoukass) et elle a l'air de bien s'éclater. je pense qu'en restant dans des auberges de jeunesse, on rencontre beaucoup de gens de all over the world et je te conseille vraiment de tenter un PVT Down Under

  3. Emilie / 28 ans
    Québec Québec
    3 1
    #3
    Pour avoir fait un exposé sur la NZ au lycée, il y a 13 fois plus de moutons que d'habitants !!! lol
    voila ptite info comme ca ^^

  4. Matthieu / 32 ans
    Toulouse Toronto
    1 502 227
    #4
    Merci Yuki pour cette magnifique participation

  5. Denis / 31 ans
    Montréal Montréal
    4 400 9325
    #5
    C'est une question intéressante... en 2005-2006, je suis parti faire un stage d'un an, non pas en Nouvelle-Zélande mais en Nouvelle-Calédonie (ça reste dans le même coin de la planète même si ce n,est pas du tout le même climat ).
    Ca voulait donc dire pas voir sa famille ni ses amis (sauf deux de mes meilleurs qui sont partis avec moi ) pendant plus d'un an.
    J'ai pas mal appréhendé et à raison, les premiers mois sont durs. Je dirais les 5 ou 6 premiers mois. Ainsi que les fêtes de Noël (mais ça on y a moins pensé car on s'est comme fait adoptés par une famille là bas.
    Après, bah tu t'habitue, puis aussi la date de ton retour se rapproche...
    Mais comme dit Lilou c'est important de rencontrer du monde sur qui compter et avec qui tu es bien... puis aussi en voyageant toujours un peu le temps doit passer plus vite...

  6. Julie / 29 ans
    Paris Paris
    9 959 24155
    #6
    LOL je croyais que c'était 7 moutons pour un habitant, ah non ça c'est pour les kangourous en OZ, ce sont des stats qui peuvent faire flipper surtout pour la NZ mais par contre c'est vrai que même si on rencontre moins de monde qu'en OZ, la qualité des rencontres doit être plus régulière je pense, avec ma copine on s'est fait logées par des Neo Zélandais qui ont clairement eu pitié de nous quand on dormait dans notre van par des températures très froides, on ne les oubliera jamais

  7. Gally
    Alice Springs
    385 166
    #7
    Hey,

    L'éloignement, tu peux le vivre à l'autre bout de la planète comme à 100 kilomètres de chez toi.
    C'est une question d'état d'esprit.
    Pour le moment, ça fait 2 mois, et je ressens pas du tout l'éloignement, mais je suis pas vraiment une personne famille et j'ai emmené mon chéri avec moi, ça aide.
    Mais bon, tu rencontres du monde dans les backpackers ou au taf. En plus, nous on a une voiture, donc on emmène du monde, ça crée des liens.
    Je pense que l'éloignement tu le vis bien ou pas si t'as envie...
    Après, moi, je vis très mal d'être enchaînée à un endroit surtout !!!
    De toute façon, tu sais que c'est pour un temps défini (en général !!!)

  8. Claire
    Paris
    63 193
    #8
    1 an après avoir posté ce message à propos de l'éloignement, je peux raconter mes impressions...!
    !
    Je suis partie en Nouvelle-Zélande en novembre 2010. J'avais pour objectif de rester 12 mois pour être en Nouvelle-Zélande pendant la coupe du monde de rugby (septembre/octobre 2011)
    Là on est en mai, ça fait 6 mois que je suis en NZ. Les 2 ou 3 premiers mois ça allait super, pleins de découvertes, pleins d'idées de road trip, rencontres avec des gens du monde entier...
    au bout de 4/5 mois le manque des proches a commencé à se faire vraiment sentir. Je me sens vraiment loin de ma famille.
    au bout de 6 mois, non seulement c'est la famille qui manque, mais maintenant c'est le pays. Et oui je pensais pas que la France me manquerait !
    J'ai donc pris ma décision, j'ai décidé de changer la date de mon billet d'avion (j'avais pris le 31 octobre 2011 au début), mais je rentre finalement le 23 septembre 2011. Tant pis pour la coupe du monde, ce n'est pas si important que ça finalement.

    Bilan : pour moi c'est assez dur mais je pense que chacun vit l'éloignement différement.

  9. Le membre suivant aime le message de clairouuu :


  10. Antoine / 34 ans
    Angers -
    58 116
    #9
    je pense que ça se ressent pour tout le monde, y a des hauts et des bas
    perso j'y suis depuis le 15 décembre, billet de retour pour le 16 juin, et j'ai passé une interview par skype (bien funny en anglais, c'était pas terrible lol) pour un job cet hiver à Mt Hutt pendant 4 mois, je devais avoir une réponse aujourd'hui mais tjrs rien, je suis passé par methven et ça m'a pas fait rêver : le job est assez cool (logé et nourri) mais 5 jours dans la montagne avec seulement 3 personnes (kiwis et australiens), 2 jours à methven pour les day off mais ça a l'air bien mort et tout petit comme village, ça pendant 4 mois ça doit pas être facile
    sinon en 5 mois, j'ai eu le temps de bosser et faire le tour des 2 iles
    donc je crois que je vais garder le retour pour le 16 juin (pour l'instant), comme ça je reviens avant l'été, au chaud
    et là je pars au chaud en nouvelle calédonie pour 15 jours, ça va me changer de reparler français lol

  11. Mélanie
    seine et marne Nouvelle-Zélande
    9 6
    #10
    Bonjour,
    Je rejoins totalement Claire sur ses impressions.
    Je suis ici depuis début février, retour prévu début aout, j'ai changé mon billet pour fin juin. Donc 5 petits mois en tout, mais je sais que ça sera bien suffisant pour mon premier voyage si loin, toute seule, et je préfère quitter le pays avec des regrets que d'être préssée de rentrer.
    La famille, les amis me manquent, mais aussi le pays, la façon de vivre, la nourriture!!
    J'ai vécu jusqu'à présent de tres tres bons moments, comme des difficiles, notamment à cause de mon anglais qui était très mauvais en arrivant, et qui vous isole malgré le fait d'être entourré. Aujourd'hui je passe mon dernier jour avec une anglaise, rencontrée pendant un job,avec laquelle j'ai voygé dans l'île du sud pendant 3 semaines. Etre avec quelqu'un m'a fait beaucoup de bien car être seule, malgré les nombreuses rencontres, ce n'est pas tous les jours évidents. Malgré ça, je suis contente de continuer ma route à nouveau seule.
    Mes moments favoris sont les deux semaines passées en wwoof, et lorsque j'ai travaillé pendant 1mois, car ça fait du bien de rentrer dans une auberge et de savoir que l'on va retrouver des visages connus, de découvrir vraiment les personnes, d'avoir des relations un peu plus profondes que les rencontres éphémères. Mes moment les plus durs: la difficulté de la langue en arrivant, lors de sorties organisées, où l'on se retrouve dans un bus remplis de jeunes voyageurs mais avec lesquels il est bien trop difficile d'échanger, maintenant ça va beaucoup mieux, même si je ne parle pas un anglais top.
    Voyager seule a ses avantages et ses inconvénients, comme voyager à deux, alors même si j'aime voyager seule, j'espère bien petre accompagné pour mon procain voyage quelque part ailleurs dans le monde.
    Chacun vit l'aventure à sa façon, et pour avoir rencontrer quelques personnes voyageant seules, beaucoup ont des moments où le moral est bien bas, mais également de très bons moments. Bref je pense que c'est ça le voyage, c'est comme la vie de tous les jours, des périodes de hauts et de bas.
    Bon voyage à tous.

  12. Le membre suivant aime le message de melscoot :


 

 

Inscrivez-vous sur PVTistes.net pour profiter de nos nombreux outils gratuits !