1. MickeyDine / 32 ans
    363 61
    #1
    Mercredi 12 juillet 2005


    Que de réponses ! Toute la semaine je suis passé de l'espoir au désespoir, mais j'ai pu me confier sur ce forum. Les participantes sont vraiment efficaces et cherchent de tous les côtés pour nous aider...


    Elles ne comprennent pas pourquoi je ne peux pas avoir le droit à la RAMQ. C'est bien simple, le PVT étant un permis ouvert, on ne cotise pas pour la RAMQ et donc on n'est pas admissibles.
    Certaines me proposent de voir avec la sécu française qui rembourserait peut-être des frais à hauteur de leur tarif.
    Manque de chance, quand on quitte la france plus de 6 mois, la sécu ne nous couvre pas. De plus, il faut déclarer la grossesse avant 12 semaines pour avoir droit aux allocs et aux remboursements. Le 11 juillet je suis à 8 semaines... Et pour déclarer la grossesse il faut des papiers que seul les médecins français délivrent.


    J'ai appelé tous les numéros possibles et inimaginables, ceux qu'elles m'ont donnés, d'autres que j'ai trouvé etc etc mais... non, je n'ai droit à rien du tout nada... même pas une petite aide pour faire suivre ma grossesse, ou même me conseiller... Ni réfugiée, ni immigrante, je suis une étrangère pas assez étrangère pour que ça intéresse les associations et comme je suis française, de quoi je me plains, je n'ai qu'à retourner dans mon pays... Voilà ce que je me suis pris dans la figure à longueur d'appels...


    J'ai envie de rentrer en France. Mais ça fait deux mois que Chéri a un boulot qu'il aime. On avait tout quitté pour venir ici, là bas, plus d'appart, plus de boulot. Pas vraiment la situation idéale pour accueillir un bébé. Alors qu'ici, à part ce problème on a tout... enfin presque.


    J'ai eu le poste pour le labo à Longueil... début septembre. J'ai dû refuser et retourner le coeur gros à la chocolaterie. Je me sentais fausse d'accepter alors que j'aurais dû les quitter 3 mois après. En plus le congé maternité est de 52 semaines ici... Pas terrible pour commencer une carrière...


    Et tant qu'à faire j'ai annulé le rendez-vous à Sainte-Justine. Je venais d'apprendre le prix de l'accouchement dit "normal" : 2000 à 3000 $ et on oublie le prix de la nuit d'hôpital... C'est environ 3 mois de salaire la nuit, c'est l'hôtel le plus cher du monde et on y mange même pas bien !


    Pardon bébé, on va trouver autre chose.

    Jeudi 13 juillet 2005

    Oh mon chéri est le meilleur du monde ! Il a trouvé une solution ! Il peut changer son visa en visa temporaire de travail. Cela nous permettrait de rester sans limite et on sera assurés, et ça prend deux mois pour l'obtenir. Son boss est d'accord... J'ai trouvé tous les papiers, il ne reste plus qu'à les remplir...
    Par contre j'ai hâte de pouvoir voir un médecin, je suis super malade : nausées, fatigue, hypotension... un vrai bonheur. Et à la pharmacie on ne veut rien me donner sans ordonnance.
    Le chocolat m'écoeure, dès que je rentre dans la chocolaterie je dois filer aux toilettes avant de pouvoir faire quelque chose. J'ai dû le dire à un de mes collègues qui trouvait ça bizarre. Je commence à avoir du mal à suivre le rythme, mais il faut que je m'accroche un peu.
    T'inquiètes plus, bébé, on va s'en sortir, dans 3 mois maxi tout ira bien !
    0
    Dernière modification par Mat ; 23/02/06 à 01:45.

 

 

Inscrivez-vous sur PVTistes.net pour profiter de nos nombreux outils gratuits !