Programme Vacances Travail (PVT)

Programme Vacances-Travail (PVT), Permis Vacances-Travail, Visa Vacances-Travail ou Working Holiday Visa : tous ces termes définissent le même dispositif de mobilité internationale !

Le PVT est un ensemble d’accords permettant aux jeunes d’une soixantaine de pays de partir à l’étranger dans le but de voyager, tout en ayant le droit de travailler sur place pour financer leur séjour. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de jeunes bénéficient de ce programme.

1
Les raisons du succès du PVT
2
Les conditions de participation au PVT
3
Les destinations PVT
4
Les démarches pour devenir pvtiste
5
Quand faire sa demande de PVT ?

Les raisons du succès du PVT

Le PVT est ouvert au plus grand nombre : les critères de participation sont assez simples (basés uniquement sur l’âge et la nationalité des participants). Il n’y a pas de sélection des candidats et il n’est pas nécessaire de démontrer un certain niveau de langue, d'avoir fait des études ou d'avoir une expérience professionnelle.

1. Le PVT est facile d’accès

Les critères de participation au PVT sont peu contraignants, le taux d’acceptation est donc très élevé. Attention cependant : beaucoup de pays imposent un quota de places annuel qui ne permet pas de satisfaire tous les candidats intéressés par le PVT. Renseignez-vous !

2. Le PVT permet d’auto-financer son voyage

Partir pendant plusieurs mois dans un pays étranger pour découvrir sa culture, ses habitants et ses attraits touristiques, c’est le concept du PVT. Pour qu’un tel projet soit réalisable, vous êtes autorisé à travailler une fois sur place, pour subvenir à vos besoins.

3. Le PVT permet d’améliorer son niveau de langue

Quel meilleur moyen d’apprendre une langue ou d’améliorer son niveau que de vivre dans un pays où vous pourrez pratiquer l’anglais, l’espagnol, le japonais (entre autres) tous les jours ? Il vous faudra sans doute un temps d’adaptation, mais ça viendra !

4. Le PVT ne nécessite pas de trouver un emploi avant de partir

Il vous permet d’être sur place, pour pouvoir déposer des CV et vous créer un réseau ! Les économies demandées (entre 1 800 et 4 500 € selon les pays) sont primordiales pour subvenir à vos besoins le temps de trouver un emploi.

5. Le PVT permet d’acquérir de nouvelles expériences professionnelles

Qu’elles soient dans votre domaine ou non, les expériences professionnelles que vous ferez à l’étranger pourraient être valorisables à votre retour : travailler dans un autre pays, dans une autre langue et dans des domaines parfois inconnus démontre vos qualités d’adaptation !

6. Le PVT, c’est apprendre sur soi, évoluer...

Partir loin, sans repère, sans emploi, parfois en solo, parfois dans un pays dont on ne parle pas la langue, c’est se lancer un défi. C’est aussi la garantie d’apprendre du soi, sur ses capacités, sur ses limites.

Vous avez désormais un bon apercu du PVT ! Si vous souhaitez en savoir plus sur ce qui motive tant de jeunes à participer à ce programme :

Consulter nos 16 raisons de partir en PVT

Les conditions de participation au PVT

Les conditions de participation au PVT varient en fonction du pays d’origine du pvtiste, mais aussi de la destination de son choix.

Âge

vous devez avoir entre 18 et 30 ans (voire 35 ans pour certaines nationalités) au moment de votre demande de permis/visa vacances-travail.

Passeport

vous devez détenir un passeport valide (la durée de validité est variable selon les pays) d’un pays disposant d’un accord de PVT. C’est votre passeport (votre nationalité) qui détermine à quelles destinations PVT vous avez accès !

Économies

vous devez avoir des économies de côté. Le montant varie d’un pays à l’autre. Certains pays exigent une preuve de fonds au moment de la demande de permis/visa, d’autres font des vérifications à votre arrivée dans le pays.

Santé

vous devez attester de votre état de santé. Certains pays exigent un certificat médical, d’autres vous demandent de remplir un questionnaire (pouvant donner lieu à une visite médicale)

Antécédents judiciaires

certains pays exigent un extrait de casier judiciaire, d'autres vous demandent de remplir un questionnaire. Certaines situations ne remettent pas en question votre participation au PVT, d’autres si.

Assurance PVT

vous devez souscrire une assurance PVT. Elle est obligatoire ou vivement recommandée (selon les pays) pour couvrir vos éventuels frais médicaux dans votre pays de destination. Plus d'infos...

Les destinations PVT

Chaque pays négocie ses accords de PVT individuellement. Voici les destinations PVT proposées aux Français, aux Belges et aux Canadiens.

Les démarches pour devenir pvtiste

Les démarches varient d’un pays à un autre (sur Internet, par courrier ou en personne). Notez que vous devez toujours vous tourner vers les autorités du pays où vous souhaitez réaliser votre PVT. En utilisant notre outil Le PVT dans le monde, vous accédez aux sites officiels, pays par pays.

Étape 1 : vérifier que vous êtes éligible au PVT dans le pays qui vous intéresse.
Étape 2 : consulter les documents qui pourraient vous être demandés.
Étape 3 : déterminer le bon moment pour lancer votre demande (voir ci-dessous).
Étape 4 : demander et obtenir votre permis/visa.
Étape 5 : préparer votre départ (billet d’avion, assurance PVT, économies...).

Quand faire sa demande de PVT ?

Vous devez tenir compte de deux facteurs : les éventuelles limites de places annuelles et le délai qui vous est donné pour partir valider votre PVT.

Les limites de places

Dans certains pays (pas tous !), il y a des quotas, c'est-à-dire un nombre de places limité par an. Si le quota du pays où vous souhaitez vous rendre est atteint, vous devez attendre l’ouverture du quota de l’année suivante pour présenter votre demande.

Le délai imparti pour aller valider son PVT

Une fois votre permis/visa obtenu, vous avez un délai plus ou long pour partir en PVT (1 mois, 3 mois, 6 mois ou 12 mois selon les pays). Attention à ne pas faire votre demande trop tôt ou vous risquez de perdre votre PVT !