1. Cedric / 32 ans
    2 964 15320
    #1

    La préparation du Visa Working Holiday Nouvelle Zélande

    Le petit reporter PVTiste en Nouvelle-Zélande – Volume 1

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : nz.jpg
Affichages : 2656
Taille : 741,3 Ko
ID : 6586

    Bonjour à tous !

    Voici le tout premier article d'une longue série sur les aventures d'un PVTiste « moyen » à destination de la Nouvelle Zélande.

    Cette série ne va pas avoir pour vocation de fournir toutes les informations possibles et inimaginables (le Forum dans sa globalité et plus spécialement les formidables FAQs sont déjà pas mal fournies !) mais va être plus spécialement focalisée sur du pratique, des trucs et astuces, des ressentis, un condensé de vécu et de reportages, à mi-chemin entre carnet de route et post d'intérêt général.

    Alors si vous le voulez bien... Here we go !

    Première partie: La préparation depuis la France

    Il va de soi qu'un PVT ne se prépare pas les mains dans les poches (quoique certains diraient volontiers le contraire !) mais demande bel et bien un travail en amont conséquent, ne serait-ce que pour éviter de sérieux désagréments à l'arrivée.

    Je vais tenter dans cette première partie de résumer au mieux mes recherches, en expliquant et en tentant d'être un tantinet exhaustif.

    Le billet d'avion

    • Le comparateur Pvtistes
    • Liligo
    • Skyscanner, qui est terrifiant d'efficacité
    • Le forum Flyertalk, un vrai bordel mais qui est une mine d'infos (en anglais !).
    • Un post tiré du blog « Instincts voyageurs »: Comment Nick s qui explique et donne de très bonnes combines (c'est là que j'ai en partie trouvé les adresses intéressantes...).
    • N'hésitez pas non plus à consulter ce même article: Comment économiser 500, tiré de Grand Voyageur et qui recèle aussi quelques pépites !

    En ce qui concerne les agences de voyage, une semble particulièrement ressortir du lot: NZ Voyages située à Paris et qui propose des offres spécialement crées pour le WHV.

    J'ai été agréablement surpris par la disponibilité et l'efficacité du staff sur place, qui s'est bien pris la tête pour me trouver mon Paris/Wellington aux dates que je demandais, pour un tarif au final raisonnable (1099 €). Par contre, et comme partout, le plus tôt que vous réserverez, le moins cher vous paierez !

    Pour info, on y trouve des Paris Auckland à partir de 990 € (La page spéciale WHV). N'hésitez pas à chercher toutes les offres possibles: on trouve de vraies différences selon les vols (notamment sur les franchises de bagages ou les escales...). Regardez également les frais qu'il faudra payer pour retarder la date de retour (il n'est quasiment jamais possible de prendre son billet pour un an directement) et essayez de négocier, ça marche de temps à autres !

    Autrement, il semble possible de dénicher des billets à prix réduits en jonglant au maximum sur les tarifs des compagnies asiatiques et/ou océaniennes: un Paris Singapour couplé à un Singapour-Auckland (par exemple) pourrait réserver de bonnes surprises si l'on prend le temps de fouiner sur lesdits sites (Airasia, Quantas and co...)

    Par contre, soyez bien attentifs aux franchises de bagages et pensez bien à décocher les éventuelles petites cases (Ryan Air Style: supplément "choissisez votre siège, check-in online, assurance...) pour ne pas alourdir la somme finale.

    Au final, aucune recette miraculeuse: le temps investi dans la recherche est très souvent récompensé mais il n'y pas de honte non plus à passer par des agences spé'. Chacun y trouve son compte sans souci et le principal est bien sur d'arriver en temps voulu à l'endroit voulu !

    L'assurance

    Pour moi, PVT dit assurance obligatoire, sans aucune négociation possible. Et donc, sans surprises, j'ai repris pour ce second PVT la bien connue Globe Partner dont je n'ai jamais eu à me plaindre des services.

    Je sais pertinement qu'il existe beaucoup d'autres offres, avec leurs avantages et leurs inconvénients mais c'est la seule que je connaisse dont un membre du staff vient régulièrement ici et assure un vrai SAV (c'était la minute "Merci Sandra !").

    Et pour qu'il n'y ait pas de surprises, je vous invite à consulter de par vous-mêmes les rubriques du forum associées: le support et la FAQ.

    Le logement

    C'est bien beau de partir faire un PVT mais c'est encore mieux de savoir comment (et où !) habiter. Il semblerait sur ce point que nos amis néo-zélandais soient particulièrement friands de la collocation. On trouve sur le net pas mal de sites en proposant et je me propose donc de faire un point avec vous sur mes recherches actuelles.

    Je cherche, pour le moment, une colloc' sur Wellington avec un loyer hebdomadaire d'environ 150/160 dollars (ce qui est dans les prix moyens). Je suis attiré par le downtown et suis plus attiré par une atmosphère internationale (cad: pas que des français !).

    Mes sites de ressources sont donc :

    • Gumtree: sans surprises, on y trouve les offres les plus intéressantes et les mieux détaillées. On peut contacter directement les personnes via leur annonce. Par contre, tout tourne rapidement donc réactivitée demandée (et ne pas s'étonner de ne pas avoir tout de suite de réponse, il y a beaucoup de monde qui gravite de par là-bas...).
    • Trademe: encore une fois, un autre gros site local. Par contre, il demande une inscription (gratuite mais vous devez fournir une adresse océanienne, chose que vous pouvez contourner en contactant le site et expliquant votre situation). Pas de surprises, beaucoup d'offres également, dans des tarifs acceptables. Idem pour les réponses: c'est du très aléatoire.
    • Craiglist: Alors pour le coup, je n'irais pas chercher dessus. Ca sent à plein nez les profiteurs de WRC et les scammeurs y sont légion. Peut-être des offres intéressantes mais je ne conseille pas, sauf pour ceux dotés d'un budget suffisant et qui veulent investir dans l'immobillier local...
    • Couchsurfing: Et oui ! On oublie un peu que le CS n'est pas qu'un concept de logement mais aussi une communauté bien developpée. On trouve beaucoup de groupes consacrés à la recherche de collocs et pas mal d'annonces circulent en interne dessus. C'est d'ailleurs de là que j'ai eu le plus de réponses (cherchez les groupes adéquats selon vos villes, vous serez surpris par moments !).
    • Easy Roommate: Ce truc-là est une usine, à tel point qu'on dirait un Meetic de la collocation. Cependant, vraiment efficace dans les options de recherche et dans la MAJ des annonces (tellement que c'en est presque du spam par moment). Inscription obligatoire (mais pas trop embêtante) et activité hautement requise, ça pullule dans tous les sens. Un petit côté facebookien dans la prise de contact (possibilité de "poker" votre intérêt, intitulé des mails préprogrammés...) mais j'ai eu également des contacts. A ne pas délaisser donc !
    • Frogs In NZ: Les petites annonces proposent quelques plans mais semblent être essentiellement franco-françaises. A voir selon votre goût (et à voir aussi que le nombre est assez restreint).
    • NZ Flatfinder: Petit site de recherche découvert hier soir, très minimaliste mais semblant donner de bons résultats.

    Pour le moment, je n'ai pas encore trouvé la collocation de mes rêves. Je me suis donc plus simplement orienté vers une demande de CSing pour les premiers jours, histoire de pouvoir fouiner en paix et de dégotter la place de mes rêves (testé à Terre Neuve en 2009 et efficacité redoutable). De plus, être accueilli par des Kiwis, c'est plus sympa que le bordel des AJ (et puis je suis trop vieux pour les dortoirs moi...).

    Donc ce que je conseille: cibler vos quartiers préférés (Newtown, Te Ora pour Welly par ex), bien regarder si le prix indiqué inclus tout ou ne concerne que la chambre (c'est signalé le plus souvent), bien se présenter dans le mail que vous envoyez (ce sont vos futurs collocs, que diantre !) et surtout, ne pas trop se stresser ni se presser, vous verrez bien de vous-même sur place !

    Le boulot

    La grande hantise de beaucoup et une part obligatoire de votre WHV (Work Holidays Visa pour ceux qui l'auraient oublié...).

    Pour être honnête, j'ai l'impression que c'est vraiment useless de chercher quelque chose de sur depuis la France, surtout si vous partez dans 6 mois et que vous ne savez même pas vers quoi vous orienter. Donc, sur vos premières prises de contact, expliquez clairement que vous écrivez pour vous signaler et pas forcément pour postuler.

    Au pire, vous n'aurez aucune réponse et au mieux, vous serez inscrit dans les fichiers, ce qui peut aider.

    De mon côté, je n'ai postulé qu'à une seule offre, histoire de me faire la main et de tenter quand même, sait-on jamais (et à laquelle je n'ai pas eu de réponses, sans trop de surprises !).

    Je fouine en ce moment sur des sites bien généraux (et déjà cités en FAQ !): Seasonable Jobs, Seasonable Work, Seek !, Trade me Jobs et également Tourism Jobs, bien que les résultats soient proches du néant.

    J'ai une petite préférence pour Seek où l'on trouve beaucoup de positions pour le tourisme (Hospitality en langage local) tout en gardant un oeil chez nos copains de Frogs in NZ où quelques offres apparaissent de temps à autres (par contre, toujours une grosse affluence quasi immédiate donc plutôt que de répondre sur le forum, déplacez-vous directement sans attendre béâtement une réponse sauf spécifié autrement !)

    En ce qui concerne le CV et les lettres de motivations, j'ai trouvé des articles très intéressants de par ici, chez Frog Recruitment et même un template de cv à télécharger (que je vous laisse prendre de par vous-même si vous êtes intéressés).

    Je conseille également la lecture attentive de cet article de Seek: The Ultimate Resume Guide. C'est bourré d'infos pratiques et donne un bon aperçu de ce qu'il faut et ne faut pas faire.

    Vous noterez, sur la même page, des conseils sur les Covers Letters, article que je conseille également fortement (Control+B Powa !)

    Pour l'instant, je pense m'orienter vers du boulot basique: barman, vendeur and co, tout en appliquant mes règles de survie telles qu'apprises au Canada:

    • N'avoir peur de rien, tout est possible
    • Toujours essayer, on ne sait jamais
    • On m'a dit que c'était impossible, je ne le savais pas et ça a marché
    • Avoir plein de Cvs et démarcher sans s'arrêter
    • Rien n'est donné, rien n'est acquis, vive le PVT !

    A côté des jobs "normaux", la NZ offre en parallèle deux concepts fabuleux (qui bien que non néozélandais semblent avoir été crées pour ce pays en particulier...): le Woofing et l'HelpX où, en très gros, vous êtes logés et nourris contre du boulot local (voir encore la FAQ pour des détails plus approfondis !).

    Je n'ai pas exploré le Woof mais plus l'HelpX où déjà deux personnes m'ont contacté pour aller m'occuper de Calfrearing et de Woodcutting. Je sens que je vais explorer en profondeur ces pistes (trouvées contre une modeste inscription de 20 dollars, valide deux ans !).

    N'hésitez pas (encore une fois !) )à tenter les trucs les plus improbables, c'est de là que se créent les meilleurs souvenirs !

    Vendre son voyage: comment trouver des financements depuis la France ?

    Une rubrique un peu spéciale mais qui peut intéresser des gens !

    Au contraire de mon premier Pvt canadien, qui était une découverte absolue, je vais essayer de faire en sorte de tirer quelque chose de concrêt de ce voyage. J'entends par concrêt d'en tirer des contacts, des perspectives professionnelles, de monter de là-bas quelque chose (encore indéfini !) qui puisse servir à mon retour (si retour il y a ...) et dont je puisse tirer profit.

    Pour moi, dans mon cas particulier, cela passe tout spécialement par une mise en avant de mon blog: création de partenariat ciblés (agence de voyage entre autres), proposition de reportages sur la Coupe du Monde, sur la vie d'expatrié, création de circuits sur place, "test" de services, d'hôtels. Les choix sont nombreux et les possibilités immenses.

    Par contre, cela prend du temps et demande un réel investissement: à ce jour, j'ai contacté beaucoup de journaux/magazines/guides de voyage (vraiment beaucoup !) pour deux réponses positives (mais sans dates encore avancées ni sujets définis...). J'ai par contre réussi monter un premier partenariat qui va - peut-être - me permettre d'avancer un peu professionnellement.

    J'ai de même utilisé mes réseaux professionnels (aka l'animation !) pour mettre en avant le fait que j'allais vivre en NZ et que je pouvais me renseigner, créer des contacts, démarcher éventuellement...

    Avec un peu plus de préparation et moins de précipitation, j'aurais très probablement monté un projet sérieux et fait une recherche de bourse, contacté vraiment des assos/magasins pour leur proposer une participation matérielle (on ne parle pas que d'argent !).

    A ce propos, la rubrique "Sponsor" de nombreux blogs apportent des réponses intéressantes.

    Voila, fin de ce premier volume du Petit Reporter et à bientôt, si vous le voulez bien !

    PS: Un groupe social "PVTistes en Nouvelle Zélande", existe. N'hésitez pas à venir !
    8
    Dernière modification par Quertu ; 13/08/11 à 16:50.

  2. Thomas / 29 ans
    1 184 2615
    #2
    Merci pour ce premier post super intéressant!
    J'aime beaucoup tes règles de survie

    Bonne suite de voyage à toi
    0

  3. Emilie / 31 ans
    Châteauguay Montréal
    1 160 3417
    #3
    Super Cédric!! C'est clair et ça donne envie de lire la suite!
    1

  4. Cedric / 32 ans
    2 964 15320
    #4
    Petite mise à jour avec rajout de deux liens (un pour la recherche d'emploi et un pour le logement).

    A noter également l'existence du groupe "Pvtistes en Nouvelle Zélande" qui n'attend que vous pour vivre !
    0
    Dernière modification par Quertu ; 13/08/11 à 17:04.

  5. Hélène / 34 ans
    Saint-Brieuc Tauranga
    7 320 34892
    #5
    1er post sur ton WHV ici retrouvé!
    Toujours un plaisir de te lire!
    La biz à windy welly!!
    0

  6. Sébastien / 32 ans
    Autre
    6 16
    #6
    Génial ces articles! Partant moi-même pour Wellington courant octobre mais demeurant novice en matière de PVT, j'a-dore!

    Au plaisir de te relire cher Cédric!

    Seb
    0

  7. Marie / 28 ans
    Paris Autre
    16 993 33857
    #7
    Je plussoie avec Cédric pour les billets d'avions par l'Asie : pensez aux compagnies low coast asiatiques comme Jetstar et Air Asia qui font des liaisons vers la Nouvelle Zélande (Auckland, Wellington et Christichurch pour Jetstar, juste Christchurch pour Air Asia).

    Pour Jetstar, il vous faudra rallier Singapour
    Pour Air Asia, il vous faudra rallier Kuala Lumpur.
    A noter enfin qu'Air Asia propose des liaisons entre Paris et Kuala Lumpur et Paris et Christchurch.

    Depuis Singapour jusqu'à Auckland (une nuit d'avion - 8400 km environ) : j'ai payé 173 euros toutes taxes comprises.
    0

 

 

Inscrivez-vous sur PVTistes.net pour profiter de nos nombreux outils gratuits !