1. #1
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 638
    Likes reçus
    9 423
    Salut !

    J'ouvre cette discussion pour vous faire un petit retour de mon expérience de mon arrivée en Australie, à Perth plus précisément, en espérant que cela puisse être utile à d'autres.

    L'arrivée à l'aéroport :

    Dans l'avion, le personnel de bord nous a remis un formulaire d'entrée en Australie, où l'on nous pose un certain nombre de questions sur ce que nous apportons en Australie, si on se trouvait dans certaines régions du monde ces derniers jours ou ce genre de chose.

    Je suis arrivée très tôt le matin, avec le vol Jetstar depuis Kuala Lumpur (j'arrivais de Hong-Kong et non de France...). En arrivant, les Français ont la possibilité d'aller voir les guichets avec les agents d'immigration ou de passer par des bornes automatiques (donc sans contrôle d'un humain).

    À la première bornes automatique, vous glissez votre passeport. On récupère alors une sorte de ticket magnétique qui ne sera repris qu'à la sortie. À la seconde borne, une machine vérifie que vous correspondez bien aux informations sur votre passeport. Pour moi, pas de souci, c'est passé comme une lettre à la poste (et je n'ai eu aucun tampon). Du côté de mon copain, la seconde borne ne l'a pas reconnu, et il a dû allé voir des agents qui ont vérifié qu'il possédait bien le passeport avec lequel il arrivait.

    Ensuite, on descend d'un étage pour récupérer nos bagages sur un tapis roulant. Une fois les bagages récupérés, on se dirige vers les seconds contrôles (contrôles de biosécurité, et douane). Vous devez remettre à un agent des frontière le petit ticket magnétique que vous avez obtenu à la borne ainsi que le formulaire qu'on vous avait remis dans l'avion.
    Il peut vous arriver 3 possibilités :
    - Soit vous pouvez directement passer et sortir de l'aéroport
    - Soit vous êtes invité à passer vos bagages aux rayons X
    - Soit vous êtes invités à aller au bout où un chien va venir vous sentir, vous et vos affaires (c'est cette dernière option que nous avons eue).

    Aucun souci de ce côté là, les démarches sont réglées et nous arrivons dans le hall des arrivées.

    Une ligne de téléphone :

    À Perth, des guichets des opérateurs Vodafone et Optus sont disponibles dans le hall des arrivées si vous souhaitez prendre un forfait ou une carte prépayée. J'ai pour l'instant opté pour une carte prépayée (on avait besoin rapidement d'un téléphone pour pouvoir appelé).
    J'ai choisi l'offre de l'opérateur Optus : l'offre est normalement à 30 dollars et j'avais le droit à 10 gigas, appels et SMS illimités en Australie, le tout valide pour 28 jours. Il y a une promo en ce moment, le tarif est à 15 dollars pour les 10 gigas de données.

    Mon copain n'a pas pris de suite une carte SIM. Nous avons choisi d'être un peu stratégique en prenant 2 opérateurs différents. Mon copain a pris plus tard dans la journée une carte prépayée chez Telstra. De cette façon, si l'un des opérateurs fait défaut, avec un peu de chance, le second sera bon (on pourra même faire une comparaison entre les deux, mais pour l'instant, au niveau des prix, Optus s'en sort mieux). Mon copain a payé 40 dollars pour 5 gigas de datas, appels et SMS illimités, là aussi valide pour 28 jours.

    Notez qu'il vous faut une pièce d'identité pour enregistrer votre carte SIM.

    Bus pour rejoindre la ville :

    Nous avons pris le bus 180 qui était pas trop loin de la sortie du terminal. Il passe environ une fois toutes les demi-heures apparemment. Coût du trajet : 4,70 pour le centre-ville.

    Logement à l'arrivée :

    Nous avons opté pour prendre un AirBNB pour une semaine. Perso, c'est mon tout premier AirBNB et il est très cool. Nous n'avons pas le logement pour nous tout seul, mais nous avons une chambre privée, dans un appartement récent (un triplex gigantesque... quand on arrive de Hong-Kong, croyez-moi, c'est un véritable choc), avec notre terrasse privée et même une piscine sur le toit. La nuit nous coûte je crois autour de 45 euros pour deux.
    Le mec du AirBNB a été adorable, nous avons négocié d'arriver plus tôt que l'heure initiale prévue (14h), il a accepté sans souci, donc on a pu rejoindre notre chambre vers 7h30-8h00

    Ouverture de compte en banque :

    Comme nous sommes arrivés assez tôt, on a commencé par aller prendre un petit dej, puis nous nous sommes dirigés vers le CBD pour aller trouver une banque. Comme Westpac dispose d'un partenariat avec la BNP Paribas, nous avons pensé au retour, et nous avons pris un compte chez eux. Avec une carte Mastercard Debit, nous pourrons retirer l'argent que nous pourrions encore avoir en Australie depuis la France dans les distributeurs BNP Paribas.

    Nous sommes allés à l'accueil pour demander les papiers nécessaires à l'ouverture d'un compte. J'avais cru comprendre que certains PVTistes devaient fournir une preuve de résidence, j'avais même demandé à notre hôte AirBNB s'il serait prêt éventuellement à nous fournir une sorte de preuve de résidence comme quoi nous vivions chez lui (évidemment, il avait gentiment accepté).
    Finalement, le mec de la Westpac nous a expliqué que nous avions seulement besoin de nos passeports et d'un numéro de téléphone australien. Nous n'avions pas besoin de preuve de résidence, mais nous avions quand même besoin d'une adresse pour que les cartes bancaires y soient envoyées. Petit message à l'hôte AirBNB qui nous a dit que ça ne poserait pas de souci.
    109 St Georges Terrace, Perth WA 6000Nous avons enfin demandé si nous avions besoin de prendre rendez-vous. C'était le cas, rendez-vous pris le jour même à 14 heures.

    Nous sommes retournés "chez nous" quelques heures pour faire une petite sieste et réalisé un peu de notre arrivée, puis nous sommes retournés dans le CBD pour prendre une carte SIM pour mon homme (comme je le disais plus haut, chez Telstra) puis nous sommes retournés à 14heures pour ouvrir notre compte.

    L'ouverture de compte a pris environ une heure pour deux personnes, le temps pour le banquier de remplir tout un tas de formulaire et nous de signer quelques papiers et installer l'application Westpac.

    Nous avons deux comptes (nous n'avons aucun frais à payer pour la première année) :
    - Un compte épargne (Westpac eSaver)
    - Un compte pour tous les jours sur lequel notre carte est rattachée (Westpac Choice).

    En gros, on alimente notre compte Westpac Choice avec notre compte Westpac eSaver (où nous avons déposé les économies avec lesquelles nous sommes arrivés) et on peut payer en direct debit avec la Mastercard que nous allons recevoir.

    Comme je le disais, ces deux comptes ne nous coûtent rien la première année.

    Si nous trouvons un boulot, le mec de la banque nous a invité à revenir le voir dans ce cas pour organiser un compte pour la superannuation. De même, Westpac propose une assurance pour la voiture (third party, pour les dommages matériels, ce qui n'est pas couvert en Western Australia) et ça devrait nous coûter autour de 15-20 $ par mois (pas cher !)

    On devrait recevoir notre carte de paiement dans la semaine. Nous avons de notre côté gardé une partie de nos économies pour la vie quotidienne au cours de la semaine.

    Pour info, nous sommes allés à la Westpac sur St George Terrace (109 St Georges Terrace, Perth WA 6000). Les gens y étaient vraiment gentils et aucun souci pour prendre rendez-vous pour le jour-même si vous y allez le matin. Cette banque est fermée les samedi et dimanche.

    La demande de TFN :

    La demande de TFN peut se faire en ligne, on reçoit normalement son TFN sous 28 jours, mais comme nous ne comptons pas nous éterniser à Perth, nous avons choisi de mettre comme adresse d'envoi la poste restant d'Adelaide où nous prévoyons d'être d'ici un mois-un mois et demi.

    Comme nous avions des doutes sur la façon de remplir le formulaire, nous sommes allés, en sortant de la banque, au bureau MyGOV de Perth, une sorte de guichet unique pour les services publiques australiens (fort pratiques). Ils disposent de postes informatiques et de gens qui peuvent vous aider à remplir votre demande de TFN si vous en avez besoin. Nous avons pu faire notre demande en quelques minutes en posant les différentes questions que nous avions. Les agents sur place nous ont confirmé que l'envoi à une adresse en poste restante ne poserait pas de souci.
    Nous avons mis notre adresse de résidence en France.

    Bref, comme nous le pensions, les démarches pour l'arrivée en Australie sont plutôt simples. Si vous arrivez le matin, plutôt en jour de semaine et que vous n'êtes pas trop éclaté, vous pouvez facilement faire toutes ces démarches dans la journée.

    Traduction du permis français

    De notre côté, il nous reste une démarche qui ne va pas concerner tout le monde, mais sait-on jamais : la traduction de notre permis de conduire français.

    En effet, comme nous n'étions pas en France auparavant, nous n'avons pas obtenu de permis de conduire international. Pour pouvoir rouler en Australie, une alternative au permis de conduire international + permis de conduire français est d'avoir son permis français avec une traduction officielle faite par un traducteur certifié NAATI (l'organisme de régulation australien des traducteurs). Nous avons pris contact avec deux premières personnes, qui n'étaient pas dispo.
    Nous avons envoyé notre traduction aujourd'hui à une troisième traductrice et nous devrions avoir les traductions jeudi.

    Pour la traduction de nos 2 permis, la traductrice nous demande 90 dollars.

    Notre permis, accompagné de la traduction devrait nous permettre de conduire dans l'ensemble de l'Australie.

    Quelques remarques sur Perth :

    Mes remarques sont liées à mon quotidien de ces dernières années, en vivant à Hong-Kong, donc vous n'aurez sûrement pas du tout les mêmes ressentis.

    C'est une "grande ville", mais à mes yeux, elle a l'air toute vide. Depuis 2 ans et demi, j'étais habituée avec des millions de Hong-Kong sur un territoire assez limité et me voici dans une ville extrêmement vaste, étendue où il y a évidemment beaucoup moins de monde.
    J'ai l'impression que les rues sont vides (en vrai, ça fait beaucoup de bien). Je suis allée voir le charmant petit quartier de Subiaco cet après-midi. Tout était fermé à 18h00 ou presque (sauf quelques restaus), pour moi, ça fait hyper bizarre (à Hong-Kong, la plupart des magasins ferment vers 21h00 - 22h00 environ). Pareil pour les restos, le premier soir, où pas mal de restaurants ferment très tôt.

    Le rythme de vie ici est très particulier : on dînes vers 18h00-20h00 et il peut être compliqué de trouver des restaus ouverts dans certains quartiers ou même des restaux qui servent encore de véritables plats après 20h30 - 21h00.

    Il fait tellement beau !!! Le premier jour, hyper chelou, nous avons eu un temps couvert et même quelques gouttes éparses qui sont tombées. Mais depuis, le ciel est tout le temps bleu, c'est trop fou.
    Par contre, j'ai été surprise par le vent. Les premiers jours, j'ai littéralement caillé, j'avais super froid : il y avait du vent, et quand on se retrouve à l'ombre, on peut facilement avoir froid. Pareil, en allant à la plage, le vent refroidis énormément l'air et tu cailles bien quand tu sors de l'eau (qui est très bonne de son côté). De même, tu manges plein de sable quand ce vent - appelé le "Fremantle doctor" - se lève. Par contre, sur les 2 plages ou je suis allée (City Beach et Cottlesloe beach), j'ai beaucoup aimé la possibilité de se caler un peu plus loin sur des espaces vert (tu manges beaucoup moins de vent).

    Le soleil tape évidemment pas mal comme je m'y attendais. Un copain australien nous avait recommandé les crèmes solaires où il est écrit "Cancer Council". Apparemment, elles sont très bonnes.

    Enfin, dernier élément : pensez, quand vous sortez dans des bars, à avoir une pièce d'identité avec photo. Dans beaucoup de bars de PErth samedi soir, il y avait des panneaux qui disaient "No ID, no entry", quand bien même vous avez bien plus de 18 ans (ou de 30 dans notre cas...).
    Nos deux ID avec photos ont été acceptée : une Hong Kong ID pour mon copain, et une +18 card néo-zélandaise, obtenue lors de mon précédent PVT. Les deux pièces ont été acceptées, mais je signale qu'elles sont en anglais (j'ignore si cela fait une différence ou non).

    Voilà voilà, sinon, c'est plutôt chouette Perth, c'est une ville pas trop désagréable mais je ne me verrais pas y passer plusieurs mois.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !