PVT Belgique

La Belgique reste une destination PVT assez méconnue, même si, au cœur de l'Europe, elle a la réputation d'être un pays très agréable à vivre. Les Canadiens, Australiens, Néo-Zélandais, Taïwanais et Sud-Coréens peuvent se rendre en Belgique dans le cadre du PVT.

À toutes les étapes de projet de PVT en Belgique, pvtistes.net est là pour vous informer gratuitement !

Une assurance pour votre PVT ?

Pvtistes.net recommande depuis près de 15 ans l’assurance Globe PVT, qui s’impose comme l’assurance préférée des PvtistesEn savoir plus…

Sommaire

1. Conditions de participation

2. Caractéristiques / Questions fréquentes

01. Définition du PVT Belgique

Le PVT, c'est le Programme Vacances-Travail. Ce programme donne accès aux jeunes de 5 pays à un Visa Vacances-Travail.

Avec ce visa, vous pouvez vous rendre en Belgique pour voyager et faire une découverte culturelle et touristique, tout en ayant le droit de travailler pour financer votre séjour.

Le PVT Belgique a une durée maximale d'un an.

02. Quota annuel du PVT Belgique

Le quota de places allouées par nationalité chaque année permet généralement de de satisfaire tous les candidats au PVT Belgique.

Le quota varie selon les nationalités. Les citoyens australiens ne sont soumis à aucun quota. Les Néo-Zélandais sont soumis à un quota de 100 places, les Taïwanais sont soumis à un quota de 200 places et les Canadiens sont soumis à un quota de 750 places.

03. La demande de Visa Vacances-Travail pour la Belgique

Les procédures et les documents requis varient souvent d’une nationalité à une autre. Pour retrouver l'ensemble des procédures, rendez-vous sur les sites officiels des autorités belges :
* Les démarches pour les Canadiens
* Les démarches pour les Australiens
* Les démarches pour les Néo-Zélandais
* Les démarches pour les Taïwanais
* Les démarches pour les Coréens

04. Quelles sont les documents demandés pour constituer son dossier ?

Les pièces varient selon les différentes nationalités. Vous pouvez toutefois prévoir de fournir une copie des pages d'identification de votre passeport, une ou plusieurs photos d’identité, un justificatif de fonds récent, un certificat de police récent, un certificat médical récent,
Enfin, il est le plus souvent nécessaire de fournir un billet d’avion retour ou prouver que vous disposez de fonds supplémentaires pour en acheter un à la fin de votre séjour en Belgique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur les liens données plus tôt concernant les démarches pour le PVT Belgique.

05. Frais de participation au PVT Belgique

Un visa de longue durée coûte 180 euros. Toutefois, il est parfois nécessaire de prévoir des frais supplémentaires (légalisation de certains documents, ou d'autres frais).

06. Durée de validité et autorisation de sortie de Belgique

Une fois arrivé en Belgique, vous avez 12 mois pour profiter de votre séjour en Belgique.
Pendant cette période, vous êtes libre d’entrer et de quitter le pays aussi souvent que vous le souhaitez. Toutefois, si vous quittez la France pour un autre pays, assurez-vous que vous disposez des autorisations (visa, permis de séjour…) suffisantes pour le faire.

07. Est-il nécessaire de parler français ou néerlandais pour faire une demande de PVT ?

Parler français ou néerlandais n’est pas requis pour l’obtention du PVT Belgique. Toutefois, le fait de ne parler ni français, ni néerlandais pourrait vous fermer un certain nombre important d'opportunités, notamment en matière d'emploi.

08. Quand faire sa demande de PVT pour la Belgique ?

Vous pouvez faire votre demande de PVT Belgique tout au long de l’année, tant que les quotas n’ont pas été épuisés.

09. Partir en PVT en Belgique en couple

Si vous souhaitez partir en PVT en France en couple, il est nécessaire que les deux personnes obtiennent chacune un PVT. Si l’une des personnes n’est pas éligible au PVT, alors elle devra faire sa propre demande de visa long séjour (travail, études, tourisme…). Notez qu’un Working Holiday Visa France est un visa individuel. Les personnes qui vous accompagnent doivent aussi obtenir leur propre visa.

01. Quel budget faut-il prévoir pour un PVT en Belgique ?

Les autorités belges souhaitent que vous disposiez d'au moins 2500 euros en début de séjour, quelque soit votre nationalité.

Nous vous recommandons d’avoir au moins ces sommes, voire plus. L’arrivée en Belgique peut coûter assez cher, avec les premiers jours en auberge de jeunesse, les coûts liés à un emménagement et les dépenses de transport par exemple. Si vous partez avec une somme inférieure et que vous ne trouvez pas rapidement un emploi, vous pourriez être contraint de terminer votre séjour plus tôt que prévu.

02. Qu'a-t-on le droit d'emporter avec soi ?

En matière de tabac, vous avez le droit d’apporter une cartouche de cigarette (200 cigarettes), OU jusqu’à 250 grammes de tabac à rouler.
En matière d’alcool fort, vous avez le droit d’apporter jusqu’à 2 litres si le degrés d’alcool est inférieur à 22° et seulement 1 litre si le degré d’alcool est supérieur à 22°.
Enfin, il est possible d’apporter jusqu’à 4 litres de vin et 16 litres de bières.
Enfin, si vous arrivez avec plus de 10 000 euros d’argent en liquide, il est nécessaire de les déclarer à votre arrivée sur le territoire belge.

03. Comment cela se passe-t-il à l’arrivée sur le sol belge ?

En descendant de l’avion, allez directement auprès des agents d’immigration avec l’ensemble des passagers et présentez-lui votre passeport en lui disant que vous venez en Belgique dans le cadre d’un visa vacances-travail.
Dans les huit jours qui suivent votre arrivée en Belgique, vous devez vous présenter aux bureaux de l'administration communale de la ville où vous vous trouvez.
Vous devrez vous inscrire au registre des étrangers pour recevoir une carte de séjour, la Carte A.

04. Pendant mon séjour, puis-je voyager dans l'Union Européenne ?

Vous êtes libre d’entrer et de sortir de Belgique autant de fois que vous le souhaitez pendant votre séjour en Belgique. Toutefois, vous devez au préalable vous renseignez sur les règles d’entrée dans l’autre pays où vous souhaitez vous rendre.

En outre, la Carte A qui vous sera délivrée par les autorités belges permet d'entrer dans les pays de l'espace Schengen sans visa. Attention toutefois, la carte ne remplace pas le passeport (les deux documents doivent être présentés en cas de contrôle).

L’espace Schengen est un espace regroupant de nombreux pays de l’Union Européenne (à l’exception notable du Royaume Uni et de l’Irlande) ainsi que l’Islande, la Norvège, la Suisse et Liechtenstein. En tant que titulaire d’un visa vacances-travail (qui appartient à la catégorie des visas long-séjour), vous pouvez circuler librement dans un ou plusieurs pays de l’espace Schengen pendant la période de validité de votre PVT pour des périodes maximales de 90 jours sur toute période de 180 jours, tant que vous pouvez présenter des justificatifs liés au motif de votre séjour et à vos moyens de subsistance.

Les citoyens néo-zélandais bénéficient d’une exception dans certains pays de l’Union européenne qui leur permettent de pouvoir visiter plusieurs pays de l’Union européenne pendant des périodes pouvant aller jusqu’à 90 jours sans prendre en compte la période passée dans les autres pays de l’espace Schengen. Pour en savoir plus.

Si vous avez besoin, pour une raison ou une autre, de quitter l'espace Schengen pendant votre séjour, le pays le plus simple où aller depuis la Belgique est le Royaume Uni. Toutefois, vérifiez les conditions d'entrée au Royaume-Uni selon votre nationalité.

3. Obtenir un Visa Vacances-Travail pour la Belgique

Découvrir le concept du PVT Belgique, ses conditions de participation et la procédure de demande de visa.

4. Préparer son départ et son arrivée en Belgique

5. Souscrire une assurance PVT

6. Témoignages de pvtistes

Ils ont voyagé, travaillé, découvert et testé des choses pendant leur PVT et ils vous le racontent !