1. #1
    Avatar de Yugnat
    Tanguy 33 ans

    Messages
    598
    Likes reçus
    283
    Nom : argentina.jpg
Affichages : 6632
Taille : 42,7 Ko

    Le train ce n’est pas trop ça :


    Le réseau ferroviaire interurbain est pratiquement inexistant et a été remplacé par des bus ou des combis, largement utilisés par les Argentins, souvent très confortables et peu coûteux.Le grand Buenos Aires bénéficie d’un bon réseau de trains de banlieue.

    L’avion non plus :

    Il y a deux transporteurs principaux pour voyager en Argentine, LADE et Aerolineas Argentinas. Il s’avère que bien souvent les compagnies aériennes ne soient pas d’une fiabilité exceptionnelle. Il arrive bien souvent que les avions soient en retard et alors qu’ils soient carrément annulés.

    Le bus en revanche… :

    A l’instar de son cousin le train, le bus semble tirer son épingle du jeu. Certaines compagnies offrent des services de bus haut de gamme pour un prix raisonnable.
    Les routes principales sont généralement bien entretenues, et la qualité des axes secondaires est assez variable (un peu comme partout finalement).

    Le transport à privilégier serait donc le bus, les compagnies ne sont pas toutes les mêmes selon les régions.

    Voici quelque unes des meilleures compagnies sur le territoire :
    Nueva Chevallier S.A.
    Pasajes en micro a Colón,Gualeguaychú,Paraná,Camboriu,Florianopoli s | flechaBus
    Andesmar Argentina > Pasajes de bus, Pasajes de Colectivo, Pasajes de Micro

    A savoir aussi que globalement les gares routières sont très bien organisées !

    Pour ce qui est de la voiture maintenant :

    Quelques généralités à savoir :

    En ville la conduite des argentins est semble t-il assez fantaisiste, et le nombre d’accidents de la route en Argentine est l’un des plus élevé du monde. Généralement les feux sont respectés, mais les priorités à droite n’existent pas et les clignotants sont « en option » eux aussi.
    A propos du permis de conduire, il est recommandé de faire une demande de permis international à votre préfecture en France (avant le voyage… forcément).

    Il est aussi possible de demander un permis de conduire argentin, ce qui vous coutera une cinquantaine de pesos (soit 10€ à peine).
    Pour cela il vous faut vous rendre à la Direction générale du Transport (celle de Buenos Aires se situe au 5252 Avenue Roca) avec les papiers suivants :
    - le passeport muni d’un visa de résident,
    - un certificat de domicile établi par le commissariat de police du quartier de résidence,
    - le permis de conduire français.

    L’obtention est immédiate et la durée de validité du permis de conduire sera la même que celle de votre visa de résidence.
    Ensuite vous avez bien évidemment le choix de louer ou acheter une voiture.

    L’achat comporte évidement toutes les formalités nécessaires. Il est conseillé si vous souhaite vadrouiller de s’équiper d’un 4x4 et attention aux arnaques… aussi la location semble finalement une bonne alternative.

    Voici quelques sites (comptez généralement entre 50 et 100€ la journée) :
    Location voiture Buenos Aires. Pour louer pas cher dans l'une des 5 stations de Buenos Aires.
    Rent a Car: rental cars, vans, & limousine service - SIXT
    Rent a Car Argentina, Transport Services - Argentina Contact

    Se déplacer en ville :

    Pour terminer il conseillé dans les villes de se déplacer en transport en commun ou en taxi (notamment du fait que la circulation est très dense et que les places de parking se révèllent bien souvent introuvables):

    Les taxis sont nombreux et peu coûteux.
    Attention cependant aux taxis illégaux qui opèrent, notamment à Buenos Aires aux abords de l’aéroport.
    Privilégiez les taxis qui portent la mention « Radio-Taxi »
    Dernière modification par Yugnat ; 31/07/11 à 23:49.


  2. Air Canada : billet avec 2 bagages et modifiable

    Air Canada et pvtistes.net proposent une offre aux étudiants et aux travailleurs temporaires au Canada qui vous permet de bénéficier d'un billet d'avion incluant 2 bagages, modifiable et (sous conditions) annulable.

    Plus d'infos...
  3. #2
    Avatar de carpe40
    Katell 43 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 209
    Likes reçus
    5 741
    En ce qui concerne les taxis, rendez-vous sur ce site: Taxista Virtual pour savoir à l'avance combien il vous en coûtera, connaître le chemin le plus court... et ce pour 5 grandes villes d'Argentine: Santa Fe, Rosario, Mendoza, Cordoba, et Buenos Aires.

    Pensez aussi à aller sur les sites internet des villes qui proposent un "service d'orientation", un outil pouvant vous repérer, vous diriger, des cartes...
    exemple pour Rosario Sitio de la Municipalidad de Rosario cliquez sur l'icône du bus (Como llego?)
    Pour Buenos Aires: Mapa Interactivo de Buenos Aires v2.0

  4. #3
    Avatar de Aurel1709
    Aurélie

    Messages
    1 640
    Likes reçus
    646
    Buenos Aires va expérimenter un nouveau moyen de transport public sur l'avenue Juan B. Justo.
    Le projet prendra fin à la fin 2012.
    Le but est d'améliorer le transport dans la ville, en réduisant les temps de trajet et en reliant divers points de la ville, notamment le nord et le sud.

    Source El Metrobús llegará al Sur a fines de 2012 - 11.09.2011 - lanacion.com

    El Metrobús, la nueva modalidad de transporte colectivo probado desde hace tres meses en la avenida Juan B. Justo con alta satisfacción de los pasajeros, llegará al sur de la ciudad a fines de 2012.Tras lograr reducir los tiempos de viaje entre Palermo y Liniers un 40 por ciento por los carriles centrales exclusivos y paradas cada cuatro cuadras (de lo que se informa por separado), el gobierno porteño apostará a la expansión de este sistema en distintos tramos, de modo de poder conformar en el mediano plazo un corredor que permita unir la Capital de punta a punta.

    Fuentes oficiales confirmaron a La Nacion que el Metrobús será incorporado dentro de algo más de un año en una "avenida de doble mano" y con "dimensión suficiente" del sur de la ciudad, aún no definida, ya que hay varias en estudio, incluida la autopista Perito Moreno y la avenida homónima.
    Entre las arterias de la zona sur con esas características figuran, además de la Perito Moreno, las avenidas Eva Perón, Sáenz, Chiclana, Amancio Alcorta, Caseros y Vélez Sarsfield.
    Si finalmente el Metrobús entrara por la avenida Perito Moreno y continuara, por ejemplo, por Amancio Alcorta, permitiría acercarse al distrito gubernamental que Mauricio Macri intenta construir en Barracas, cerca de los hospitales neuropsiquiátricos. Asimismo, en el comienzo, enlazaría con Juan B. Justo.

    El tramo que finalmente se inaugure será pensado como un primer paso para luego ser integrado en una red de conexiones que agilice los tiempos de viaje en colectivo, uno de los principales problemas que sufren los usuarios.
    El plan de máxima, según pudo saber La Nacion, consiste en unir el norte y el sur de Buenos Aires con un sistema de buses troncales y de gran capacidad, como el que debutó sobre Juan B. Justo.
    "Algún día el Metrobús llegará a la 9 de Julio, y a la Avenida del Libertador", definen en las dependencias oficiales en las que se trabaja en el diseño de los recorridos y el análisis de qué líneas de colectivos terminarán integradas en el esquema.

    Una posibilidad sería, según algunas fuentes, que desde Avenida del Libertador se alcance la Ciudad Universitaria y, luego, el Parque de los Niños, lindante con el partido de Vicente López. Otras fuentes niegan estas alternativas.
    Se trata de un plan de tal envergadura que en el gobierno porteño pretenden lograr el consenso -o por lo menos evitar la desaprobación- del gobierno nacional, que interviene en la regulación de los empresarios transportistas y de los trayectos de los ómnibus. Para no provocar enfrentamientos, el tema se maneja en el mayor de los hermetismos.
    Como se recordará, actualmente son los empresarios de las líneas 166 y 34, que brindan el servicio de Metrobús de cabecera a cabecera, los que financian el costo de la incorporación de colectivos articulados a la prestación. En el futuro, no se descarta que el Estado absorba en parte o en todo esta erogación. Cada unidad de este tipo cuesta unos 350.000 dólares.

    La Nacion intentó dialogar con el secretario nacional de Transporte, Juan Pablo Schiavi, sobre su criterio de cómo debería ampliarse el Metrobús porteño y sobre si existe en el gobierno nacional algún plan en este sentido para la ciudad de Buenos Aires, pero no obtuvo respuesta.
    En varias oportunidades, Schiavi había cuestionado el diseño del Metrobús de Juan B. Justo. "Es un sistema pensado en sí mismo; los sistemas de transporte no se piensan de manera integral", sostuvo.
    El gobierno porteño impulsa esta modalidad de transporte porque se trata de un medio eficaz para trasladar gran cantidad de gente en menos tiempo, con la consecuente reducción de emisiones de gases contaminantes. Para transportar 10.000 personas son necesarios 2000 autos o sólo 71 ómnibus articulados.
    Además, constituye una opción más accesible que el subte: construir un km de Metrobús cuesta 2.500.000 dólares, contra los 100 millones que requiere un km de subte, y su construcción demanda menos tiempo..

  5. #4
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 587
    Likes reçus
    1 765
    La bible des horaires de bus : www.plataforma10.com ! Tout y est, sauf certains "mini" destinations et compagnies. Je conseillerai plutôt d'acheter ses billets directement dans les gares routières et en liquide. S'y prendre à l'avance uniquement lors de "fin de semana larga" (week-end prolongés).

    Quant aux bus de ville, il existe rarement des plan, encore moins des horaires. Demandez toujours au chauffeur où va le bus et s'il s'arrête à l'esquina (croisement) des deux calles (rues) où vous souhaitez aller. En cas de gros stress, vous pouvez tenter de suivre le trajet du bus sur le plan. Les trajets, et donc arrêts, varient aussi au cours de la journée (ex. : passe par la mairie que le matin car personne n'y travaille l'après-midi). Suivant les villes, il faut acheter un ticket dans une sorte de distributeur situé dans le bus (prévoir petite monnaie) ou vous pouvez acheter une carte rechargeable dans des kiosques. Les arrêts ne le sont parfois pas vraiment, le bus ralentit... et on saute ?! Bref, le bus en ville, c'est du sport mais tellement sympa


  6. #5
    Avatar de oncleben
    Benoit 41 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    10
    Bonjour,

    Pour avoir testé les cars, effectivement c'est très confortable et on na voit pas passer les 10aines d'heures de voyage, le service est (généralement) de qualité avec la possibilité de choisir différentes catégories de confort (semi-cama, cama, suite) la catégorie cama est le meilleur rapport qualité prix, on est presque allongé complètement (pratique pour un voyage de 20 ou 30 heures).
    A bord il est servi des plateaux repas, champagne, café, tv avec films pour passer le temps... tout cela compris dans le prix d'achat du billet donc pas mal du tout...

    Pour ce qui est de Buenos Aires le service de transport urbain est spécial, il existe un métro (subte) avec quelques lignes mais qui sont paralleles et du coup pour aller du nord au sud (ou inversement) pas très pratique...
    L'autre moyen de se déplacer est le bus (collectivo) on sait qu'il y a un arrêt à la file de personne en rang d'oignon au milieu du trottoir lol mais la il faut maitriser c'est un art... il existe un guide (guia T) qui référence les plus de 700 lignes qui existent, il n'y a pas d'horaires (de toute façon il y a des bus partout souvent 3 ou 4 de la meme ligne en meme temps) c'est a vous de savoir le prix de votre billet... exemple : quand vous montez dans le bus vous dites : "$1,10" au conducteur si vous avez 10 cuadras ou moins à faire (paté de maison), sinon c'est $1,20 voir un peu plus... de là, vous devez introduire votre monnaie dans la machine (si vous n'avez qu'un billet c'est mort il faut des pièces) et ensuite vous n'avez plus qu'à vous accrocher ... A l'usage, vous irez vous faire faire une carte "sube" (il faut juste son numéro de passeport et elle est faite dans la minute au coin de la rue), c'est comme un porte-monnaie électronique pour les transport comme le métro et bus, cela évite d'avoir trop de monnaie sur soi... Il est d'usage de laisser sa place aux personnes agées dans le bus (plus qu'en France) ainsi qu'aux enfants.
    Dernier moyen de transport le taxi, il y en a partout, partout, partout...assez bon marché, attention aux arnaques (comme partout) préférez un ou il est écrit dessus "radio taxi" . n'oubliez pas la propina (comme partout ici)

    A bientot


  7. #6
    Avatar de randuser
    Cacho

    Messages
    144
    Likes reçus
    164
    Bonjour,

    Je pars en PVT en Argentine mi-Janvier, et je compte bien voguer pendant quelques mois sur la côté Pacifique en VTT et grimper quelques montagnes avec mes ptites jambes !

    Je me suis renseigné sur plusieurs sites d'annonce sur les prix des vélos, les coins à faire dans telles périodes de l'année etc... Mais il reste une inconnue dans mon trip, c'est le transport de VTT.

    J'ai vu dans le forum qu'il y a des bus qui permettent de se déplacer partout en Argentine pour pas très cher avec le pass 5 voyages ! Parfait ! Mais est-ce qu'on peut payer un supplément dans les voyages de bus et mettre son VTT dans la soute de l'auto bus ? Sont-ils admis ? Si non, quelles sont mes autres options à part la voiture que je cherche absolument à éviter ?

    Merci !

  8. #7
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 587
    Likes reçus
    1 765
    Message de guireg
    Mais est-ce qu'on peut payer un supplément dans les voyages de bus et mettre son VTT dans la soute de l'auto bus ? Sont-ils admis ? Si non, quelles sont mes autres options à part la voiture que je cherche absolument à éviter ?
    Je n'ai jamais entendu parler de transport de vélo en Argentine...

    Cependant, si ton vélo est démonté et dans une housse, je ne pense pas que cela pose problème pour qu'il voyage dans les soutes de bus et, cela, sans supplément. J'ai vu beaucoup de gens avec énormément de bagages.
    Non démonté, il risque de prendre beaucoup de place dans une soute de bus donc je doute que ce genre d'option existe.
    Regarde sur les sites web des grandes compagnies de bus comme Andesmar, Chevallier, CATA...

    Il existe quelques rares trains en Argentine... mais je ne sais pas s'ils permettent le transport des vélos.

    Voir aussi : Le transport en Argentine | PVTistes.net

    Bon courage pour tes recherches ! N'hésite pas à nous faire part de tes résultats, ils serviront peut-être à d'autres.
    Dernière modification par Jop ; 21/11/12 à 12:38.

  9. #8
    Avatar de thomastoulon
    THOMAS 33 ans

    Location
    San Luis, Argentine
    Messages
    84
    Likes reçus
    0
    Bonjour peux on acheter ou louer une voiture en Argentine et sortir du territoire pour aller au Chili , au Brésil par exemple ? Et inversement peux on arriver en Argentine avec une voiture achetée ou louer en provenance du Chili ou du Brésil ?

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.