1. #1
    Avatar de Nico3314
    Nicolas 37 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4
    Likes reçus
    5
    Bonjour,


    j’ouvre un nouveau sujet pour vous faire partager mon expérience avec les assureurs automobile québécois, en espérant que cela pourra vous être utile pour vos projets de road-trip.


    Premier road-trip en 2014, avec pour parcours le Canada d’Est en Ouest (départ de Montréal en direction de la Nouvelle-Écosse puis route jusqu’aux Yukon et Territoires du Nord-Ouest).
    Ce road-trip aura duré quasiment trois mois.
    J’avais fait l’échange de permis et était donc en possession d’un permis de conduire québecois.
    L’assurance ne m’avait coûté à l’époque qu’environ 30 CAD/mois, MAIS, je pense que Desjardins n’avait pas compris que je quittais le Québec pour une durée supérieure à 3 semaines, étant donné que je payais la même montant qu’un conducteur ne sortant quasiment jamais de la province.
    Je me suis rendu compte de ça plus tard, mais heureusement tout s’était bien déroulé.
    Je n’étais donc sans doute pas correctement assuré pour ce premier road-trip...


    Après un retour en France suite à ce premier road-trip, j’ai été tiré au sort pour un PVT de 2 ans en 2016.
    Arrivée à Montréal en juin 2017, achat du minivan dans le but de l’aménager road-trip, et là, les ennuis commencent avec les assurances auto…


    J’ai à ce moment-là mon permis de conduire international, j’ai décidé de ne pas refaire l’échange pour le permis québécois.


    Je décide de m’assurer à nouveau chez Desjardins.
    Dans un premier temps, pas de problème, je m’assure au minimum de km, au tiers, en disant à l’agent d’assurance que je modifierai mon contrat plus tard quand mes vacances seront planifiées (road-trip prévu en août 2017).
    Courant juillet 2017, la voiture est prête, le départ est fixé au 13 août 2017 avec un road-trip d’environ 3 mois aux États-Unis du Maine à la Californie, avant d’entrer en Colombie-Britannique puis de rentrer au Québec en traversant tranquillement le Canada.
    Je rappelle donc Desjardins pour modifier mon contrat, étant donné mon séjour prolongé hors-Québec qui approche.
    Et là, l’agent d’assurance me dit: ’’On ne peut pas vous assurer pour ça, vous avez déjà été assuré chez nous en 2014 pour 5 mois, on ne va pas vous assurer à nouveau pour une durée courte et pour ce type de voyage’’.
    Le ton monte, je finis par raccrocher, je me connecte à mon compte en ligne, et je vois que mon assurance a été résiliée par l’agent pour la date du 3 août 2018 (15 jours de préavis)…
    Pour rappel, une compagnie d’assurances peut résilier sans motif dans un délai de 60 jours après le début du contrat…


    Donc là c’est la m…
    Me voila à 3 semaines du départ sans assurance auto.


    Je recontacte d’autres assureurs (La Capitale, CAA, etc.), et à chaque fois, je suis refusé car je n’ai pas le permis québécois (il est maintenant tard pour faire l’échange, le délai d’attente est d’environ un mois) et/ou mon projet de road-trip effraie les agents d’assurances.


    Au final, j’ai réussi à la jouer fine chez Belair.
    Ils acceptent les permis internationaux.
    Je n’ai pas explicitement mentionné le road-trip a venir, MAIS, j’ai dit à l’agent d’assurance que je voulais être tranquille en terme de kilométrage et que je voulais avoir le maximum de km, au Québec et en dehors.
    J’ai donc pu avoir une assurance auto avec 2 millions de CAD en responsabilité civile et km illimités hors-Québec, le tout pour 108 CAD/mois.


    Ensuite, départ pour un road-trip de 6 mois hors-Québec (États-Unis puis Ouest Canadien) d’août 2017 à février 2018, sans problème, voiture revendue au retour et assurance résiliée dans la foulée.


    Mes conseils sont simples:
    - Faites l’échange de permis, le permis québécois coûte 90 CAD/an, mais cela vous facilitera la vie pour vous assurer et vous serez certains de conduire en toute légalité.
    - Ayez un numéro de téléphone canadien, sinon cela pourrait mettre la puce à l’oreille de votre assureur (personnellement, j’utilise une application de VOIP qui permet d’obtenir un numéro canadien pour 30 euros/an)
    - Il vous faudra évidemment une adresse postale (AirBnB, amis, etc.)
    - Ne prononcez pas le mot ’’road-trip’’. Jamais. Vous partez en vacances, hors-Québec, pour une durée supérieure à un mois. Obtenez le kilométrage max ’’pour être tranquille’’.
    - Il n’y a pas de durée limite pour conduire hors-Québec. Le seul cas où vous devriez procéder à un échange de permis/plaque d’immatriculation/contrat d’assurance est si vous vous installez dans une autre province.
    - A la SAAQ, lors de l’achat du véhicule, payez les droits d’immatriculation pour plus d’un an, cela vous évitera d’avoir a régler l’année suivante à distance (si vous êtes au fin fond du Yukon par exemple).


    Voilà, le tout est de la jouer fine, et de s’assurer sans mentir à la compagnie, mais sans trop en dire non plus...


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de Sylvanito
    Sylvanito 35 ans

    Messages
    16
    Likes reçus
    7
    merci, tres utile.