1. #1
    Avatar de celinebonte
    Céline 41 ans

    Messages
    59
    Likes reçus
    10
    La devise du Québec est faite de trois mots et de plein d'ambiguïtés, certainement à l'image des esprits qui la composent. Inscrite officiellement et pour la première fois sur la sculpture de l'architecte Eugène-Etienne Taché qui orne la porte du Parlement de la ville de Québec, elle dit ceci : "Je me souviens".

    Vous me demanderez pourquoi s'intéresser à un tel détail de l'Histoire, Histoire d'un pays que je connais encore si peu. D'abord c'est peut-être pour l'avoir vu inscrite sur toutes les plaques d'immatriculation des voitures québécoises. Ensuite, inconsciemment peut être aussi, pour m'être confrontée à divers profils de canadiens, ou québécois, qui ne voyaient pas mon arrivée sur leur sol avec la même joie partagée. Canadiens ou québécois ce n'est d'ailleurs pas la même chose, la fierté étant souvent placée du côté de la langue couramment utilisée, mais ceci est un autre sujet.

    Revenons-en à la devise, car faire un débat sur les courants anglophones ou francophones, libertaires ou conservateurs de la région de Québec nous amèneraient dans des discussions sans fin, Sarkozy ayant déjà il y a peu rallumé la mèche de la discorde dans son discours moyennement apprécié de ce côté de l'Atlantique.

    "Je me souviens" donc, mais de quoi? et de qui?.. Le fameux Taché n'a justement pas bien pris à coeur sa tâche (excusez le jeu de mot) car il n'a laissé aucune explication à ces trois mots qui rendent même perplexes les quelques montréalais que j'interroge sur le sujet. En disposant sur son monument une série de sculptures représentant différentes figures de l'Histoire, il voulait je pense enraciner les québécois dans leur Histoire, faite de mixité et de richesses combattues longtemps par les armes. On y retrouve la figure d'Amérindiens, d'explorateurs, de missionnaires, de militaires et administrateurs français mais tout autant, si ce n'est plus encore, de figures du régime anglais. Ainsi il a probablement voulu dire que le Québec d'aujourd'hui est le fruit de tous ceux là, ceux là même qui s'affrontent sur le terrain politique. Taché avait par ailleurs laissé des places libres dans sa sculpture pour proposer aux générations futures de continuer le combat de la défense d'une patrie mixte mais forte. Seulement à laisser libre interprétation on ne pousse pas forcément à l'ouverture d'esprit. Mais quoi qu'il en soit il est sans nul doute enviable aux québécois d'avoir une devise à qui chacun peut donner le sens qu'il désire en terminant la phrase à sa guise.

    La confusion, qu'elle ait été voulue ou non par son initiateur, est là, partout. Dans l'avion qui m'a amenée à Montréal le mois dernier, un montréalais féru de ski et qui rentrait d'un séjour dans les Alpes m'a expliqué que lui, avant d'être québécois se disait canadien, et qu'ainsi il recevait les foudres de nombre de concitoyens. Plus tard j'ai entendu de nouveau ces mots dans la bouche d'autres et parfois la fierté était dans l'héritage français et européen, parfois dans l'appartenance à une terre anglaise avec un soupçon de dénigrement des français, bref, c'est flou. Il me faudrait plus de temps pour étudier ce sujet là avant d'en parler, d'autant que mon expérience se limite à Montréal.

    Ce qui me plaît à moi maintenant dans cette devise, c'est qu'elle ressemble à une phrase coupée dont on aurait retrouvé que la moitié, comme une ironie qui nous laisse penseurs.... Elle nous renvoie tous à notre propre Histoire, ou à NOTRE histoire personnelle, celle qui nous a fait arriver ici, et pas ailleurs. J'aime cette idée de garder dans un coin de sa tête, malgré tous les voyages et toutes les péripéties, l'endroit d'où l'on vient, et notre histoire. Parce-que c'est important d'avoir un point de départ, et de ne pas partir pour fuir quelque chose sinon parce que ce quelque chose nous a amené ici dans un but précis. Partir en sachant pourquoi et ce que l'on laisse derrière. Se souvenir, mais avoir le choix du souvenir. Simplement ne pas oublier de se souvenir...

    Contrairement à notre "Liberté, Egalité, Fraternité" (pas vraiment moins flou soit dit en passant...) la devise québécoise est très nettement tournée vers le passé, et la mémoire des québécois en est la preuve vivante. A la relire deux fois cette devise serait presque comme un reproche pour tous ceux qui ont oublié... mais oublié quoi??... Ouf, on a la libre interprétation. Y a-t-il quelque chose que l'on ne m'aurait pas dit sur l'histoire du Québec? Je sais que beaucoup d'entre vous qui demandent un PVT, tout comme moi il y a quelques mois, ne savent pratiquement rien de l'histoire de ce pays où l'on a pourtant une terrible envie d'aller passer une année entière de sa vie. Mais bizarrement l'on se sent plus encore impliqué dans la réalité québécoise lorsque l'on s'intéresse de plus près à des personnages comme Champlain et Maisonneuve et leurs aventures avant de fonder respectivement les villes de Québec et Montréal. Je me suis d'ailleurs étonnée de voir que beaucoup de québécois (Montréalais en l'occurrence) étaient persuadés que les français étaient incollables sur l'histoire du Québec, la révolution tranquille et tout et tout... serais-je la seule qui n'ait pas fait l'effort de m'instruire avant de partir?

    Voilà, sans vouloir être rébarbative ni donner des leçons d'histoire loin de là, lorsqu'on se sent bien quelque part on a envie d'en savoir plus, et en cela le Québec est bien choisi pour attiser notre curiosité, souvenez-vous en !!


  2. #2
    Avatar de Lauraki
    Laure 43 ans

    Messages
    2 616
    Likes reçus
    886
    Très bel article que tu nous as fait ! Quand tu t'interroges sur le fait si tu es une des rares à t'être intéressée sur l'histoire du futur pays où tu vas passer un an, c'est un problème de curiosité (propre au Français, non... il suffit de regarder les masses touristiques estivales des voyages organisés). Il est vrai que dans le cadre de séjours plus longs - comme nos PVT - j'ose espérer et je suis sûre que beaucoup font plus d'efforts pour se renseigner. Mais je crois que c'est aussi une question d'intérêt personnel : tout le monde ne voit l'histoire de la même façon.
    Il est pourtant vrai que pour ma part, je te rejoins complètement... j'attends avec impatience de boucler mon travail en cours pour me ruer en librairie pour me documenter sur l'histoire du Canada et du Québec, mais j'ai un gros virus, je suis historienne ! Et comme Obélix, je suis tombée dedans quand j'étais petite !

    En tout cas grâce à ta petite introduction sur cette devise québécoise, je sens que je vais adorer bouquiner la question d'identité nationale et d'identité culturelle pour ces régions dont j'ignore encore beaucoup trop de choses. La mémoire... c'est un peu l'essence et ce qui forge chaque nation.
    Tu m'as donc mis l'eau à la bouche pour ces questions historiques qui prendront tout leur sens une fois le pied sur place.

    En tout cas, merci pour ces premières pistes, en attendant la suite !

  3. #3
    Avatar de murielj
    Muriel

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    20 324
    Likes reçus
    9 579
    Sur les questions d'identité québécoise et d'histoire du Québec, je vous recommande la visite de l'excellente exposition permanente au musée de la civilisation à Québec : elle donne une assez bonne idée des enjeux, des contradictions et des aspirations québécoises.

  4. #4

    Messages
    66
    Likes reçus
    0
    Wauw, j'aime ton article! Moi-même, j'étais biologuée par cette phrase quand je l'ai entendu la première fois et lors de mon séjour à Montréal, j'ai adoré le fait qu'elle était partout. Cependant, je n'ai pas su exprimer pourquoi elle m'attire à ce point là, tout comme je ne sais pas expliquer pourquoi le Québec m'attire autant, mais ton article n'est pas loin d'exprimer ce que je resens...

    Tout comme tu dits, je trouve que c'est important de ne pas oublier d'où l'on vient, que ce soit sur un plan personelle ou à un niveau plus élevé. L'histoire nous apprends tellement sur le présent, nous fait comprendre pourquoi on est ce qu'on est et, aussi contradictoire que ça puisse paraître, je trouve que l'histoire nous apprends beaucoup sur le futur!

    Jamais deux évenements se sont produits d'exactement de la même façon, j'en suis bien consciente, mais les similarités sont parfois assez remarquable. Savoir et comprendre ce qui c'est passé auparavant, voire avant nous, élargi notre conscience je trouve, parce qu'on se rends compte que nos actions auront peut-être des conséquances que l'on pouvait s'imaginer sans cette perspective historique - que ce soit dans le sens positive ou négative - et parce que l'histoire nous permets de mieux comprendre le monde et les personnes autour de nous, comme l'histoire est toujours un récit, fait d'un point de vue qui n'est pas forcément le nôtre.

    En tout cas, je me retrouve plus dans la devise du Québec que dans celle du pays que j'appele encore le mien aujourd'hui. On ne peut nier la véracité de la dévise belge, car l'union fait la force, mais la Belgique est aujourd'hui malheureusement loin d'être une union.

  5. #5
    Avatar de Delph
    Delphine 43 ans

    Location
    Saint-Hubert, QC, Canada
    Messages
    4 099
    Likes reçus
    74
    Je ne connaissais pas l'histoire de la sculpture de Taché, c'est intéressant! C'est toujours marrant de demander à un québécois ce que veut dire cette devise, chacun y va de son interprétation.

  6. #6

    Messages
    4
    Likes reçus
    0
    Bonjour, merci pour ce très bel article !
    On m'a dit que cette devise était la contraction de "Je me saoule et je reviens". Mais je ne sais pas si cette information est vraie ou non.
    Merci de me dire si quelqu'un en a entendu parlé.
    Bonne continuation !

  7. #7
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 893
    Likes reçus
    9 697
    Non, je crois qu'on t'as fait marché...
    En revanche, j'ai peut-être retrouvé une utilisation de ce terme dans une sorte de comte sur un site d'indépendantistes : Si la Saint-Jean m'
    Il s'agit du second conte de Fred Pellerin...

  8. #8
    Avatar de jppersi
    Pierre 42 ans

    Messages
    156
    Likes reçus
    90
    Je me souviens, que né sous le lys, je croîs sous la rose

    Nom : lys.jpg
Affichages : 3855
Taille : 10,8 Ko