Travailler à l’étranger : Pôle emploi vous accompagne dans votre projet !

Date de publication : 15-03-2022

Auteur

Julie


Vous envisagez de travailler à l’étranger ? Savez-vous que Pôle emploi propose un accompagnement dédié aux demandeurs d’emploi qui ont un projet de mobilité internationale ?

Nous avons invité l’équipe de Pôle Emploi International pour qu’elle vous présente ses services !

Entre les procédures d’immigration, les formalités administratives et la recherche d’emploi, partir travailler à l’étranger est souvent une démarche de longue haleine.

Comment réaliser votre projet de mobilité internationale ?

Si vous êtes inscrit à Pôle emploi, il suffit de faire part de votre souhait de travailler à l’étranger. Vous serez alors orienté vers un conseiller Mobilité internationale.
Il vous accompagne de façon personnalisée, à distance, avec des entretiens individuels, par e-mail, téléphone et visioconférence.
Votre conseiller vous aide à préciser votre projet et faire le point sur vos compétences.

Une cinquantaine d’ateliers thématiques sont accessibles en ligne :

  • pour faciliter la recherche d’emploi : comment créer un CV adapté au pays ; préparer un entretien d’embauche ; utiliser les réseaux sociaux pour postuler ; valoriser ses compétences…
  • ou pour mieux connaître la destination avec des ateliers pays « Vivre et Travailler » : les particularités du marché du travail à l’étranger, des process de recrutement, mais aussi le coût de la vie sur place, la recherche de logement…

Tous les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi peuvent ainsi bénéficier du service Mobilité Internationale, sans condition d’âge, ni de niveau, ni de diplôme.

Vous résidez en France et vous partez à l’étranger dans le cadre du programme Vacances Travail ? À quelles allocations chômage pouvez-vous prétendre ?

Avant de partir, pensez à déclarer votre absence à Pôle emploi. En tant que demandeur d’emploi, vous bénéficiez de 35 jours d’absence par an. Pendant cette période et si vous êtes indemnisable, vous conservez vos allocations de chômage (dans la limite des droits disponibles).

En application de l’article 5, alinéa 1 de la Convention d’Assurance Chômage du 14 mai 2014, et de l’article 4 f, pour bénéficier des allocations chômages, les demandeurs d’emploi doivent résider sur le territoire relevant du champ d’application du Régime d’Assurance Chômage.

Toute personne inscrite quittant le territoire national doit le signaler dans les 72 heures qui précèdent son départ. Elle a droit à 35 jours d’absence par année civile (1er janvier – 31 décembre).

En cas de départ définitif du territoire : elle doit procéder à la clôture de son inscription en France et/ou contacter son conseiller.

Elle peut retrouver ses droits restants en cas de retour en France si elle s’inscrit à Pôle Emploi dans le délai prévu par la loi, qui correspond à la durée des droits ouverts, déterminés lors de son admission ou de la réadmission, augmentée de 3 ans.

Avant votre départ en PVT, pensez à vous inscrire à Pôle Emploi (et ensuite à suspendre temporairement vos droits) dans les 12 mois qui suivent la fin de votre contrat de travail en France. Une fois ce délai de 12 mois passés, si vous n’avez pas ouvert vos droits, ils seront perdus.

Si vous ne pensez faire que 6 mois de PVT, par exemple, vous pouvez tout à fait attendre votre retour en France pour vous inscrire au Pôle Emploi. Ce qui compte, c’est de respecter ce délai de 12 mois à partir de la fin de votre emploi en France.

Liens utiles

Évaluation de l'article

5/5 (2)

5 Commentaires

Christopher
1 7

Bonjour,

Je pars au Canada aujourd’hui mais j’ai oublié de prevenir le pole emploi. J’ai envoyé un mail à mon conseiller avant d’embarquer en lui precisant que je partais plus de 6 mois à l’etranger pour chercher un emploi.

Est ce que je vais quand meme etre indemnisé pendant 35 jours, les jours de vacances autorisés par Pole emploi ou je dois me desinscrire directement ?

Annelise
548 1.3K

Salut ! Si tu es actuellement inscrit à Pôle Emploi, tu peux attendre 35 jours avant de t’actualiser en ligne et indiquer que tu n’es plus à la recherche d’un emploi en France. Tes droits seront alors suspendus automatiquement.

Christopher
1 7

Bonjour, merci pour votre reponse.
Je me suis actualisé le 4 novembre pour le mois d’octobre, donc je devrais m’actualiser apres le 12 decembre pour rester dans les 35 jours, c’est bien ca ?

Nina
0 5

Bonjour! Je me pose la question et j’ai du mal à trouver la réponse! Si je pars en pvt et que j’indique les 35 jours de vacances ex je pars début mai, je fais mon actualisation en juin du coup et j’indique ne plus chercher de travail car mon pvt a débuté depuis 1 mois; vais je toucher les indemnités du mois de mais qui correspondent aux 35 jours de « vacances » accepté?
Merci!

Julie
5.1K 13.9K

Bonjour Nina, le mieux c’est d’évoquer ces 35 jours avec ton conseiller comme ça vous pouvez prévoir ensemble du moment où tu vas temporairement suspendre tes droits, je sais que parfois ils peuvent garder le contact avec vous par e-mail. En tout cas oui tu toucheras tes indemnités pour tes semaines de vacances, si bien sûr tu n’as pas déjà pris tes semaines de vacances avant 🙂

Articles recommandés